Enfant - Flo - 11/03/2007

 

Bonjour,
Raconté aujourd'hui par mon enfant qui va avoir 3 ans : 1 - "Moi j'avais des ailes (il regarde ses mains), c'était pas des mains comme ça. J'avais des ailes et je voulais voir le soleil, mais le soleil, il s'est caché et je suis tombé par terre.
En bas, il y avait un monsieur et il avait des ailes lui aussi." Je lui demande : "qui était-ce ?" il me répond : "superman" (il a beaucoup entendu parler de lui mais rien vu au niveau film ou dessins animés). Puis je n'ai plus rien appris d'autre à ce sujet.
Aussitôt après il me dit : 2 - "Aussi j'avais une petite soeur, elle s'appelait Ida "(ou Isa, j'ai du mal à saisir parfois)... "Où c'était ?" "Sur la terre, sur ma terre à moi" (il parle de son globe terrestre qui se trouve dans sa chambre me donne cette image pour m'aider à comprendre). "Je comprends bien oui, mais où ça sur la terre ?" "En Angleterre, mais elle est partie et quand elle est partie j'ai trouvé à manger."
J'ai posé d'autres questions mais je n'en n'ai rien tiré ou je n'ai pas été capable de mettre bout à bout des mots qui étaient peut être importants.
Quelle importance accorder à tout cela ? Il est si petit, qu'a t'il inventé au juste s'il en a tant inventé que cela ?... Cela vous interpelle t'il ?

Bonjour Flo,
Il est difficile de vous apporter des réponses précises sur ce que vous a dit votre fils étant donné qu’il n’y a pas beaucoup d’éléments. Votre enfant est encore jeune et ne peut pas encore vous expliquer aussi clairement qu’une personne plus vieille ce qu’il voulait vous dire.
Voici plusieurs éléments qui pourront peut être vous aider ou vous éclairer, sachant que ce ne sont que des éventualités, des pistes de réflexion :
Les enfants de leur naissance jusqu’au début de l’adolescence environ sont encore très liés au monde des esprits. Ils ne sont pas encore totalement ancrés dans leur nouvelle vie.
Ainsi il est possible que votre fils ait des souvenirs de sa vie antérieure (par exemple avec cette sœur dont il vous a parlé). Ou qu’il soit encore en contact avec des esprits familiers qu’il aurait connu avant de s’incarner ici : nous avons souvent des témoignages de familles qui nous expliquent que leurs enfants en bas âges semblent parler avec quelqu’un qu’eux même ne voient pas ou rapporte des nouvelles d’un grand-père qui était décédé.
Il ne faut pas avoir peur de cette éventualité, votre enfant est dans tous les cas protégé par son guide (tout comme vous avez le votre qui vous guide et vous conseille tout au long de votre vie). Il est d’ailleurs possible que ce soit à ce guide qu’il fasse référence (ou en tous cas à un esprit qui veille sur lui) lorsqu’il vous parle de superman. Etant donné ce que représente un guide ou un esprit protecteur : aide, protection, bienveillance, votre fils a pu faire l’association entre cet esprit qui veille sur lui et ce super héros dont il a entendu parler et qui symbolise à ces yeux la même chose. Il est possible aussi que ce soit cet esprit qui se soit présenté à lui sous la forme que votre fils accepterait le mieux vu l’âge et les connaissances qu’il a.
Si vous avez de nouveaux éléments ou d’autres craintes, n’hésitez pas à nous recontacter.
fraternellement,
Claire

 

Spiritualité - Dominique - 27/03/2006

 

Bonjour,
Je découvre votre site par hasard et cela m'a fait le plus grand bien de lire les différents témoignages.
Je suis depuis toute petite portée sur les questions existentielles !! Je suis âgée de 47 ans et j’ai toujours en mémoire un rêve que j'ai fait étant enfant qui ne me quitte plus depuis 40 ans depuis, qui est de plus en plus vivace dans mon esprit depuis ces 3 dernières années, la date du jour où je suis tombée gravement malade !
Je vous décris ce rêve : je vois un homme tout de blanc vêtu avec une impression de bonté émanent de tout son être me tendre les bras et me parler, j'ai eu l'impression que c'était le christ dans mon esprit d'enfant, j'en ai parlé à ma mère à mon réveil et elle me dit que ce n'était que mon imagination mais j'ai encore la conviction au fond de tout mon être encore que c'était une entité qui me délivrait un message mais jusqu'à présent je n'ai aucun souvenir de paroles prononcées par l'être.
J'ai remarqué depuis quelques années, je fais de plus en plus de rêves prémonitoires que je note soigneusement depuis déjà 3 ans. Je cherche depuis à m'instruire en lisant beaucoup d'ouvrages traitants des sujets sur la parapsychologie. J'essaie dans ma vie d'être dans le droit chemin en étant humble avec moi même et en faisant le bien autour de moi. Je remarque que depuis quelques mois je ressens une présence près de moi et j'ai la certitude que c'est un bon esprit. Je voulais vous souligner que je crois en Dieu et prie avec mon cœur et mon âme le plus souvent possible sans pour cela fréquenter les églises et chose qui peut paraitre incroyable quand quelqu'un ou moi même se trouve dans une situation critique, je prie avec une telle ferveur que mes prières sont accomplis. Mon fils devait se faire opérer de son rein alors qu'il n'avait que quelques mois, j'ai prié ce jour-là avec une telle foi et force, qu'au moment de la dernière échographie plus rien une totale rémission. J'ai du refaire plusieurs autres écho car le professeur n'y comprenait rien mais moi je savais.
Cela remonte déjà à 7 ans et mon fils en à 8 et depuis plus rien, j'en aurai par dizaines des exemples comme cela. J'aurai deux questions à vous poser :
1 ère : pourquoi au bout de 40 ans ce rêve me hante ?
2 ème : pourquoi lorsque je prie intensément mes prières se réalisent-elles facilement alors que beaucoup de personnes ne sont pas exaucées ?
3 ème : pourquoi ai-je la possibilité de faire des rêves prémonitoires ?
Je ne sais si je recevrai une réponse mais j'ai éprouvé le désir de vous écrire car j'ai du mal à en parler autour de moi, les gens ne comprennent pas, cela me guidera car depuis toujours je me demande quelle est ma mission sur cette terre ?

Bonjour Dominique,
Cela fait vraiment plaisir de lire le témoignage que vous nous livrez sur notre forum. Nous sommes également content que les réponses ici données puissent à vous aider quelque peu dans votre vie quotidienne.
Si au bout de 40 ans ce rêve reste pour vous toujours aussi vivant c’est surtout, me semble-t-il, de par son authenticité. Je ne pense pas que ce rêve vous hante, car il y aurait là une connotation négative, mais plutôt qu’il s’est inscrit de manière profitable dans votre mémoire. N’en conservez-vous pas un souvenir agréable et rassurant ?
L’homme bienveillant vêtu de blanc représente pour nous spirite ce nous appelons notre guide. Il s’agit d’une entité spirituelle qui veille sur nous. Peu importe si vous ne vous souvenez pas du message qu’il vous a délivré alors. Il est difficile de conserver dans son intégralité nos souvenirs nocturnes, bien souvent au réveil nous ne gardons qu’un souvenir fugace de notre sortie astrale. Dans le Livre des Esprits d’Allan Kardec, au chapitre 8 Emancipation de l’âme la double question 410 explique justement cette situation :
" - On a quelquefois pendant le sommeil ou le demi-sommeil des idées qui semblent très bonnes, et qui, malgré les efforts que l’on fait pour se les rappeler, s’effacent de la mémoire ; d’où viennent ces idées ?
Elles sont le résultat de la liberté de l’Esprit qui émancipe et jouit de plus de facultés pendant ce moment. Ce sont souvent aussi des conseils que donnent d’autres Esprits.
- A quoi servent ces idées et ces conseils, puisqu’on en perd le souvenir et qu’on ne peut en profiter ?
Ces idées appartiennent quelquefois plus au monde des Esprits qu’au monde corporel ; mais le plus souvent si le corps oublie, l’Esprit se souvient, et l’idée revient au moment nécessaire comme une inspiration du moment. "
En ce qui concerne la prière, il n’est pas utile de fréquenter des églises ou des lieux cultuels. Ce qui compte essentiellement, c’est toute la ferveur, toute la confiance, toute la sincérité que vous mettez dans cet acte de foi. Je vous recommande vivement de télécharger ou de vous procurer le fascicule de La prière d’Alexis Carrel. Ce livret, riches d’enseignements, pourra très certainement approfondir vos interrogations en la matière. Voici un court extrait révélateur que je vous livre (p.4 où et quand prier ?) :
" C’est en devenant une habitude que la prière agit sur le caractère. Il faut donc prier fréquemment. "Penses à Dieu plus souvent que tu respires" disait Epitecte. Il est absurde de prier le matin et de se conduire le reste de la journée comme un barbare.
De très courtes pensées ou invocations mentales peuvent maintenir l’homme en présence de Dieu. Toute la conduite est alors inspirée par la prière ; ainsi comprise, la prière devient une manière de vivre.
La prière est toujours suivie d’un résultat si elle est faite dans des conditions convenables. "Aucun homme n’a jamais prié sans apprendre quelque chose" écrivit Ralph Waldo Emerson. "
Tous les éléments fondamentaux sont rassemblées dans votre démarche afin de mener convenablement un parcourt spirituelle : vous priez avec force et conviction ; avec sincérité et persuasion. Voilà pourquoi vos demandes se réalisent plus facilement que d’autres personnes. Les supplications, tournées vers son prochain, adressées à son proche, si elles proviennent du fond cœur disposent de réelles chances d’aboutir.
Enfin les rêves prémonitoires que vous faites, constitue une faculté médianimique que vous devez vous empresser de développer au sein d’un un centre, en compagnie de médiums qui sauront vous guider et vous conseiller en toute sécurité.
Cordialement,
Ronnie

 

Rêves - Bart - 08/02/2006

 

Bonjour,
C’est très difficile de croire, je vis mes rêves avec une fréquence plus ou moins rapprochée. Cela va du rêve immédiat pendant une sieste : je vis en rêve ce qui se passe autour de moi ou en fréquences longues comme par exemple plusieurs scènes au même endroit. Dans la vie courante, cela me revient en flashs. Il y a eu une période où cela m’a fait perdre pied par rapport à la réalité. J’ai étudié ses impressions de déjà vu par rapport aux nerfs optiques ou la répartition des ondes dans l’espace pour essayer de trouver une explication rationnelle à tout cela.
Aujourd’hui, je n’ai aucune réponse sur l’utilité et le déclenchement qui arrive de ses rêves, tout à fait inconsciemment de ma part.

