Instinct - Pascal - 20/07/15

[box content] Bonjour,
J'aimerais avoir des précisions sur l'instinct, pouvez-vous m'en dire plus.

Bonjour,
L’instinct est une intelligence mise dans un certain moule et qui revêtira toujours la forme prise.
Ce moule est le cerveau de l’animal dans lequel on met une sorte d’intelligence inconsciente qui doit agir dans un sens déterminé pour les besoins de la vie qu’il vient accomplir. Mais il y a instinct et instinct. L’instinct d’un insecte, par exemple, reçoit cette impulsion et la suit, pour ainsi dire, bêtement. A mesure que l’animal se perfectionne, il y a beaucoup plus de conscience dans cet instinct, et il se rapproche de l’intelligence. Tout est le résultat de l’évolution. Moins l’être incarné est évolué, moins il se sert de son embryon de cerveau pour développer ce qu’il a déjà en lui-même. Au contraire, plus il est évolué, plus son esprit cherche à apporter sa conscience dans l’acte qui lui est propre et dans ses décisions qui, peu à peu, perdent leur caractère instinctif pour revêtir le caractère intellectuel.
Fraternellement,
Alain

Spiritisme - Jocelyne - 10/07/15

[box content] Bonjour,
J'aimerais savoir quelle est la position du spiritisme face à l'interdiction de Moïse ?

Bonjour,
Dans les temps bibliques, alors que les hébreux vivaient captifs en Egypte, les communications médiumniques ou divinations servaient des intérêts égoïstes, matériels et mesquins. On y introduisait la pratique de la magie et même des sacrifices humains. A cause de cela et ayant pu libérer son peuple du joug égyptien, Moïse, grand médium, et législateur hébreux, interdit toute sorte de pratique médiumnique.
«9. Lorsque tu seras entré dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne, tu n’apprendras point à imiter les abominations de ces nations-là. 10. Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien. 11. D’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les Esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. 12. Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Éternel et c’est à cause de ces abominations que l’Éternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi. 13. Tu seras entièrement à l’Éternel, ton Dieu.» Deutéronome 18:9/13.
L’interdiction de Moïse concernant les pratiques médiumniques révèle la preuve de leur existence réelle. Cette interdiction n’est pas en elle-même une condamnation générale de la médiumnité ; elle visait seulement à réprimer les abus. Moïse a d’ailleurs continué à utiliser sa faculté médiumnique. Il recevait par l’intermédiaire des Esprits l’expression de la volonté divine. C’était un prophète médium, le porte-parole de Dieu et il voulait que son peuple mette en pratique la médiumnité seulement dans des buts supérieurs, élevés ; c’est ce que l’on comprend en lisant le passage biblique suivant :
«26. Il y eut deux hommes, l’un appelé Eldad, et l’autre Médad, qui étaient restés au camp, et sur lesquels l’Esprit reposa car ils étaient parmi les inscrits, quoiqu’ils ne fussent point allés à la tente et ils prophétisèrent dans le camp. 27. Un jeune garçon courut l’annoncer à Moïse, et dit : Eldad et Médad prophétisent dans le camp. 28. Et Josué, fils de Nun, serviteur de Moïse depuis sa jeunesse, prit la parole et dit : Moïse, mon seigneur, empêche-le ! 29. Moïse lui répondit : Es-tu jaloux pour moi ? Puisse tout le peuple de l’Éternel être prophète ; l’Éternel leurs donnant son esprit !» Nombres 11:26/29.
Fraternellement,
Antoine

