21 - Les Esprits déments

Les Messagers, France, 01 janvier 1944

Un Esprit, André Luiz, médecin lors de sa dernière existence terrestre, dicte par psychographie une série de 13 ouvrages où il révèle ce qu’il découvre dans l’au-delà.
Le deuxième ouvrage sera les Messagers, il est écrit en 1944.
Ce livre révèle que la mort physique dévoile la vie spirituelle dans une évolution continue. Il relate les expériences de plusieurs Esprits qui se réincarnent avec des travaux programmés et nécessaires à leur perfectionnement. Il traite de thèmes comme l’étude des enseignements du Christ en famille, les bienfaits de la pratique du bien, il apporte des réponses sur la peur de la mort.
L’auteur spirituel, André Luiz, met en évidence l’opportunité du travail des médiums, les alertant quant à la nécessité de pratiquer ces enseignements afin d’éviter un retour sur le plan spirituel sans avoir rempli les engagements acceptés.

Résumé de la planche

Après avoir marché quelques instants, André remarque que des centaines d’entités sont réunies dans de vastes hospices. Ce sont des Esprits infirmes, plutôt déséquilibrés que réellement pervers. Trois d’entre eux viennent, à tour de rôle, exposer leurs doléances et Alfredo, en excellent médecin de l’âme, leur répond avec beaucoup de calme et de patience. Puis, il explique à André et Vicente la véritable histoire de ces trois entités qui justifie de les maintenir encore à camp de la paix.

Planche

Les Esprits déments

Cliquez pour agrandir

Réflexion spirituelle

On peut retenir dans ce chapitre, les passages suivants :
- Que les véhicules qu’ils utilisent pour se déplacer sont des charrettes
- Que le camp de la paix abritent des Esprits perdus et n’ayant pour la plupart aucune conscience de leur mort même s’ils croient en Dieu. Un vieil homme demande quand il rentre chez lui
- Que le médecin Alfredo console les malades sans forcément leurs expliquer qu’ils sont morts
- Que les désincarnés matérialistes sont considérés dans l’au-delà comme des malades mentaux
- Que ces malades dorment d’un sommeil profond et qu’ils sont conduits ensuite vers des instituts magnétiques pour y recevoir une plus grande aide