Erika Bourguignon

le .

Erika Bourguignon

Ce mois-ci, nous vous présentons la biographie d'Erika Bourguignon. Considérée comme une référence en matière des états modifiés de conscience, Erika, anthropologue célèbre des années 40, est particulièrement reconnue pour son travail sur les états de transes. Elle y apporte une dimension nouvelle.

Qu’est-ce que l’anthropologie ?

sujet217 ErikaACe terme vient du grec anthropôs/homme et logos/science. En anthropologie, on parle de la science de l'homme, de l'étude de l'être humain sous tous ses aspects sur le plan physique, culturel, religieux, social et psychologique. Cette discipline s'est étoffée au fil des siècles. Si Hérodote est considéré comme en étant le précurseur, c’est vers la fin du 19ème siècle que l’américain Lewis H. Morgan lui donne ses lettres de noblesse et l’établit comme une science.

Erika Eichhorn

Elle est née à Vienne en Autriche en 1924, sa famille est juive. En 1938, avec ses parents, elle quitte son pays pour s’installer en Suisse à Zurich. Elle y poursuit sa scolarité jusqu’en 1939, date à laquelle ils obtiennent un visa pour les Etats-Unis.
Ils s’installent à New York. Erika poursuit ses études au Queen's college, puis à 20 ans, elle rentre à la Northwestern University. Dans les années suivantes, elle alterne études et travaux pratiques sur le terrain comme dans le Wisconsin.

Erika Bourguignon

Ses recherches se poursuivent et l’entraînent jusqu’à Haïti où elle y rencontre son futur mari, le peintre écrivain journaliste Paul-Henri Bourguignon. Après un séjour au Pérou, elle se marie en 1950.
Elle enseigne, ensuite, à l’Ohio state University à Colombus pendant 40 ans. Elle y est très active, elle participe à de nombreuses conférences, écrit pour des revues anthropologiques, crée une radio sur la musique du monde et s’investit dans un mouvement d’aide pour les femmes.

sujet217 paulC
Son travail

Durant son séjour à Haïti, elle observe minutieusement les transes réalisées dans le rituel du vaudou. Une grande partie de son travail s’oriente, dans les années suivantes, vers la compréhension de ces états. Elle s’intéresse également à d’autres états altérés de conscience comme les rêves et les troubles de la personnalité multiple. Grâce à sa contribution, les idées évoluent. Souvent sanctionnés par nos sociétés, les états de conscience modifiée sont considérés comme une maladie mentale.
La recherche bourguignonne ouvre une relation entre la transe et les religions. C’est une porte vers la spiritualité. Au cours de sa carrière, Erika écrit des centaines d’articles dont le Syncrétisme religieux parmi les nouveaux nègres du monde en 1967, La religion et la justice en vaudou haïtien en 1985 et co-publie Les femmes, les cultes transes de possession en 1983.

Vers les états de conscience modifiée

En anthropologie, on définit la transe comme l’état dans lequel se trouve une personne lorsqu’elle est habitée par une ou plusieurs entités. Celles-ci peuvent être une divinité, un esprit, un ancêtre ou un démon. Lors d'une cérémonie, on invite un esprit ou une divinité à investir le corps d’un être humain. Le possédé adopte un comportement social différent de l'ordinaire. Il est reconnu comme la manifestation de l'entité surnaturelle. C'est l'occasion pour celle-ci de prendre forme humaine et d'user d'attitudes et d'expressions corporelles spécifiques comme les tremblements, les pleurs ou les rires.
On appellera plus tard, cet état : les états de conscience modifiée. Dans cette situation, l’individu se trouve éloigner des sensations ordinaires pour ressentir ou d'appréhender autrement l'environnement dans lequel il est. Il perd toute notion de temps et d’espace. Ces états seront largement étudiés à la fin du 20ème siècle par Roland Fischer, puis par le psychologue Stanislav Grof et enfin au 21ème siècle plus près de nous le docteur Charbonier.
Dans les réunions spirites, le médium qui fait une incorporation dans un état de transe se trouve dans un état de conscience modifiée. Le terme possession, utilité par les anthropologues, dans la description des phénomènes de transe peut prêter à confusion pour un spirite. L’Esprit ne peut pas, à proprement parler, s'approprier un corps physique mais il peut s’en rendre maître. C’est la raison pour laquelle Allan Kardec préférait le thème subjugation. Un exemple très intéressant se trouve dans le livre l’obsession, le cas de Melle Julie.

Ses livres

Erika publie beaucoup d’articles dans des revues spécialisées mais aussi un certain nombre d’ouvrages résultats de ses recherches sur les états de transe. Ses livres sont souvent illustrés par des œuvres réalisées par son mari.
- Trance Dance - 1968
- La religion, les États altérés de conscience et le changement social - 1973
- Diversité et homogénéité dans les sociétés mondiales - 1973
- Possession - 1976
- Anthropologie psychologique - 1979
- Un monde de femmes, études anthropologiques des femmes dans les sociétés du monde - 1980
- Mémoires de 1939, Bronka Schneider (un ouvrage sur l’évasion de sa tante de l’Autriche nazie) – 1998
- Le chemin de la Croix - 2012

En 1990, deux ans après la mort de son mari, elle prend sa retraite de l’enseignement universitaire. Pour honorer son parcours le Queen's College lui en remet en 2000 le Doctorat Honoris Causa de lettres humaines.
Erika s’éteint le 15 février 2015 à l'âge de 91 ans.

sujet217 livreE