Ames errantes - yin et yang - 13/04/2015

Bonjour,
après avoir passé 3 ans aux Antilles, nous sommes rentrés, mon mari et moi, en métropole en Août 2011 et depuis, je constate un enchainement de choses négatives, de blocages dans notre vie respective. Nous avons occupé un meublé dans lequel avait vécu une dame âgée qui était décédée 2 mois auparavant (cet appartement lui appartenait et ses enfants en ayant hérité ont décidé de le louer) or, j'ai senti une appréhension, de l'angoisse le soir même de la signature du bail mais je suis allée à l'encontre de mon intuition.
Dès le mois de novembre, soit 2 mois après notre emménagement, mon mari m'a fait part de son désir de nous séparer alors que rien de particulier ne s'était passé entre nous, qu'il y avait une belle entente , de la complicité, de fortes affinités et surtout la promesse de se soutenir et de rester soudés Je me suis donc retrouvée seule, avec mon chat, dans cet endroit et j'ai commencé à me sentir mal. La nuit, mon chat se levait brusquement et était aux aguets. Je ressentais comme une présence et je n'arrivais pas à dormir.
Il m'arrivait d'être réveillée par des bruits provenant de l'étage du dessus : vers 2 heures du matin, comme si ma voisine déplaçait des meubles alors j'ai commencé à me poser des questions car cette dame était d'un certain âge et toute maigrichonne donc vraiment étrange ! J'ai quitté ce logement au bout de 9 mois mais depuis, j'ai l'impression d'avoir une chape de plomb au dessus de la tête. Mon chat est décédé l'année suivante alors qu'elle n'avait jamais eu de soucis de santé.
De mon côté, j'avais trouvé un emploi après 18 mois de chômage et au bout de 2 ans, c'est retour à la case départ (fin de contrat alors qu'on m'avait laissé miroiter une embauche). Mon mari, de son côté attend une mutation depuis un an et est dans l'immobilisme total. Il s'est complètement isolé et subi les évènements avec fatalisme. Depuis 2 ans, nous ne nous voyons plus et ne communiquons que sur les aspects matériels. Lors de notre dernière entrevue en décembre 2014, je ne l'ai quasiment pas reconnu tant il est triste et sans élan vital (il dit lui-même qu'il n'a envie de rien et prétexte qu'il est parti parce qu'il doit se reconstruire, cheminer seul) Il faut préciser qu'il a fait une dépression en 2010 et que malgré mon aide, mon soutien, ma patience et ma compréhension, il n'a pas réussi à remonter la pente.
Il me semble bloquer ses émotions et son coeur est verrouillé depuis cette période. Je précise qu'il a subi entre 2009 et 2012 trois anesthésies générales et comme je viens de le lire dans un livre de Patricia Darré, il est fréquent de se faire infiltrer par des esprits errants dans ces conditions, d'autant que c'est quelqu'un d'hyper sensible. De mon côté, j'étais devenue sujette à des crises de colère et de tristesse incontrôlées, ce qui ne me ressemble pas, étant d'un nature l enjoué, dynamique et positif.
Sur les conseils d'une amie, j'ai fait une séance avec un magnétiseur passeur d'âmes qui pratique le reiki et depuis, les choses sont rentrées dans l'ordre (libérée d'une entité qui s'était collée à moi d'après cette personne).
Par ailleurs, je tiens à préciser que durant notre vie commune (13 ans) nous avons toujours obtenu ce que nous voulions comme si nos énergies mutuelles faisaient en sorte que tout se mette en place pour que nos souhaits se réalisent et avions coutume de dire que nous avions une bonne étoile mais depuis 2011, tout s'est inversé et tout semble bloqué.
Ma question est la suivante : est-il possible qu'une entité se soit aussi collée à mon mari et soit la cause de sa léthargie et de ses problèmes actuels ? et si tel est le cas, que puis-je faire pour l'aider ?
Je suis très ouverte à tout cela car je fais un travail spirituel et pratique la méditation mais je crains que ce ne soit pas son cas. Comment aborder cette éventualité ? Dois-je rester impassible, constater les dégâts et voir ma vie se déliter sans pouvoir y remédier ? Mon coeur est empli de compassion, de bienveillance et d'amour mais je commence à me décourager, à perdre patience car j'ai l'impression de stagner, d'être dans un tunnel sans fin. Auriez-vous des conseils à me donner dans ma situation ?

Bonjour,
Nous avons tous des Esprits qui s'attachent à nous, nous entourent, nous accompagnent et nous sollicitent. Ces Esprits sont attirés par une similitude de pensées, par un même taux vibratoire ou par des vies en commun. Et, comme avec notre famille ou nos amis ici présents sur Terre, on peut se sentir portés ou freinés par leur présence et on peut les encourager dans leurs attitudes ou s'éloigner d'eux selon leur effet bénéfique ou néfaste sur notre vie.
Vous pouvez agir sur vous-même, pour vous-même, mais il sera beaucoup plus difficile d'agir pour autrui. C'est comme si vous vouliez obliger quelqu'un à s'arrêter de boire ou de fumer sans qu'il l'ait décidé par lui-même.
La prière, dans ces moments-là, est le meilleur recours que vous puissiez avoir, car vous pouvez toujours demander à de bons Esprits de lui venir en aide et de lui suggérer des solutions pour sortir de son mal-être. Il n'en demeure pas moins que chacun a son libre arbitre et que, même si vous lui tendez une perche par les prières, il ne peut être assuré qu'il s'en saisisse. C'est sur vous que vous avez le plus de pouvoir.
Aussi, travaillez à vous améliorer toujours plus, à lutter (comme tout un chacun) contre vos mauvais penchants qui attirent de bas Esprits. Votre bel exemple pourra alors provoquer en lui l'envie de s'en sortir, ce qui ouvrira la porte aux bonnes suggestions de son guide..
Fraternellement,
Catherine

 

Esprits mauvais - Jules - 12/03/2015

Bonjour,
A travers les divers messages, je m'aperçois que l'action des Esprits mauvais est souvent à craindre, est-ce vraiment négatif ?

