Question - Y - 22/06/2014

Bonjour,
J'ai consulté une médium qui m'a confirmé que j'avais le don de médium (passeur d'âmes) mais je ne sais pas m'en servir et il me faudrait un enseignant pour le développer car j'ai eu des manifestations et souhaiterais donner mon aide et avoir un peu de tranquillité.

Bonjour,
Il est bien naturel, lorsqu'on a des capacités médiumniques développées, de vouloir apprendre à les gérer.
Si vous le désirez, vous pourrez trouver, sur notre site, les coordonnées de centres spirites dans lesquels vous pourrez travailler votre médiumnité.
A Bron, nous donnons des cours d'initiation, d'apprentissage et de perfectionnement sur 3 ans. Mais il est important de noter que la formation d'un médium se poursuit tout au long de sa vie pour affiner sa perception et être ainsi de plus en plus pertinent dans ses réponses, mais aussi pour l'aider à rester constamment en état de vigilance car le médium est sujet à de nombreuses perturbations.
La meilleure manière de s'en prémunir, au moins partiellement, est de mettre bénévolement sa médiumnité au service de son prochain, sans chercher à en tirer aucune gloire ni profit, de privilégier le travail en groupe et, bien sûr, de chercher constamment à améliorer sa moralité...
En ce qui concerne la thermilogie : passeur d'âmes, il est bien à la mode en ce moment mais il faut rester modeste, nous ne passons rien du tout. On essaye juste d'écouter des Esprits et de les mettre en relation avec des Esprits supérieurs, les vrais passeurs d'âmes sont justement ces Esprits supérieurs.
Fraternellement
Brigitte

 

Don ou pas - Mailie - 17/06/2014

 

Bonjour,
Je suis très contente de découvrir ce site et j'aime à penser que cela devait se faire. Depuis que je suis petite, j'ai des souvenirs de rencontres avec des êtres bons et aussi très mauvais. J'ai été sauvée à plusieurs reprises dans des situations d'urgence et de danger physique me concernant.
Cependant, depuis le décès de mon frere, je suis très attirée par la recherche sur la vie après la mort, les anges etc. Je dois préciser que très souvent je suis avisée pour une personne proche qui va quitter notre plan terrestre et par la suite j'ai souvent des manifestations de ses personnes et ce, de différentes facons. Le problème, c'est qu'on a l'impression d'être un peu cinglée!!! Et de se faire des films.
Je me souviens surtout d'un jour où je me reposais d'avoir été transportée par qui??? Guide, ange ? , dans un endroit magnifique, une praire ou des personnes se faisaient baptiser dans une rivière, et de ce fait je l'ai été moi-meme. Mon guide m'a alors expliqué qu'il y avait sept plans sur lesquels évoluaient les âmes qui quittent notre monde.
Ma question est donc, qui pourrait m'aider à savoir si j'ai un don et comment et quoi faire pour évoluer ?

Bonjour,
Nous sommes tous médiums, autrement dit nous avons tous cette faculté, mais elle est plus ou moins développée en fonction de nos vies passées et de notre projet de vie actuelle (en effet, selon ce que l'on veut développer, elle n'est pas forcément utile et il peut même être préférable de l'endormir).
Quel que soit le niveau acquis, nous avons toujours la possibilité de nous améliorer par le travail et par la volonté.
Si l'amélioration de cette faculté fait partie de notre programme de vie terrestre, il se trouvera toujours, sur notre route, les opportunités à saisir pour mener à bien notre projet.
Si vous en avez envie, un centre spirite pourra vous guider dans cet apprentissage. Vous trouverez les coordonnées des différents centres sur notre site, à la rubrique "liens spirites".
Fraternellement
Hélène

 

Magnétisme - Sonia - 10/02/2014

Bonjour,
après avoir lu de nombreuses questions/réponses, je m'aperçois qu'il n'y a pas beaucoup de sujet sur le magnétisme, à part les livres dans votre bibliothèque et dans le bulletin n°2, le magnétisme en 30 questions.
- J'aimerais savoir comment progresser, faire augmenter ses fluides ?
- Que veut dire élever ses pensées ? Est-ce prier ?
- Quand à méditer, est-ce qu'on doit simplement prendre quelques minutes pour vider notre tête de toutes pensées ou s'adresser à dieu, en notre guide ainsi qu'aux bons esprits qui nous aident dans cette voie de médiumnité ?
Il m'arrive de pratiquer sur photo ou sur la personne directement pour soulager ces maux (mais je suis qu'une débutante), en demandant de l'aide à l'invisible avec la permission de Dieu et bien sûr en toute humilité.

Bonjour,
Pour augmenter les fluides afin de magnétiser, il faut soit avoir l'aide d'Esprits qui apportent des fluides, soit aller les chercher soi-même. Dans les deux cas, cela prend du temps et c'est pour cela que l'on conseille d'élever ses pensées, c'est à dire de ne plus penser à aucune préoccupation matérielle. Ensuite, on dirige ses pensées vers l'objectif à atteindre avec l'aide de son guide afin d'avoir la protection nécessaire. Dans la situation, vous demandez donc des fluides. Je ne vais pas entrer dans le détail des fluides puisque le prochain bulletin de l'association traitera de ce sujet. Pour la méditation, c'est prendre quelques minutes pour se vider la tête de toutes pensées de notre quotidien et aller rechercher un état d'apaisement.
Fraternellement
Brigitte.

