6 - Le désastre d’Acelino

Les Messagers, France, 01 janvier 1944

Un Esprit, André Luiz, médecin lors de sa dernière existence terrestre, dicte par psychographie une série de 13 ouvrages où il révèle ce qu’il découvre dans l’au-delà.
Le deuxième ouvrage sera les Messagers, il est écrit en 1944.
Ce livre révèle que la mort physique dévoile la vie spirituelle dans une évolution continue. Il relate les expériences de plusieurs Esprits qui se réincarnent avec des travaux programmés et nécessaires à leur perfectionnement. Il traite de thèmes comme l’étude des enseignements du Christ en famille, les bienfaits de la pratique du bien, il apporte des réponses sur la peur de la mort.
L’auteur spirituel, André Luiz, met en évidence l’opportunité du travail des médiums, les alertant quant à la nécessité de pratiquer ces enseignements afin d’éviter un retour sur le plan spirituel sans avoir rempli les engagements acceptés.

Résumé de la planche

C’est au tour d’Acelino de raconter son échec malgré un départ de Nosso Lar plein de promesses. Il était un médium auditif, psychographe et clairvoyant mais il n’a pas su résister à l’attrait de l’argent et a monnayé ses services. Il a oublié les leçons de la spiritualité supérieure et les enseignements divins. Il ne se trouve pas d’excuses car il était éclairé et l’assistance divine ne lui a jamais fait défaut. Après sa mort, il s’est trouvé dans le seuil pendant 11 années. Une foule d’Esprits inférieurs lui demandaient des prévisions, des nouvelles des incarnés, des résultats commerciaux…

Planche

cas vincente

Cliquez pour agrandir

Réflexion spirituelle

On peut retenir dans ces deux chapitres, les passages suivants :
- J’avais changé la médiumnité en une source de revenus matériels et de bas conseils.
- J’ai apporté le vice en m’entourant de délinquants occultes, de mutilés de la foi et d’estropiés de la pensée.