Réparer les fautes de la vie antérieure - Bich - 7/02/2014

Bonjour,
J'ai pris le temps de parcourir toutes les questions/réponses sur votre site. Et j'ai une question sur la partie suivante : Incarnation - Willy - 25/01/2009
D'après l'explication de Catherine, des siècles peuvent passer avant que l'esprit tente de réparer une faute. D'où mes questions :
- dans le cas de Catherine, comment peut-elle savoir cela ?
- pourquoi doit-on attendre dans certains cas si longtemps pour réparer une faute ? A mon point de vue personnelle, il se peut que l'esprit doit acquérir certaines compétences requises pour telle ou telle épreuve. Par exemple, se ré-incarner comme un être riche, il faut avoir la charité ... afin de ne pas tomber dans le piège de l'égoïsme ...
D'après ce que j'ai lu sur les livres de spiritisme, on se ré-incarne toute de suite pour réparer les fautes commises de la vie précédente. Cela signifie que l'on doit régler nos dettes le plus vite possible. Je reste donc confus sur ce sujet. Merci pour vos réponses.
Que les bons esprits vous protègent et vous aident à surmonter les difficultés quotidiennes de la vie terrestre.

Bonjour,
A la question 1000 du Livre des Esprits d'Allan Kardec : Pouvons-nous, dès cette vie, racheter nos fautes ? Les Esprits répondent ceci : « Oui, en les réparant ; mais ne croyez pas les racheter par quelques privations puériles, ou en donnant après votre mort quand vous n'aurez plus besoin de rien. Dieu ne tient aucun compte d'un repentir stérile, toujours facile, et qui ne coûte que la peine de se frapper la poitrine. La perte d'un petit doigt en rendant service efface plus de fautes que le supplice de la chair enduré pendant des années sans autre but que soi-même. Effectivement, on peut réparer la vie suivante mais parfois toutes les conditions ne peuvent être réunies pour le faire ce qui explique qu'il faut attendre. Certaines personnes ne peuvent se réincarner au même moment. Parfois, on peut aussi en réparer qu'une partie et n'avoir pas tous les moyens pour le faire complètement en raison de la situation familiale, économique, etc.. ou tout simplement la compréhension nous fait défaut et il faut attendre que l'entendement se fasse chez les personnes. Comme la progression est lente, il faut que les caractères se précisent et soient moins à vif. On peut le constater dans la vie présente, pour certaines situations, il faut patienter, attendre le bon moment pour discuter et mettre en place certaines actions.
Fraternellement,
Xavier