Problèmes de communications - Jean François - 29/10/2000

Avec une médium, nous avons commencé il y a environ 3 ans à faire des séances spirites dont le but était d'aider les âmes égarées. Nous n'étions donc que 2. Nous avons pu aider, et avons connu des cas particuliers. Personnellement, j'ai même été contacté 2 ou 3 fois lorsque j'étais seul, en train de méditer, afin d'aider un Esprit perdu. Il s'agissait dans ces cas de gens qui savait que leur corps était mort, mais se demandait quoi faire. Je pense avoie pu les aider aussi.
Cependant, nous avons cesser TOUTE PRATIQUE SPIRITE parce que nous avons été l'objet d'attaques, à 2 reprises, et la dernière fois relativement grave. Nous sommes en train d'en sortir, conscients de ce qui nous est arrivé. Celà veut dire que le groupe d'esprit qui travaillait avec nous n'a pas su nous protéger, ni même nous prévenir, ni nous aider. C'est en tout cas l'impression que nous avons. Comment se peut-il, qu'ayant été "appelés" de ce travail, le faisant dans l'unique but d'aider, dans le respect des Esprits, la prière et le recueillement, nous ayant dû arrêter ?
Par ailleurs, je me pose une question subséquente. Les bons Esprits expliquent qu'en toutes circonstances,ils doivent respecter notre libre arbitre et nos choix. C'est bien vrai. Mais où est ce libre arbitre lorsqu'on est sujet d'attaques répétées, virulentes, sans protection, sans avertisssement, et sans aide de l'Au-delà ? ...

Ici, de toute évidence, vous avez affaire à des Esprits farfelus qui s'amusent de votre ignorance ; cela arrive souvent lorsqu'on débute, et c'est pourquoi nous conseillons sans cesse de se rapprocher de groupes spirites ayant de l'expérience. Il ne suffit pas d'être animé de bons sentiments pour pratiquer le Spiritisme, il faut aussi avoir une bonne connaissance du phénomène spirite.