Ecriture automatique - Christelle - 28/04/2002

Bonjour,
il y a un peu plus deux ans, j’ai perdu mon grand-père. Cette personne comptait énormément dans ma vie pour ne pas dire qu’elle m’était vitale !
Quand mon grand-père est décédé, j’étais enceinte, au tout début de ma grossesse. J’ai eu énormément de mal à accepter qu’il parte avant d’avoir connu ma fille. Durant toute me grossesse, j’ai essayé de ne pas penser à cette énorme perte que je venais de vivre. Une fois ma fille venue au monde, les choses ont commencé à devenir de plus en plus difficiles...
Le vide que mon grand-père a laissé dans mon coeur, même ma fille que j’adore n’a pas pu le combler. J’ai vu un médecin, qui m’a donné des anti-dépresseurs. Je ne voyais aucune améloration. Je dois vous dire que je crois évidement à la vie après la mort, depuis de nombreuses années et que j’ai une amie avec laquelle nous parlons très souvent de tous ces sujets.
Cette amie, me voyant arriver au fond du gouffre, a fini par m’apporter des livres sur tous ces sujets, dont un livre : cours d’apprentissage d’écriture automatique dans lequel se trouve le nom d’Allan Kaderc. inutile de vous dire que j’ai dévoré ce livre, car avant, je n’arrêtais pas de dire qu’il fallait absolument que j’arrive à rencontrer quelqu’un qui communique avec l’au delà, c’était pour moi la seule façon que j’avais de m’en sortir. Alors, j’ai fini par essayer...
Ma main s’est affolée sur le papier, au départ, j’ai eu un peu peur, car il est vrai que c’est impressionant et puis j’ai recommmencé. Ma main a continué à écrire à une allure très rapide, j’avais les yeux fermés et je sentais bien ma main revenir à chaque fin de phrase.
Et puis comme je faisais pour pouvoir communiquer avec mon grand-père, vers la fin de la communication, il est écrit : que je t’aime de tout mon coeur. Je l’aime elle aussi. Je suis avec toi pour toujours. Je dois partir maintenant, je reviendrai c’est promis. Dis à ta grand-mère que je suis avec elle pour toujours.
Tout le début de la communication est totalement illisible, par contre les mots que je viens de vous écrire sont très bien écrits et lorsque je les écrivais, je savais dans ma tête ce que j’étais en train d’écrire. Depuis, j’ai essayer à plusieurs reprises de recommencer mais les communications sont illisibles. Pourriez-vous me dire si à votre avis, c’est bien avec mon grand-père que j’ai communiqué ou si mon envie tellement forte d’entrer en contact avec lui a pu faire que ce soit moi ou plutôt mon subconscient qui aurait créer ça ?
Je vous avoue que si j’avais la possibilité de pratiquer l’écriture automatique correctement, je pourrais en faire profiter d’autres personnes et pourquoi pas soulager leurs peines et leurs craintes.
En attendant, je vous remercie pour ce site internet, qui m’a fait découvrir plein de bonnes choses. Mille merci.

Bonjour Christelle,
J’ai été très touché par votre message. L’intensité de l’affection qui vous liait à votre grand-père transparaît de façon remarquable et je comprends bien quelle perte terrible a été pour vous son départ.
Je suis persuadé que c’est lui qui a guidé votre main et qu’effectivement il est avec vous pour toujours, veillant sur vous et sur votre famille. il a donné une réponse on ne peut plus claire à vos interrogations et à vos doutes. il a voulu vous rassurer et vous permettre d’évoluer. Soyez heureuse et remerciez Dieu d’avoir permis une telle communication.
Cependant, ne soyez pas surprise si vous n’obtenez plus rien. Si vous voulez développer votre médûmnité, en écrivant, vous devez faire un apprentissage comportant une partie théorique et une partie pratique.
Pour la philosophie spirite (partie théorique) je vous conseille de lire les œuvres d’Allan Kardec en particulier le Livre des Esprits et le Livre des médûms.
Pour la partie pratique, il est difficile de rester isolée et préférable de travailler sous la conduite et les conseils de médûms expérimentés par exemple en rejoignant un centre spirite (voir liste sur notre site).
Si ce n’est pas possible, ne vous découragez pas, continuez ,mais faites-le sous la protection de Dieu et de votre ange gardien, en priant et méditant, et ne cherchez pas dans un premier temps à obtenir des communications pour d’autres personnes.
Vous êtes en rodage ! Priez, doutez et persévérez ! Si vous avez besoin d’autres explications n’hésitez pas à nous contacter.
Soyez en paix.
Michel