La théorie des chakras - Thierry - 08/04/2004

 

Bonjour à toute l'équipe de Lyon,
C'est toujours avec le plus vif intérêt que je parcours votre forum, et tiens à vous remercier pour la qualité des réponses !
Je voudrais savoir quelle est la position, ou plutôt l'explication d'un point de vue de la science spirite eu égard à la théorie des chakras de la tradition ésotérique hindouiste, faites-vous des recherches en ce sens expérimentale si oui, serait-il permis d'en savoir plus sur ce sujet, jusque-là, je n'ai trouvé que quelques explications mais très ésotériques, dans la doctrine théosophique, qui d'après leurs dires, prennent source dans le périsprit ou corps astral.
Merci d'avance pour vos réponses.
Thierry.

Bonjour,
Interpréter un phénomène spirite en utilisant le vocabulaire et les lois appartenant au paradigme de la physique est un exercice périlleux. Jusque-là, toutes les tentatives de modélisation des phénomènes spirites à l'aide du formalisme de la science normale sont décevantes. Ainsi, l'exercice consistant à parler des chakras, qu'on appelle centre de force en spiritisme, en employant des expressions issues de la physique (électromagnétisme, biophysique) est très délicat.
Néanmoins, plusieurs recherches scientifiques ont eu lieu sur le sujet, recherches que la science spirite reprend à son compte avec toute la prudence nécessaire.
On peut parler dans un premier temps des découvertes du professeur Kim Bong Han.
Le professeur Kim Bong Han est un scientifique né en Corée du Nord. Ses principales investigations portent sur l'acupuncture, technique ancienne de soins inventée par les Chinois il y a plusieurs millénaires. Les propriétés des points d'acupuncture et des méridiens qui les relient sont aujourd'hui l'objet de techniques évoluées d'investigation. Les soviétiques ont à ce sujet démontré l'existence d'un véritable circuit de basse résistance électrique (ou impédance) dans un organisme vivant, circuit coïncidant avec les méridiens reliant les points d'acupuncture. Il est en effet possible d'enregistrer de petites différences de potentiel électrique entre deux de ces points.
On tend à croire qu'un circuit interne profond est en relation avec les points d'acupuncture. On croit que de telles connexions se font grâce à un champ d'énergie et non pas grâce à un réseau de conducteurs. Les conditions de bien-être et de santé du corps paraissent essentiellement dépendantes de l'énergie circulant dans ces circuits et de leur équilibre mutuel.
On suppose alors que le système d'acupuncture forme un quatrième système de circulation, de niveau équivalent aux systèmes circulatoire, nerveux et lymphatique.
Les expériences du professeur Kim Bong Han visent à explorer plus en profondeur le système d'acupuncture en empruntant des techniques plus raffinées qui ne sont d'habitude pas utilisées dans ce sens. Il a par exemple injecté du phosphore radioactif en un point d'acupuncture et a essayé de suivre sa marche à l'intérieur de l'organisme. Il a vérifié que les atomes de phosphore radioactif, au lieu de s'éparpiller dans les tissus adjacents, suivaient un méridien particulier. Il détectera donc des atomes de phosphore radioactif en forte concentration au niveau des points d'acupuncture le long du méridien correspondant.
Il existe donc bel et bien des méridiens entre les points d'acupuncture, sortes de routes privilégiées. Le professeur Kim Bong Han a montré que les substances en rapport avec ces méridiens étaient en étroite relation avec le système endocrinien.