 

 

Développer ses facultés - Magali - 02/02/2014

 

Bonjour,
Je m'intéresse au spiritisme depuis quelques années. Je suis très intéressée par les formations que vous offrez aux adhérents, (bien que n'ayant pas de don médiumnique particulier) et je suis venue à une réunion un samedi il y a 2 ans, mais sans prendre plus contact avec les membres, car je ne devais certainement pas être encore prête.
Depuis, j'ai croisé sur mon chemin plusieurs personnes qui elles en revanche avait un véritable don, mais ne savaient pas précisément comment l'utiliser.
Je leur ai parlé à chacune du spiritisme, et chacune ayant cheminée, elles souhaiteraient développer leur don afin de le mettre au service d'autrui.
La première peut ressentir le passé des pierres, et a récemment vu un défunt mais sans communiquer avec.
La seconde fait des rêves ou des messages lui sont annoncés : mort ou accident de quelqu'un, et des visions de vies antérieurs.
La troisième a du magnétisme, et en est au stade ou elle parvient a "déssécher" des aliments, mais ne sait pas comment progresser.
Enfin, la quatrième peut localiser des animaux disparus sur une carte et parvient à obtenir des réponses avec un pendule.
Est-ce que les formations que vous offrez aident aussi à developper ce genre de dons, ou bien est ce trop éloignés de la médiumnité et ce qui concerne la communication avec les défunts ?
Nous sommes toutes aides soignantes et nous habitons dans l'Isère, aux alentours de Vienne, et nous pourrions nous libérer par petits groupes (2 par 2 ou 3) pour venir aux réunions, mais avant de le leur proposer je voulais vous poser la question.
En vous remerciant d'avance pour votre réponse, et pour ce travail que vous offrez, je vous souhaite une bonne journée.

Bonjour,
Les cours que nous proposons ont pour but de vous aider à développer votre médiumnité, dans le cadre d'une pratique en groupe du spiritisme, bénévolement.
La médiumnité est une faculté présente en chacun de nous, à des degrés différents, mais n'est pas un don. Tout le monde, à peu de chose près, peu devenir médium. Vos collègues semblent avoir une médiumnité développée, elle se prononce sous différents aspects (magnétisme, visions, prémonitions....)
Pour répondre exactement à votre question, nous ne cherchons pas particulièrement à développer des facultés comme celles évoquées car notre pratique du spiritisme est telle que vous l'avez vue lors de votre venue : les médiums autour de la table tentent d'entrer en communication avec des défunts par l'écriture, le dessin ou l'incorporation, afin de remettre aux personnes du public une témoignage de la survivance de l'âme et dans le meilleur des cas, un soulagement.
Vous pouvez trouver les cours en téléchargement libre sur notre site internet, si vous souhaitez voir de quoi il en retourne. Ce n'est qu'en milieu de 2ième année que l'on démarre la pratique, les premiers cours sont uniquement théorique, afin de permettre à chacun d'avoir une base de connaissances communes.
Toutefois, si vous ne suivez pas les cours, vous êtes les bienvenues lors d'une réunion spirite afin d'échanger !
Bien amicalement
Céline

 

Des images qui défilent à toute allure - Virginie - 17/01/2014

 

Bonjour,
Je souffre d'encombrement par surefficience mentale : des images défilent à toute allure devant mes yeux, à une vitesse telle que je ne peux les identifier ; il en résulte insécurité et fatigue chronique. Que me conseillez-vous?

Bonjour,
Après avoir fait toutes les démarches médicales nécessaires et si aucun traitement ne change rien à la situation, il se peut qu'il existe une autre raison à ce phénomène et il peut être simplement médiumnique. Dans la médiumnité de claivoyance, on peut voir des images plus ou moins nettes se mentaliser dans notre cerveau. La netteté des images et sa relative stabilité est fonction des fluides que nous disposons pour ce type de médiumnité. S'il manque des fluides, on peut effectivement avoir des images en grandes quantités et qui défilent sans arrêt. Dans le cas présent, comme cela vous fatigue, la première démarche à faire est de demander l'aide des Esprits instructeurs ou de votre guide afin de vous aider. Ensuite, vous pouvez essayer de pratiquer un peu de méditation quotidienne, d'une durée de 10mm, afin d'apprendre à poser vos pensées.
Fraternellement,
Delphine

 

Faculté médiumnique - Virginie - 17/09/2013

Bonjour,

Dans le livre ABC de la médiumnité que vous m'avez conseillé de lire, développer sa médiumnité apporte ces avantages-ci:
-La médiumnité sert au médium dans le sens où il y voit une occasion de croissance intérieure.
-La tâche médiumnique protège la plupart des médiums contre l'obsession, car si les Bienfaiteurs n'utilisaient pas les "canaux médiumniques", ceux-ci finiraient par être utilisés par des esprits irresponsables.
-La médiumnité exercée avec discernement s'avère un précieux canal d'éclaircissement pour le médium qui désire avancer sur la route du progrès spirituel.
Toutefois, l'Esprit-Auteur de ce livre déconseille de prendre un engagement auquel la personne ne serait pas prête.Dans ce cas, la personne a besoin de soins fraternels avant tout.
Je comprends donc qu'il faut que j'utilise mes "canaux médiumniques" afin qu'ils ne soient pas utilisés par des esprits irresponsables, mais il faut aussi que je me sente prête à cet engagement. Sinon, seuls des soins fraternels pourront m'aider.

