A lire - Les éditions du cercle spirite Allan Kardec de Nancy - 28/04/2003

 

Bonjour,
Depuis "Le Livre des Esprits" d'Allan Kardec (1857), qui élaborait un corps de doctrine sous forme de questions-réponses en utilisant les enseignements des Esprits, il ne s'est pas trouvé d'autres ouvrages consacrés aux questions essentielles avec les réponses déterminantes des esprits. Le "Livre des Esprits" au XXIè siècle donne à nouveau la parole aux Esprits sous forme de questions réponses, sur les grands thèmes de la métaphysique et de la philosophie, dans la continuité d'un spiritisme actualisé.
Face aux interrogations du monde contemporain, face à l'évolution des sciences et des techniques depuis le XIXè siècle, l'au-delà, là où il se manifeste, a la nécessaire préoccupation de faire avancer la connaissance spirite, comme pour appliquer la phrase du Maître : « Il n'y a de foi inébranlable que celle qui peut regarder la raison face à face à tous les âges de l'humanité ».
Certes, de nombreux ouvrages philosophiques produits par de brillants théoriciens ont fait avancer le spiritisme depuis le décès de son fondateur. Mais il manquait peut-être une suite qui soit assurée par les esprits eux-mêmes, ce qui est enfin réalisé au travers de ce livre : "le nouveau livre des esprits" de Karine Chateigner, 377 pages, format 16/24 cm, témoignage d'un au-delà qui a encore beaucoup à dire pour continuer à éclairer les humains dans leur cheminement de vie. Dieu et l'Univers, les prophètes, les énigmes des civilisations antiques, l'au-delà sous toutes ses facettes, la médecine, les faits de société, la science d'aujourd'hui sont autant de sujets traités dans cet ouvrage, sur lesquels bien des révélations éclairent d'un jour nouveau nos connaissances humaines encore approximatives.

Bonjour,
Cet ouvrage " Le nouveau livre des Esprits " écrit par Karine Chateigner nous l'avons commandé et lu et voici notre réflexion :
Après une rapide explication de son parcours personnel et spirituel qui la conduisit au Cercle Spirite Allan Kardec de Nancy, Karine Chateigner expose les raisons qui l'ont conduite à écrire ce nouvel ouvrage : disparition du Spiritisme après la mort d'Allan Kardec, manque d'ouvrages concernant des réponses à des questions essentielles de l'humanité.
Ces justifications sont courtes et peu documentées… le Spiritisme ne s'est pas éteint après Kardec, loin de là, il y a eu Léon Denis, puis Gabriel Delanne et ce n'est seulement qu'avec l'apparition de la parapsychologie que les idées se diluèrent.
Les ouvrages sont nombreux, après Kardec, les journaux aussi, outre la " Revue Spirite ", il y eut une multitude de bulletins locaux que l'on peut à l'heure actuelle retrouver chez les bouquinistes. Malheureusement, ils sont peu connus du grand public, pas de réédition !
On trouve également dans cette introduction des communications d'Allan Kardec pour étayer le sujet ; il faut cependant souhaiter qu'ils aient eu ce jour-là, un médium voyant pour affirmer que c'était bien lui, car la teneur du message laisse assez septique.
Mais allons de l'avant et voyons le contenu de l'ouvrage. Il se décline par thème comme celui d'Allan Kardec mais il est loin d'en avoir la méthodologie, les questions sont souvent mal classées, nous avons même droit à la fin à un fourre-tout, questions diverses et variées, à vous de choisir.
Il aborde rapidement le thème de Dieu en trois pages, l'Univers, quatre. Voilà ce que l'on peut trouver comme incohérences :
Question : " Les comètes ont-elles une ou des influences sur Terre ? "
Réponse : " Les comètes ont une influence qui s'exerce de façon physique, mais aussi de façon morale. De façon physique, dans une évanescence radioactive pouvant avoir des conséquences sur le fruit des récoltes de l'agriculture humaine… L'influence a aussi un caractère moral… des révoltes naîtront à l'intérieur de certaines contrées. " Conclusion, certaines comètes ont une supériorité morale à l'homme pensant et peuvent ainsi le pousser à commettre des actes qu'il ne peut réprimer ! Ce n'est plus la bonne étoile des rois mages mais des mauvaises étoiles… un conseil : une étude de ces étoiles maléfiques serait indispensable pour le devenir de notre planète…
A la question : " Que sont les trous noirs ? ", la réponse devient un scoop : " Le trou noir permet le passage d'un univers à un autre, d'une galaxie à une autre " !