Bonjour Bart,
Je vis mes rêves….j’ai étudié ces impressions de déjà vu… Effectivement, Bart, vous vivez pendant vos rêves ou, plus exactement, pendant ce que nous appelons le sommeil. Ce sommeil n’est en réalité que la mise en veille des fonctions vitales du corps physique. Mais l’Esprit lui, ne dort pas et en profite même pour « s ‘évader » de ce qui est pour lui une prison, je veux parler de notre corps fait de chair et d’os. Chaque Esprit, lors d’une phase d’incarnation est rattaché à un corps qui est en quelque sorte son moyen de locomotion et dans ce monde fait de matière. C’est à l’aide de ses sens qu’il est en contact et que les informations transmises sont répercutées au niveau du corps fluidique qu’est le périsprit, sous la forme de souffrances ou de joie en fonction des épreuves traversées.
Donc pendant votre sommeil votre Esprit à accès à ce monde spirituel qui nous entoure et peut aller là où bon lui semble, dans la mesure de ce qui lui est permis en fonction de son degré d’évolution. C’est le cas de chacun d’entre nous. Je vous invite à lire Le livre des Esprits , Ch VIII, « le sommeil et les rêves. ( accessible depuis notre site en lecture, téléchargement ou commande). Mais, en ce qui vous concerne, vous conservez partiellement à l’état de veille, le souvenir de ce que votre Esprit a vu. Notez qu’il faut bien comprendre que ce qui nous semble de la plus haute importance dans notre vie quotidienne n’est pas ce qui l’est pour notre esprit qui possède une toute autre vision des choses, et donc a des préoccupations d’un tout autre ordre. Je cite Allan KARDEC :
L'homme s'endort, son Esprit se réveille, et ce que l'homme avait résolu, l'Esprit est souvent bien loin de le suivre, car la vie de l'homme intéresse peu l'Esprit quand il est dégagé de la matière. Ceci est pour les hommes déjà assez élevés, les autres passent tout autrement leur existence spirituelle ; ils s'adonnent à leurs passions ou restent dans l'inactivité. Il peut donc se faire que, selon le motif qu'on se propose, l'Esprit aille visiter les personnes qu'il désire ; mais de ce qu'il en a la volonté étant éveillé, ce n'est pas une raison pour qu'il le fasse. "
Le rêve est aussi un moyen qu’utilisent les Esprits pour se communiquer, votre propre esprit étant partiellement détaché de la matière, il n’en est que plus accessible.
C’est une forme de médiumnité qui vous est accordée, reste à la canaliser c’est à dire à l’utiliser à bon escient pour l’aide à votre frère en souffrance. La lecture pourra vous y aider ( notamment le livre des Médiums, d’Allan KARDEC dans un premier temps), car elle vous donnera la compréhension des lois qui régissent le monde des Esprits. Mais n’oubliez pas la prière qui vous rapprochera des vibrations de bons Esprits ainsi que de votre Guide spirituel qui vous accordera sa protection et vous guidera pourvu que vous en ayez la volonté. Le dernier conseil que je souhaite vous donner et de rejoindre un centre spirite où des médiums confirmés pourront vous conseiller dans votre démarche spirituelle.
Voilà Bart, j’espère avoir pu vous aider. Cette prise de conscience que vous ressentez au travers de votre esprit libéré dans les rêves est pour vous une porte ouverte pour aller de l’avant vers ce monde d’amour que notre Père nous réserve pour peu que nous suivions les pas de notre Guide. Bart, avancez vers cette lumière et emplissez votre cœur, c’est là qu’elle doit rayonner.
Avec toute mon amitié
Maxence

 

Les rêves - Alice - 17/01/2006

 

Bonjour,
Tout d'abord merci pour vos réponses justes et réconfortantes. Il n'est pas facile de croiser sur son chemin des personnes sûres pour répondre à nos questions, alors voilà pourquoi je m'adresse à vous.
J'ai, depuis quelques années maintenant, compris mes facultés médiumniques et je continue de les faire évoluer pour l'aide d'autrui. Cependant, depuis le décès prématuré de mon père en 2005 et après une période où je n'avais plus aucune sensibilité au monde spirituel qui m'entourait, mes facultés se sont développées considérablement par les rêves. En effet, mes rêves sont de plus en plus explicites et je rentre souvent en contact avec des êtres spirituels qui me parlent et m'enseignent des choses (même si je ne me réveille pas toujours avec le souvenir de ce qu'il vient de se passer !). Les questions que je me pose avant de m'endormir trouvent souvent une réponse dans mes rêves. Mais je fais des rêves qui sont récurrents et dont je ne comprends pas vraiment le sens. Je rêve très souvent que je suis enceinte et plus particulièrement je rêve de mes "futurs enfants". En effet, je ne suis pas encore maman mais je le souhaite profondément !
Mais ces rêves ne me donnent pas l'impression d'exprimer qu'un désir profond. Je pense qu'ils vont un peu plus loin que ca. Mes enfants sont toujours les mêmes, avec le même visage, les mêmes prénoms et le même amour que je leur porte. J'ai rêvé quelquefois d'eux dans le futur et je les vois grandir et moi vieillir ! Je me demandais, mais peut-être ai-je tort ? Tout d'abord pourquoi je fais ces rêves ? Et ensuite s’il était possible que les esprits choisissent leur incarnation bien avant que leur mère tombe enceinte. Ainsi, peut être me préviendraient-ils de leur présence ?
En tout cas ces rêves restent de moments très agréables où je ressens vraiment la sensation d'être mère... alors que je ne connais pas encore cette sensation dans cette vie là ! Je vous remercie pour votre écoute et vos réponses.
Fraternellement,
Alice

Bonjour Alice,
Votre médiumnité, telle que vous la concevez, est dans la lignée de l’instruction de notre frère Alan Kardec, à savoir l’aide de son prochain. Vous êtes de ce fait entourée d’Esprits en syntonie avec vous, c’est à dire qui ont des émissions ou radiations mentales ayant les mêmes pensés, les mêmes sentiments et idéaux que les votres. La période difficile que vous avez traversée vous a laissée avec une impression d’abandon du monde spirituel. Prenez conscience qu’il n’en est rien et que bien au contraire, votre Guide vous a protégé de toute communication car dans l’état de faiblesse où vous vous trouviez, votre vulnérabilité vous transformait en une proie facile pour des Esprits perturbateurs, voire obsesseurs.
Pendant le sommeil du corps, l’Esprit se dégage et accède aux perceptions du monde spirituel. C’est pourquoi, au réveil, vous conservez le souvenir de ces entretiens avec des frères spirituels. Sachez cependant que si c’est le cas pour nombre d’incarnés, ils n ‘en n'ont pas toujours le souvenir à l’état de veille, bien que les instructions reçues soient conservées au niveau du périsprit et seront résurgentes au moment opportun.
Le rêve est le cumul de plusieurs facteurs. Il y a tout d’abord le trouble dû à l’endormissement ou au réveil. Il y a également les pensées liées à notre activité d’être incarné. Le rêve intègre également les souvenirs de vies antérieures inscrits dans notre périsprit et que notre Esprit, dégagé du corps physique peut lire comme une vision rétrospective de notre passé et de nos expériences vécues. Et il y a enfin cette vie que l’on retrouve au contact de nos frères spirituels que l’on a quitté le temps de notre incarnation et surtout notre Guide qui vient nous instruire et nous guider pour poursuivre notre chemin. Je vous engage à lire le chapitre VIII le sommeil et les rêves du livre des Esprits d’Allan KARDEC (téléchargeable ou en commande sur notre site) .
Lorsque vous dites voir vos enfants lors de rêves récurrents, cela peut s’expliquer par ce contact lorsque votre Esprit se dégage et entre en relation avec eux. Ils sont pour l’instant en attente d’incarnation et vous ont probablement choisi afin que vous puissiez les accompagner dans leur future incarnation. C’est vous qui serez alors chargée de leur montrer le bon chemin et de contribuer ainsi à leur évolution spirituelle puisque, auprès de vous, ils vont acquérir les valeurs qui leur permettront de surpasser les épreuves auxquelles ils seront confrontés.
Vous savez que la pratique de la médiumnité peut se révéler dangereuse si vous travaillez seule et sans la protection d’un groupe de médium qui œuvre sous la protection d’Esprits protecteurs. Dans votre cas, si les rêves sont un support à votre médiumnité, priez chaque soir avant de vous endormir et appelez votre Guide en lui demandant sa protection afin qu’aucun Esprit malveillant puisse venir interférer et vous perturber.
Voilà Alice, j’espère avoir pu vous apporter quelques éclaircissements. N’oubliez pas que la prière est toujours entendue par notre Père et qu’elle vous permet de vous rapprochez de bons Esprits mais surtout de votre Guide qui viendra toujours à vos côtés pour vous soutenir et vous aider car Dieu vous a confié à lui. Continuez à faire briller la lumière qui habite votre cœur car elle rayonne et c’est ainsi que vous apportez votre contribution à l’œuvre Divine en oeuvrant pour le spiritisme au travers de votre médiumnité.
Avec toute mon amitié
Maxence