Bonjour,
Bonjour,
La pratique de la médiumnité n'est pas un remède contre l'obsession, en fait, lorsque l'on pratique, il faut être en constante vigilance, encore plus que pour une personne qui ne pratique pas. La médiumnité fait progresser le médium s'il se pose les bonnes questions et s'il conçoit avant tout la doctrine spirite comme un don de soi, bénévole, charitable, envers nos frères et sœurs incarnés comme désincarnés, qui sont en souffrance, en demande de conseils pour appréhender la vie.
Effectivement, il faut du discernement pour pratiquer la médiumnité, et passer toujours au crible de la raison les messages reçus.
Si vous souffrez de troubles psychologiques, je ne vous encourage pas à chercher un quelconque développement médiumnique. Essayez avant tout de trouver dans l'étude du spiritisme une source de paix et de sérénité, pour chaque jour.
Je me permets de vous dire cela car pour développer une sensibilité avec l'invisible, il faut avoir un mental fort et ne pas se laisser jouer des tours par ceux que souvent, nous ne voyons pas. Ce travail engendre également de nombreuses interrogations, et il ne faudrait pas que cela vous cause des questionnements supplémentaires, qui pourraient vous perturber.
Je vous conseille d'étudier, mais pas de pratiquer.
Fraternellement,
Céline

 

Médium sensitif - Luc - 22/08/2013

Bonjour !
Je vais essayer d'être le plus clair possible quand à ma demande, voilà j'ai 54 ans, j'ai toujours eu des dons mais cela me faisait peur donc j'ai refusé le contact pendant longtemps. Aujourd'hui, je ressens énormément le besoin de faire quelque chos,e le tout étant de savoir quoi et comment.
Je ressens les entités, je peux ressentir si cela est bon ou non, même phénomène dans un lieu, je soulage avec mes mains sans savoir ce que je dois faire, j'ai aussi un peu de don de voyance et chose incroyable par rapport à ce que j'ai lu sur l'écriture automatique la 1ere et la dernière fois d'ailleurs que j'ai pris une feuille et un stylo, ma main s'est tout de suite mise à écrire la même phrase "Je suis celui qui sait". A vrai dire, je suis un peu paumé, pas au niveau mental, je vais bien heureusement mais au niveau de la marche à suivre, sur internet, je serai un médium sensitif si c'est le cas, que puis-je faire pour les aider et comment.
Merci de porter une attention à ma demande,je n'ai pratiquement jamais travaillé là-dessus toutes ces années n'ayant pas de réponses à mes questions.

Bonjour Luc,
La première chose à faire, si vous voulez développer votre faculté médiumnique, est de vous instruire.
En effet, dans le domaine de l'invisible, avant de penser à toute pratique, il est primordial de construire votre démarche spirituelle en sachant où vous mettez les pieds.
Pour cela, je vous conseille vivement la lecture du Livre des Esprits et du Livre des Médiums, tous deux d'Allan Kardec, le codificateur du spiritisme. Je comprends bien que vous souhaitiez pratiquer au plus tôt,d'autant plus que vous décrivez des manifestations. Mais, un médium sans connaissances est comme un bateau sans gouvernail ! Il pourrait se laisser porter dans n'importe quelle direction sans instruction préalable, permettant la proximité de son guide et sa protection.
Bonne lecture, restant à votre écoute,
Céline

Témoignage personnel - Karol - 25/07/2013

Bien le bonjour !
Je vais tenter d'être brève. Je suis une femme qui jeune avait des dispositions à la médiumnité et cela a surgit brutalement après le décès de mon père.
J'ai rencontré une fille avec qui,on était inséparables, on a été ensemble sur la tombe d'Allan Kardec car on était toutes deux secouées. Après, on a été voir un médium qui nous a dit qu'on était des âmes soeurs et qu'on serait séparées, ce qui n'a pas tardé à se produire (elle a prévenue par ce même médium, Mr Lusty, je crois, qu'elle allait se marier et partir), moi, il m'a dit que j'étais médium et il m'a parlé de Dieu.
J'ai beaucoup souffert de cette séparation et j'ai fui la réalité comme je pouvais. Et puis j'ai rencontré une personne qui m'a parlé d'un centre de pratique genre bouddhiste (je connaissais le bouddhisme suite à une de ces pratique par ma mère) je l'ai suivi et me suis fait initiée à "l'Art de Mahikari" en 1998 (après 4 ans de "purification" post initiation) je le pratique encore aujourd'hui.
J'ai eu de nombreuses expériences dites paranormales avant cette initiation et je fais partie des gens qui ont "vu" cette Lumière que nous transmettons(La Lumière de Dieu). Cependant, j'ai le sentiment personnel de stagner quelque part dans cette pratique qui bien qu'extraordinaire semble être une véritable épreuve de longévité : en gros, dans ma vie concrêtement, j'avance telle une tortue, quand d'autres sont des lièvres.
Mes purifications et compensations sont sur tous les plans de la vie et je fatigue sans pour autant me plaindre (car je suis malgré tout de plus en plus forte et positive). Je n'ai pas développé ma médiumnité et je m'ennuie de persévérer dans des enseignements durs, qui sont difficiles à intégrer et accepter dans son coeur. Je galère encore trop dans cette vie terrestre et souhaite avancer spirituellement plus rapidement. Ma question est pouvez-vous m'adresser le contact d'un médium, un vrai !!! Autre question : Connaissez l'Art de Mahikari ? Merci pour votre attention.

Bonjour,
Nous ne connaissons pas l'art de Mahikari mais si vous avez la possibilité de méditer facilement ou de dégager, vous devez savoir utiliser les fluides et en matière de médiumnité, ils sont indispensables.
Nous ne connaissons pas de médiums mais des centres spirites où vous trouverez certainement des informations pour développer votre médiumnité, voir dans nos liens le centre, le plus proche de chez vous.
Fraternellement,
Catherine

Facultés médiumniques - Virginie - 20/05/2013

 

Bonjour,
Cela fait depuis 1998 que j'écris,par périodes,des textes de façon spontanée,sans savoir ce que j'écris.
Des personnes m'ont informée que j'aurais peut-être un potentiel médiumnique à développer.
Quels sont les avantages à développer la médiumnité ? Dans quels cas cela est-il nécessaire ?