La question est de savoir si ce système de méridien est un facteur d'organogenèse et de manière générale de morphogenèse, en plus d'être un indicateur de santé, car cela permettrait de faire le lien avec ce que les spirites appellent le périsprit.
Le périsprit constitue l'idée directrice selon laquelle les cellules et les organes se spécifient et s'organisent dans l'espace.
À mon avis, c'est là que les recherches du professeur en biologie de Yale Harold Saxton Burr interviennent de manière cruciale. En effet, il a démontré que parallèlement et au-dessus du corps se trouvait un champ électromagnétique, qu'il a dénommé champ vital et dont les caractéristiques électriques suivaient celles des méridiens. Les caractéristiques de ce champ sont telles qu'il n'est pas possible de l'attribuer à la circulation de charges électriques portées par les molécules biologiques du corps. En particulier, ce champ existe de manière primordiale au niveau de l'embryon et il se trouve modifié lorsqu'une maladie va apparaître alors que celle-ci n'existe pas encore au niveau du corps.
Si nous simplifions, on peut dire que ce champ vital ressemble au fluide vital dont parlait Gabriel Delanne et Allan Kardec. En effet, ces pionniers spirites ont montré que le fluide vital était un intermédiaire entre le corps et le périsprit. Une modification du corps se répercute sous forme de vibration du fluide vital jusqu'au niveau du périsprit et de l'esprit. De manière réciproque, lorsque l'esprit imprime sa volonté sur le périsprit, celui-ci met en vibration le fluide vital qui à son tour va interagir avec la matière corporelle.
Je viens donc de montrer la chaîne des éléments qui interagissent depuis le corps jusqu'au périsprit et même jusqu'à l'esprit. On peut dire qu'en agissant sur les points d'acupuncture, le champ électromagnétique ou champ vital de Burr qui est approximativement l'analogue du fluide vital des spirites met en vibration le périsprit. Éventuellement, si une zone est malade on peut donc agir sur la cause des troubles qui se trouve dans le périsprit par l'intermédiaire de manipulations de certains points du corps. Les magnétiseurs spirites brésiliens, agissent eux, directement au niveau des centres de forces du périsprit à l'aide de passes.
En spiritisme, on ne parle pas de chakra car on désire ne pas trop marquer de rapprochement avec cet ésotérisme. Car si on est approximativement d'accord sur ce point, de nombreux autres sont très différents et on ne veut pas risquer d'assimilation abusive.
On parlera alors de centre de force. Ces centres de force sont au nombre de 7 principaux mais il y en a d'autres, secondaires. Ce sont des lieux aux caractéristiques électromagnétiques bien particulières ou si vous voulez des points d'acupuncture d'une plus grande importance.
Ces centres de forces sont donc des lieux privilégiés qui existent au niveau du corps et du périsprit. Il faut avouer qu'en France les spirites n'utilisent pas ces centres de force pour le soin. Les spirites français de tradition plus rationaliste hésitent à adhérer à cette théorie car elle ne figure pas dans les oeuvres de base de la codification.
Par contre, au Brésil, les écrits médiumniques spirites mettent en valeur leur importance cruciale. C'est ainsi que les passes magnétiques sont faites de telle manière à prendre en compte la position et la spécificité de ces centres de force. On peut résumer leur action par le tableau suivant :