 

Rêves - Jeff - 27/07/2005

 

Messieurs,
"Hors la charité point de Salut", ma devise depuis Mai 1991 date à laquelle se confirma une révélation en moi, qui n'est autre que la Doctrine Spirite. Révélation ! Oui, car cette doctrine mena à ma compréhension des phénomènes et expériences médiumniques vécus par moi même au fil des années et surtout suite à l'étude des Ouvrages d'Allan Kardec et ses successeurs.
L'étude de cette doctrine me fournit les explications nécessaires à mon avancement spirituel.
Par la présente je sollicite votre explication à un rêve (si l'on peut le nommer rêve) vécu par moi-même : J'étais dans une chambre aux murs rouges étendu sur un lit entouré de quelques bougies allumées. Immobile mais conscient, corps froid et raide, j'écoutais les gens en visite autour de moi qui priaient, et discutaient de mon état douteux selon eux, mort ou pas... La conviction de la majorité était, l'état de mort, sauf ma meilleure amie, qui était à mes cotés me tenant la main en me priant de me lever, me demandant de bouger les doigts ou serrer la main, afin de confirmer mon état en vie. Elle me disait, je t'en prie, bouge tes doigts, ne me quitte pas, je sais que tu m'écoutes, je sais que tu n'est pas mort, je sais que tu es en vie, mon prince, mon chéri, ne me quitte pas, bouge tes mains. J'arrivai à ce moment donc à lui serrer légèrement ma main. Elle resta bouche bée. De même la conviction de mon épouse aussi présente était de même: je n'étais pas mort, selon elles..... Les gens sortirent l'un après l'autre, puis Mon épouse et en dernier ma meilleure amie. La porte de cette chambre se referma. Juste à ce moment je me levais d'une légèreté incroyable et marchait dans la chambre mortuaire. Les flammes des bougies commençaient à trembler, les objets de même, ainsi que les rideaux.... Les objets s'arrêtaient de vibrer à mon signal manuel. J'ouvris la porte et sortis dans un couloir où au bout se tenait un personnage grand vêtu d'une robe blanchâtre qui me disait : Pas encore mon enfant.
Je désire bien personnage votre interprétation à ce rêve, je vous remercie d'avance pour tous les efforts bénévoles fournit par vous à toute l'humanité dans l'expansion de cette merveilleuse doctrine.
Jeff Mikaelian

Comme vous le savez Jeff, il reste toujours délicat d’interpréter un rêve, de lui donner un sens cohérent car " les rêves ne sont point vrais comment l’entendent les diseurs de bonne aventure, car il est absurde de croire que rêver de telle chose annonce telle chose. Ils sont vrais en ce sens qu’ils présentent des images réelles pour l’Esprit, mais qui souvent n’ont pas de rapport avec ce qui se passe dans la vie corporelle ; souvent aussi, comme nous l’avons dit, c’est un souvenir ; ce peut être enfin quelquefois un pressentiment de l’avenir, si Dieu le permet, ou la vue de ce qui se passe à ce moment dans un autre lieu et où l’âme se transporte." (réponse 404 du Livre des Esprits).
En ce qui concerne votre rêve je ne puis vous proposer qu’une interprétation subjective, n’y voyez pas là une certitude. La première chose qui m’a frappé en lisant votre description, c’est que nous retrouvons les éléments principaux d’une NDE (Near Death Experience) ou d’une EMI Expériences de Mort Imminentes. A ce sujet le docteur Raymond Moody a étudié 150 cas de personnes se trouvant à l’article de la mort. Dans son livre La vie après la vie, l’auteur dresse un modèle idéal. La personne s’extrapole de son enveloppe charnel, voit toutes les personnes présentes, assistent aux discussions tout comme vous dans votre rêve, alors que vous êtes dans un corps " froid et raide " symbolisant un corps inerte où les fonctions vitales se sont arrêtées . Ni voyez-vous pas les personnes autour de vous, comme des personnes veillant au chevet d’un mourant ?
Le personnage que vous avez vu, représente lui, l’être de lumière ou si vous préférez votre guide spirituel. Il se manifeste également dans une EMI, interroge le " mourrant " sur son existence passée. Aucun jugement ou condamnation de sa part, juste un bilan objectif.. Puis, il indique que le moment de passer dans l’autre monde, celui des esprits, n’est pas encore venu pour lui. Voilà pourrait correspondre ce " pas encore mon enfant… ". L’heure de la désincarnation n’étant pas encore d’actualité, il faut terminer son incarnation terrestre.
Voilà ce à quoi me fait penser votre rêve Je ne prétends point détenir une interprétation certaine, loin de là. Mais avouez qu’il y a là des ressemblances frappantes avec une NDE. A moins qu’il s’agisse des souvenirs d’une vie antérieure, sur votre lit mortuaire ?
J’espère néanmoins avoir pu vous éclairer quelque peu.
Chaleureusement
Ronnie.

 

Rêves prémonitoires et symboles - Yasmeen - 07/05/2005

 

Bonjour,
Je fais souvent des rêves prémonitoires, je rêve de choses qui se déroulent dans la journée suivante très exactement ; je rêve des décès de personnes que je connais et cela arrive. Éveillée, un soir, j'ai vu des figures géométriques dans le ciel : un cercle dans un triangle. Je l'avais montré à ma soeur et à une autre amie qui étaient avec moi ce soir-là mais elles n'avaient rien vu. C'était étrange. J'ai attribué cela à une illusion créée par quelque phénomène physique ou je ne sais quoi. Cela a-t-il un sens ?
Un après-midi alors que je faisais une sieste, j'ai eu la sensation de quitter mon corps et je me voyais d'en haut allongée entrain de dormir et cela m'avait bouleversée ensuite j'avais ressenti un choc, comme si je tombais et je m'étais réveillée, le coeur battant très fort.
Je suis submergée d'une multitude d'exemples dans ce style et je vis surtout dans l'angoisse que certains rêves que j'ai fait se réalisent tant ils sont atroces.
Je vous remercie de votre attention.

Bonjour,
Les rêves prémonitoires, contrairement aux rêves classiques, restent de manière claire au réveil.
Voici la réponse que nous pouvons lire pour la question 402 du Livre des Esprits : […] " Le rêve est le souvenir de ce que votre Esprit a vu pendant le sommeil ; mais remarquez que vous ne rêvez pas toujours, parce que vous ne vous souvenez pas toujours de ce que vous avez vu, ou de tout ce que vous avez vu "
La question 404, que pensez-vous de la signification attribuée aux rêves, est encore plus explicite :
" Les rêves ne sont point vrais comme l’entendent les diseurs de bonne aventure, car il est absurde de croire que rêver de telle chose annonce telle chose. Ils sont vrais en ce sens qu’ils présentent des images réelles pour l’Esprit, mais qui souvent n’ont pas de rapport avec ce qui se passe dans la vie corporelle ; souvent aussi, comme nous l’avons dit, c’est un souvenir ; ce peut-être enfin quelquefois un pressentiment de l’avenir, si Dieu le permet, ou la vue de ce qui se passe à ce moment dans un autre lieu et où l’âme se transporte. N’avez-vous pas de nombreux exemples que des personnes apparaissent en songe et viennent avertir leurs parents ou leurs amis de ce qui leur arrive ? Qu’est-ce que c’est ces apparitions, sinon l’âme ou l’Esprit de ces personnes qui vient communiquer avec le votre ? Quand vous acquérez la certitude que ce que vous avez vu a réellement eu lieu, n’est-ce pas une preuve que l’imagination n’y est pour rien, si surtout cette chose n’était nullement dans votre pensée pendant la veille ? "
En toute sincérité, je doute que le cercle inscrit dans un triangle ait une quelconque correspondance avec votre sensation de quitter votre corps.
Était-ce une illusion ? Le fruit de votre imaginaire ou bien effectivement un phénomène physique? Je ne saurais vous le dire.
Je vous invite vivement à lire le chapitre 8 du Livre des Esprits, intitulé " Emancipation de l’âme ". Vous y trouverez toute une série de réponses auxquelles vous pouvez vous poser.
Cordialement,
Ronnie

 

Rêves et prémonitions - J - 13/02/2005

 

Bonjour,
Voilà depuis que je suis enfant, j'ai l’impression d'avoir comme un don ou une forte intuition : savoir un peu ce qui va se passait dans le futur.
J'ai également eu des flashs sur plusieurs situations qui se sont produites quelques années après. J'ai une forte intuition mais il y a peu de temps j'ai fait un rêve étrange : je sentais que j'étais allongée sur mon lit, je ne voyais rien mais j'entendais parler autour de moi, un homme, une femme, un enfant, je ne reconnais les voix, donc je ne pense pas avoir rêver d'une personne que je connaisse.
Ces personnes parlaient entre elles quand tout à coup la dame dit à l'homme : "il est 8h19, il faut qu'elle se réveille !" A ce moment, j'ouvre les yeux, je me réveille et regarde l'heure sur mon portable 8h19. INCROYABLE, je n'en revenais pas.
Avez-vous une explication à cela ; merci d'avance pour votre réponse.