Bonjour Virginie,
La médiumnité est une faculté inhérente à chaque personne, ce n'est pas un don. Elle peut être présente à différents degrés, selon les personnes, et se développe aisément lorsqu'elle est pratiquée dans le sens du bien, bénévolement. Etre médium ? Il s'agit d'être un intermédiaire à la communication.
En fait, la médiumnité est un engagement sérieux dont le but doit être de vouloir venir en aide à nos frères désincarnés. Ce travail ne se réalise pas seul. De nombreux esprits œuvrent pour mettre en place ces communications. Des centres spirites, comme notre association, proposent de se mettre en communication lors des réunions spirites. Peut-être connaissez-vous un centre spirite proche de chez vous ?
En tous les cas, il est déconseillé de pratiquer seul chez soi car l'influence des esprits peut nous perturber, voire créer des obsessions et une instabilité psychique.
On ne peut pas dire que la médiumnité procure des "avantages" car c'est un don de soi ! C'est une fabuleuse opportunité de servir et de s'améliorer... Mais pour comprendre tout cela, seuls quelques mots ne suffiraient pas, lisez donc l'ABC de la médiumnité (en téléchargement gratuit sur notre site ou à l'achat aux Editions Phiman), vous comprendrez tout.
Nous restons à votre écoute,
Bien fraternellement,
Céline

 

Mon courrier par mail du 16 janvier - Françoise - 27/01/2013

Bonjour,
en fait si le texte est intégral d'après l'enregistrement, cela voudrait dire que j'ai entendu mon père .... une amie qui était avec moi ce jour là n'avait visiblement pas entendu ce que j'avais "relevé" ...
Ceci me "travaillait" depuis car pour moi (...) ce que j'avais entendu et qui m'avait vraiment fait penser à mon père (la façon de s'exprimer) était une voix très nette, très audible, l'intonation était proche de sa voix mais la voix par elle même, j'avoue ne pas l'avoir vraiment reconnue. (Peut-on ne pas reconnaitre la voix de son père ? Décédé en aout 2010) Je tiens à vous préciser (pour une fois .. sans avoir l'appréhension de passer pour une folle ... :) ) que j'ai déjà entendu deux fois dans ma vie et très distinctement comme si j'avais une personne à côté de moi, des voix de personnes décédées.
Je pense être très réceptive, ce qui m'a sans doute permis "la visite" de mon grand-père maternel en 1993, décédé en 1979, j'ai alors eu depuis de nombreux signes sans jamais m'y attendre ou même y penser ..... mais lorsqu'ils arrivent je sais que c'est pour moi !
Je perçois parfois sans savoir pourquoi les émotions des personnes sans les connaître par exemple dans le métro ...
J'ai eu fait un rêve (transmission de pensée) avec ma fille, il y a très longtemps lorsqu'elle était petite, hospitalisation d'urgence en temps réel ... alors que nous étions à 800 km l'une de l'autre. J'ai eu senti des odeurs d'hopital au moment même où ma mère se faisait hospitalisée suite à une chute (sans que rien ne puisse me laisser prévoir l'évènement).
Bref, je sais en toute humilité qu'il est possible que j'ai pu entendre mon père lors de cette séance. Je me pose la question suivante : Ce peut-il qu'un ou plusieurs médiums présents ce jour là, aient entendu la même chose que moi ???
Bien évidemment, pas possible d'en avoir la confirmation aujourd'hui mais je souhaiterai savoir si ce genre de cas vous aurait déjà été rapporté suite aux séances spirites, car je ne suis certainement pas la seule à être "réceptive" ...
Merci pour votre aide qui pourra sans doute m'éclairer un peu plus. Bonne journée à vous

Bonjour Bonjour,
Tous les hommes sont médiums, à des degrés différents. Votre sensibilité en est un témoignage supplémentaire.
Il est fréquent que nos proches décédés nous viennent en rêve pour nous saluer, nous donner de leurs nouvelles, ou encore, lorsque cela leur est permi, de nous avertir d'un danger.
Le phénomène que vous décrivez avec votre fille est de la télépathie. Cela se réalise lorsqu'il y a une forte sympathie entre deux personnes.
Je n'ai pas tout à fait saisi votre demande concernant la communication avec votre père : est-ce que sa demande de nouvelles à été traité par un médium à incorporation lors d'une réunion spirite ? Je vous remercie de me donner de plus amples informations afin de pouvoir vous répondre,
Fraternellement,
Céline

 

 

Paralysie du sommeil - Jean Louis - 07/12/2012

Bonjour,
J'ai 42 ans, catholique non pratiquant et quelques souffrances en moi, mais cela est une autre histoire. J'avais environ 22 ou 23 ans quand cela est arrivé. A l'époque je dormais la semaine chez ma grand-mère paternelle car l'université était plus proche de chez elle.
Dormant dans le salon, je m'éveillais car je sentait une présence dans la cuisine, il s'agissait de ma grand-mère qui farfouillait dans le frigo.
Tout à coup impossible de bouger, mes bras se raidissaient et se collaient à mon corps, je glissais sur le côté droit du lit et j'ai eu une sensation de poids sur le corps avec des difficultés respiratoires, les yeux mi-clos et aucun son, si ce n'est un petit râle d'impuissance, ne sortait de ma bouche.
Entièrement paralysé, je constatais que ma grand-mère ronflait dans la chambre juste à côté alors qu'autre chose lui ressemblant était debout devant le lit, à m'invectiver, m'insulter et m'humilier (à l'époque j'étais vierge). Une grande terreur s'empara de moi, cette "apparition" s'estompa au bout de quelques minutes. Noël 2010, un copain d'enfance se désincarna. Il m'apparu quelques mois après dans un rêve mais je ressentis les mêmes symptômes (début de paralysie, yeux mi-clos...) et là je résistais car j'étais de nouveau terrifié et je lui disais clairement dans mon rêve "sors de ma vie" trois fois de suite. Bref...
Que s'est-il passé ? J'ai effectué quelques recherches sur la paralysie du sommeil mais je ne sais si la puissance de l'esprit sur la matière est fait pour faire peur, ai-je été mauvais dans une vie antérieure?