Plus loin, on aborde celui de l'Esprit, puis la création et formation des mondes où on n'apporte rien de nouveau à l'ouvrage de Kardec. Les questions sont seulement ponctués de messages reçus dans leur cercle et ils sont loin d'être clairs et concis comme ceux d'Allan Kardec, c'est même un contenu vide de sens :
Question : " Pouvons-nous connaître le mode de la formation des mondes ? "
Réponse : " Il suffit de penser, telle demeure la formule de la vérité. Cette pensée n'est pas toujours l'acte de la volonté, plus que cela elle est la traduction de la puissance… ? "
Et puis, il y a des contradictions comme dans la réponse à la question : " Peut-on attribuer la création des soleils à des esprits déterminés ? ", on affirme que " Dans la loi d'évolution, certains esprits ont rejoint Dieu dans l'état de perfection " ce qui est impossible, ils s'en rapprochent mais ne pourront jamais le rejoindre, Dieu est unique, universel, intemporel et infini ; dans ce cas, Dieu ne serait pas Dieu, l'œuvre dépasserait le maître !
Mais laissons ce discours et tournons vers les perles de cet ouvrage, à la question : " Quels types de transformations vont s'opérer avec la fin de l'homo sapiens ? ", je vous annonce que vous allez devoir changer de chaussures : " Dans quarante années environ, il est certain que l'homme présentera certaines différentes…l'homme de demain sera plus grand, avec un teint plus mat… aux doigts plus grands et plus élargis, aux pieds plus allongés, mais moins larges… " Chausseurs méfiez-vous !
Plus loin, questions d'importances : l'évolution des insectes mais la réponse n'est pas très claire : " L'insecte trouvera un jour sa véritable conscience, sa véritable individualité à l'intérieur de l'évolution animale. Il est dirigé par un ensemble de facultés psychiques désincarnées appartenant toujours à la nature des insectes… ce qui veut dire que la guêpe peut devenir progressivement mammifère… " Si je comprends bien l'insecte minable terrien, de base, est dirigé par des " esprits " insecte. Mais espoir, l'insecte de base va devenir une vache et on comprend mieux pourquoi la vache Milka vole…
Page 80 : on descend au Yeti. Quel binzzz, entre les pithécanthropes et le Yeti. Quelle famille !
Question : " Le yeti est-il animal ou homme ? "
Réponse : " L'animal vient d'être nommé animal, proche dans sa texture physique de la nature humaine, d'un instinct supérieur ! " Le Yeti est animal ou homme ? J'en sais encore moins après la réponse.
Pour compléter le tout, on rajoute celui de la raie géante et on complète avec Ness, du délire complet, alors là, ma brave dame…je ne vois pas ce que cela vient faire dans un livre des " esprits " que pour apporter du poids au sujet, on donne une communication du commandant Cousteau lui-même lors d'une séance de oui-ja. Voilà de quoi donner du sel au moulin des détracteurs du Spiritisme, Monsieur Charpak sera ravi. Visiblement, le discernement ne fait pas parti des qualités des médiums de ce groupe. Plus loin, on a droit aux trains ou vaisseaux fantôme… Eh oui ! Ils existent à condition qu'ils aient subi une fin catastrophique, de la matière qui se matérialise ! Voilà cette matière a de la mémoire ; impossible me direz-vous et bien non, ah quelle culture !
A la page 93, on va faire la couverture de Paris Match avec les vaisseaux galactiques sur la lune et les poilus de Vénus, c'est la planète des singes. Il faudra rajouter les tapis volants de la page 222 car avec cela, le tirage est assuré mais si l'on doute encore, il y a aussi le zombie qu'on peut conserver 6 mois, au-delà il y a péremption. On nous informe aussi que Walt Disney hiberné, s'est échappé de la cuve et que le pauvre Astérix, qui faisait voler les romains a du prendre exemple sur les druides, eux ils volent sur de grands oiseaux. Rassurez-vous ces oiseaux là ont disparu, ils n'en existent plus dans le commerce.