Bonjour,
Il y a toujours des Esprits autour de nous qui nous influencent ostensiblement ou de façon occulte. Le nombre de ces Esprits augmente, quand volontairement nous favorisons l'échange médiumnique. Si nous ne faisons pas cela pour des raisons élevées et si nous n'avons pas de préparation pour bien réaliser cet échange, les Esprits qui sont attirés, outre plus nombreux que normalement, seront inférieurs ou mauvais et pourront exercer une action préjudiciable. Elle pourra être occulte à travers les pensées et les fluides. Elle pourra être aussi ostensible à travers les médiums, par la mystification, en donnant une orientation erronée ou mauvaise ; en cas extrême, ils peuvent arriver à agresser physiquement. C'est pour cette raison, que nous conseillons toujours de vous orienter vers un centre spirite ou de définir avec clarté vos objectifs.
Fraternellement,
Hélène

 

Interrogations - Christelle - 22/02/2015

Bonjour,
Je vous écris car, suite à différents évènements dans ma vie, j'aurai besoin d'un point de vue plus éclairé.
J'ai perdu mon père, voila 17 ans le 27 décembre 1997. Le 25 décembre 1997, lors du repas de noël en famille, je me trouve assise à ses côtés. Le trouvant fiévreux, je pose ma main sur son bras et là...je sens son départ. Difficile de l'admettre sur le moment, je lui dis d'aller voir le médecin, pour occulter ma vision. Après quelques années, j'ai commencé à rêver de lui. Au début cela me rendait triste et je le lui disais, puis j'ai enfin réalisé qu'il venait, me parlait et qu'il me donnait des messages. Je suis une vieille âme, j'ai pu rencontrer, Christine André, ce fut très enrichissant.
J'ai récemment rêvé, que mon esprit quittait mon corps suite à l'appel d'une boule bienveillante l'aspirant. Je suis un peu perdue malgré moult signes qui me parviennent et différents vécus personnels. Je suis croyante, et je sens que je suis extrêmement liée à Marie, Jésus et Dieu. Pourriez vous SVP me donner des conseils ou autres. Je vous remercie infiniment du temps que vous me consacrerez

Bonjour Christelle,
Nous sommes tous médiums à des degrés différents et la vision que vous avez eue concernant votre père indique que vous avez une certaine sensibilité.
De plus, pendant le sommeil, les liens qui unissent notre esprit au corps sont relâchés. Le corps n’ayant pas besoin de lui, l’esprit, délivré en partie du corps, peut parcourir l’espace et entrer en relation plus directe avec les autres Esprits.
Il est fréquent que nos proches décédés nous viennent en rêve pour nous donner de leurs nouvelles ou bien des messages ou encore pour nous avertir de danger. C’est ce qu’a certainement fait votre père dans certains de vos rêves, la communication étant plus facile.
Vous pourrez mieux comprendre la nature des Esprits, leurs rapports avec les hommes et les moyens de communiquer avec eux en lisant le livre des Esprits et le livre des Médiums d’Allan Kardec. Étant croyante, n’oubliez pas la prière afin de vous rapprocher de votre guide spirituel qui vous guidera si vous en avez la volonté.
Nous vous conseillons de vous rapprocher d’un centre spirite, où vous trouverez certainement des réponses quant à votre cheminement.
Fraternellement,
Katia

 

Esprit errant sur la route - Candice - 18/01/2015

Bonjour,
Je travaille dans le médical, dans une maison où résident des traumatisés crâniens en grande dépendance et il m’arrive de finir mon travail assez tard. Vendredi soir, je suis sortie à 21h et comme tous les jours je prends un petit chemin de campagne pour retourner chez moi.
Je roulais tranquillement quand soudain, j'ai vu sur le coté droit au bord de la route, un homme qui marchait dans le noir, noir total, il avait un pas lourd, lent, un peu dandinant et semblait marcher sans but, j'arrivais derrière lui, donc je n'ai pas vu son visage. Il ne s’est pas retourné, ni décalé sur le coté, ne semblait pas gêné par la présence de la voiture arrivant derrière lui.
J’ai ressenti alors de l’angoisse, mon coeur s’est mis à battre très fort, je n’arrive pas à l’expliquer mais j’ai immédiatement senti que cet homme était hors du temps.
Je le dépasse. Arrivée plus loin au premier carrefour je me rends compte que j'ai oublié le chargeur de mon portable, donc je fais demi-tour, pour revenir sur le lieu de mon travail. Arrivée à hauteur de l'endroit où j'avais vu cet homme, j’ai ressenti à nouveau mon coeur battre fort ... Je le revois mais pas de face, (il aurait dû être de face) je l’ai revu dans l'autre sens, donc encore une fois de dos par rapport à la marche de la voiture, et toujours dans le noir, je le dépasse, il ne se retourne toujours pas et ne manifeste aucune réaction. J'arrive à mon travail, je récupère le chargeur et avec un peu d’angoisse j’avoue, je reprends la voiture et me dis que cette fois ci je devrez le voir de face ou pas du tout, il aura eu le temps de marcher, je suis restée avec la veilleuse de nuit pendant environ 15 minutes. Je reviens donc à hauteur de ce fameux endroit et je le revois à nouveau de dos … Il repartait dans l'autre sens. Pour résumer, je l'ai vu 3 fois et toujours de dos. Ma question, pensez vous que cela puisse être un esprit errant ? une âme perdue, égarée qui recherche un médium pour l’aider à monter dans la lumière ? Peuvent-ils provoquer certains événements comme d’oublier mon chargeur ? il est vrai que si je n’étais passé à coté de lui qu’une fois, je l’aurais oublié, en le dépassant trois fois, il a retenu mon attention. Un passeur d’âme, m’a expliqué qu’étant donné que je passe par cette route souvent, il a dû remarquer la lumière qui se dégage de mon périsprit et cette lumière l’a conduit vers moi.
J’aimerais beaucoup avoir votre avis. Je précise que je suis médium psychographe, spirite Kardeciste et active dans un groupe de prières.