Bonjour,
La préparation au sommeil du corps physique est un état proche de celui d'une demi-transe médiumnique. Dans cet état, il est donc possible d'apercevoir des esprits. Les esprits sont comme vous et moi, ils n'ont simplement plus de corps physique.
Je vous conseille de lire le Livre des Esprits d'Allan Kardec, cela vous apportera du calme et des réponses à vos interrogations
Fraternellement,
Adrienne

 

 

Manifestations - Cynthia - 06/12/2012

 

Bonjour,
je ne sais pas à qui m'adresser et que faire ,je panique totalement ! Ma cousine de 12 ans (Et oui 12 ans) à fait de l'écriture automatique il y a quelques mois ,elle vient de me le dire. Elle n'a pas subi de grosses conséquencse si ce n'est que ses mains tremblaient parfois.
Elle a fait une tentative de suicide pour une raison familiale il a quelques semaines, et depuis, elle a des manifestations dans sa chambre. Elle voit des lueurs blanches passées ,elle sent une présence très forte, elle est oppressée et ne peut même plus dormir dans sa chambre. Apparemment l'esprit en question aurait même tenté de l'étrangler ,puisque ma cousine avait du mal à respirer et sentait qu'on essayait de l'étrangler.
Je ne sais pas quoi faire pour elle ,on est allé voir un prêtre et cela n'a servi a rien. Ses parents ne sont pas au courant ,c'est à moi qu'elle s'est confiée. Je ne sais pas quoi faire, c'est la panique totale !
On doit contacter un médium ? Je suis perdue.

Bonjour Cynthia,
Tout d'abord, ne paniquez pas. Nous ne faisons pas les bons choix dans la précipitation. Si cette jeune fille vous est confié, il vous faut du calme et du courage pour bien l'aider à grandir et à se construire. Alors, gendarmez-vous, raisonner vos pensées, ce qui vous permettra d'être plus apte à capter aussi l'aide de votre guide dans ces moments de questionnements .Il n'est pas consevable de laisser une enfant faire une tentative de suicide à 12 ans comme à n'importe quel âge. Il est du devoir de ses parents, ainsi que celui des adultes qui l'entoure, comme vous, d'être auprès d'elle et de sollutionner son mal-être.
L'écriture automatique peut se mettre en place à tout âge, mais il est vrai qu'il est n'est pas conseillé de laisser les enfants pratiquer. Tout ne vient pas toujours des esprits, il faut bien le savoir. Il est possible que les phénomènes d'écriture automatique ainsi que les manifestations (lueurs, esprits) se soient mis en place à cause de sa tentative de suicide.
Il me semble que dans le cas de votre jeune cousine, il faut avant tout s'aider de la médecine traditionnelle pour elle, additionné à la prière, celle du coeur, celle qui implore de l'aide à son ange gardien, à Dieu. L'implication de ses parents est inévitable pour l'amélioration de son état. Elle a besoin d'être bien entourée, d'avoir un cadre stable qui lui insufle de la confiance en la vie.
Avec notre soutien fraternel et notre écoute,
Céline

 

Je cherche - Isabelle - 01/03/2012

 

Bonjour,
je vous écris car j'ai besoin de votre aide. J'ai l'impression d'avoir des capacités mais j'arrive pas à me les confirmer. Je vous cite quelques éléments qui me sont arrivés ou qui me sont très proches .J'ai aidée ma mère, quand j'avais 15 ans, elle disait être envoutée.
Juste en lui parlant et en utilisant un langage autoritaire et me disant : "n'ai pas peur et aide la". Depuis ça, je ne voulais plus entendre parler de démons ou autre.
Mais maintenant, j'ai 34 ans et des choses avec les années apparaissent, des picotements sur tout le corps, lors du coucher, des grosses fatigues, je suis en congé parentale, je ne travaille pas.
Impression d'avoir voyager dans l'espace et le temps, à mon révei, j'ai fait un rêve prémonitoire sans grande importante. Pleins de choses. Des réveils en sursaut la nuit. L'ampoule de ma chambre qui clignote quand j'y rentre et tout récement, au matin ,j'ai entrouvert les yeux et je me suis aperçu que ma télé était éteinte et en 3 secondes, elle s'est rallumée toute seule. Je dors avec la télé, la nuit car j'ai peur de voir des choses.
J'en ai pourtant jamais vu. Parfois j'ai besoin d'un peu de son de la télé.
Merci de votre réponse,c'est très important pour moi.

