Le spiritisme et le christianisme - Eliane - 03/03/2002

Bonjour à toutes et à tous...
Je vous écris pour vous demander un avis, une réponse qui pour moi me parait très importante. Ma mère est évangeliste et j’ai donc eu l’occasion de lire La Bible, je la lis encore quelques fois...
Personnellement, je suis assez intéressée par la philosophie du spiritisme.
Sachant que le spiritisme est quelque fois mis en relation avec les Evangiles, comme on peut le voir dans quelques ouvrages : Christianisme et Spiritisme de Léon Denis ou L’Evangile selon le Spiritisme, il y a un petit quelque chose qui me chiffonne, bien entendu le spiritisme se veut être une valeur universelle, j’aurais quand même voulu savoir si vous aviez déjà communiquer avec un Esprit instructeur à propos du sujet de la religion et plus particulièrement du christiannisme et de Dieu.
Dans La Bible, il est écrit, que celle-ci est la parole de Dieu, hors à certains passages de La Bible, il est clairement écrit que le spiritisme est une mauvaise chose devant Dieu, par exemple : quand tu seras entré dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne, tu n’apprendras pas à faire selon les abominations de ces nations : il ne se trouvera au milieu de toi personne qui fasse passer par le feu son fils (...) ni personne qui consulte les esprits, ni diseur de bonne aventure, ni personne qui interroge les morts ; car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Eternel... (Deutéronome chap. 18, v.9), je peux me tromper mais il me semble que ce passage de La Bible traite d’ une certaine façon du spiritisme ?
Or, je ne sais que penser, les uns disent comme ça, les autres autrement... Aidez-moi, à trouver une réponse à cette question, merci.

Bonjour Eliane,
A la lecture de votre courrier, je constate que votre connaissance est livresque et n’est point tirée de l’expérience. En effet, si vous aviez assisté à une réunion spirite, telle que le Spiritisme doit être pratiqué, vous auriez constaté que les médûms ne provoquent pas la communication avec les morts. Le médûm n’étant qu’un canal, il se rend disponible pour servir le plan divin : seuls les Esprits, qui ont reçu l’autorisation divine, peuvent se communiquer par l’intermédiaire du médûm.
En résumé, le Spiritisme n’est pas de la voyance, ne consiste pas à interroger les morts. Le spiritisme consiste à se mettre à la disposition des bons Esprits pour recevoir des enseignements ou pour aider des Esprits errants à se tourner vers la lumière de Dieu.
Je vous conseille la lecture du Ciel et l’enfer d’Allan Kardec : ouvrages/ciel 11.htm.
Joëlle.