Camille Flammarion : La mort et son mystère, tome 1

Retour à la bibliothèque

Biographie de Camille Flammarion

280x363 Flammarion

Il est né en 1842 dans la Haute-Marne chez une famille de modestes commerçants. Il grandit avec la passion de l'astronomie. Il rentre au séminaire en 1853, puis le quitte pour devenir apprenti. Grâce aux cours du soir, il passe son baccalauréat. Il devient ensuite, avec l'aide d'appuis, élève à l'Observatoire de Paris. Il est convaicu de la pluralité des mondes habités, ce qui crée le scandale. En 1865, il donnera diverses conférences et écrirera de nombreux articles pour le journal Le Siècle.
En 1861, il découvre le livre des Esprits et contacte Allan Kardec, puis il ira régulièrement travailler comme médium dans son centre à Paris.
Il obtient pour ses travaux la légion d'honneur et décède d'une crise cardiaque en 1925. En savoir plus...

Ses livres sont nombreux, en voici quelques-uns :

  • Les Habitants de l’Autre Monde ; révélations d’outre-tombe (1862)
  • Des Forces Naturelles Inconnues (1865)
  • Dieu dans la Nature (1866)
  • L'Inconnu et les Problèmes Psychiques (1900)
  • La Mort et son Mystère (1920)
  • Les Maisons Hantées (1922)
  • Discours Présidentiel à la Society for Psychical Research (1923)

Commentaires du livre : La mort et son mystère, tome 1, avant la mort

Dans ce premier ouvrage, l'auteur nous parle de l'erreur du matérialisme, des facultés de l'âme, du monde psychique, de la transmission de pensée, de la clairvoyance et de la connaissance de l'avenir : "L'humanité vit dans une profonde ignorance et ne sait pas que notre organisation naturelle ne nous fait rien connaître de la réalité. Nos sens nous trompent sur tout. L'analyse scientifique seule apporte quelque lumière à notre esprit. L'étude analytique expérimentale des facultés de l’âme doit se substituer désormais aux idées de la métaphysique ancienne et aux mots qui les représentent. La prétendue connaissance de l'âme consistait, en effet, en mots. Il n'y a pas grand-chose de réel sous ces expressions dont on s'est contenté pendant tant de siècles, et qui n'ont jamais rien appris. Une autre méthode s’impose désormais. Cet examen des facultés de l’âme humaine va nous conduire à nous rendre compte aussi exactement que possible des observations positives qui les révèlent, et qui vont mettre en évidence la réalité de faits paradoxaux encore très contestés."
C'est un excellent ouvrage que nous recommandons.


Retour à la bibliothèque