Ames désincarnées - 8/10/2014

Bonjour,
Voilà, je suis gravement malade de dépression depuis 5 ans, à cause d'un burn out fatal.
Pendant ma maladie, j'ai appris le suicide d'un ami, pour la même raison. J'ai tellement souffert, je voulais comprendre son geste, et donc pour la première fois, j'ai utilisé écriture automatique (en allant sur le web pour explications). Et depuis je corresponds de temps en temps avec lui ; il n'arrête pas de me dire qu'il se trouve derrière un mur monumental et qu'il regrett, et surtout de ne pas me suicider. (Parfois je me dis, c'est un mort qui m'a sauvé la vie... car avec toutes ces descriptions...on a pas envie d'y aller).
Bref, j'ai une amie très très croyante, qui m'a dit : "Il faut absolument arrêter avec tout ça, ce ne sont que des âmes maléfiques que tu rencontres, la Bible le dit ; tu es folle, arrête ça". On m'a dit aussi, que c'était très dangereux, car des "imposteurs" j'en ai eu pas mal, se mettent à la place du défunt. Et que surtout surtout, les âmes en peine cherchent toutes une âmes (vivantes) pour s'accrocher à elle et ne plus la lâcher.
Voilà, j'arrive au bout de mes 5 ans de maladie, et il y a pas longtemps je n'ai pu m'empêcher avec écriture aut. de contacter mon ami.
Ma question : je n'arrive pas à guérir, je dirais même que je m'enfonce. Je n'ai plus de vie, je suis un légume sur un lit nuit et jour.... je ne fais plus rien. Je n'arrive pas à me l'expliquer moi même. Alors, je commence à me dire que j'ai trop fait de communication avec les Esprits décédés, et que sûrement certains sont accrochés à moi... je suis carrément perdue. Comment faire pour me libérer de ceux-ci, pourtant quand je fais mes communications, je fais toujours une prière, j'ai ma croix au cou, un chapelet ands la main. Un "magnétiseur professionnel".... (quand on est malade on fait n'importe quoi pour s'en sortir), m'a dit, lors d'une consultation :"Oh malheur ne jouez pas à ce jeu-là ( je lui ai dit pour écrit auto), il a sorti un objet en ferraille de sourcier, l'a pointée vers moi, l'objet s'est levé, et il m'a dit :" Ben c'est trop tard, vous avez des âmes accrochées, il faut aller voir un certain prêtre !" Sur le moment, il y a deux ans, je l'ai pris pour un fou, mais en ce momen,t je me demande s'il n'a pas raison. En effet dans ma dépression, les choses extérieures se sont arrangées, je ne travaillerais plus, mes enfants sont brillants. Mais avec mon mari qui me voit dans cet état, c'est la catastrophe, et je n'arrive à rien faire, ni me forcer. J'ai l'impression que je rechute ! Aidez-moi, je suis perdue, et la mort m'appelle souvent.

Bonjour Marica,
Toutes les réponses sont inscrites dans votre texte, il est nécessaire d'arrêter vos communications afin d'aller mieux. N'appelez pas les Esprits afin de vous rétablir, mais le ferez-vous ? Vous êtes comme une personne en surpoids qui désire maigrir mais qui ne veut pas changer de régime et qui se gave de gâteaux.
Venez à l'une de nos séances d'aide spirituelle le mercredi à 18h (la première fois, prévoyez de venir environ 30 minutes avant) afin de nous permettre de voir si nous pouvons vous aider. Si nous sommes trop loin de chez vous, vous pouvez vous rendre dans un autre centre spirite. Toutes les coordonnées utiles sont sur notre site.
En attendant votre visite, nous vous déconseillons vivement de vous adonner à l'écriture automatique qui vous enfonce, de plus en plus profondément, dans la dépression. Votre méconnaissance des lois divines ne vous permet pas de vous garantir des Esprits perdus. La prière ne suffit pas dans cette situation. Il faut comprendre pour orienter vos pensées.
Aujourd'hui, vous avez plus besoin de vous ancrer solidement sur Terre que de rechercher un au-delà ténébreux... Pensez à vos enfants, à votre mari, et ressaisissez-vous en évitant d'aller là où vous savez que vous perdez pieds.
Fraternellement,
Irène