Développement de la médiumnité - Pierre - 19/12/2008

 

Bonjour...
j'ai quelques préoccupations. Par la lecture de certaines de vos réponses, j'ai appris que tout le monde possède des facultés médiumniques qu'il faudra développer, alors comment savoir quelle faculté a-t-on ?
J'ai les documents d'Allan Kardec et si je ne me trompe pas, il conseille d'essayer n'importe laquelle. J'ai aussi lu le livre de Johannes Greber "Le livre mystérieux de l'au delà", comment ce haut esprit lui dit que le développement et la formation des médiums destinés à servir Dieu et à faire le bien.
D’ailleurs il est dit dans ce livre que certaines personnes devenaient médiums sans le vouloir, et sans même le savoir et cette formation s’effectuait lors de séances... donc je ne comprends plus...
Allan Kardec dit que c'est nous qui contrôlons le développement de la médiumnité par l'exercice, tandis que l'autre nous dit que ce sont les Esprits de Dieu qui s'en chargent. Je vous le dis car moi je veux développer ma médiumnité, mais je ne sais comment faire... Je suis au Cameroun et je ne sais pas où je puis trouver un groupe spirite... donc je m'en tiens à l'exercice comme la dit Kardec, qui n'a eu aucun succès jusqu'à présent.et aussi je le fait isolement...
J'ai aussi lu dans certaines de vos réponses qu’il est dangereux de faire du Spiritisme isolement, mais, le livre de Johannes Greber ne décourage pas ce genre de pratique, bien au contraire, car l'Esprit qui lui parle dit que lorsqu’on demande avec foi.
Je voudrais juste que vous me conseillez.

Bonjour,
Entre Kardec et Greber, il y a deux démarches différentes : chez Kardec, c’est un courant de pensées dictées par divers Esprits dans divers centres qui ont permis d’établir la doctrine spirite ; chez Greber, ce sont des messages dictés par des Esprits au cours de séances qu’il organisait. Greber était médium et aussi prêtre, dans son livre, il y a des erreurs. Kardec n’était pas un médium, il était un professeur et il avait pour tâche de classer et d'organiser des messages afin d’en établir dans un premier temps « Le livre des Esprits », puis cinq livres qui suivront.
Le Spiritisme n’a de sens que s’il repose sur la philosophie, la morale et sa partie scientifique. La médiumnité fait partie de cette partie scientifique et s’appuie sur la philosophie et la morale. Se lancer dans son développement sans en étudier toute la portée philosophie ainsi que morale, c’est un peu comme se lancer dans le vide. C’est pour cela que nous recommandons la plus grande prudence ou la plus grande instruction. Comprendre le monde des Esprits avant de chercher un contact, voilà qui est judicieux. L’isolement est un handicap car on est toujours seul pour analyser ce que l’on reçoit comme on est seul dans sa lecture, c’est pourquoi nous recommandons de trouver toujours une ou deux personnes qui peuvent être intéressées par le sujet.
Fraternellement,
Claire