Spiritisme "Kardécique" ? Les êtres incarnés - Benjamin - 04/07/2000

Je voudrai savoir pourquoi parle-t-on de Spiritisme Kardécique. (je ne suis pas sûr du terme) Une chose est ce qu'elle est, même si la vision que l'on en a est peu différé. Pour l'instant, je n'ai lu que le livre des Esprits et des médiums. Les réponses étant donné par les Esprits eux-mêmes, pourquoi spiritisme et spiritisme « kardécique » ?
J'ai lu que l'on pouvait communiquer avec les Esprits des êtres vivants. A l'heure actuelle, quelle peut en être l'utilité ? J'en profite pour vous féliciter pour votre site et vous remercie de mettre autant d'ouvrage traduit à disposition.

Le terme exact est spiritisme « kardéciste ». Comme vous le remarquez si justement, l'emploi de ce mot est une erreur, car il ne s'agit pas de l'enseignement d'un homme, mais bien des Esprits. Ce terme a été utilisé par des spirites pour se démarquer des nombreux amalgames dont a été victime le spiritisme ; on peut ainsi croire à la manifestation des Esprits sans pour autant croire à leurs enseignements, sans coire par exemple à la réincarnation. Le terme « kardéciste » est notamment employé au Brésil pour se démarquer du spiritisme « d'Umbanda » qui est un mélange entre spiritisme et cultes afro-brésiliens.
La communication avec des Esprits désincarnés est rare (il faut que l'Esprit incarné qui se manifeste soit en train de dormir) et ne présente pas d'utilité concrète. Elle a toutefois permis de constater la présence d'un cordon fluidique, appellée couramment « corde d'argent » qui relie l'Esprits incarné à son corps et dont les Esprits désincarnés sont dépourvus. Nous vous conseillons de lire les communications extraites de la revue spirite de deux Esprits incarnés : janvier 1860 et mars 1860