Souffrance des animaux - Christophe - 29/09/2002

Bonjour,
Je tiens à vous remercier pour le travail que vous faites et la qualité de ce site. Il y a cependant une question à laquelle je n’ai pas encore trouvé de réponse ; je souhaiterais savoir comment on peut expliquer le fait que certains animaux doivent subir des épreuves très difficiles ( animaux martyrisés ).On imagine mal que se puisse être une expiation de fautes passées. Cordialement.

Bonjour,
Les animaux qui sont composés de matière inerte et doués de vitalité ont une sorte d’intelligence instructive et limitée avec la conscience de leur existence et de leur individualité. L’exercice de leur intelligence est concentré sur les moyens de satisfaire leurs besoins physiques et de pourvoir à leur conservation.
Les animaux ont bien sûr une âme mais qui n’a rien de comparable avec l’âme humaine. L’âme animal conserve après la mort son individualité mais non la conscience de son moi. L’âme des animaux n’a pas de libre arbitre et n’a pas le choix de son incarnation ; elle est presque aussitôt utilisée et n’a pas le loisir de se mettre en rapport avec d’autres créatures.
Les animaux progressent non pas par leur propre volonté mais par la force des choses et c’est pourquoi il n’y a pas pour eux d’expiation. L’animal est toujours inférieur et soumis à l’homme, il est pour lui son serviteur intelligent. Les souffrances subies par les animaux et consécutives aux actes de l’homme ne sont dues qu’au libre arbitre de ce dernier.
Gilles.