Maladie - M - 02/04/2020

Bonjour, atteint d'une maladie, je me prépare au pire et à l'idée d'abandonner ma famille : ma femme est enceinte et nous avons deux autres enfants en bas-âge. Ma plus grande peur est de les laisser, ne pas les voir grandir car j'ai moi-même vécu sans parents . Je redoute qu'à 30 ans par exemple, ils n'aient aucun souvenir de moi.
Si tel sera mon épreuve alors je dois l'accepter et continuer mon évolution... Toutefois, vais-je les attendre de l'autre côté toute leur vie ou bien est-ce que je serais réincarné avant ? Auquel cas, c'est triste car nous ne nous retrouverons pas ? Allons-nous nous retrouver ? Gravite-t-on autour des gens aimés ?

Bonjour,
Selon la doctrine spirite, le but de l'incarnation est l'évolution. Si vous décédez en laissant femme et enfants, croyez qu'en étant enfants de Dieu, personne n'est oublié. La vie avec ses épreuves, permet le progrès de chacun, de vous, de votre épouse, de vos enfants.
Croyez en cela afin de les préparer, afin de vous préparer pour vous permettre dans l'au-delà dans un premier de bien quitter votre enveloppe physique, puis, peut être d'aider votre famille laissée sur terre. Personne n'est abandonné. La foi, l'espérance qui peut vous guider pourra vous permettre de dépasser votre condition terrestre et voir plus largement votre condition d'Esprit en évolution.
Vous les verrez grandir mais autrement, ils ne vous oublieront pas et seront imprégnés de vos sentiments d'amour qui vous animent sans vouloir les posséder. Vous les attendriez de l'autre côté au terme de leur vie terrestre et chacun comprendra alors l'effort réalisé.
En attendant vivez au mieux votre maladie, soyez gagner par l'espoir et porter par l'amour du Père.
Fraternellement,
Catherine