Bonjour,
Le sommeil est un état dans lequel le corps et, par conséquent, nos sens sont au repos. On ne voit pas par les yeux, on n’entend pas par les oreilles, on n’hume pas les parfums par le nez et pourtant… Tout est dans nos rêves. Alors que se passe-t-il ? En fait, notre être fluidique, corps spirituel de notre âme, profite, si je puis m’exprimer ainsi, de ce relâchement du corps pour s’émanciper et s’en éloigner. Il peut simplement rester à côté du corps, où voyager et travailler avec d’autres Esprits, qu’ils soient incarnés ou désincarnés. Je vous livre quelques extraits du livre des Esprits d’Allan KARDEC.
400. L'Esprit incarné demeure-t-il volontiers sous son enveloppe corporelle ? " C'est comme si tu demandais si le prisonnier se plaît sous les verrous. L'Esprit incarné aspire sans cesse à la délivrance, et plus l'enveloppe est grossière, plus il désire en être débarrassé. "
401. Pendant le sommeil, l'âme se repose-t-elle comme le corps ? " Non, l'Esprit n'est jamais inactif. Pendant le sommeil, les liens qui l'unissent au corps sont relâchés, et le corps n'ayant pas besoin de lui, il parcourt l'espace, et entre en relation plus directe avec les autres Esprits. "
403. Pourquoi ne se rappelle-t-on pas toujours les rêves ? " Dans ce que tu appelles le sommeil, ce n'est que le repos du corps, car l'Esprit est toujours en mouvement ; là, il recouvre un peu de sa liberté, et correspond avec ceux qui lui sont chers, soit dans ce monde, soit dans d'autres ; mais comme le corps est une matière lourde et grossière, il conserve difficilement les impressions qu'a reçues l'Esprit, parce que l'Esprit ne les a pas perçues par les organes du corps. "
408. Il nous semble quelquefois entendre en nous-mêmes des mots prononcés distinctement et qui n'ont aucun rapport avec ce qui nous préoccupe, d'où cela vient-il ? " Oui, et même des phrases tout entières, surtout quand les sens commencent à s'engourdir. C'est quelquefois un faible écho d'un Esprit qui veut communiquer avec toi. "
Le rêve est ce que le cerveau a pu capter du voyage de notre Esprit. Le rêve est un mélange du trouble lié à l’endormissement et au réveil, des souvenirs de l’activité du jour, des réminiscences des vies antérieures gravées dans le périsprit et enfin des traces de l’activité de l’Esprit. Le rêve, lorsqu’il est très net et qu’il laisse au réveil comme un ressenti de vécu est ce qu’on appelle un rêve réalité. C’est un moyen qu’utilisent les Esprits pour se communiquer, notre périsprit étant alors plus accessible.
Lorsque vous dormez, votre âme libérée, a accès au monde spirituel. Elle recouvre une partie de ses facultés d’Esprit et a, de ce fait, connaissance du passé et de l’enchaînement des évènements pouvant ainsi prévoir ce qui peut en découler. C’est ainsi qu’au réveil vous conservez le souvenir de ce que votre âme a perçu et que vos « flashs » se confirment. Quant à votre dernier rêve, votre âme, baignée dans le monde spirituel, ressentait les présences et percevait les pensées des Esprits présents. D’où la concordance des faits.
J’espère avoir pu vous éclairer. Votre forte intuition est caractéristique d’une médiumnité sous-jacente. Vous pouvez, si vous le souhaitez, la mettre à disposition de ceux qui souffrent tout en vous aidant à grandir spirituellement. Ces faits vous ont marqué et ce n’est pas pour rien. Ils éveillent en vous des réflexions et interrogations porteuses d’une évolution sur le point d’éclore. Je vous conseille vivement de lire l’ouvrage « le pourquoi de le vie » de Léon DENIS ainsi que « le livre des Médiums » d’Allan KARDEC, téléchargeables depuis notre site.
Si le rêve peut être parfois idyllique, il n’est jamais que le pâle reflet de ce qu’est la réalité du monde spirituel. Pour s’y rendre il n’y a ni clef ni passeport uniquement votre volonté de vous en rapprocher au travers de l’étude et la pratique du spiritisme. Mais je sais qu’au fond de vous le fameux « INCROYABLE » prend désormais toute sa signification.
Avec toute mon amitié
Maxence

 

Les songes - Lydia - 24/01/2005

 

Bonjour !
Je me permet de vous recontacter, car j'avais posé une question au sujet des influences subies par d'éventuels mauvais esprits. Puisque j'avais pour coutumes d'appeler "mes démons", ces pensées négatives et "anti-bien" qui me bouffent la vie et la tête dès que tout va bien (tout va bien d'ailleurs !). La réponse obtenue par l'un des spirites du centre m'a fait un bien fou puisqu'on m'a conseillé la prière et la lecture de certains ouvrages. Je comprend mieux ce qui m'arrive et par conséquent, ma foi en est grandie.
Je souhaiterai vous faire par d'une autre question concernant les songes. J'ai une vie nocturne très riche depuis toujours me semble t'il. Je suis conseillée par des gens avec lesquels je n'ai pas ce genre de rapports au quotidien mais qui apparaissent en songe et me conseillent ou me parlent.
Je vis aussi souvent le lendemain, une situation similaire à mon rêve sauf il s'agissait d'un rêve symbolique. Je me couche, sereine, en priant mais je n'ai jamais réussi à "aller visiter" un esprit familier par le songe en le souhaitant. La seule fois où cela m'est arrivée, elle me fuyait et avait peur de moi ... J'ajoute que cette personne a passé son existence dans le don, la foi, l'amour et qu'il est logique qu'elle soit parmi les esprits évolués, avait-elle quelque chose à me faire comprendre ?
Je vous remercie pour votre aide car en ce monde, il est difficile de parler vraiment comme. Notre cœur nous y pousse mais trop de gens sont " fermés" à la lumière.
Lili.

Bonjour Lydia,
Quel grand mystère pour l'homme ? Que se passe-t-il la nuit lorsque nous dormons ? Voyez-vous, Lydia, lorsque nôtre corps physique est au repos, lorsque nos sens sont endormis, notre âme, quant à elle en profite pour retrouver un peu de liberté, et vaquer à ses occupations. Pour certains elle visite d'autres contrées, d'autres mondes, s'instruit, pénètre ce monde fluidique qu'est le monde des Esprits, y rencontre des frères et sœurs désincarnés ou pas. Pour d'autres, elle regarde dans ses vies antérieures et plonge dans le passé. Pour d'autres enfin, elle s'adonne à d'anciennes passions des mondes inférieurs, réminiscence des vies d'antan, où l'âme n'avait pas atteint le niveau d'évolution actuel. Au réveil, il arrive que le cerveau garde quelques traces de cette activité nocturne, mais pas seulement. Il enregistre également la période de trouble liée à l'entrée et à la sortie de la phase d'endormissement auxquelles se mêlent souvent les préoccupations du moment.
Ces gens que vous dites vous conseiller ne sont ni plus ni moins que les Esprits avec lesquels vous vous êtes entretenue durant votre sommeil. C'est également par ce moyen que certains Esprits entrent en contact avec nous. Mais vous êtes également un Esprit, incarné certes, mais un Esprit qui aspire à sa liberté et qui s'évade. De ce fait, il a une perception tout autre que celle que vous avez à l'état de veille, à savoir celle d'un être incarné qui n'a qu'une infime connaissance de ce qu'est la vraie vie, celle du monde spirituel.
Quant à vouloir, en vous endormant rencontrer tel ou tel Esprit, cela n'est pas toujours possible. Il faudrait qu'on vous l'accorde et que l'Esprit en question le souhaite également. Mais ce qu'il faut bien comprendre c'est que ce que vous désirez en tant qu'être incarné, n'est pas ce que souhaite votre âme qui à ses propres aspirations, sa propre vision, ses propres objectifs et n'a souvent que faire de vos souhaits issus de notre vision très limitée d'être incarné qui concerne votre vision, n'oubliez pas que notre logique n'a rien à voir avec les lois qui régissent le monde des Esprits. Ne vous fiez pas aux apparences, seul Dieu sait, seul Dieu juge, seul Dieu décide. Nous ne savons rien de ses desseins.
En pensant à cette personne vous faites une évocation. Certains esprits aiment s'amuser de la crédulité des humains et, sachant votre souhait, peuvent vous induire en erreur. Ou bien cette personne à voulu vous faire comprendre de ne pas trop penser à elle, pour ne pas la retenir. Elle a besoin de sa liberté car elle doit travailler soit pour accomplir une mission soit pour progresser. La réponse est en vous mais cela ne vous empêche pas de prier pour elle sans l'évoquer directement. Elle ressentira vos pensées.
Voilà Lydia. Votre chemin spirituel s'ouvre devant vous et vous vous interrogez et cherchez à comprendre. Votre démarche est pleine d'espoir car c'est en se posant les bonnes questions que le terrain devient stable et que nos pas sont sûrs. Continuez et n'oubliez pas la prière. Elle vous rapproche de Dieu et est messagère, car votre Guide qui est à vos côtés vous apportera les éléments de réponse qui sont indispensables à votre évolution.
Avancez avec cette volonté et regardez, là juste devant, il y a comme une lumière. Regardez bien, votre cœur, lui, l'a déjà perçue.
Avec toute mon amitié
Maxence

 

Entre l'éveil et le sommeil - France Savard - 02/09/2004

 

Bonjour à tous,
Un phénomène étrange m'est arrivé. Je suis une personne assez spirituelle et positive, je pratique la prière et la méditation régulièrement, je crois communiquer avec mes guides, car ils m'envoient des connaissances sans que j'ai à faire quoi que ce soit (c'est comme ressentir les choses de l'intérieur).
Un soir après m'être mise au lit, étant couchée sur le dos, juste avant d'être entièrement dans ma phase de sommeil, quelque chose attire mon attention, donc je rouvre les yeux et j'aperçois des anneaux d'une couleur beige-jaune qui pénètrent mon troisième œil ! Ces anneaux ressemblent, en forme, à un rayon laser (gros et devenant plus petit, le plus petit étant près du troisième oeil). Intuitivement, j'ai ressenti que mes guides pouvaient travailler le développement de ma clairvoyance.
J'apprécierais recevoir votre avis à ce sujet, suis-je sur la bonne voie ?
Je vous remercie beaucoup pour votre réponse. Je vous envoie beaucoup d'amour et de force pour continuer à aider toutes ces âmes.