On poursuit la lecture et l'on note des réponses en complète contradiction avec les réponses faites dans l'ouvrage d'Allan Kardec… adaptation ou évolution avec le temps…
Question : " Des enfants, morts jeunes et ayant fait le mal dans leur dernière vie, retrouvent-ils leur intégralité spirituelle, ou restent-ils des enfants dans l'au-delà ? "
Réponse : " Ils resteront enfants dans le monde des esprits. Ils seront entourés par d'autres esprits. Ils garderont cette âme enfantine, pour très vite retrouver le cycle naturel de leur incarnation dans le retour vers la matière. "
Mais pas du tout, dans le monde de l'au-delà, le temps n'existe pas, c'est une notion purement terrestre, les Esprits n'ont pas d'âge, seul la notion d'évolution les distingue.
Plus loin, les erreurs se multiplient. La transsexualité, trouble affectif au moment de la conception, naissances de trisomiques chez les femmes de plus de quarante ans, c'est un fait de culture, c'est l'inconscient des femmes âgées habité par la peur… Pas d'accord ; c'est une épreuve soit pour les parents, soit pour l'Esprit lui-même qui est alors obligé de dépendre entièrement des autres.
Dans le cadre de l'émancipation de l'Esprit, on admet tout type d'intervention : la radiesthésie, " faculté qui permet de se rapprocher de la quatrième dimension ", la magie noire également alors que Kardec précise : " …mais ne croyez pas à ce prétendu pouvoir magique qui n'est que dans l'imagination des gens superstitieux, ignorants des véritables lois de la nature. "
Les pages s'enchaînent, on trouve des réponses pour les atlantes, le triangle des Bermudes, le continent Mû, Jéricho, visiblement à chaque mystère, des esprits se communiquent pour apporter des réponses mais les preuves manquent, page 232 : les Bermudes, nœuds magnétiques à caractère aspirant ? Attention danger !
Les réponses sont souvent très évasives et montrent bien le peu d'instruction des esprits qui y répondent :
Question : " Quelle différence entre spiritualité et spiritisme ? " Réponse : " La spiritualité invoque souvent l'évasion vers Dieu ou la satisfaction du besoin personnel dans la prière intime ; le spiritisme évoque la présence de l'esprit au monde et de l'homme parmi ses frères. Il n'est pas le salut d'une âme mais l'invitation au bonheur de l'humanité. "
Et puis, nous arrivons aux diverses religions avec Mahomet, Bouddha, Moïse et puis Jésus et bien sûr à chaque fois, il y a une communication de ces personnages avec des déclarations sur leur vie complètement invérifiable. Arrêtons-nous sur le personnage de Jésus, qui semble se communiquer sur plusieurs pages, ils sont bienheureux ces spirites qui reçoivent directement cet Esprit dont la qualité des fluides est telle qu'il y a bien longtemps qu'il ne peut se communiquer…
Page 273 : Jésus pense à la fête des mères et moi qui croyais qu'il a d'autres préoccupations. Il avait huit frères et sœurs ? Je préfère ne rien dire et il s'est marié et a eu des enfants ? Je préfère toujours ne rien dire, mais à la question : " Jésus a-t-il eu des relations sexuelles ? ", je suis choquée par la réponse faite : " En vérité, celui qui refuse la chair, refuse son esprit. Il n'aime pas le Père, il désire l'égaler et c'est pêché d'orgueil " cela revient à admettre que si Jésus ne s'était pas marié et qu'il a refusé de fonder une famille, il avait donc le souhait d'égaler Dieu mais que fait-on du don de soi et du choix personnel ?...