Bonjour Candice,
Il y a une multitude d'Esprits errants qui vaquent à leurs occupations autour de nous, sans même qu'on s'en rende compte.
Ils ne sont pas encore assez avancés pour avoir ne serait-ce que l'idée d'aller chercher la lumière.
C'est pour cela qu'ils errent, de la même façon qu'errent aussi de nombreux incarnés, toujours autour de nous, que nous choisissons d'aider, ou pas... C'est avec amour, instruction et patience que, si c'est leur désir, on peut leur faire comprendre leur situation et l'intérêt d'évoluer.
Lorsque l'on développe sa médiumnité, il peut arriver que l'on soit amené, parfois, à voir des Esprits afin de mieux réaliser leur présence continue à nos côtés. Cela devrait vous aider à prier pour eux afin que des Esprits supérieurs puissent venir les assister dans leur évolution. Car il faut bien le reconnaitre, sans eux, nous ne pourrions pas faire grand chose...
Alors veillons à avoir une moralité irréprochable pour faciliter nos contacts avec ces frères supérieurs et donc, par ricochet, pour augmenter nos capacités d'aide auprès des incarnés comme des désincarnés.
Fraternellement,
Anne

 

Interrogation - 4/11/2014

 

Bonjour,
Dimanche 2 novembre, mon épouse et moi, nous sommes allés rendre visite à notre beau-frère décédé depuis peu au cimetière.
Pourquoi mon attention s'est portée sur une tombe où était inhumé un garçon de 12 ans ?
J'ai dit à ma femme : "Tu te rends compte, il avait l'age de notre petit-fils, qu'est ce qui a bien pu arrivé à ce pauvre gosse ?" Dans les minutes qui ont suivi un froid, non, plutôt un frisson m'a saisi du début de la tête puis jusqu'aux pieds. A ce moment précis, je ne pensais plus à cet enfant. Question : y a t-il pu y avoir une corellation ou autre chose ou notre beau-frère décédé ?

Bonjour René,
Beaucoup d'Esprits trainent autour des tombes car ils savent pouvoir y rencontrer les parents et amis qui viennent se recueillir sur des dépouilles vides. L'un d'entre eux s'est certainement approché de vous, d'un peu plus près, ce qui vous a occasionné ce grand frisson.
Il ne nous est pas possible de vous dire, en fonction de votre récit, de qui il s'agissait, mais est-ce bien important ? Ce qui compte, c'est de savoir que l'Esprit qui s'est approché de vous est toujours proche de la Terre et qu'il a besoin de prières.
Vous pouvez prier pour cet Esprit, demander à ce qu'il soit aidé, même si vous ne savez pas vraiment qui il est, ni ce qu'il fait sur Terre. C'est l'intention, c'est à dire votre volonté de le secourir, qui portera la prière, pas le Curriculum Vitae du défunt...
Fraternellement,
Hélène

 

 

Je m'interroge - QSD - 17/08/2014

Bonjour,
D'esprit curieux, je me dis que la vie est suffisamment compliquée pour que tout puisse exister. Du coup, en ce moment je m'interroge sur le spiritisme.
Toutefois, en faisant quelques recherches sur internet, je n'ai trouvé que des séances de spiritisme où les participants touchaient un objet qui est censé communiquer la pensée de l'Esprit. Je pratique le yoga a un niveau élevé (4-5h par jour) et mon groupe de travail a déjà expérimenté des points d'énergie dans le corps tellement puissant qu'il est possible de faire bouger quelque chose avec une très légère impulsion. Quoi de plus normal lorsque le corps est à un niveau d'effort physique intense ? Or, la concentration peut également amener un effort physique intense.
C'est pourquoi je suis sceptique quant aux pratiques de oui-ja et des tables.
Ma question est : existe-t-il des méthodes sans objet ? Si oui, est-il possible de les décrire brièvement ? Je précise un point : le yoga que je pratique n'inclut pas du tout les croyances aux entités (contrairement aux Hatha, Vynyasa etc...). Je n'ai donc aucune expérience liée à ma pratique.