Bonjour,
Il faut prendre beaucoup de recul avec ce type de manifestations, seul l'avenir peut vous le confirmer si vous voyez que la clairvoyance se développe. En matière de manifestations spirituelles, elles peuvent être de tout ordre et il y a lieu d'être très prudent. Autour de nous, nous avons nos guides, des Esprits protecteurs et familiers mais aussi tout un lot d'Esprits qui s'ennuient et qui veulent parfois s'amuser.
Etre à l'écoute bien sûr mais se servir de son discernement pour éviter d'être berner.
Fraternellement,
Catherine.

 

Rêve divin - V - 27/08/2004

 

Bonjour à tous,
Il y a une petite dizaine d'années déjà, je m'interrogeais sur le monde de l'au-delà et ses mystères... Le plus troublant pour moi s'est produit un soir où je fis un rêve des plus beaux mais aussi plus perturbant qu'il soit : j'ai vu dans un rêve la vierge marie qui me souriait d'un sourire si profond et plein d'humilité et d'amour. Elle tendait sa main vers la mienne comme un appel. A mon réveil, je me suis sentie si perturbée car je ne savais pas comment interpréter ce rêve et s'il n'était pas une manifestation des mes interrogations sur l'au-delà. J'ai pensé un cours instant qu'il me révélait peut être mon départ de ce monde et j'ai eu très peur pendant quelques jours, comme si elle m'appelait à la rejoindre dans l'au-delà. Il est vrai que j'ai un profond respect et un amour profond pour la Vierge Marie, mais je dois avouer que je me demande toujours aujourd'hui s'il s'agissait d'un rêve à sens divin, ou s'il était la manifestation des mes interrogations du moment sur ce monde mystique...
Bien amicalement.

Bonjour,
Il y a des rêves anodins et il y en a à message. Pour faire la distinction entre ces deux catégories, il suffit d'en analyser le contexte:
- l'état d'esprit dans lequel vous étiez à cette époque avec toutes les interrogations spirituelles que vous vous posiez.
- les impressions, les sensations éprouvées à votre réveil.
- vous avez constatez que ce rêve ne vous annonçait pas votre départ de ce monde , vous pouvez en déduire qu'il avait une autre utilité.
Pourquoi douter de la nature de ce rêve et pourquoi ne pas le prendre comme une invitation à vivre encore plus avec la foi , et donc à inclure votre spiritualité dans vos actes de la vie quotidienne ? Osez et vous aurez, ainsi, la satisfaction de ne pas avoir gaspillé cet encouragement qui, non seulement ne vous obsédera plus, mais vous accompagnera sur votre chemin spirituel.
Pour ne pas donner de l'importance à des rêves qui n'en ont pas, je vous conseille de lire le chapitre 8 ( le sommeil et les rêves ) du livre des Esprits d'Allan Kardec.
J'espère avoir répondu à votre attente et vous souhaite de bonnes compagnies sur route.
Joëlle.

 

Rêves - Eliane - 26/05/2004

 

Bonjour,
Je lis de temps en temps des sujets sur votre site et je les trouve excellents merci pour toutes ces informations. Je m'intéresse depuis quelques années à ce sujet mais je doute beaucoup encore par contre, il m'arrive de faire des rêves prémonitoires et réellement les choses se passent de la manière décrite dans ces rêves.
Heureusement ces derniers ne se produisent que très rarement et toujours pour m'annoncer le "départ" de quelqu'un que j'aime ou me prévenir d'un danger. Je me demande si ce n'est pas plutôt la peur de ce qui pourrait arriver qui déclenche ces rêves. Pourriez-vous m'en dire un peu plus sur ce sujet.
Je vous remercie par avance.

Bonjour Eliane,
Il me semble que vous ressentez le doute comme incompatible avec l'intérêt que vous portez au spiritisme. En êtes-vous bien certaine ? Le spiritisme n'est pas un dogme, ni une religion. Il n'impose rien, mais bien au contraire demande de comprendre et de ressentir les manifestations spirites qui nous entourent. C'est pourquoi ce doute vous est nécessaire. C'est lui qui peut vous conduire sur la voie de la connaissance. C'est par lui que les questions vont naîtrent et vont, de fait, vous inciter à rechercher, à lire, à étudier pour trouver la bonne réponse. C'est également par lui que vous serez amenée à expérimenter pour faire votre propre expérience et acquérir la certitude de l'immortalité de l'âme. En fait, ce doute est votre moteur, il vous empêche d'être passive, d'accepter un enseignement sans faire de votre côté un effort qui va vous demander de la volonté, de la persévérance et, si vous le décidez, un engagement plus profond. C'est au travers de cette démarche personnelle que vous pourrez ressentir la présence, la protection et l'amour de votre Guide.
Vous savez que vous avez toujours votre libre arbitre. Cela signifie que votre Guide respectera toujours votre choix. Mais si vous faites un tout petit pas vers lui, il sera là, tout près de vous, pour vous montrer le chemin à suivre.
D'ailleurs vos rêves prémonitoires ne vous interpellent-ils pas ? Vous vous demandez pourquoi et comment ! En fait, pendant le sommeil, l'Esprit qui est composé de l'âme et du périsprit, peut se détacher du corps physique et recouvrir une partie de ses facultés. De ce fait, il est en mesure d'avoir connaissance d'événements qui nous sont occultés à l'état de veille. De plus, ce dégagement permet à d'autres Esprits de se communiquer. Il en demeure au réveil un souvenir précis au point d'avoir vécu cette réalité. Ce type de rêve relève toujours d'un message spirite ou d'une vision de l'Esprit lui-même.
Je vous soumets cet extrait du livre des Esprits d'Allan KARDEC :
401. Pendant le sommeil, l'âme se repose-t-elle comme le corps ?
" Non, l'Esprit n'est jamais inactif. Pendant le sommeil, les liens qui l'unissent au corps sont relâchés, et le corps n'ayant pas besoin de lui, il parcourt l'espace, et entre en relation plus directe avec les autres Esprits. "
402. Comment pouvons-nous juger de la liberté de l'Esprit pendant le sommeil ?
" Par les rêves. Crois bien que lorsque le corps repose, l'Esprit a plus de facultés que dans la veille ; il a le souvenir du passé et quelquefois prévision de l'avenir ; il acquiert plus de puissance et peut entrer en communication avec les autres Esprits, soit dans ce monde, soit dans un autre. Souvent, tu dis : J'ai fait un rêve bizarre, un rêve affreux, mais qui n'a aucune vraisemblance ; tu te trompes ; c'est souvent un souvenir des lieux et des choses que tu as vus ou que tu verras dans une autre existence ou à un autre moment. Le corps étant engourdi, l'Esprit tâche de briser sa chaîne en cherchant dans le passé ou dans l'avenir.
"Pauvres hommes, que vous connaissez peu les phénomènes les plus ordinaires de la vie ! Vous croyez être bien savants, et les choses les plus vulgaires vous embarrassent ; à cette question de tous les enfants : qu'est-ce que nous faisons quand nous dormons ? Qu'est-ce que c'est que les rêves ? Vous restez interdits.
"Le sommeil délivre en partie l'âme du corps. Quand on dort, on est momentanément dans l'état où l'on se trouve d'une manière fixe après la mort. Les Esprits qui sont tôt dégagés de la matière à leur mort ont eu des sommeils intelligents ; ceux-là, quand ils dorment, rejoignent la société des autres êtres supérieurs à eux : ils voyagent, causent et s'instruisent avec eux ; ils travaillent même à des ouvrages qu'ils trouvent tout faits en mourant. Ceci doit vous apprendre une fois de plus à ne pas craindre la mort, puisque vous mourez tous les jours selon la parole d'un saint.
"Voilà pour les Esprits élevés ; mais pour la masse des hommes qui, à la mort, doivent rester de longues heures dans ce trouble, dans cette incertitude dont ils vous ont parlé, ceux-là vont, soit dans des mondes inférieurs à la terre, où d'anciennes affections les rappellent, soit chercher des plaisirs peut-être encore plus bas que ceux qu'ils ont ici ; ils vont puiser des doctrines encore plus viles, plus ignobles, plus nuisibles que celles qu'ils professent au milieu de vous. Et ce qui engendre la sympathie sur la terre n'est pas autre chose que ce fait qu'on se sent, au réveil, rapproché par le cœur de ceux avec qui on vient de passer huit à neuf heures de bonheur ou de plaisir. Ce qui explique aussi ces antipathies invincibles, c'est qu'on sait au fond de son cœur que ces gens-là ont une autre conscience que la nôtre, parce qu'on les connaît sans les avoir jamais vus avec les yeux. C'est encore ce qui explique l'indifférence, puisqu'on ne tient pas à faire de nouveaux amis, lorsqu'on sait qu'on en a d'autres qui nous aiment et nous chérissent. En un mot, le sommeil influe plus que vous ne pensez sur votre vie.
"Par l'effet du sommeil, les Esprits incarnés sont toujours en rapport avec le monde des Esprits, et c'est ce qui fait que les Esprits supérieurs consentent, sans trop de répulsion, à s'incarner parmi vous. Dieu a voulu que pendant leur contact avec le vice, ils pussent aller se retremper à la source du bien, pour ne pas faillir eux-mêmes, eux qui venaient instruire les autres. Le sommeil est la porte que Dieu leur a ouverte vers leurs amis du ciel ; c'est la récréation après le travail, en attendant la grande délivrance, la libération finale qui doit les rendre à leur vrai milieu.
"Le rêve est le souvenir de ce que votre Esprit a vu pendant le sommeil ; mais remarquez que vous ne rêvez pas toujours, parce que vous ne vous souvenez pas toujours de ce que vous avez vu, ou de tout ce que vous avez vu. Ce n'est pas votre âme dans tout son développement ; ce n'est souvent que le souvenir du trouble qui accompagne votre départ ou votre rentrée, auquel se joint celui de ce que vous avez fait ou de ce qui vous préoccupe dans l'état de veille ; sans cela, comment expliqueriez-vous ces rêves absurdes que font les plus savants comme les plus simples ? Les mauvais Esprits se servent aussi des rêves pour tourmenter les âmes faibles et pusillanimes.
"Au reste, vous verrez dans peu se développer une autre espèce de rêves ; elle est aussi ancienne que celle que vous connaissez, mais vous l'ignorez. Le rêve de Jeanne, le rêve de Jacob, le rêve des prophètes juifs et de quelques devins indiens : ce rêve-là est le souvenir de l'âme entièrement dégagée du corps, le souvenir de cette seconde vie dont je vous parlais tout à l'heure.
"Cherchez bien à distinguer ces deux sortes de rêves dans ceux dont vous vous souviendrez ; sans cela vous tomberiez dans des contradictions et dans des erreurs qui seraient funestes à votre foi. "
Eliane, si vous souhaitez découvrir le monde des Esprits, celui où nous irons au terme de notre incarnation, je vous conseille de rejoindre un centre spirite. Des médiums confirmés vous aideront et vous protègeront dans votre cheminement. Ne travaillez jamais seule, cela peut être dangereux. Eliane j 'espère avoir pu vous aider.
Dieu a levé pour vous un coin du voile. Il vous attend, mais c'est à vous, et à vous seule, d'aller chercher la lumière qui resplendit de l'autre côté. N'ayez crainte, votre Guide vous y attend.
Toute mon amitié,
Maxence.