En résumé, beaucoup d'affirmations souvent gratuites et sans complément d'information constructif. Toutes ces communications émanent d'Esprits éminemment supérieurs. Pourtant la teneur est loin d'être subliminale comme on pourrait s'y attendre. De plus aucun message, aucune instruction de nature élevée ; étonnant, car je pense que ce type d'Esprit doit se manifester que très rarement et uniquement dans le cas de missions spirituelles constructives et de haut niveau d'intérêt.
Plus loin, nouvelles découvertes : page 310, la phytothérapie spirite ? Je ne connaissais pas ! Et annotation des esprits : " Nous encourageons les expériences de balnéothérapie, déplorant simultanément le coût de ces nouvelles thérapies qui ne peuvent, en réalité, n'appartenir qu'à une certaine classe de vos sociétés. " au coût excessif de la balnéothérapie ? Alors là c'est du délire dans un livre des Esprits !
Dans la catégorie science, il y a des affirmations curieuses ou rigolotes, c'est selon :
Question : " Que pensez-vous du clonage ? " …Il y a atteinte à la matière périspritale et au désir vital, atteinte au désir moral et à la mission, atteinte au sens de la vie, au sens de l'incarnation. " Je ne suis pas convaincue qu'une manipulation génétique porte atteinte au périsprit. Un autre Esprit peut toujours intégrer cet autre corps, il n'y a que similitude au niveau de la matière. De plus, aucun mot sur le clonage d'organes qui me semble être très important pour l'avenir de l'humanité.
Plus loin, question : " Le four à micro-ondes peut-il être nocif pour notre santé ? "
Réponse : " Absolument. " Vive la cocotte minute !
Pour les additifs chimiques à l'agriculture, ils nous annoncent que " l'agriculture chimique est la source d'éléments cancérigènes " Merci, on s'en était aperçu. Ils nous conseillent l'usage du pendule et de magnétiser les semis et bien on n'est pas sorti de l'auberge si l'on a 200 hectares de semis à faire, préparez vos fluides, messieurs, il faut être de taille.
Nous passerons… et arrivons aux conseils qu'ils préconisent : une bonne éducation, introduire Victor Hugo, de bonnes notions d'histoire, du calcul mental et sans faute d'orthographe ; pour un livre des Esprits qui se veut réactualisé, ce n'est pas gagné !
En conclusion, cet ouvrage a l'avantage de vous faire réviser vos classiques et de développer votre discernement ; mais il est loin de flatter l'image du spirite et nous avons encore bien du pain sur la planche pour faire comprendre que le Spiritisme est une science autrement plus sérieuse et plus complète que ne l'aborde ce livre.
Allan Kardec avait écrit son " livre des Esprits " à l'aide de 50 cahiers contenant des communications de différents médiums et c'est ce qui lui a permis de faire ce livre. Il ne se contentait pas d'une réponse mais de plusieurs réponses, de divers médiums. Mais le Cercle de Nancy n'a pas eu la même démarche car ce nouveau discours ne tient pas la distance. Les thèmes abordés frôlent parfois le gag dans un livre consacré à la doctrine spirite, qui se veut être la nouvelle version, il en est très éloigné et souvent hors sujet. Si l'on fait abstraction des erreurs, identifiables à la première lecture, il n'apporte aucun enseignement supplémentaire mais bien au contraire laisse une impression d'un dossier mal ficelé, manquant de cohérence et surtout sujet à de nombreuses polémiques. D'où un manque de crédibilité qui ne peut que desservir la doctrine spirite ; cette même doctrine qui, rappelons le, demande à tout un chacun de vérifier, de construire sur des certitudes. On ne perçoit dans cet ouvrage aucune logique, aucun plan de construction. On est bien loin de la rigueur, des recoupements, des vérifications faites par Allan Kardec. Tout ce qui a fait la force, la puissance et la pérennité de l'ouvrage d'Allan sont absents de ce nouveau livre. La pierre angulaire manque de part les contradictions et le manque de logique. L'édifice ne peut tenir. Mais je suis confiante en l'aide spirituelle des frères et ce n'est pas ce recueil de communications qui fera ombrage à la doctrine spirite. La force du Spiritisme est bien présente et va en croissant et ce n'est pas cette erreur de parcours qui l'arrêtera, puisqu'il y a tant à faire…
Catherine et Maxence.