Ecriture automatique - Patricia - 18/04/2002

Bonjour,
Je m’appelle Patricia Pichon, j’ai 18 ans et je suis étudiante. Voilà déjà quelques semaines de cela, un Esprit a voulu me contacter ; j’ai remarqué sa présence par le frétillement d’une flamme de bougie. Sans y croire vraiment, j’ai pris une feuille de papier et un stylo.
Je n’ai pas attendu beaucoup de temps que déjà une force dans ma main la faisait bouger et de ce mouvement naîssait une écriture incompréhensible.
J’ai abandonné, pour recommencer une deuxième fois une semaine plus tard parce que la même bougie frétillait encore. Alors est apparut nettement : je suis Guy.
C’était la seule chose sur la feuille qui était lisible parce que je posais des questions mais les réponses étaient des griboullages. Peut-être manquait-il d’énergie...
Je voudrais votre avis sur cette expérience, savoir si je n’ai pas eu affaire à un Esprit moqueur ou si ce n’était pas le fruit de mon inconscient qui voulait me convaincre que je suis médûm.
Parrallèlement j’ai toujours été très attirée par le paranormal, par tout ce qui concerne les Esprits ou l’ésotérisme, est-ce qu’il y aurait un rapport ?
En attendant une réponse, je vous remercie de l’attention que vous avez bien voulu portée à ce courrier. Amicalement.

Bonjour Patricia,
Souvent quand une bougie "frétille" c’est à cause d’un courant d’air et non l’appel d’un esprit. Mais je suis taquin ! Votre expérience est un cas d’école. Votre médûmnité est indéniable, mais plusieurs remarques sont nécessaires.
Votre sensibilité naissante et ignorante vous rend accessible sans retenue,
- Vous êtes seule,
- Vous ne demandez ni aide ni protection, vous travaillez sans filet,
- Vous n’avez aucun moyen d’authentifier la réalité et la qualité de l’esprit qui se manifeste. Un simple prénom, ça ne veut rien dire. Cet esprit peut bien vouloir s’amuser ou même pire. il a peut-être besoin d’aide que vous ne pourrez pas lui apporter.
- Vous devez construire votre médûmnité par un chemin spirituel approprié, fait de prières, de méditations et de lectures. Lisez, relisez, méditez les ouvrages d’Allan Kardec en particulier le "livre des Esprits". Etre médûm c’est être un canal pour progresser et pour servir. Si vous voulez développer vos dons, nous vous conseillons de rejoindre un groupe sérieux pratiquant le spiritisme, de manière à effectuer une initiation correcte sous le contrôle de médiums chevronnés. Vous apprendrez à demander l’aide de votre guide, à trier et analyser vos sensations, à chasser certaines entités importunes, à augmenter vos vibrations ce qui attirera vers vous des Esprits de qualité.
Ce travail est long, difficile et demande beaucoup d’humilité et de patience. Mais n’en n’est-il pas ainsi chaque fois que la route monte vers Dieu ? Mais également quelle joie profonde de ressentir au fond de soi la plénitude de la présence.
Ne vous découragez pas, votre jeune âge vous autorise tous les espoirs. Vous serez vous-même la bougie qui brille pour autrui.
Michel