 

Rêve - Annette - 29/02/2004

 

Bonjour, et bravo pour ce site.
Il n'y a pas longtemps, j'avais rêvé que j'étais dans un bus et à l'arrière de ce bus, il y avait 3 garçons dont un nain de couleur noire, je n'avais pas pris ce rêve au sérieux.
Fin de matinée, je repris le bus en me disant soudainement si je n'allais pas me faire agresser mais je le pris quand même et tout se passa bien.
De l'après-midi, j'eus des douleurs aux bas des jambes sans raison et en fin de journée, mon petit ami me dit avoir été agressé dans la journée en reprenant le bus par 3 garçons donc un noir de petite taille et avoir reçu des coups dans les jambes.
Sous le choc de ce qui lui était arrivé, je me suis souvenue de tout cela qu'au soir. Comment cela est-il possible et pourquoi j'ai eu ces ressentis ? Je me suis sentie si impuissante de ne pas avoir compris ce rêve plus tôt et de l'avoir prévenu.
Merci d'avance.

Bonjour Allison,
Tu as eu le pressentiment de l'agression dont allait être victime ton "petit-ami"dans un bus et ressenti les effets physiques de la douleur qui était la sienne au moment des faits. Tout se passe comme si tu étais en quelque sorte "l'ange gardien" sur la terre de ton copain, en mesure de le prévenir des dangers qu'il encourt et tellement reliée à lui que tu peux ressentir ce qu'il ressent en temps réel. Tu es en quelque sorte son double, sa sœur jumelle.
Il y a certainement des liens très forts entre vous, sans doute vous êtes vous déjà connus dans une vie antérieure, peut-être même as-tu une certaine dette envers lui ou une obligation morale de le faire progresser. Cela est le pourquoi.
Le pressentiment est l'intuition qui t'est donnée par un esprit dans le but de rendre service à ton petit ami par ton intermédiaire. L'empathie que tu as pour ton amoureux au point de ressentir ce qu'il ressent s'explique par un certain dégagement de ton corps physique qui est capable de s'ouvrir aux vibrations de son corps même lorsque vous êtes séparés l'un de l'autre. Cela est le comment.
En un mot, tu développes beaucoup de médiumnité et tu es déjà très libérée des liens de ton corps physique. Cependant ce qui me gêne dans ton cas, c'est la manifestation de ces capacités au seul profit de ton "petit ami". Pourquoi d'autres que lui ne pourraient-ils pas profiter de tes dons, à commencer par toi? Quelle est la position de ton copain par rapport à tout cela? Ne serais-tu pas un peu "instrumentalisée"?
Je suis désolé, Allison d'avoir plus de questions que de réponses, mais je crois vraiment qu'il faut que tu réfléchisses à tout cela si tu veux être libre.
Bien fraternellement.
Marc.

 

Que se passe-t-il ? - Aurélie - 10/09/2003

 

Bonjour,
Je viens de parcourir les messages de l'Agora et me voici soulagée... Je ne suis pas seule ! Je vous demande votre avis sur les phénomènes étranges qui se passent dans notre maison familiale depuis plus de 100 ans.
Depuis toute petite je ressens des phénomènes étranges dans cette maison (courants d'airs froids alors que tout est fermé, chair de poule sans raison apparente). Mais depuis trois ans maintenant je vis dans l'incertitude. Récemment en récurant les escaliers j'ai perdu l'équilibre j'allais tomber en arrière quand j'ai senti une forte pression dans mon dos et qui m'a permis de me rattraper à la rambarde. Je suis resté choquée et j'ai dit tout haut "Merci" car j'ai senti que cela ne venait pas de mon corps. Que m'est-il arrivé ce jour là?
De même il n'y a même pas un mois de cela lors d'un diner de famille, un bac à glaçons était mis entre moi et mon ami quand tout à coup en pleine discussion des gouttes ont jailli du bac jusqu'à la hauteur de nos têtes ! Etonnée je regarde mon ami qui lui aussi les a vues et me regardait stupéfait... Nous sommes deux à avoir vu ces gouttes d'eau voler.
Je voudrais vous demander également votre avis sur des rêves étranges que je fais régulièrement. Ma marraine est décédée il y a quelques années mais je rêve souvent d'elle et nous parlons. La première fois elle ne savait pas qu'elle était décédée et s'étonnait de me voir en larmes et lui dire que je l'aimais très fort que je pensais souvent à elle, qu'elle me manquait etc...
La deuxième fois, c'est elle qui est venue en pleurs et m'a dit que son mari la trompait avec une autre femme, qu'elle était déçue par son comportement, quelque temps plus tard j'ai appris effectivement que son mari avait désormais une liaison avec une de ses collègues.
La troisième fois fut plus joyeuse puisqu'elle m'a dit " Je suis heureuse je vais être grand-mère d'une petite fille !" Trois mois plus tard nous avons reçu un coup de fil de son fils nous disant que sa femme était enceinte de deux mois. A la naissance : une petite fille.
Vous me direz peut-être qu'il y avait une chance sur deux. Je me permet également de vous demander une chose comme je vous l'ai dit je ressens beaucoup de choses surtout dans cette vieille maison de famille mais également ailleurs et bizarrement jamais dans les habitations de constructions récentes. Qu'en est-il ?
Je ne sais comment définir cette sensation sorte d'oppression dans la gorge et dans le ventre puis une grand frisson dans tout le corps. Je compte beaucoup sur votre réponse. Merci de tout coeur.

