Absences de signes malgré la douleur - Virginie - 17/11/2011

 

Bonjour,
les morts s'enchainent autour de moi. Après la mort d'un fils à la naissance en 2006, d'une fille in utéro en 2007, voici que ma grand-mère adorée qui me quitte cette année et jamais le moindre signe de ces gens que j'ai et je chéris.
Pourquoi cette inégalité ?
Pourquoi certains recoivent des signes pour apaiser leur chagrin et pas d'autres ?

Bonjour,
Les signes que nous recevons dépendent de plusieurs choses et ce que l'on peut percevoir comme une inégalité correspond parfois plus à un concours de circonstances.
Il faut savoir que nos proches n'ont pas toujours l'occasion de se manifester à nous: soient parce qu'ils sont tourmentés et ne comprennent pas trop où il se trouvent, soit parce qu'ils doivent d'abord cheminer et avancer avant de pouvoir le faire.
De plus, parfois, bien qu'ils soient proches de nous, nous ne ressentons pas leur présence, ne reconnaissons pas les signes qu'ils nous envoient pour nous conseiller, pour nous apaiser.
Les enseignements spirites nous montrent que nous sommes toujours entourés, même lorsque nous nous sentons seuls. Que ce soit par des proches décédés ou plus souvent par nos esprits familiers et notre guide, nous ne sommes jamais laissés dans le chagrin, ni dans la peine. Mais là encore, nous ne nous en rendons pas toujours compte car le trouble et la douleur de la perte d'un proche fait que nous nous isolons souvent de leur aide et de leur soutien à notre insu.
Peut-être vous serait-il possible de faciliter ces échanges en priant régulièrement et en demandant à vous rapprocher de votre guide et de votre familier.
En espérant avoir pu vous apporter quelques éléments,
Claire