Bonjour,
Puisque vous pratiquez le yoga a un niveau élevé, vous savez que tout est énergie et que notre volonté n'est bloquée que par notre foi défaillante, foi qui n'est pas suffisamment forte en tout cas pour contrer notre méconnaissance des fluides environnants et de leurs actions.
Durant vos recherches sur internet, il semblerait que vous n'ayez trouvé que des récits de très anciennes séances où les Esprits ne s'exprimaient qu'à travers les moyens mis à leur disposition, à savoir les coups frappés ou les tablettes de Oui-Ja.
Ceux qui ne recherchent que le côté spectaculaire seront déçus, mais ce n'est pas pour leur plaire à tout prix qu'il faudrait reprendre des méthodes ancestrales et totalement dépassées.
Le spiritisme n'a pourtant pas échappé à la règle d'évolution et, dès Allan Kardec, il a été démontré qu'il était éminemment plus simple de passer directement par l'écriture ou par la pensée. Dans ce domaine, nous pouvons que vous orientez vers la médiumnité de Chico Xavier ou celle de Divaldo Pereira Franco, voyez sur notre site, les divers exposés sur ces médiums. Ils vous apporteront les preuves que l'au-delà peut se manifester de bien diverses façons.
Nous ne pouvons que vous encourager à poursuivre vos recherches plus avant. Vous verrez très rapidement la grande part consacrée à la force de la pensée et à ses influences ainsi que les évidences qui vous apparaitront lorsque vous travaillerez sur le pourquoi de la vie et de nos destinées.
Fraternellement,
Hervé

 

 

Vos contacts avec les âmes - Sonia - 19/07/2014

Bonjour,
Vous arrivent-ils d'entrer en contact avec des âmes qui ont été importantes dans leurs vies terrestres comme Nelson Mandela ou Soeur Emmanuelle. Si oui, que vous-disent-ils.

Bonjour Sonia,
Nous avons plusieurs types de séances.
Dans les séances ouvertes au public, les personnes présentes ont, en général, envie d'interroger leurs proches décédés ou leurs guides. Il n'y a donc pas de place pour des "invités" non appelés.
Dans les séances d'initiation ou d'expérimentation, les guides du centre font venir les personnes susceptibles de nous aider dans nos démarches en fonction de nos demandes. Le but de ces communications est toujours l'instruction, l'enseignement. Aussi, que les personnes aient été connues sur Terre ou non n'est pas très important ici. Ce qui compte c'est l'élévation d'âme de l'Esprit qui se communique et donc sa volonté et sa capacité à transmettre son savoir pour nous aider à avancer sur notre chemin terrestre.
Il arrive même que des gens célèbres préfèrent garder l'anonymat ou, ce qui est plus fréquent encore, que des anonymes se fassent passer pour des célébrités. Les Esprits farceurs aiment jouer avec notre crédulité et c'est pour cette raison qu'il faut toujours rester prudent et critique sur les communications. Si l'on est pas juste curieux mais que le but de la communication est bien charitable, censé et édifiant, alors les Esprits farceurs peuvent être plus vite démystifiés.
Fraternellement,
Hélène

 

 

Esprits - Philippe - 27/06/2014

 

Bonjour,
J'ai une question concernant les Esprits, comment parlent-ils ? Ont-ils des cordes vocales ? Une voix comme nous sur la terre ? Voient-ils avec des vrais yeux ? Pensent-ils comme nous ? Je me pose la question puisqu'ils sont dématérialisés, ils n'ont plus d'organe ! Comment cela peut se produire !

Bonjour,
En effet, les esprits n'ont plus de corps physique, pour autant, ils ne sont pas dépourvus de corps. Le périsprit est une enveloppe semi-matérielle qui enveloppe l'âme et nous accompagne tant dans la vie terrestre que dans la vie spirituelle. C'est cette enveloppe qui permet la communication entre nos deux mondes. Je vous conseille de lire à ce sujet le cours de première année sur ce sujet.
Les esprits sont comme nous, ils n'ont juste plus de corps physique, voilà tout. La mort ne nous délivre pas de nos défauts, de nos erreurs, nous restons semblables à ce que nous avons été sur terre. Nos facultés en tant qu'esprit sont décuplées, ils voient avec les yeux de l'âme.
Avez vous lu l'Initiation au spiritisme de Thérezinha Oliveira ? C'est un bel ouvrage qui pourra vous apprendre beaucoup...
Fraternellement
Céline

 

Généalogie - Lucie - 26/03/2014

Bonjour,
J'ai le sentiment aujourd'hui que quelque chose qui ne m'appartient pas m'empêcher d'avancer dans ma vie ... comme si je portais un fardeau qui ne m'appartient pas... comme si un membre de mon arbre généalogique ayant vécu des choses lourdes me "parasitaient".
Est-ce que mon intuition est bonne et si oui comment sortir de cela ? Merci pour votre aide.