Bonjour Aurélie,
Je vous sens inquiète mais surtout intriguée par ces phénomènes qui vous dépassent. Pourtant vous percevez, de façon je dirais innée, un lien entre ces manifestations et votre maison de famille ou, plus précisément avec ceux qui vécurent dans cette maison et qui sont en somme vos ancêtres.
Voyez-vous, Aurélie après ce que nous appelons la mort, il n'y a pas le néant mais bien au contraire une vie qui commence dans le monde des Esprits. Cette vie nous la retrouvons après chacune de nos vies terrestres qui ne sont en fait que des passages dans un monde matériel pendant lesquels nous sommes confrontés à diverses épreuves. Ces épreuves sont choisies, avant notre incarnation, pour combattre certains de nos défauts ou réparer nos torts et, ainsi, nous améliorer et surtout nous rapprocher de Dieu par une évolution spirituelle.
Vous ressentez des phénomènes étranges tout simplement parce que vous avez une grande sensibilité. Vous possédez de ce fait une médiumnité que vous ne soupçonnez pas mais qui vous laisse entrevoir l'existence du monde des Esprits. Certains membres de votre famille sont encore rattachés à ce qui fut leur vie terrestre et continuent d'évoluer dans leur environnement d'antan. C'est tout à fait ce que vous a communiqué votre marraine par l'intermédiaire d'un rêve. C'est effectivement un des moyen de communication qu'utilisent les Esprits pour faire passer leur message. La force que vous avez ressentie dans votre dos pour vous empêcher de tomber n'est en fait que la résultante de la volonté de protection prodiguée par un Esprit qui vous protège. Je pense que votre marraine qui se communique à vous n'y est sans doute pas étrangère.
Nous avons tous pour nous guider dans cette vie un Esprit guide qui nous protège, nous guide, nous conseille. Mais nous sommes également entourés d'Esprits familiers qui nous ont connus dans cette vie ou dans une vie antérieure et qui veillent sur nous. Mais il y a également dans le monde des Esprits des Esprits de bas niveaux, peu élevés spirituellement et qui restent attachés à la matière. Ce sont en général ces Esprits que l'on peu ressentir dans les maisons, car ils continuent d'y vivre comme auparavant soit qu'ils ne veulent pas se séparer de leurs biens, soit qu'ils n'ont pas compris qu'ils étaient morts, soit qu'ils ne veulent pas évoluer spirituellement. En tout état de cause je vous conseille de prier pour votre marraine, pour la guider vers la lumière de l'autre monde afin qu'elle y découvre la plénitude et qu'elle puisse poursuivre son évolution spirituelle. Ce sera votre façon de lui dire que vous l'aimez, et croyez moi elle le comprendra. Si vous ne le ressentez pas dans des maisons récentes c'est tout simplement qu'elles ont été habitées depuis peu et que par conséquent il y a bien moins d'âmes susceptibles d'être rattachées à ces biens.
Aurélie, j'espère vous avoir un peu guidé sur le chemin du monde des Esprits. Vous avez sans aucun doute des facultés médiumniques. Libre à vous de les développer. Mais n'oubliez jamais que le travail médiumnique ne doit se faire que dans le cadre d'une structure solide, entouré de médiums confirmés et selon une éthique bien précise qui est l'aide de ses frères et sœurs en souffrance. Je vous conseille de lire " le livre des Esprits " d'Allan Kardec . Si vous vous engagez dans cette voie, soyez certaine que votre vie va se transformer, que la présence de Dieu va devenir pour vous comme une lumière dont vous ne pourrez plus vous passer. Cette lumière, Dieu vous a fait comprendre qu 'elle est à votre porté.
Aurélie si vous faites seulement un pas dans sa direction, un amour immense vous attend.
Avec toute mon amitié
Maxence.

 

Les cauchemars sont-ils dus aux mauvais Esprits - Stéphane - 24/02/2003

Bonjour,
J'ai presque 17 ans. Je m'intéresse au spiritisme depuis peu et une question me "tourmente". Si j'ai bien compris lorsque l'on rêve, notre esprit peut rentrer en contact avec divers Esprits.
Ma question est donc : les cauchemards sont-ils causés par des Esprits du bas-astral ?
Une deuxième question : si l'on veut rentrer en contact avec son "ange gardien", vous conseillez de prier. Mais vaut-il mieux laisser parler ses sentiments ou y a-t-il une marche à suivre ?
Merci d'avance.

Bonjour Stéphane,
Pour répondre à votre première question et comme vous l'avez bien compris effectivement lorsque nous dormons nous sommes amenés à retrouver le monde des Esprits.
Cependant, nous pouvons rencontrer toute sorte d'Esprits avec la plupart du temps des rencontres avec des Esprits peu élevés sachant que ceux-ci sont encore rattachés à la matière, c'est à dire à notre terre.
C'est pour cela que nous avons plus de " chance " de rencontrer ce type d'esprit, et ces rencontres peuvent provoquer ce que l'on appelle des cauchemars. Mais il faut préciser que les cauchemars ne sont pas dus forcément à ces rencontres mais également ce peut être des tourments de notre vie de tous les jours qui ne sont pas résolus. Le spiritisme n'explique pas à lui seul ce fait.
Néanmoins, afin d'éviter tout contact désagréable durant la nuit il est nécessaire d'effectuer une prière avant de s'endormir en l'occurrence à votre guide afin qu'il vous protège durant votre sommeil.
Concernant votre deuxième question et comme je viens de vous le préciser vous pourrez rentrer en contact avec votre guide par la prière et il sera d'autant plus réceptif si vous laissez parler votre cœur comme lorsque vous parlez de " laisser parler ses sentiments ".
Hormis cela, il n'y a pas de marche à suivre, le contact par la prière avec votre guide se fera plus intensément plus vous mettrez du cœur dans votre prière et vous verrez vous ressentirez le besoin de le faire plus souvent car vous observerez un bien être, mais ne vous attendez pas à un contact direct avec votre guide, il se fera tout simplement dans votre vie de tous les jours, vous vous sentirez guidé dans la voie de la spiritualité, j'entends dans la voie de la vérité, celle de Dieu.
Fraternellement,
Sophie.

 

 

Rêves - Justine - 21/01/2003

Bonjour !
J’ai quelques questions, quand j’étais petite, je devais avoir 5 ans, mes parents et moi avions rendu visite à mon grand-père qui s’occupait du cimetière à l’époque.
Le soir même, j’ai rêvé que je retournais au cimetière et que je m’étais arrêté devant une tombe, une femme blanche en est sortie s’élevant vers le ciel et me remerciait. Est-ce possible que je l’aurais aidé ?
Il n’y a pas longtemps, j’ai rêvé qu’il y avait des enfants décédés à un balcon, ils avaient l’air tristes et désespérés, mais il y en a un qui me regardait et ne me lâchait plus du regard je pleurais mais il continuait pourtant il ne me semblait pas méchant. Qu’est-ce qu’il me voulait ?
Un jour, j’étais dans ma chambre en train d’étudier, j’ai regardé au sol et je voyais quelque chose de flou bouger et je me suis retournée et j’ai vue quelque chose de grand et noir sur le côté. Qu’est-ce que c’était ? merci d’avance.

Bonjour Justine,
A la lecture de votre texte, on peut constater que vous avez de la médiumnité, un début ! Cette médiumnité est associée à l’imagination et les évènements que vous vivez et qui vous impressionnent, tel est le cas pour le rêve du cimetière.
Savoir si vous avez aidé cet Esprit est difficile... Pour aider, il faut une intervention, une action par des paroles ou des pensées et cela n’est pas le cas. Concernant les enfants décédés, il s’agit aussi d’Esprits désincarnés que vous avez peut-être connus dans une autre vie puisque vous pleuriez et que vous étiez sensibles à leur situation. Dans ce cas, nous vous conseillons de prier pour eux.
Pour la tâche floue que vous auriez pu voir, il se peut que cela soit un esprit qui passait par là ... ou pas .... mais il n’y a pas lieu de s’inquiéter outre mesure. Fraternellement
Christophe

 

 

Rêve et visite - Sophie - 04/12/2002

J’ai rêvé l’année dernière de mon beau-père qui est décédé. Celui-ci était assis, il m’a pris le front et m’a embrassé puis étreinte. Je ne sais comment vous expliquer avec des mots précis la joie, le bonheur, la béatitude que j’ai ressentis à ce moment-là, c’était tellement intense. Je ne me suis jamais sentie aussi entourée d’amour, je baignais dans l’amour.
Le sentiment que j’ai aujourd’hui est partagé entre l’idée : ai-je seulement rêvé ou bien est-il venu me voir réellement ?
En tout cas, me réveiller et m’extirper de ce moment de bonheur fut très dur car il me manque tellement et j’ai tant prié pour lui avant qu’il ne disparaisse et après sa mort.
Pensez-vous qu’ils viennent nous rendre des petites "visites" dans nos rêves ?

Lorsque notre corps physique est endormi,notre esprit peut alors reprendre un peu de liberté, parcourir l’espace et entrer en relation plus directe avec les autres Esprits.
Le sommeil délivre en partie l’âme du corps et de ce fait les Esprits incarnés sont toujours en relation avec les Esprits désincarnés.
Gilles.

 

 

Rêve - Martine - 30/07/2002

Je suis artiste peintre ; je me suis découvert cette vocation très jeune. Je suis peintre paysagiste impressionniste et depuis quelques années, je fais un rêve que je n’arrive pas comprendre : je me retrouve dans une salle très sombre, cette salle ressemble plutôt à une cave très mal éclairée avec une ampoule au plafond et je peins sans relâche des toiles, plusieurs toiles sont accroché sur les murs environnants. Je sais que c’est moi qui peins mais je ne me reconnais pas car j’ai une chemise blanche avec une poitrine vêlue ainsi que des bras d’homme et je me parle en même temps pour expliquer mes peintures et je me dis : mais non ce n’est pas comme cela qu’il faut faire, refais comme auparavant et toutes les peintures défilent devant moi, je les reconnais. Je serais en mesure de les reconnaître si je les voyais dans la vie réelle mais je n’arrive pas encore à les retranscrire ce rêve. Pouvez-vous me dire ce que cela signifie ?

