Les animaux ont-ils un esprit ? - Maïa - 23/02/2006

Bonjour,
les animaux ont-ils un esprit ? Il y a trois ans j'ai dû abréger les souffrances de ma vieille chatte que j'aimais beaucoup. Pendant deux ans, elle est venue me "rendre visite" dans mes rêves. Le temps que je passais avec elle est étant à chaque fois un peu plus court et moins intense. Ce qui est surprenant, c'est comment à la fin elle "faisait irruption" au milieu d'un rêve qui n'avait rien à voir avec elle, sortant totalement à l'impromptu d'un buisson à gauche pour disparaître dans une pente à droite par exemple ... Comme vous le constatez à ma façon de m’exprimer, j'aime l'idée que son esprit vient me faire un petit coucou ... j'ai prié pour son âme ... A tort ? Les animaux ont-ils une âme ? Si c'est le cas évoluent-ils ?
Et si oui : dans la même espèce ? Je me pose aussi ces questions car mes parents avaient un chien en quelque sorte "charismatique" qui impressionnait tout le monde (même ceux extérieurs au cercle des intimes) par l'impression de "sagesse" (!!!) Q
u’il dégageait du fait de sa simple présence. Comme si ce chien qui fût un fabuleux compagnon avait une très vieille âme ...

Bonjour Maïa,
Il est indéniable que les animaux possèdent une âme.
Effectivement, Marlène Nobre, médecin spirite, cite à la page 31 de son ouvrage « L’Ame de la matière » deux textes tirés de « No Mundo Maior » (dans le monde le plus grand) que je trouve intéressant de vous retranscrire ici.
" Depuis l’amibe, dans l’eau tiède de la mer, jusqu’à l’homme, nous l’avons vu lutter, apprendre et sélectionner.
Ce fut un long chemin : combien de siècles a-t-il consumé (le principe spirituel) en revêtant des formes monstrueuses, se perfectionnant ici et là, aidé par l’interférence indirecte des Intelligences supérieures ? il s’est réfugié dans le sein tiède des eaux ; dans des organismes cellulaires qui se maintenaient et se multipliaient par segmentation. Pendant des milliers d’années, il a fait un long voyage dans l’éponge, en venant à maîtriser les cellules autonomes, leur imposant l’esprit d’obéissance et de collectivité, dans l’organisation primordiales des muscles. Il a fait des essais pendant longtemps avant d’essayer les bases de l’appareil nerveux, dans la méduse, dans le ver, dans le batracien, se traînant pour émerger du fond obscur et boueux des eaux, de manière à commencer les premières expériences, au soleil du midi "
Ainsi, comme vous pouvez le constater avant de pouvoir s’incarner dans l’espèce humaine l’esprit doit impérativement au cours de ses pérégrinations innombrables s’incarner dans le règne animal afin d’acquérir des nécessités indispensables qui lui permettront par la suite de pouvoir s’adapter et contrôler une enveloppe charnelle complexe. Qui n’a jamais été admiratif devant l’admirable complexité des rouages du corps humain ? Ce processus, se fait graduellement sans jamais rompre les lois évolutives de la nature de règnes en règnes et d’espèces en espèces. De ce fait les règnes minéral, végétal et animal ont constitué des étapes déterminantes dans l’évolution de tout esprit.
Certes les animaux possèdent bel et bien une âme en évolution, encore imparfaite, sans moralité, à l’intelligence réduite menée par l’instinct.
J’espère avoir quelque peu éclairci vos interrogations.
Cordialement
Ronnie