Séance spirite bénéfique - Lili - 11/02/2005

 

Bonjour,
Je reviens vers vous car j'ai pu assister à une séance spirite lors d'une réunion au centre "Allan Kardec" dans ma région. Je suis ravie d'y avoir participée et je suis repartie avec enfin une réponse très importante pour moi. Le médium "en chef" m'a parlé d'un esprit perturbateur, visiblement collée à moi, depuis longtemps. Il pourrait s'agir d'une jumelle ou bien d'une personne ayant voulu s'incarner à ma place m'a t-il dit. Je n'ai aucune peine à le croire, mon état d'humeur a changé au moment où il me l'annonçait, je lui en ai fait part, aussitôt, il m'a magnétisé j'ai pu sentir tout son magnétisme en moi et je me suis retrouvée calme et sereine à nouveau.
Je suis repartie avec le livre "l'évangile selon le spiritisme" totalement passionnant qui, en plus contient des prières formidables en fin de livre, afin que j'aide cet esprit à se libérer et par conséquent à me libérer.
J' aimerais toutefois avoir vos conseils car cette situation m'intrigue et j'aimerais savoir s'il est possible de retourner à l'une de ces réunions afin d'en savoir davantage concernant cet esprit, qui est-il ; mais aussi, pour demander l'aide de ce médium (vraiment formidable de générosité) afin qu'il m'aide à prier pour cet esprit.
Ce n'est pas la première fois que j'écris mais vous savez, en ce moment je m'attelle à pouvoir enfin vivre libre de ces mauvais esprits car il semble d'après le médium que je vive une médiumnité sans le savoir vraiment et que certaines portes sont ouvertes à des esprits qui ne devraient pas venir, j'ajoute que je m'attelle aussi à changer ce qui visiblement les attirent...
Merci mille fois à vous. Je lirai votre réponse sur l'agora.

Bonjour Lili,
Vous avez constaté, au cours d’une séance spirite, les bienfaits que l’on ressent lorsqu’un esprit errant nous libère de son emprise. Tout le monde a de la médiumnité, chacun à son niveau et chacun sous une forme particulière. Mais tous, nous subissons, à notre insu la plupart du temps, l’influence des bons ou des mauvais Esprits, suivant notre élévation morale du moment. Vous avez compris la loi d’affinité qui régit les influences, les échanges entre incarnés et désincarnés, ce qui vous motive à vous “atteler” à un travail d’élévation morale, seul bouclier contre les mauvaises influences. Par contre, vous n’avez pas compris ce qu’est un médium: c’est un instrument de transmission qui transmet un message que le monde divin a estimé nécessaire à un moment opportun. Demander de l’aide, à nouveau, à ce médium, ne correspond pas au mécanisme de la médiumnité, telle que les centres spirites Allan Kardec la pratiquent, mais relève de la voyance qui est un autre domaine. Il n’est pas souhaitable d’évoquer cet esprit dont vous avez été libéré grâce à l’intervention d’un groupe de travail: votre guide (qui agit après autorisation divine), le guide du médium et enfin, le médium qui s’est mis à la disposition des esprits pour vous transmettre ce message et les fluides nécessaires à votre bien-être. Qu’importe de savoir ce qu’a été cet esprit qui vous a importuné, les raisons pour lesquelles il s’était accroché à vous. Cette curiosité inutile pourrait le ramener vers vous et le travail de desobsession serait à recommencer ! Occupez-vous du moment présent, avec ce que vous êtes et ce que vous voulez devenir, ce que vous faites et les moyens que vous vous donnez pour avancer sur votre chemin spirituel. Ce n’est pas au médium à prier pour cet esprit, mais bien à vous, car c’est un travail personnel qui vous incombe. La personne la plus habilitée à vous aider est votre guide, ou ange-gardien si vous préférez ce terme.
Vous pouvez retourner à des séances spirites sans problème. Les bonnes vibrations qui y circulent ne peuvent que vous être bénéfiques. Par contre, les messages personnels ne sont pas systématiques: seuls les Esprits décident si un message doit vous parvenir.
Vos deux lettres ne sont pas restées sans réponse, elles sont en attente de réponse, car il faut du temps pour effectuer ce travail de courrier, qui n’est pas la seule tâche du centre. Les médiums sont comme tout le monde, avec une activité professionnelle, une vie familiale à assumer. Le temps qu’ils dégagent pour la pratique médiumnique et pour le fonctionnement du centre est au détriment de leur temps libre, de leurs loisirs.
Je vous souhaite de continuer sur le chemin que votre guide vous a tracé en vous guidant dans un centre spirite, ainsi que de vous prendre en charge personnellement et constamment.
Bien fraternellement.
Joëlle.