Bonjour,
Il est possible qu'un esprit familier soit auprès de vous et vous influence.
Il est possible aussi que vos pensées soient mal orientées et vous créent des tracas... A distance, il nous est difficile de vous répondre, mieux vaut que vous veniez au centre (l'agenda des réunions est affiché en ligne) pour demander conseil à un médium.
Fraternellement,
Sylvie

 

 

Esprits - Monik - 16/2/2014

 

Bonjour,
Egalement spirite à Nice, je me pose une question, les réponses sont différentes : pourrait-on m'expliquer d'où viennent les nouvelles âmes compte-tenu qu'en 1900 nous étions moins de 2 milliards et aujourd’hui 7 milliards ?

Bonjour,
Dieu crée le principe spirituel et les âmes, il est le seul à connaitre la formule de cette belle alchimie ! Toutefois, la terre est une des sphères dans laquelle les esprits peuvent vivre. Comme en témoignent les écrits de Chico Xavier, il existe des colonies spirituelles dans lesquelles nous séjournons, selon notre degré d'avancement moral.
Ainsi, les âmes vont et viennent, à travers différentes sphères, et peuvent revenir sur terre se confronter à la matière. Ces âmes ne sont donc pas "nouvelles", elles ont déjà un vécu, gravées dans leur périsprit et leur nouvelle incarnation leur offre une possibilité de progrès.
Fraternellement,
Georges

Se ré-incarner pour cacher son esprit - Bich - 7/02/2014

 

Bonjour,
J'ai lu quelque part dans un de vos bulletins un exemple d'un être ré-incarné avec des difformités. Selon l'explication de son guide, cet esprit, dans son passé, a fait du mal à d'innombrables d'esprits (et je n'arrive plus à mettre la main sur cet article). Donc pour éviter la vengeance de certains de ses victimes désincarnés, Dieu le protège en le faisant ré-incarné dans un corps difforme. Cela le permet d'autre part de purger aussi sa peine.
Ma question est la suivante : Normalement, les Esprits peuvent voir tout ce qui se passe dans chaque esprit incarné. Si ce principe est vrai, comment expliquer l'exemple ci-dessus ? Comment expliquer que d'être né dans un corps difforme permet-il de cacher son identité d'esprit ?
Que les bons esprits vous protègent et vous aident à surmonter les difficultés quotidiennes de la vie terrestre

Bonjour,
Tous les Esprits ne peuvent pas voir tout ce qui se passe dans chaque Esprit incarné. Seuls les Esprits évolués, dont la structure du périsprit est moins grossière, peuvent avoir cette vision. Les Esprits qui désirent se venger, sont entourés de fluides lourds à cause de leurs idées de vengeance. Ils ne peuvent pas voir dans l'être difforme leur ancien persécuteur. Cela permet à chacun de réfléchir et d'être aidé par des Esprits supérieurs.
Fraternellement,
André

 

Formes grises vaporeuses - Lane - 16/01/2014

Bonjour,
Je vois des formes grises (foncées, claires ) vaporeuses dans ma chambre la nuit. Jamais les mêmes, ni au même endroit, elles se déplacent, sortent parfois par la porte, s'approchent, reculent dans le mur ou le plafond ou s'évaporent. Je précise que je suis bien éveillée, bien lucide lorsque je les vois. Je me souviens m'être même dit en une fraction de seconde, une nuit où j'en ai vu récemment, que je devrais peut-être photographier ce que je voyais - puis je me suis ravisée en me faisant la réflexion que je n'aurais jamais assez de temps avant que ça ne disparaisse. Quand je cligne des yeux, elles disparaissent, alors je garde les yeux ouverts le plus longtemps possible pour essayer d'identifier ce que c'est. Ca ressemble à des filaments, parfois à un essaim compact d'insectes, une fois ça avait une allure humaine. Il est rare qu'elles me semblent menaçantes ; je dirais plutôt qu'une sorte de curiosité émane d'elles.
J'ai pensé à des corps flottants, phénomène ophtalmologique, mais ce n'est jamais la même forme, et elles se meuvent librement sans que mon regard ne bouge. Je ne me réveillais jamais la nuit, avant; je dormais d'une traite, mais depuis quelques mois, c'est très fréquent. J'ouvre les yeux et je vois ces choses, parfois proches de mon visage, si proche qu'une fois j'ai instinctivement soufflé dessus pour le faire reculer.
Avez-vous déjà entendu parler d'un tel phénomène?

Bonjour
Il peut s'agir d'Esprits désincarnés mais aussi de pensées en formation ou de fluides, c'est assez vaste.
Le monde de l'invisible est fait de matière semi-matérielle que certains peuvent voir ; pour les Esprits, c'est le périsprit que l'on peut distinguer plus ou moins nettement ce qui donne l'impression de filaments. Il y a également les pensées que nous émettons et qui se concrétisent avec de la matière semi-matérielle et puis il y a les fluides qui circulent autour de nous.
Je ne peux que vous orientez vers l'ouvrage de Chico Xavier les Messagers qui peut vous apporter dans ce sens des précisions supplémentaires
Bien amicalement
Catherine

 

Information sur les Esprits - Sonia - 25/11/2013

 

Bonjour,
J'ai regardé Nosso lar ainsi que le livre des Esprits mais il y a des questions où je n'ai pas trouver de réponses, comment les désincarnés se voient-ils ? Ils ont quelle apparence ? Entre eux se voient-ils comme des humains ? Dans le film, on les voit manger de la soupe mais est-ce qu'en réalité ils ont un besoin de se nourrir ?