Centre de force
Localisation
Fonctions et organes correspondants
Maladies
Couronne Sommet de la tête Cerveau et glande pinéale Maladies en relation avec la pinéale et le cerveau (physique ou psychologique)
Frontal Centre du front Système nerveux, pinéale et pituitaire Folie, perte de mémoire, paralysie, épilepsie
Ajna entre les sourcils Glandes pituitaire et endocrines. Contrôle les autres centres majeurs. Cancer, allergies, asthme,maladies en relation avec le système endocrine et les yeux
Gorge Centre de la gorge Gorge, thyroïde et parthyroïdes. Maladies en relation avec la gorge.

Coeur Frontal

Centre de la poitrine Coeur, Thymus et système circulatoire Problèmes cardiaques.

Dorsal

Plexus solaire

Dorsal du coeur Poumons et à un certain degré, le coeur agit comme un centre de compréhension de l'énergie. Contrôle aussi la température du corps. Problèmes pulmonaires
Frontal Zone creuse au milieu des côtes Pancréas, foi, diaphragme, intestin grêle, colon, estomac. diabète, ulcère à l'estomac, hépatite, problèmes cardiaques et autres maladies en relation.
Dorsal Opposé au frontal Mêmes fonctions que le frontal.
Rate au milieu de la dernière côte flottante gauche principal point d'entrée de l'énergie de l'air. Energise les centres majeurs et tout le corps. Basse vitalité, faiblesse
Nombril Nombril Intestin grêle, côlon constipation, basse vitalité et maladies en relation aux intestins.
Meng mein dorsal du nombril reins, glandes suprarénales, contrôle la pression sanguine Problèmes rénaux, basse vitalité et problèmes en relation aux intestins.
Sexuel aire pubienne Organes sexuels, vessie, jambes. Problèmes sexuels et de vessie.
de base Base de la colonne vertébrale Glandes suprarénales et organes sexuels. Energise tout le corps (os, muscles, sang et organes internes). Affecte la vitalité, la température du corps et la croissance des enfants. Centro d'autopréservation. Leucémie, basse vitalité, allergies, asthme, problèmes sexuels et de désordre psychologiques.



Vous pourrez par exemple trouver dans le livre " la guérison d'Ester " de Divaldo Pereira Franco un procédé d'utilisation du centre de force de la couronne.
Les brésiliens utilisent également les centres de force dans le développement de la médiumnité, ce qui peut se résumer dans le tableau suivant :

Centre de force
effets physiques possibles
effets médiumniques possibles
Couronne Pression de la nuque, pression de la tête (région pinéale), légers étourdissements-sommeil, impression de légèreté, lévitation, sensation de bien-être, chaleur au sommet de la tête Liaison avec le monde supérieur, tendance à l'incorporation consciente ou inconsciente avec les CDF du plexus solaire et du coeur. Médiumnité intuitive.
Front Pression ou chaleur entre les yeux, insensibilité du visage, pression ou bruit dans les oreilles, voix à l'intérieur du cerveau, pression derrière l'oreille gauche. tendance à la voyance ou à l'audition. Irradiation d'énergies spirituelles pendant un travail de cure.
Gorge sensation de brûlure ou pression dans la gorge, envie d'avaler souvent sa salive, flux de salive. Tendance à la psychophonie, médium parlant, conférencier.
Coeur Emotion, serrement de la poitrine, palpitations manque d'air, chaleur dans la poitrine, fluide suave, calmant, subtil, radiant. approche de l'"ange gardien", aide les autres CDF dans les divers types de médiumnité, équilibre les sentiments du médium.
Huméral Etirement dans le bras, les omoplates, les mains, engourdissement des mains, les mains ont des impulsions que le médium n'arrive pas à contrôler. Tendance à la psychographie, médium de cure magnétique. Avec les CDF de la couronne et du coeur, liaison physique spirituelle.
Nombril et Base Douleurs à l'entrée de l'estomac, nausées, se sentir mal, inquiétude, tremblement des jambes, engourdissement des jambes et des pieds. Tendance au travail de désobsession et effets physiques.


J'ai essayé de peindre grossièrement les relations que l'on pouvait faire entre les centres de force, les découvertes scientifiques, et le spiritisme, avec tout ce mélange de termes issus des deux paradigmes que cela comporte.
Pour approfondir, je dirais que le spiritisme peut également s'enrichir des expériences faites par l'occultiste spirite Charles Lancelin. En effet, certains spirites ont réussi à décomposer grâce à ses résultats les mécanismes d'interaction entre les parties que j'ai cités précédemment. Ainsi, j'ai pris parfois des raccourcis pour expliquer les rapports entre fluide vital et le champ vital. En fait, il n'y aurait pas identité stricte : le champ vital, constitué de photons (aspect particulaire des ondes électromagnétiques) interagirait avec le fluide vital (fluide universel dans un état particulier de résonance vibratoire) alors que ce dernier interagirait avec un lien astral, lui-même en rapport avec le périsprit.
Fraternellement,
Jérémie.