Médiumnité - Lili - 31/12/2007

Bonjour,
j'ai regardé votre site avec beaucoup d'intérêt et de surprise aussi. Dans ma région, le cercle spirite n'a pas su me répondre convenablement et j'ai été assez déçue pour ne jamais m'y être rendue. A l'inverse de votre association où je constate votre sérieux et les réponses fournies sont des plus fraternelles et je vous en félicite ! Voilà, ma vie est tracée d'évènements médiumniques qui ont débuté à 7 ans avec l'audition de voix (à l'extérieur de moi) comme quand on vous parle.
Puis, sortie de corps involontaire étant enfant. A la majorité, la médiumnité est devenue plus forte et j'ai vécu des évènements violents comme la mort car ma sortie de corps se faisait de façon douloureuse comme un accouchement de moi-même.
Apparemment, on m'a fait revenir à mon corps et je suis toujours là. Et puis j'ai aussi reçu de belles grâces et j'ai toujours conservé la foi. Je suis retournée après 20 ans sur les lieux où j'ai entendu les voix me parler et me suis excusée car étant enfant, je ne savais pas ce qui m'arrivait et je prenais pour une mauvaise farce ce que l'on me disait alors j'ai demandé pardon à ces âmes et de la lumière.
Après avoir eu mon premier enfant, j'ai vécu spontanément l'expérience de l'écriture automatique mais la peur étant trop forte, j'ai demandé qu'on me laisse car je ne me sentais pas capable de vivre cela.
Aujourd'hui, j'ai le sentiment réel d'avoir encore à grandir et mes démarches d'écriture sont improductives. J'ai eu la chance de tomber sur votre site et sur votre bibliothèque dont j'ai pu lire les notes adressées aux personnes comme moi, qui depuis l’enfance, on vécu ce genre d'expériences.
J'ai aussi lu les lettres à Julia car un jour, un prêtre médium (ignorant ce livre) m'a donné le titre à lire un jour, c'était un message qu'il avait reçu pour moi. Et pendant bien 4 ans de recherches infructueuses, je ne pouvais jamais tomber sur ces lettres, croyant même qu'elles n'existaient pas !
Et puis complètement par hasard, elles se sont trouvées devant moi sur votre site. Si je vous écris, c'est que j'ai le sentiment d'avoir besoin d'une aide, pour m'aider à canaliser mes ouvertures subtiles car mon entourage ne peut me conseiller. J'ai conscience de ce devoir de médium et mon amour est grand.
Dans mon travail, je suis amenée à toucher, j'utilise aussi ma sensibilité pour aider les autres. Avec ma vie de famille et mes enfants, je ne peux pas me déplacer facilement pour faire partie d'un groupe et celui tout près de chez moi ne correspond pas à mes aspirations profondes.
Je m'adresse à vous en espérant peut-être vous parler par téléphone car j'ai réellement besoin d'un contact. Je suis assez bien renseignée sur les lectures qui touchent au spiritisme, j'ai eu le temps de lire beaucoup de textes spirites et autres ; d'ailleurs votre site est très complet et il me reste encore à lire, donc ce domaine ne m'est pas inconnu. Je souhaiterais juste être guidée car pratiquer seule n'est pas toujours aisée. Je ne sais plus à qui m'adresser, ou ce que je dois faire...
Merci de m'avoir lue. Bonne et heureuse année à vous.

Bonjour Linda,
Vous avez conscience de vos facultés médiumniques pour avoir vécu différents états conséquents à des manifestations spirituelles.
Tout d'abord pourquoi demandez pardon à ces voix. Certes ce sont celles d'esprits sans doute souffrants mais chacun est apprécié en fonction de ses connaissances et de son évolution spirituelle. En l'occurrence, dans ce cas, étant enfant vous étiez bien incapable de comprendre la situation alors soyez en paix avec vous-même.
Ensuite vous me parlez d'une sortie du corps douloureuse que vous assimilez à la mort. La mort n'a pas forcément un caractère douloureux. Elle est perçue en fonction de ce que fut l'incarnation et la spiritualité de l'âme. Pour ceux, trop attachés à la matérialité, elle est bien entendu un passage difficile de même que pour ceux qui on porté atteinte à leurs frères incarnés ou à eux mêmes au travers du suicide. Mais bien souvent elle ressemble à un réveil auprès de ceux qui nous ont devancé et que l'on a continué de chérir en nos coeurs.
En ce qui concerne votre travail personnel, vous avez le désir de mettre votre médiumnité au service de ceux qui sont dans la détresse ou la souffrance. C'est ainsi que notre Père souhaite nous voir agir et votre âme s'éveille à cette sensibilité exacerbée qui vous pousse à percevoir ce monde spirituel au travers de votre corps physique.
Vous avez des enfants et c'est une épreuve qui vous est confiée en ce sens que c'est à vous qu'il revient d'orienter et d'enseigner à ces âmes incarnées récemment les bases pour que leur vie soit conduite selon les valeurs spirituelles et que, ainsi, ils parviennent à surmonter les épreuves qui leur permettront de s'élever spirituellement.
Quant à vos facultés médiumniques, s'il ne vous est pas possible de rejoindre un centre spirite, demandez à votre Guide et priez. Vous verrez alors sur votre chemin des frères ou des soeurs que vous serez à même de secourir, et vous serez inspirée, au travers de votre médiumnité, pour délivrer les paroles qui réconfortent.
Ne travaillez pas seule, car vous pouvez devenir la proie d'esprits mal intentionnés. Faites simplement confiance à votre Guide qui vous mènera par la main vers ce que vous désirez puisque vous donnerez ainsi un peu d'amour, celui qui est en votre coeur et qui n'est autre que l'étincelle divine qui vous habite.
Avec toute mon amitié
Maxence