Bonjour Martine.
Il y a beaucoup de possibles à l’interprétation de ton rêve. Cependant, il s’agit d’un rêve récurrent. Cela veut dire qu’il est très important pour toi. Alors je te propose une hypothèse. A toi de sentir ensuite, et avec l’aide de ton Guide Spirituel (ce qu’on appelle Ange Gardien dans la Religion Catholique), si elle recueille un écho dans ton cœur.
Il se peut que ton rêve ne soit pas un rêve, mais une réminiscence d’une de tes vies antérieures.
Peut-être as-tu déjà été peintre avant. Au plafond, il n’y a peut-être pas une ampoule, mais une lampe à pétrole ou à huile. Si la pièce est sombre, c’est peut-être parce qu’il s’agit d’une maison ancienne, voire très ancienne. Tu étais peut-être un homme dans cette incarnation précédente. Et quand tu te vois peindre, en temps qu’homme (avec ta poitrine velue), en te disant : il faut que je refasse comme avant, ton avant est peut-être un après. Ou bien est-ce le contraire : peut-être que ce sont tes peintures d’aujourd’hui qu’il faut que tu refasses avec quelque chose d’avant.
Ce qui est certain, c’est qu’il est très rare que Dieu autorise, pendant une incarnation, la mémoire d’une vie antérieure. S’il le permet, c’est que cela t’est nécessaire, soit pour la compréhension de ta vie présente, soit pour ton avancement spirituel. Si mon hypothèse est vraie, la bonne question est donc : à quoi cela peut-il me servir de me souvenir de cette incarnation précédente ? A toi de répondre à cette question maintenant. Demande à ton guide, il est beaucoup plus calé que moi !
Bonne chance.
Marc

 

 

Rêves et Esprits - Patricia - 15/03/2002

Un de mes enfants est mort subitement. Le jour d’avant une de mes amies décédée est apparue dans un rêve. Je ne l’ai pas vue, j’ai juste sentie sa présence. Je savais que c’était elle. J’ai eu très peur. J’ai déjà vécu des choses semblables. Par exemple, une rencontre avec Jésus qui m’a fait sentir l’amour. Un amour très fort, tellement que je ressentais une douleur à la poitrine. Ce rêve a complètement changer ma vie. Une amie a rêvé lors de ma grossesse qu’elle m’apportait un bébé chétif et qu’il allait mourir mais cela ne semblait pas déranger l’enfant car il le savait. Lorsqu’elle me l’a raconté j’ai fini par l’oublier. Je vivais une grossesse difficile de jumeaux. Depuis le déces de mon petit garçon (mort subite du nourisson). Je le cherche dans mes rêves et j’essaie de lui parler. J’essaie de vaincre ma peur des Esprits. Une nuit, j’ai réussi à le sentir, mais mon grand-père décédé m’en a empêché. J’ai senti ses bras m’envelopper et je me suis réveillée. Quelquefois il me fait sentir sa présence aussi mais j’ai souvent peur. Je ne comprend pas très bien ce qui se passe chez moi. Est-ce que je suis une sorte de récepteur durant mon sommeil ? Est-ce que c’est seulement mon imagination qui me joue des tours ?

Lors de notre sommeil, notre esprit se dégage du corps. Ce dégagement est fonction de notre évolution et il s’éloigne plus ou moins du corps physique pour aller chercher plus ou moins dans l’astral des informations lui permettant de continuer son travail terrestre.
La planète terre étant peu évolué, les dégagements ne se font pas très loin du corps et l’esprit va souvent chercher des réponses à des problèmes qui le tracassent ou des nouvelles d’êtres chers disparus. Votre petit garçon avait une mission très courte sur cette terre mais il ne faut pas l’appeler car il a sa propre évolution à faire de l’autre côté et cela le rend triste et l’empêche de quitter cette planète.
Priez pour qu’il trouve la paix et que vous la trouvez aussi.
Concernant votre rencontre avec Jésus, elle est fort improbable, cet Esprit a depuis longtemps quitté la terre et poursuivit son évolution. Les fluides qui l’entourent sont trop élevés et il ne peut s’approcher de la terre où les vibrations sont lourdes et pesantes.
Mais vous avez certainement perçu l’approche d’un Esprit doux et évolué, soyons plus modeste... il ne faut pas avoir peur des Esprits, ce sont des personnes comme nous mais qui ont quitté leur enveloppe terrestre. Nous vous conseillons de lire le livre des Esprits pour en comprendre toute l’étendue.
Fraternelles pensées.
Bernard

 

 

Frayeurs nocturnes - Frédérique - 26/02/2002

Bonjour à tous,
Merci à Catherine pour sa réponse concernant la malchance et le mauvais sort. il y a quantités de livres dans les librairies ésotériques du genre : Comment se protéger du mauvais oeil ? etc...et quantités de grigris dont les gens s’entourent et je pense aussi qu’il faut avoir confiance ne s’en prendre qu’à soi-même, être équilibré et solide pour contrer ce genre de situation.
C’est intéressant ce que vous dites sur l’élévation de ses pensées et sur les Esprits perturbateurs. J’ai lu récemment dans un livre de Martine Libertino, je crois, que si l’on se met sur un certain niveau de vibrations, on a l’écho,si l’on veut, des Esprits qui se trouvent sur votre longueur d’ondes, c’est-à-dire que plus les vibrations sont basses plus on se met au niveau du bas-astral et plus le niveau de vibrations est élevé plus on se met en harmonie avec des Etres plus purs.
Je ne sais pas si c’est bien exprimé mais c’est à peu près comme ça que je l’ai compris. Elle mentionnait cela en rapport avec les cauchemars et la prédisposition de l’esprit et des pensées au moment du coucher. Je pense que c’est important, elle a raison, car si on se couche dans un mauvais état d’esprit plein de stress de haine et de colère on est plus exposé.
Et le mot exposé m’évoque certaines nuits où justement je fais des cauchemars et au moment de m’endormir, il doit y avoir une phase de fragilité car on se sent partir si on se laisse aller au sommeil et en même temps il me semble que l’on est particulièrement vulnérable.
Quand je laisse la fenêtre ouverte ou que je ne me sens pas bien à cause de ce que je viens de voir (un film violent, un reportage très dur) une pensée négative, une colère, un souci etc...je sens que mon départ dans le sommeil ne sera pas maîtrisé ; je me sens faible parfois comme paralysée, envahie par des drôles de choses, je dirais presque possédée (et le mot n’est pas trop fort!). J’ai eu parfois de ces frayeurs incroyables comme si j’étais tirée par les pieds etc...
J’en ai des sueurs froides rien que d’y penser bien qu’étant parfaitement saine d’esprit et équilibrée. Alors, je crois à la vertu des prières car au moment précis de la prière, dans mon lit en m’endormant après ou au cours d’un de ces épisodes effrayants, je me sens mieux comme si un danger s’éloignait ! C’est incroyable mais ça marche.
Qu’en pensez-vous ? Encore une chose : les enfants sont particulièrement sensibles et je me souviens que lorsque j’étais petite, entre disons quatre et dix ans, je ne m’endormais jamais sans mettre ma tête complètement sous les couvertures ne laissant qu’un espace infime pour respirer, au risque d’étouffer. Je me souviens aussi que j’avais horriblement peur de laisser mes pieds à l’air libre comme exposés à un danger.
Bon ce sont peut-être des frayeurs enfantines courantes, des terreurs nocturnes liées aux contes, aux histoires etc... mais je me pose des questions à présent ! Frédérique

Bonjour Frédérique,
Effectivement, nous ne saurions trop recommander la prière le soir avant le repos du corps, cela permet à l’esprit de s’élever davantage, d’aller vers son guide ou des Esprits familiers pour trouver de bons conseils.
Lorsque nous sommes enfants, nous sommes souvent tourmentés par des images de vies antérieures, d’anciens regrets ou tourments aussi nous conseillons souvent la prière en demandant l’aide du guide afin d’éviter cauchemars et images dérangeantes. Catherine.

 

 

Mes rêves - Thierry - 18/02/2002

Bonjour,
J’ai 26 ans et je suis atteint d’une maladie grave depuis près de 3 ans. J’ai emménagé dans un appartement depuis 5 ans. Un jour, j’ai fais un rêve d’un garçon blond aux yeux bleus qui se tenait devant ma fenêtre avec derrière une maison en feu. Ce garçon d’une douzaine d’année m’a parlé et j’ai appris qu’il existait une maison qui a explosé à cause d’une fuite de gaz. Peu de temps après, je discute avec une femme qui connaissait bien cette famille et effectivement, il y a eu un mort, un enfant de 2 ans, elle m’a fait la même description que celui que j’avais vu dans mon rêve mais plus âgé. D’autre part, j’ai revu mon grand-père qui est mort il y a 5 ans, et il ma dit qu’il n’avait pas souffert lors du passage dans l’au-delà ; comme s’il me disait que je n’allais pas souffrir, son visage était merveilleux et rajeuni. J’ai l’impression qu’il y a du monde qui vient me rendre visite dans mes rêves et parfois j’entends frapper à ma porte ; je sens une présence chez moi, des bruits... Merci de me dire ce que je dois faire pour aider ces personnes.

Bonjour,
Le sommeil délivre en partie l’âme du corps. Les rêves sont le produit de l’émancipation de l’âme rendue plus indépendante par la suspension de la vie active. De là, une sorte de clairvoyance indéfinie qui s’étend aux lieux les plus éloignés ou que l’on a jamais vu et qui quelquefois mème à d’autres mondes. De même par l’effet du sommeil, les Esprits incarnés sont toujours en rapport avec le monde des Esprits désincarnés.
Dans le rêve du petit garçon, en fonction de la date de sa mort, il peut s’agir de vous dans une autre vie ou d’un Esprit un peu perdu et qui se manifeste afin que vous priez pour lui.
Par la prière, nous les aidons à s’élever et ils restent moins attachés à la vie terrestre qu’ils ont laissé. La prière reste le meilleur moyen pour aider les Esprits souffrants, on pense à eux, ils sentent moins délaissés et ils sont moins malheureux. Elle relève leur courage et augmente le désir de se repentir et de réparer leurs erreurs. Analysez l’intensité de votre rêve ou demandez à votre guide par la prière, vous aurez la réponse.
Gilles.