Désirs - E - 03/02/2021

Bonjour, j'ai 61 ans et suis sur un chemin spirituel depuis quelques années, j'ai lu avec grand intérêt le livre des Esprits et le livre des Médiums ainsi que l'Evangile selon le spiritisme d'Allan Kardec. Et récemment le livre de Divaldo Franco Sexe et obsession. J'ai de la médiumnité, je suis passeur d'âmes ( j'ai pratiqué pendant un an très régulièrement ).
Depuis environ 3 ans, je ne reçois plus de défunts chez moi sur ma demande. Je travaille tous les jours sur mon développement intérieur, je pratique chaque jour la méditation.
Paralèllement avec mes objectifs spirituels je suis au prise avec des désirs sexuels déviants.
Depuis environ 16 ans, je suis très attiré par le fétichisme, la domination féminine et plus récement la pornographie. Les psychologues diront que j'ai des blessures de l'enfance, je pense qu'il s'agit d'un karma que je dois expérimenter et dépasser. Peut-être les deux. J'ai appris à respecter cet aspect de moi-même sans juger.
J'ai bien sûr fait appel aux êtres de lumières et aux guides.
J'ai à deux reprises reçu un nettoyage et pendant quelques temps, je n'ai plus eu ces désirs. Mais cela revient toujours. Un aspect de moi veut se libérer et l'autre veut nourrir ces désirs. Mon problème est-il karmique ? Suis-je victime d'une entité de l'astral inférieur ? Que me conseillez vous ? Quels conseils peuvent me donner vos guides ?

Bonjour,
Tout effet a une cause que l'on peut retrouver dans les excès d'une vie antérieure, et chaque vie est une chance de progrès.
Le médium a la connaissance, des liens plus intimes avec l'autre monde, et n'a pas d'excuses quand il dit qu'il n'a pas été averti. L'aide spirituelle, comme vous l'avez eu, vous donne courage et force pour ne plus rester esclave de votre infériorité.
Votre conscience s'est activée, l'aide fut apportée, alors ouvrez les yeux et changer d'idée en prenant un autre chemin. La décision dépend de vous, vous le dites, votre travail est de l'intérieur.
Continuez à lire, à vous instruire, à prier. Notre monde vous appelle chaque jour au travail de la charité et à l'exercice de "l'Amour". Remplissez votre vie de ce combat et de bons sentiments.
Fraternellement,
Gilles