Critique - S - 07/02/2009

 

Bonjour,
la lecture du livre des Esprits constitue peut-être une nouvelle révélation pour l'humanité. Peut-on dire que sa forme actuelle est représentée par l'essor du bouddhisme qui, finalement, développe une métaphysique similaire ?
Par ailleurs, on ne peut que noter le fait que les Esprits dont il relate les manifestations sont toujours chrétiens, voire occidentaux (platon), pourquoi ? S'adressent-ils seulement aux chrétiens ou à l'occident ? Il y aurait contradiction alors, avec la portée universelle du message, d'autant qu'une citation de « Saint Louis » (un saint qui a dû expier beaucoup de fautes : expulsion des Juifs, croisades...) laisse entendre que Mahomet n'était même pas un prophète ! En sait-on davantage sur cette affirmation ? Certes, les Anciens (à savoir les Juifs) ne sont pas oubliés, mais on y fait référence plus par allusion que par dévotion, contrairement au Christ ; Christ qui pourtant est salué comme homme-dieu par Paul, mais qui ressemble plus à un esprit Pur selon d'autres esprits...
J'ai ainsi quelques interrogations auxquelles je vous prie de bien vouloir répondre et aussi des doutes que
j'aimerais vous voir dissiper.

Bonjour,
Je ne pense pas que le Spiritisme soit l'essor du bouddhisme ou d'une religion en particulier. Ce que nous enseigne le Spiritisme, c'est que la vie ne s'arrête pas à la mort du corps physique. Nous sommes tous des esprits qui évoluons petit à petit afin de grandir et de nous améliorer pour nous rapprocher toujours un peu plus de la perfection, grâce à la bienveillance et à l'aide de Dieu et de ses messagers.
Peu importe la manière dont se manifeste notre foi, c'est le fond qui est important. Toujours s'améliorer, faire des efforts, de notre mieux pour répondre à la demande des esprits qui veillent sur nous, c'est cela notre devoir au cours de chaque incarnation et entre celles-ci.
Le Spiritisme a bien spur une portée universelle. Toutefois, le message d'un Esprit est toujours un peu teintée par la personnalité du médium qui les reçoit. Plus le médium a une morale pure, élevée et qu'il agit avec coeur et sincérité, plus il sera capable de transmettre le message sans interférer. Mais il n'y a que très peu de médiums qui actuellement peuvent accomplir ce travail aussi bien. C'est pourquoi, très souvent, une partie des messages sont tintées par la personnalité du messager (du médium). C'est pour celà que dans les écrits de spirites chrétiens, il y a souvent des références à la religion chrétienne et ainsi de suite. Pour autant, cela ne signifie pas que les messages soit faussés, mais il est vrai qu'ils peuvent parfois différer par la forme, malgré que le fond soit toujours le même.
De plus, il faut aussi se rappeler que beaucoup d'écrits religieux ont été transcrites par des mains humaines, puis retraduites etc..., il se peut que certains aient pu être réinterprétés au cours des innombrables années qui se sont écoulés de leur transmission par les esprits jusqu'à aujourd'hui.
Ne dit-on pas actuellement qu'un évangile écrit par le Christ lui même aurait été retrouvé, mais ne serait pas accepté par l'église car il prône une foi simple et sincère qui ne nécessite ni lieu, ni organisation de culte ?
Il faut toujours se rappeler qu'en tant qu'humains nous avons nos défauts, et que ceux-ci peuvent interférer au cours de l'histoire avec tout ce que cherchent à nous transmettre les Esprits qui veillent sur nous et nous guident dans nos différentes incarnations.
J'espère avoir répondu à vos questions. S'il subsiste en vous quelques points sombres, n'hésitez pas à nous réécrire.
Fraternellement,
Claire