Bonjour Isabelle,
De nombreuses personnes sont comme vous, et ressentent des présences. Parfois même, les voient. Ce qui est important, c'est de ne pas diaboliser ce que sont les Esprits. Ils sont comme vous et moi, simplement, ils n'ont plus de corps physique.
Je vous conseille de lire l'ouvrage Le livre des Esprits d'Allan Kardec, il est en téléchargement libre sur notre site internet. Mettre des mots sur ce qui est invisible vous rassurera et vous tranquillisera.
Fraternellement,
Céline

 

Magnétisme - Dolevi - 23/01/2012

 

Bonjour,
je souffre de maux de tête et de palpitations depuis 31 ans, je n'en peux plus avec ces cachets pour les nerfs, je ne dors pas, je peux me magnétiser toute seule mais je ne sais pas comment faire pour me calmer, chaque fois que j'ai un surmenage ou des émotions trop fortes qui me provoquent de la colère, les palpitations reviennent,
ma question est svp sur quel chakra dois-je mettre mes mains pour calmer mes angoisses ?

Bonjour,
Les palpitations cardiaques démontrent une angoisse, une forte anxiété. Les maux de têtes violents peuvent venir du trop plein de questions multiples et asphyxiantes qui vous viennent. Il vous faut une atmosphère calme qui vous permette de vous recueillir pour prier et demander de bons fluides calmants à votre guide. Il n’y a pas de chakra particulier à solliciter selon les croyances spirites, simplement faire un réel effort pour élever vos pensées pour vous dégager des pensées néfastes et envahissantes. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous rendre au centre spirite un mercredi, nous pourrions prier pour vous ou vous magnétiser.
Fraternellement,
Elise

 

Evanouissement - Sébastien - 07/09/2011

 

Bonjour,
depuis toujours la question de la survie de l'âme est une préoccupation permanente chez moi. Voilà quelques années j'ai vécu un événement qui m'a laissé pantois, et j'aimerai savoir si cela est dû à mon imagination, au malaise physique, ou si ce phénomène vous parait correspondre à des témoignages déjà vécus : il y a une dizaine d'années, j'avais 19 ans, je voyageais en train.
Je lisais justement les Tanatonautes de Bernard Werber (que j'avais déjà lu auparavant), mais cette lecture me dérangeait et m'angoissait. Je n'arrivais donc pas à me concentrer dessus, et j'ai donc vite abandonné le livre. A côté de moi, deux personnes âgées commençaient à discuter de leurs divers problèmes de santé, avec des détails que je préférais certainement ne pas entendre. Si bien que très vite j'ai ressenti les symptômes d'un évanouissement prochain (nausées, vue qui se trouble, bourdonnement). Déjà sujet à ce genre de malaise auparavant je me dirige vers les toilettes du train.
Je m'enferme (ce qui n'est pas prudent) et sentant que la perte de conscience était inéluctable, je m'accroupis pour éviter une mauvaise chute. Je perds connaissance…et là commence le phénomène qui depuis me trouble. Contrairement aux autres malaises que j'avais eu, je n'ai pas eu la sensation de dormir et de rêver.
J'ai littéralement gardé conscience, même si je ne sentais plus mon corps et que je ne voyais plus les lieux qui étaient autour de moi, ni n'entendais les bruits du train. J'ai eu le sentiment de me retrouver dans le noir. Un noir très intense, comme dans une salle obscure, mais sans mur… comme lorsque l'on ferme les yeux. J'ai le souvenir de me sentir vraiment à l'intérieur (comme si mon corps y était).
J'avais également un intense sentiment de solitude. Là je me suis alors dit "je suis mort". C'était une évidence. Alors j'ai crié, et j'ai été pris de panique. A ce moment là, j'ai eu l'impression que les parois se refermaient sur moi et j'ai eu la sensation de tomber.
Là j'ai repris conscience (bien que j'ai toujours eu conscience de mon moi) et contrairement aux évanouissements que j'avais connu, je ne me suis pas réveillé, je n'ai pas eu l'impression d'avoir rêvé. J'ai juste l'impression d'être revenu. Je me suis levé d'un coup, paniqué, pour vite ouvrir la porte…
La fatigue n'est venu qu'après.

Bonjour,
Ce que vous avez vécu est un phénomène médiumnique tout à fait naturel. Si vous vous intéressé au spiritisme vous avez appris que l'être humain est composé de:
- l'âme cause de la vie psychique
- le corps, enveloppe matérielle à laquelle l'âme est temporairement associée pendant son passage sur la terre
- le périsprit, substratum fluidique servant de lien entre l'âme et le corps, par l'intermédiaire, de l'énergie vitale.
La mort est la destruction de notre corps physique, mais le périsprit subsiste avec l'âme a laquelle il est attaché.
Ce corps éthéré, invisible pour nous à l'état normal, existe donc pendant la vie terrestre. C'est l'intermédiaire par lequel passent les sensations physiques perçues par le moi, et c'est par cet intermédiaire que l'esprit peut témoigner, à l'extérieur, de son état mental.
Ce périsprit a certains moments de la vie terrestre peut retrouver une partielle liberté et notamment durant le sommeil lorsque le corps physique est au repos.
Egalement pour certains individus, le périsprit peut se détacher momentanément soit en état de méditation, soit spontanément ce qui a semble avoir été votre cas. Ce phénomène est du à la capacité inhérente à certaines personnes de concentrer suffisamment de fluides autour d'eux ce qui provoque le détachement du périsprit, la vision d'un autre monde devient alors possible. Souvent après une première expérience et à cause de la peur engendrée cette sensation ne se reproduit plus.
fraternellement,
Gilles

 

Médiumnité - Véronica - 28/06/2011

 

Bonjour,
j'ai peur de développer la médiumnité. Je prie pour ne pas la développer et des fois, je me demande pourquoi j’ai cette peur ; certains fois, je crois que j’ai cette habilité, mais je ne veux pas la développer.