Bonjour,
Quand vous avez lu le livre des Esprits, vous apprenez qu'en tant qu'incarné, nous sommes composés d'un corps physique, d'un périsprit et de l'Esprit. Quand nous sommes désincarnés, nous perdons le corps physique et il nous reste le périsprit et l'Esprit. Ce périsprit est presque semblable à notre corps physique et seulement fait de fluides moins lourds que ceux du corps matériel. Il a les mêmes organes et il voit de la même façon que nous. Suivant l'évolution de chacun, même mort, les besoins sont les mêmes, c'est pour cette raison que dans le film Nosso Lar, on propose un bouillon léger.
Fraternellement,
Catherine

Homme ou Esprit - Camiyou - 17/09/2013

Bonjour,
Quand j'étais petite (pas plus de 4ans) j'ai vu une nuit alors que j'étais dans mon lit, un petit homme s'avançait vers moi lentement. C'était une silhouette noire de la taille d'un enfant. Je ne voyais ni son visage, ni ses vêtements, juste les contours de sa silhouette. (Qui me faisait penser a ce symbole qu'on trouve sur la porte des toilettes publics des hommes, mais plus petit)
Je me suis frottée les yeux pour me rendre compte que je ne rêvais pas. Avant qu'il fut arrivé à ma hauteur, j'ai eu peur et me suis cachée sous la couette sans la sortir une seule seconde jusqu'au lendemain matin. Je ne sais pas ce qu'il a fait par la suite ni combien de temps il est resté dans ma chambre. Depuis plus rien. Je faisais énormément de cauchemars à cette période de mon enfance, qui se suivaient toutes les nuits, et je m'en rappelais clairement à mon réveil. A l'heure d'aujourd'hui (20ans plus tard) je suis encore marquée par ces images.
J'ai perdu beaucoup de membres de ma famille et amis, aujourd'hui je fais beaucoup de rêves ùu ils apparaissent et où nous pouvons discuter librement. A mon réveil, je me souviens très bien de mes rêves et j'ai une sensation d'apaisement, heureuse d'avoir pu échanger quelques mots. Je fais aussi pas mal de rêves prémonitoires.
J'ai toujours été fasciné par ce monde parallèle, qui je suis sûre, nous entoure chaque jour. Et longtemps j'ai cherché un organisme comme le votre. Je réside près de Marseille, donc je serais plus tourné vers l'association de l'union Spiritualiste Phocéenne. Est-ce que cette asso ont des pratiques similaires à la vôtre ? Car je ne trouve aucun site internet à leur sujet.
Aussi, comment expliquez-vous cette sensibilité étant petite ?

Bonjour,
Je ne saurais pas vous informer précisément sur les activités de l'union Spiritualiste Phocéenne à Marseille, si c'est une association loi 1901 comme notre centre, vous ne craigniez rien à les contacter par téléphone/email ou encore directement vous rendre à leur local.
Allan Kardec soutenait toujours "Hors la charité point de salut". L'aide distribuée dans les centres Kardécistes se doit d'être gratuite.
Pour ce qui est de la perception d'un esprit lorsque vous étiez enfant, rien de plus courant. Certains enfants converse ou jouent avec des amis "invisibles" régulièrement, à la grande surprise de leurs parents qui, eux, ne voient personne... Jusqu'à l'âge de 7 ans en moyenne, les enfants ont un rapport plus proche avec l'invisible que les adultes. Au fur et à mesure de l'avancée de l'incarnation et de l'imprégnation terrestre, cette sensibilité diminue, sans jamais disparaitre.
Si vous pouvez dans vos rêves voir des proches disparus, c'est effectivement un moyen de communiquer avec eux et de les retrouver lorsque nous sommes plus libres, dégagé de notre corps physique et des préoccupations quotidiennes. Avant de vous endormir, vous pouvez souhaiter les retrouver, prier pour eux pour qu'ils se sentent bien et progresse dans la vie spirituelle qui leur est offerte.
Fraternellement,
Céline

 

L'évocation des Esprits - Karl - 12/04/2013

Bonjour,
Comment doit-on évoquer un esprit avec auquel on veut se communiquer ? C'est-a-dire; quel est le procédé pour entrer en contact avec cette entite ?

