Dangers du Spiritisme - Pierre-Etienne - 13/06/2001

Bonjour,
Je m’intéresse au spiritisme depuis à peine un an et je voudrais faire une mise en garde contre les médiums qui oeuvrent seuls. C’est par le plus grand hasard que je me suis rapproché du spiritisme.
J’étais médium sans le savoir et cela générait quelques problèmes. Sur les conseils d’amis, j’ai rencontré une femme qui en trois heures de discussion a changé mon existence (en bien).
Elle me dévoila ma médiumnité mais insistait pour que je rencontre une de ses amies qui "voyait" les choses.
Etrangement, il m’était toujours impossible de rencontrer cette personne. On ne voulait visiblement pas de cette rencontre. Mais après environ 8 mois, je parvins à avoir un rendez-vous.
En serrant la main de cette femme, je me suis senti extrêmement mal à l’aise. Quelque chose me déplaisait. Une fois assis dans son cabinet, elle pose sur moi un regard grave et me dit : Pierre-Etienne, il faut que vous arrêtiez ce que vous faites ! Stupéfait, je lui dit que je ne faisais rien (ce qui est la pure vérité). Elle insiste.
Voyant que je n’en démordais pas, elle me raconte alors qu’à l’âge de 4 ans, une entité représentant le mal absolu est venue m’apporter du réconfort. Ca correspondait effectivement avec la naissance de mon frère qui a quelque peu changé ma vie.
Au fil du temps, cet être me visitait de plus souvent jusqu’à mes 9 ans où elle ne m’aurait plus quitté, formant une sorte de pacte avec mon âme qui ne pouvait se passer de sa présence. J’étais en grand danger car mon esprit pouvait être amené à régresser à l’état de monstre sous humain voué au mal. Elle a continué comme ça pendant plus de 2 heures, alternant agressivité et compassion.
Le remède, laissez tomber l’étude du spiritisme, détruire mes livres et m’éloigner de tout cela. Elle me disait aussi de voir un psy qui s’intéressait à tout cela et que par l’hypnose, il pourrait me faire régresser jusqu’à cet âge fatidique de 4 ans et corriger le problème. Je passe les détails mais en ressortant, j’étais anéanti. J’ai eu rendez-vous avec le psy 4 jours plus tard. Mais pendant ces 4 jours, j’ai cru perdre la raison et sombrer dans la folie. J’ai vécu 4 jours en enfer.
Le psy a dédramatisé tout cela mais en me laissant encore dans le faux.
A présent, je suis au Brésil. Je suis un traitement spirituel dans un centre à Brasilia et tout va beaucoup mieux. La femme que j’ai vu a été leurrée par un mauvais Esprit qui s’est fait passé pour son guide. Il ne voulait pas que je me débarrasse de lui et comme ça, en laissant tomber l’étude du Spiritisme, je restais sa proie pour de longues années.
Vous qui avez eu le courage de me lire jusqu’au bout, prenez toutes les précautions possibles pour ne pas vous retrouver dans de telle situation. La doctrine spirite est amour et charité mais des êtres rendus malveillants par leur ignorance n’attendent qu’une faiblesse de votre part pour se jouer de vous. Sincères amitiés.

Bonjour,
Ce témoignage, qui ne demande pas vraiment de réponse, est édifiant à plus d’un titre et appelle quelques commentaires.
Il existe des Esprits plus ou moins parfaits, plus ou moins avancés, plus ou moins retords mais nous ne croyons pas qu’une entité puisse représenter le mal absolu et soit vouée à cela ; nous n’y croyons pas plus qu’aux soi-disant « démons » du soi-disant « enfer », autant de notions allant de pair avec un dieu justicier, vengeur et vindicatif et créé de toutes pièces pour asseoir une certaine autorité religieuse sur des peuples naïfs et ignorants et les maintenir sous coupe, sous contrôle. La carotte et le bâton…
Mais notre humanité arrive à un niveau d’évolution qui permettra bientôt à chacun de ne plus gober avec crédulité ces vieux mensonges, ces vieilles superstitions.
Le monde est clair, l’évolution est claire et le Spiritisme qui l’explique est clair aussi ; aucun être n’est voué au mal, il n’existe pas de châtiment éternel, la seule loi est celle de l’évolution. Dieu permet toujours à chacun de vaincre ses passions, d’avoir une autre chance.
Par contre, il existe bien des Esprits farceurs, méchants ou vicieux (parce que encore ignorants) qui peuvent essayer de nous inciter au mal, de se substituer à notre volonté.
C’est pourquoi il faut là comme ailleurs le plus grand discernement, la plus grande volonté, et se garder de tout commerce avec le bas-astral, que cela soit dans des réunions « pseudo-spirites » que beaucoup de jeunes et moins jeunes bricolent sans connaissances, ou la fréquentation de diseurs de bonne aventure de tous poils.
Autre remarque : Que ce soit en animal, en végétal, voire en monstre sous-humain ( ?!) , l’Esprit ne peut jamais régresser, c’est une loi de la nature. D’une incarnation à l’autre, l’Esprit peut se trouver dans des conditions physiques ou sociales différentes (il s’agit alors d’épreuves) mais il ne perd jamais ses acquis spirituels et ne régresse au grand jamais d’un règne à l’autre.
La seule chose censée que cette personne ait pu conseiller à Pierre-Etienne aura bien été de consulter en psychothérapie et nous sommes heureux qu’un traitement ait pu améliorer ses angoisses.
Christian.