Bonjour,
La médiumnité est une sorte de sixième sens qui nous rend réceptif au monde des esprits qui nous entoure. Nier cette capacité si elle existe chez vous serait comparable pour le sens de la vue, à s'empêcher de voir. Autant dire, que oui, on peut faire en sorte que votre médiumnité soit presque absente dans votre quotidien, tout comme on peut éviter de regarder ce qu'on perçoit par la vue....mais ne serait-ce pas se priver d'une part des richesses de notre Terre ?
Si vous êtes êtes venus sur Terre avec cette faculté médiumnique ce n'est pas sans raison ( tout comme l'homme à la faculté d'entendre et il aurait tort de s'en priver).
La médiumnité permet de mieux comprendre le monde qui nous entoure. Mais évidemment, ce sens n'est pas développé à l'école et il faut soit se documenter (cf. le livre des esprits d'allan kardec) sur le sujet soit se rapprocher d'un centre spirite pour être guider dans cette démarche, car on peut malheureusement être la proie d'esprits plaisantins si on reste seul.
Bonne poursuite dans votre démarche et votre réflexion.
Marie

 

Etat de conscience modifié - Jonathan - 20/06/2011

 

Bonjour,
parfois, quand je suis en train de m'endormir, j'entends comme un écho, ça me fait penser un peu à une cage aux lions. Quand je cède à l'endormissement, c'est comme si que je me rapprochais de la grille de cette cage et qu'à ce moment là, il y avait un grand coup de pattes qui était donné à travers la grille à mon encontre, sauf qu'au lieu d'être une patte, c'est une ou des voix agressives, quià chacune de leurs interventions, me vampirisent au niveau de la tête...
Parfois, j'ai l'impression d'avoir des guides, et "on" me dit que c'est parce que comme je suis quelqu'un d'assez seul et que je parle peu, j'ai la manie de parler tout seul, et que mes voix qui ne trouvent pas d'exutoires, montent aux plans invisibles, où leurs excedants frôlent les guethos haineux du Bas Astral.
Donc je voudrais savoir comment puis-je modifier le rapport avec le visible et l'invisible, comment m'accommoder de ces phénomènes ?

Bonjour ,
Nous sommes composés d'un corps physique, d'un périsprit et d'un esprit. Lors du sommeil, notre esprit se dégage de notre corps et vaque à diverses occupations, il peut rencontrer d'autres esprits, chercher à continuer à progresser ou à apprendre ou au contraire s'aller vers des esprits peu élevés moralement et traîner avec eux...
Le phénomène que vous me décrivez correspond tout à fait à cela. Lors de l'endormissement, votre esprit commence à se dégager de votre corps, ce qui vous permet de ressentir/percevoir plus facilement les esprits qu'il peut y avoir de l'autre côté. Dans votre cas, vous rencontrez des esprits perturbés.
Dans un premier temps, je vous conseille de prier avant de vous coucher (afin d'être guidé et afin que ces esprits soient aidés). Il est également important d'orienter votre pensée vers de bonnes pensées dans la période qui précède l'endormissement, car cette action aide l'esprit à se dégager vers des lieux "mieux" fréquentés et éloigne les esprits qui cherchent à perturber volontairement ceux qu'ils rencontrent.
Dans l'idée, vous pouvez, par exemple, une fois allongé dans votre lit, demander à votre guide de vous emmener dans un lieu ou vous pourrez apprendre de nouvelles choses qui vous permettrons d'avancer, vous pouvez vous imaginer dans un lieu paisible ou vous vous reposerez pleinement et sereinement ou imaginer retrouver vos proches afin de partager un moment de félicité etc.
En espérant que cela aura pu vous aider,
Fraternellement,
Claire

 

Questions sur la pratique de l'écriture automatique - A - 14/06/2011

 

Bonjour,
j'ai 40 ans. Voilà 2 ans 1/2 que je pratique à titre personnel l'écriture automatique afin d'établir le contact avec deux personnes qui me sont chères : un oncle décédé il y a 57 ans et ma belle-mère décédée il y a 3 ans.
La fréquence de mes contacts est très espacée (environ tous les 3 à 4 mois). Je prie avant et après chaque séance, et laisse une bougie allumée pendant. Exceptée à une ou deux reprises, je pense être réellement en contact avec ces personnes.
Cependant, et voilà ma question : Il y a trois mois et depuis à plusieurs reprises (car du coup j'ai intensifié les contacts), je pense avoir, inconsciement ou que c'était au fond de moi, demandé la date de mon décès... la réponse est effrayante puisque c'est toujours la même qui ressort : 2013.
Je tiens a préciser que le reste du message et les réponses que j'obtiens sont en cohérence avec les personnes interrogées, et toujours très posées (pas de grossièretés, ni de messages absurdes). Je m'en veux d'avoir eu une question si stupide en tête (non pas que la réponse me perturbe), mais elle m'interroge tout de même et puis-je me fier à une réponse sur une question si absurde (car bien d'autres ont dû y penser avant moi).
En résumé peut-on se fier à se genre de réponse pour se genre de question ?
Je vous remercie par avance de votre réponse....

