Expérience-fiction et animaux à 2 têtes - M - 13/10/2005

 

Bonsoir,
Il y a quelque chose qui cloche dans la relation corps esprit :
Première partie : Expérience-fiction
1) Si je tranche la tête du corps, il y a deux morceaux. Certes. Mais le périsprit est coupé en deux ! C'est impossible qu'une partie du périsprit soit séparé du reste du périsprit. Alors ?
2) Imaginons qu'il ne soit pas séparé, qu'il n'est pas coupé en deux. On pourrait dire que le cou périsprital soit allongé, car le périsprit peut s'étirer. Petite parenthèse : le cou périsprital, c'est comme le cou de notre corps charnel, mais là, il est fluidique. Car ce corps fluidique reproduit intégralement le corps charnel, même ses organes. Maintenant, revenons au sujet. Donc ce cou fluidique s'est allongé. Mais, imaginons que quelqu'un se suicide, et meurt de mort violente. Son corps éthéré va mettre très longtemps à se séparer de son corps physique. On coupe ses 4 membres et sa tête, et on amène chaque partie découpée (excepté le tronc qui reste ici), très très loin, disons à mille kilomètre de distance du tronc. Et chaque partie du corps est séparée des autres. Donc, j'en conclus que le périsprit est écartelé. Et comme il ne peut s'étirer que de quelques mètres, alors des parties du périsprit sont séparé du reste ! Alors ?
3) Quand on fait une NDE, le tunnel est tellement long que la corde d'argent devrait se déchirer, vu la distance. Or, ce n'est pas le cas. Comment expliquer cela ? Et j'en laisse d'autres, car il doit en avoir plein d'exemples.

Deuxième partie : Animaux à 2 têtes
Dans la nature, il arrive parfois que des animaux naissent avec deux têtes ! Tels les serpents et les tortues.
Et je suis sérieux. Ce n'est pas un conte, ni un mythe, ni autres choses. Je l'ai vu à la télévision. Ce n'était pas un trucage. Ce n'était pas faux. C'était vrai. C'est la réalité. Ma question est : comment se fait il que deux âmes soient présents dans un corps avec deux têtes ? Et qu'il y a deux périsprits dans un même corps ? C'est impossible ! C’est théoriquement faux pour la doctrine spirite. Et en plus cela existe ! Donc j'en conclus que le périsprit n'existe pas, et, donc aussi, l'Esprit aussi. J'aimerais que vous m'expliquer ? Quelle est votre opinion ? Qu'en pensez vous ?

Bonjour,
Quelques réponses dans le texte.
Question 1 - Le périsprit interagit avec le corps. Il dirige les réactions biochimiques et réciproquement enregistre toute modification corporelle pour son évolution. Un traumatisme physique est donc répercuté dans le périsprit sans pour autant que celui-ci ne soit détruit ou découpé. Il en porte la trace mais son intégrité n'est pas atteinte.
Question 2 - Les recherches de Delanne, ainsi que celles plus récentes du Pr Stevenson montrent que le cou périsprital porterait une marque. Un séjour dans l'au-delà permet une restauration complète. Au contraire, une réincarnation quasi-immédiate répercute le traumatisme dans le nouveau corps. Il ne faut pas confondre corps éthéré et périsprit. Le corps éthéré est constitué, en gros, pour simplifier, du fluide vital des spirites. Il retourne à la masse au moment de la mort. Au moment de la mort, le périsprit un et indivisible est détaché du corps plus ou moins rapidement ( instantanément pour les Esprits évolués, au bout de cinq jours pour les moins évolués). Les morceaux de corps que vous envisagez peuvent emporter avec eux une charge vitale résiduelle, c'est-à-dire des morceaux de corps éthérique. Ce n'est pas du périsprit.
Question 3 - Les expériences de Lancelin et Durville du début du vingtième siècle prouvent que le corps astral (ou périsprit pour les spirites), peut s'éloigner indéfiniment et que la corde s'étire alors énormément sans céder. Ils ont prouvé que le corps vital ou éthérique était lui cantonné à une dizaine de mètres du corps physique. Lors de la sortie du corps astral, ce corps vital ou corps éthérique s'en retourne dans le corps physique.
"Et j'en laisse d'autres, car il doit en avoir plein d'exemples. A votre disposition".
Vos questions viennent toutes du fait que vous confondez corps éthérique et périsprit.
Cordialement,
Jérémie