Bonjour,
Vous ne nous précisez pas si vous avez envie de communiquer avec un Esprit proche ou avec un Esprit totalement étranger à vous-même, qui ne serait donc interrogé que par simple curiosité.
Les Esprits qui vous sont proches, s'ils sont disponibles, répondent à l'appel de votre cœur, à vos prières, sans aucun rite ni formule sacrée puisque c'est vos sentiments, vos liens travaillés sur Terre qui se poursuivent dans l'au-delà.
La communication avec les Esprits est une chose sérieuse. Nous vous déconseillons donc d'appeler des Esprits par jeu, par curiosité ou par défi.
La lecture du Livre des Médiums d'Allan Kardec vous permettra d'approfondir cette question.
Fraternellement,
Hélène

 

 

Discussion avec un ou des désincarnés - Mrj - 27/02/2013

 

Bonjour,
quelqu'un m'a dit qu'il est préférable de ne pas parler aux désincarnés, car ça leur fait du mal, ça les dérangent et les empêchent d'évoluer : est-ce vrai ?

Bonjour,
Pour vous, "parler avec les désincarnés", signifie leur parler à voix haute ou bien entrer en communication grace à un médium ? La pensée agit toujours quelque part.
Ce qui touche le plus les décedés, se sont les sentiments qu'on les vivants à leur égard. Notre peine pèse lourd pour eux.
Une bonne pensée, une prière, aide nos proches disparus. Ils sentent tout notre amour, il sentent les bons souhaits que nous avons pour eux, et cela les portent pour aller bien.
Certains esprits ne savent pas qu'ils sont morts. Attachés à leur vies et à notre terre comme à ses habitants, ils errent, comme s'ils étaient vivants. Leur proposer de se communiquer dans un centre spirite peut leur permettre de se rendre compte de leur état, et de pouvoir enfin s'élever à d'autres occupations, tout en apportant du soutien aux familles pleurant leurs disparus.
Fraternellement,
Lionel

 

Sainte Rita - Philippe - 21/09/2012

 

Bonjour,
merci pour votre site, voila j'ai demandé plusieurs fois de l'aide à SAINTE RITA et A CHAQUE FOIS l'aide m'a été accordée, mais par la suite j'ai "frolé" la dépression, les collègues le ressentait même sans rien leur dire.
Voila ma question, pensez-vous que d'avoir demandé de l'aide peut être trop souvent même pour des choses bonnes (en aucun cas négative) aurras pu "véxé" SAINTE RITA ou les esprits qui m 'ont bel et bien aidé pourtant ? ou est ce une pure "coincidence"
Je sais très bien que les esprits saint ne me ferrons pas de mal mais peut ètre est ce une de leur loi, je n'avais peut être pas un assez bon "karma", pas accumulé assez de bon points !!!
Bon j'arrête mon roman, mais je peux vous affirmer que cela m'a servi de leçon, je serrais un mendiant si tel est ma destinée mais je demanderais le moins possible !
Merci d 'avoir pris le temps de lire ma longue question et si vous ne répondez pas ce n'est pas grave !

Bonjour Philippe,
Les Esprits sont comme les hommes : il en existe une infinie variété qu'il serait trop simple de classer en seulement deux catégories (celle des bons et celle des méchants) et ce n'est pas parce que l'on en interpelle un que cela empêche un autre de venir...
Si vous ne savez plus à "quel saint vous vouer", vous pouvez toujours vous adresser à votre guide spirituel (appelé aussi "ange gardien") qui est là pour vous aider, vous guider, vous soutenir ou vous réconforter. Il sait d'où vous venez et où vous devez aller et son "travail" est de vous y aider.
C'est pourquoi, comme un père, il essaye affectueusement de vous faire avancer et ne demande qu'à être présent de manière plus active à vos côtés.
Par contre, toujours comme un père, il ne fera rien si vos demandes sont celles d'un enfant capricieux... N'hésitez pas à le solliciter plus souvent, il est votre raison.
Fraternellement,
Hélène

 

Faut-il pour se faire visiter par la Vierge Marie - Jean Claude - 03/05/2012

 

Bonjour,
Je suis très interessé par agora spirite. Je voudrais ainsi savoir comment je dois faire pour être guidé par mon ange gardien juqu'à l'école de Marie.
Comment ressentir si la vie de quelqu'un est déjà controlée et gerée par la Sainte Mere de Jesus.
Voudriez-vous aussi me dire si l'agore spirite est un site catholique ou simplement un site chrétien en général.

Bonjour Jean-Claude,
Lorsque l'on veut être approché par des Esprits supérieurs, il est plus simple et logique de chercher à s'élever vers eux que d'attendre qu'ils descendent jusqu'à nous.
Élever son âme demande beaucoup de patience et de persévérance car c'est chaque jour, à chaque moment même, qu'il faut cultiver nos qualités de cœur et, parallèlement, tenter de chasser tous nos "petits" défauts.
Votre guide, avec l'aide de votre prière, saura vous aider à avancer dans cette voie du bien, à l'école de la vie sur Terre que vous avez choisie.
Notre site, qui est un site spirite, propose de nombreux documents qui pourront vous soutenir et vous encourager dans cette voie de perfectionnement.
Fraternellement,
Hélène