05
mai
2009

Myriam Fourchaud

1.0/6 rating 1 vote

Le témoignage de Myriam Fourchaud sur la vie après la vie. Lors de l’accouchement prématuré de son 4ème enfant, Myriam a vécut une mort clinique. Myriam relate l’espérance et l’Amour qu’elle a rencontré lors de cette expérience au delà de la vie !

Octobre 1997, je suis hospitalisée au CHU d'Angers. Je suis enceinte de cinq mois et trois semaines d'une petite fille que nous avons déjà décidé d'appeler Léa... Avant Léa j'ai porté dans mon sein Simon, décédé à la naissance, puis Pierre et Paul partis eux aussi. Léa, c'était déjà notre perle précieuse, notre Amérique… Léa, c'était notre espérance, la certitude des choses que nous ne voyions pas encore. Perdre Léa était impensable car notre coupe de douleur n'était déjà que trop remplie de larmes. Nous avions traversé les vallées de la mort et cette enfant nous annonçait des journées ensoleillées. “Père, si Léa meurt, alors, s'il te plaît je veux mourir aussi !”...

Categories: EMI, Emission, Histoire, Interview