Messages via sommeil - Fred - 13/05/2013

 

Bonjour,
je me permets de vous écrire car en l'espace de 2 semaines, j'ai faits 2 rêves dans lequels des personnes "disparues" me sollicitent.
Dans le premier, une femme assez jeune, se suicide en sautant d'un balcon et j'assiste malgré moi à cette chute avec les détails dont je me serais bien passés...
ensuite je suis face à un miroir et vois le reflet de son visage dans celui-ci: elle me dit que son compagnon lui a volé un ou plusieurs bijoux (je ne sais plus trop). Me voilà ensuite devant un homme de sa famille( son père?) afin de l'informer de la situation. Puis, plus rien.
Dans le deuxième, je suis dans une ancienne maison du genre terre battue et mur de pierre jaunis et terreux avec beaucoup d'humidité. Là, dans la pièce principale, un jeune homme me donne tend une photo que je prends.
C'est une photo en noir et blanc avec une femme bien vêtue, d'une soixantaine d'années, datant environ fin 19ème. Je me vois rendre la photo au monsieur et lui dire:"elle me dit qu'elle ne veut pas que vous touchiez aux murs!" (dans le sens où elle ne veut pas de travaux sur les murs malgré leur mauvais état).
Je tiens à vous dire que pour des raisons personnelles, j'ai entrepris la lecture du livre des esprits ainsi que celle de vos cours en ligne (l'instruction et la connaissance évite les approximations et erreurs).
J'ai aussi signalé par la voix et la pensée que je me mettais à la disposition de nos disparus bien attentionnés afin de les assister s'il le souhaite.
Y aurait-il donc rapport entre ma "proposition" et ces reves?

Bonjour Frédérique,
De nombreux Esprits sont autour de nous, sur Terre, à la recherche d'hommes prêts à les accueillir et à leur permettre de vivre des sensations qui leur manquent.
Vous mettre à leur service est très louable et sera forcément très apprécié, mais c'est aussi dangereux que d'ouvrir grand votre porte à tous ceux qui passent dans la rue en leur promettant secours et assistance...
Sans la solidité d'un groupe derrière vous, sans études approfondies et sans garantie de force morale et spirituelle, votre démarche ne semble pas des plus prudentes.
C'est en donnant l'exemple de notre comportement droit, de nos pensées élevées, de notre dévouement désintéressé, de notre capacité d'étude et de travail, que nous pouvons le mieux aider les Esprits qui errent, tout comme les hommes qui sont autour de nous...
Nous vous conseillons de rester sage et prudent car vous pourriez vite vous faire "déborder". Si vous le pouvez, rapprochez-vous d'un groupe spirite qui vous aidera à vous mettre à la disposition des Esprits avec moins de risques.
Fraternellement,
Corinne