Des interrogations sur un cheminement - Marie-thérèse - 19/01/2006

 

Bonjour,
J'ai été reconnu par des connaissances médiums comme étant moi aussi médium. Cela a commencé avec les cartes divinatoires "le tarot de marseille". Je me servais de la symbolique des cartes pour les interprétations et puis peu à peu j'entrais dans un approfondissement très psychologique et j'arrivais à vivre les états d'âme des personnes sans même les connaître comme si j'entrais dans leur peau. Mais tout ça avec vraiment le seul souci de les aider et d'ouvrir un peu leur chemin.
Dans ces moments-là, je suis très heureuse car j'ai l'impression que j'aide. Toutes les situations psychologiques vécues par les personnes me semblent connues et m'appartiennent à la fois. Je les vis. Je suis dans les personnes et sans les connaître. Je voudrais savoir ce que vous pensez de ce que je ressens et comment pouvoir développer davantage mes facultés de manière à pouvoir un jour aider autour de moi. Est-ce une forme de médiumnité ?
Merci d'avance si vous daignez me répondre.

Bonjour Marie-Thérèse,
Tout le monde possède des facultés médiumniques à des degrés et sous les formes les plus variées. C’est le propre de l’homme qui avec cette faculté consciente ou inconsciente lui permet de communiquer avec le monde spirituel (celui des esprits).
Le tarot de Marseille et la tarologie dans son ensemble reste un support des plus étroits. Support limité, puisque il répond à des questions sous formes d’interprétations et d’associations d’idées et de mots clefs. Si telle lame est placée à côté de celle-ci plus tôt que de telle autre alors nous pouvons comprendre que tel phénomène interviendra. En outre, cette " divination " ne peut répondre que sommairement et laconiquement à l’attente du consultant sans jamais rentrer dans les détails. Nous restons dans une généralité plus ou moins appréciable.
Reste le problème de l’entité (ou les entités) spirituelle qui vous donne la réponse ? Avez-vous pu identifier et ses intentions et sa moralité ? Savez-vous qui vous inspire ? Au mieux cela peut-être des esprits familiers au pire des esprits farceurs, moqueurs. Les esprits supérieurs ne se préoccupent pas de jouer les bonnes augures. Seul Dieu connaît véritablement l’avenir. S’il exige utile que tel homme a besoin de connaître une partie de sa destiné pour son évolution alors ne doutez pas qu’il le lui fera savoir par d’autres moyens autres que la voyance. Dans le cas contraire ce n’est ni plus ni moins de la curiosité.
Je vous invite vivement à vous procurer le livre des médiums d’Allan Kardec. Il pourra vous répondre clairement à toutes les questions que vous vous posez à juste titre sur la médiumnité, et répondra à toutes celles.
Enfin, sachez également que pour développer votre faculté médianimique vous n’avez besoin d’aucun support spécifique. Seul votre volonté et votre désir porté à aider autrui restent une condition sine qua non pour bénéficier d’une médiumnité utile. Je vous conseille de rejoindre un centre spirite pour vous aider dans votre formation et travailler en groupe, sécurité indispensable pour prévenir de certaines conséquences désastreuses qui pourraient survenir.
Cordialement
Ronnie