Curieuse de savoir ma vie antérieure - Valérie - 10/11/2004

Bonjour,
C’est en me documentant sur les vies antérieures que je suis venue jusqu’à votre site fort intéressant. Il y a bien entendu des choses que je ne comprends pas car je n’ai lu aucun livre sur cela, mais quelques questions me poussent à le faire aujourd’hui. On dit de moi que je suis de nature très généreuse même beaucoup trop, malgré cela je déteste la souffrance d’autrui, j’ai de temps en temps quelques flashs qui viennent et repartent mais rien qui ne viennent de là-haut, pourtant je le souhaiterais tant comme j’ai perdu des êtres très chers. Mais un fait me revient, lorsque je lis certaines personnes qui vous écrivent !
Il y a 6 ans de cela, ma fille Lisa a été très malade, elle a failli perdre la vie, je suis restée prêt d’elle à l’hôpital plus de 2 mois à la soutenir de cette maladie qui ne voulait pas la laisser tranquille (pneumopathie nécrosée bulleuse), et chaque soir, je priais Dieu ainsi que mon grand-père et mon oncle disparus quelques années auparavant, afin de me laisser encore le temps d’aimer ma fille, et de la voir devenir une jeune fille.
A l’heure où je vous parle ma fille devrait être décédée, d’après les spécialistes, elle devrait ne pas avoir survécue à cette affreuse maladie .
Croyez-vous qu’un membre de ma famille décédé (mon grand père paternel ou mon oncle) a pu faire quelque chose de là haut ou est-ce ma volonté qui a sauvée ma fille ? Remerciements,
Valérie

Bonjour Valérie,
Je vais essayer de vous aider à mieux comprendre l’épreuve que vous avez vécue. C’est la volonté et l’engagement que vous avez mis vous et votre fille dans cette épreuve qui ont attiré de bons esprits à votre aide, votre guide, et sûrement aussi des esprits familiers. Par contre concernant ces esprits familiers, ils n’ont pu vous aider que dans la limite de leur capacités et de leur élévation, par leur réconfort moral et leur soutien dans l’épreuve.
C’est votre crainte ainsi que votre fort engagement qui ont poussé tout votre être à se projeter dans la prière et la foi. Ceci a du avoir pour résultat, une transformation morale et une vision un peu plus large et plus profonde de la conception de la vie que vous aviez précédemment, pour vous et votre fille. Si cette épreuve n’avait croisé vos chemins de vie, peut-être n’auriez-vous pas développé en vous une telle détermination et un potentiel dont vous ne soupçonniez pas auparavant. C’est ainsi que les épreuves nous modifient, et nous font évoluer, et que chacun répare certains torts contractés dans le passé, tout en élargissant notre connaissance pour un avenir meilleur (compte tenu de ce qu’on aura compris et “acquis” de cette épreuve). L’ épreuve devient alors un puissant levier pour fortifier votre foi, votre personnalité d’une façon profonde et durable, ainsi que votre intellect.
Vous voyez en résumé que cette épreuve n’était pas sans but, mais n’oubliez pas que toute réponse à vos prières passe par Dieu, rien ne se fait sans lui. Car quel que soit l’esprit qui vous viens en aide, tout passe par sa validation, lui seul sait quand viendra la fin de l’épreuve et quel en sera l’issue.
Son jugement est toujours juste car il voit l’ensemble de nos existences et sait le pourquoi de ces épreuves. Gardez ainsi confiance en lui et en son jugement, malgré les difficultés qui pourraient jalonner votre route.
Concernant votre vie antérieure : Qu’est-ce qui vous intrigue à connaître concernant votre précédente existence ? Est-ce votre titre social ou votre caractère ( personnalité) ? Posez-vous donc la question de comment vous vous définiriez si vous parliez de vous dans cette vie-ci : Est-ce vraiment votre situation sociale ou la valeur humaine et la connaissance qui vous représentent en tant que personne ? Car compte tenu de la loi d’évolution, dans la vie précédente votre caractère était évidemment moins évoluée où à un niveau équivalent. Le titre n’est rien, c’est juste une des facettes de nos épreuves, car si l’on abuse de sa position, on revient en payer les conséquences dans la vie suivante ! Car celui qui aura été cordonnier, roi, homme de coeur, mendiant, criminel… aura quand même à revenir s’incarner pour réparer le mal fait à la même proportion qu’il l'aurai engendré, quel qu'aurai pu être sa situation sociale. Il n’emportera dans chaque vie, que la connaissance et les qualités morales qui font sa personnalité.
Vous voyez que seul le fond est important, que la forme et le titre sont secondaires et transitoires d’une vie à l’autre, et si vous voulez ainsi savoir quelles était vos défauts de la vie précédente, il vous faut faire le point sur ceux qui sont les plus tenaces et qui vous empêchent d’évoluer encore plus haut dans cette vie-ci. De cette façon, vous pouvez un peu mieux comprendre le pourquoi de votre venu sur terre, par l’examen de vos défauts et des épreuves vécues, vous pouvez imaginez les fautes commises ainsi que votre caractère dans votre vie précédente.
Pour compléter, et pour que vous puissiez comprendre le sens des choses qui vous sont arrivées, je vous conseille de lire : le Livre des Esprits d’Allan Kardec (plus particulièrement les questions 660 à 664). Vous avez d’autres informations sur ce sujet dans la fiche du mois (épreuves, libre arbitre et fatalité ) dans le bulletin N°19 de décembre 2004.
Soyez heureuse, profitez pleinement de votre fille et bon courage.
Fraternellement,
Christophe