Cercle de Nancy - bob - 27/11/2002

J’ai été adhérent au cercle spirite Allan Kardec de Nancy un certain temps... Je sais ce que ce que sont les "séjours spirites" pour y avoir participé, j’ai visité le site avec les témoignages d’anciens...
Voici mon avis : il y a beaucoup de doutes à avoir si on veut rester objectif... Qu’ils le veuillent ou non il y un manque d’objectivité de la part de ces gens passionnés, entièrement voués à "la cause" spirite et dont les actes deviennent insensés..
.Il y a une parano lourde qui fait presque inmanquablement de tous les anciens adhérents des adeptes de la magie noire, ils se croient victimes de toutes les hostilités et pensées destructrices à leur encontre. Leurs "preuves" n’en sont pas : reconnaître le style de telle ou telle personnalité célèbre que cela soit vocalement, dans le ton, ou plus "simplement" par le style des écrits, à travers une médûmnité, est plus que simpliste...
Tous les imitateurs délivrent des messages d’Esprits désincarnés ? S’il y a eu, peut-être, par le passé, des messages authentiques, les messages plutôt insensés existent et ne sont pas remis en cause par des gens qui ne se posent plus de questions, et ingurgitent les messages sagement dès lors que les médûms valident leur propres messages... Ils refusent le doute scientifique, prétextant que le spiritisme a été prouvé en SON TEMPS...(mais l’observation scientifique a évolué aussi, la science aussi, ils n’en tiennent pas compte...)...et puis, même s’il y avait preuve scientifique de phénomènes spirites à un endroit, à une époque, et sur une personne en particulier, ça ne fait pas office de preuve pour tous les gens qui se disent médûms ! Bref...pour moi, cela a été dur de renoncer à cette doctrine, pour laquelle je m’étais investi pleinement (pas financierement, là, je dois dire qu’on ne m’a pas fait de pression, je n’étais pas très riche il faut dire...les gens donnent "ce qu ils veulent, il y a une obligation morale qui se produit "naturellement...). Mais il faut savoir reconnaitre qu’on a fait fausse route, je fais encore le deuil de cela et je fais forcément un léger amalgame de toutes les tendances spirites car je sais que ça reste non pas une "science et une philosophie" comme le dit cette association de Nancy, mais une croyance (les expertises scientifiques sont anciennes et il y avait peut-être quelques failles qui n’ont pas été déjoués, l’effet d’un inconscient, celui du médûm, qui est peut-être lui-même "victime"de ce propre inconscient). Je ne signe qu’anonymement, ça risque de nourrir un de leurs messages sur le thème de la magie noire contre leur "mouvement"... Cela dit, je ne leur en veux pas et j’ai encore du mal à me faire une opinion sur la réalité des choses, je pense qu’ils ne se rendent pas compte de la "fébrilité" des messages...Je les plains simplement de perdre probablment leur énergie à brasser du vent...Je préfère les actes authentiques... A bientôt.

Bonjour,
Dans votre message, vous nous parlez de votre déception face à des hommes qui ont leur propre interprétation de la doctrine spirite, alors pourquoi perdre votre temps et vos illusions de spirite en renonçant à votre démarche parce des hommes et des femmes semblent avoir mal comprendre la finalité de la médûmnité ?
Le conseil que je peux vous donner est d’aller voir un autre centre spirite où la vision des choses est différente. Voici l’adresse de celui de Charles Kempf :
Centre d’études spirites Léon Denis
20 rue de Marsilly
68800 Thann

Fraternellement,
Catherine.