Séance spirite - Cédric et Sandrine - 5/05/2001

Amis spirites,
Nous interessant depuis quelque temps à la doctrine spirite et assistant à la plupart de vos séances, nous émettons quelques réserves quant à la méthode utilisée lors de vos séances : il nous apparaîtrait plus efficace de revenir à la méthode question-réponse.
Les messages obtenus, s’ils sont certes porteurs de messages très positifs et enrichissants, comportent à nos yeux quelques limites; ainsi le spiritisme pratiqué de la sorte nous semble n’apporter rien de plus que les religions monothéistes traditionnelles. En ouvrant la Bible, le même message est accessible, sans le recours d’un médium, et sans les risques que la pratique comporte.
Nous considérons donc que le spiritisme doit apporter quelque chose de plus, qu’il doit être une réponse aux problèmes précis et complexes de notre temps. Et comment avancer plus vite, comment en tirer un plus grand profit spirituel, qu’en posant des questions précises, dont les réponses éclaireraient notre attitude ?
Aussi, nous concevons bien entendu qu’il ne s’agisse pas d’obtenir des solutions toutes faites, qui nous empêcheraient d’évoluer par nous-mêmes, par nos propres efforts.
Mais le recours à des questions pourrait certainement nous amener plus facilement à des éléments de réponse plus précis que des messages d’amour dont la valeur n’est "que" globale, et qui ne permet pas de répondre sur des points précis.
Fraternellement,

Bonjour,
Il est vrai qu’on nous a parfois reproché que nos communications spirites n’apprennent rien de nouveau que ce qui a été enseigné depuis la nuit des temps. Mais de ce qu’un homme a formulé une idée, s’ensuit-il que celui qui la formule après lui soit inutile ? Socrate et Platon n’ont-ils pas énoncé des principes de morale identiques à ceux de Jésus ? Faut-il en conclure que la doctrine de Jésus a été superflue ? A ce compte-là, bien peu de travaux seraient d’une utilité réelle, puisque, de la plupart, on peut dire qu’un autre a eu la même pensée et qu’il suffit d’y avoir recours.
Les Esprits n’enseignent que des vérités que d’autres ont déjà professé mais l’évolution est tellement lente que le « Aimez-vous les uns, les autres » reste malheureusement encore beaucoup d’actualité pour ne citer que celui-là.
Quant à notre manière de procéder nos réunions spirites, elle est le fruit d’une longue expérience en accord avec les médiums et les guides du centre. Rien n’est réellement figé et nous adaptons selon l’inspiration donnée. La méthode question-réponse ne nous convient pas mais il existe certainement des centres spirites qui la pratiquent.
Fraternellement,
Catherine.