Le décès de mon fils - Raymonde - 30/08/2012

 

Bonjour,
l année passée, j'ai perdu mon fils, nous deux, nous avons attrapé la grippe H1N1. Moi, après une semaine dans le coma, je m'en suis sortie mais hélos pour mon fils, je me demande pourquoi lui et pas moi.
Je crois qu'après la mort, il y autre chose qu'on renait, mais ma douleur est la même si je me dis qu'il est toujours auprès de moi.
Je souffre de son absence, il avait 29 ans, j'ai lui le livre de Rose Gribel et toutes ces choses qu'elle a accompli, je voudrais lui dire prier pour mon fils, que son âme repose en paix.

Bonjour,
Il est parfois difficile de comprendre pourquoi, lorsque deux personnes attrapent une même maladie, l'une d'elle s'en sort alors que l'autre est emportée, d'autant plus quand celui qui s'en va est le plus jeune et que celui qui reste est le plus âgé. Ce n'est pas l'ordre des choses logique, habituel, alors cela devrait suffire à nous indiquer que c'est là le dessein de Dieu.
Pourquoi ?
Aujourd'hui, cette question vous fait souffrir mais un jour, peut-être seulement après avoir achevé votre temps sur Terre, vous comprendrez les raisons de ce départ précoce et de l'immense douleur qui vous accable depuis.
Aujourd'hui, il vous faut apprendre à vivre sans pouvoir toucher le corps physique de votre fils. C'est comme s'il avait fait un grand voyage au delà des mers pour aller vivre dans un monde meilleur, sans pouvoir communiquer avec vous le temps de la traversée.
Dès qu'il sera bien installé, il ne manquera sûrement pas de vous donner de ses bonnes nouvelles. Pour garder courage et patience, dites-vous que seul le corps physique meurt mais que l'Esprit, lui, continue de vivre, de ressentir, de raisonner ou d'aimer, d'autant plus librement qu'il n'a plus d'entraves matérielles. Pour vous réconforter, vous pouvez lire le Livre des Esprits d'Allan Kardec qui vous expliquera mieux toutes les interactions entre notre monde et le monde invisible.
Plus généralement, tout ouvrage sur le spiritisme (vous avez un grand choix en accès gratuit sur notre site) vous rassurera en vous démontrant la survivance de la vie après la mort et le grand désir de ceux qui nous ont précédé dans l'au delà de se communiquer à nous.
Si vous le désirez, nous pouvons aussi essayer d'interroger votre fils.
Vous pouvez venir dans notre centre de Lyon Bron (ou dans un autre centre spirite) pour assister à une séance pendant laquelle un médium essayera d'entrer en contact avec votre fils.
Si vous ne pouvez pas vous déplacer, dites-nous simplement son prénom, la date de son décès et ce que vous désirez savoir et nous vous communiquerons les résultats par internet. Gardez force et courage et nourrissez-vous de l'espoir légitime de le retrouver, dès que Dieu jugera le moment opportun...
Fraternellement,
Julie