Bonjour,
Même si jusqu'à présent les messages obtenues en écriture automatique semblent plausibles et cohérentes, difficile de savoir s'il vous est possible de croire à tous les messages que vous pourrez reçevoir. Sachez qu'il est bien plus aisé de perçevoir des esprits peu évolués que l'inverse.
En essayant de développer votre médiumnité tout seul, vous risquez d'être la proie d'esprits farçeurs qui risqueraient de se jouer de vous. C'est pourquoi, nous accordons de l'importance au travail en groupe, pour avoir du recul.
N'hésitez à naviguer sur notre site pour obtenir plus d'informations sur ce sujet, vous trouverez notamment dans l'ouvrage d'Ernest Bozzano, des phénomènes prémonitoires, au chapitre prémonitions de mort, des exemples. Il y a le cas d'un jeune homme dont la mort était prévue et qui ne vivait plus que pour cet instant. Terrible comme situation ! Au contraire, dans les ouvrages de Chico et notamment dans libération, on apprend que la mort n'est pas forcément déterminée à une date précise, elle fluctue en fonction des tâches que nous avons à remplir, des obligations que nous avons envers les autres.
Fraternellement,
Aline

 

Ecriture automatique - Stéphanie - 18/04/2011

Bonjour,
je m'adresse à vous car suite aux conseils d'une voyante qui m'a conseillé d'écrire à ma mère décédée depuis le 4 avril 2004 et mon petit frère le 27 novembre 2009, je me suis mise à leur écrire depuis juillet 2010, ma mère m'a répondu qu'elle était bien, que je devais veiller à mes enfants et mon mari.
J'ai continué suite à la joie de la retrouver, elle me disait toujours d'arrêter d'écrire car c'est dangereux mais j'étais tellement heureuse de la retrouver, j'ai continué (dans l'ignorance du spiritisme) et me suis aperçue que finalement ce n'était plus ma mère mais un esprit léger qui me disait n'importe quoi.
J'ai tout arrêté et je me suis mise à lire le livre des Esprits, le livre des médiums et je continue avec les livres de Chico Xavier, les messagers de l'au delà, Nosso lar etc...
J'ai voulu reprendre l'écriture pensant en savoir plus pour me protéger mais j'ai l'impression que ce n'est toujours pas ma mère, c'est toujours la même écriture et on me conseille de faire un rédemption pour mes péchés.
Pensez-vous que je dois abandonner l'écriture automatique ? Car au delà de l'écriture, j'ai découvert le monde des invisibles, j'ai retrouvé la foi de notre seigneur et Dieu (que j'avais perdu au moment du décés de maman) et continue à m'instruire sur la vie de l'au-delà et notre mission sur terre et la certitude de retrouver nos êtres chers après notre désincarnation.
Pensez-vous que je sois en prise à l'obsession ? Chaque jour, je pense au spiritisme mais je travaille surtout à devenir une personne meilleure que je l'étais et aider mon prochain du mieux que je peux.
Merci pour le temps que vous accorderez à votre réponse.

Bonjour Stéphanie,
Vous vous êtes livrée, seule et sans précautions, à l'écriture automatique.
Malgré les mises en garde de votre mère, vous vous êtes obstinée à poursuivre. Ce n'est qu'après avoir compris que l'on vous trompait que vous avez commencé à étudier dans les livres d'Allan Kardec et de Chico.
Pourtant, cela ne vous a pas empêché de retenter l'expérience de l'écriture, persuadée d'être plus forte et mieux armée. Et cela était certainement le cas puisque vous vous êtes rendue compte de votre erreur beaucoup plus vite...
Nous comprenons votre désir d'apprendre et votre soif de communiquer. Néanmoins, comme vous le savez certainement, ce n'est pas en restant seule et en cherchant à établir un contact uniquement avec votre mère que vous réussirez à progresser dans la charité.
Vous auriez tout intérêt à vous rapprocher d'un centre spirite où vous trouveriez, à la fois, instruction, dévouement et compréhension.
Avec le temps, vous parviendrez peut-être alors à utiliser vos fluides médiumniques, non plus seulement pour votre satisfaction personnelle, mais beaucoup plus pour aider tous nos frères, incarnés et désincarnés, à trouver la paix et le réconfort.
Dans l'immédiat, la lecture d'ouvrages de Léon Denis (Après la mort, Le problème de l'être et de la destinée, etc.) peut compléter votre instruction et devrait vous aider en vous donnant force et courage.
Fraternellement,
Sylvie

 

 

Manifestations - Trifidon - 11/04/2011

 

Bonjour,
je viens de découvrir votre site et je le trouve très intéressant. J'ai découvert le spiritisme à la lecture du livre des médiums et du livre des esprits. J'ai été très touché par le livre des esprits qui correspond en bien des points à ce que j'ai toujours ressenti en mon fort intérieur.
J'ai essayé l'écriture automatique mais sans grands résultats, juste de courts messages avec toujours des mots récurrents comme "lejal" mais là n'est pas mon propos. Je suis quelqu'un de profondément croyant même si parfois je suis confronté au doute, il se passe quelque chose de très étrange lorsque je prie, en effet une énergie vient m'entourer, je ne peux vous dire si elle est électrique et je perçois au dessus de moi des lueurs de couleur verte, violette avec comme des formes à l'intérieur dont les contours seraient d'un bleu translucide.
Cette "énergie" est douce et chose importante, je vois également ces manifestations les yeux fermés. La première fois que c'est manifesté ce phénomène remonte à plusieurs années à une époque où j'étais très malade. Je ne parle de ces choses qu'à très peu de personnes car je ne veux pas passer pour quelqu'un de dérangé.
Comment interpreter ces manifestations ? Quelqu'un a-t-il une expérience similaire ? Comment communiquer avec ces énergies qui se manisfestent à moi au travers de la prière ?
Dans l'attente de vos impressions, très amicalement

Bonjour Trifidon,
Tout d'abord, je tiens à vous mettre en garde car, si vous avez lu le Livre des Esprits et le Livre des Médiums, vous savez que la pratique de l'écriture automatique, seul, chez soi, est fortement déconseillée car elle peut être dangereuse.
Prier est une façon beaucoup plus sûre de se mettre en contact avec l'au delà.
Lorsque l'on a une sensibilité médiumnique développée, on peut, pendant une prière, sentir, percevoir ou voir une énergie d'amour réconfortante ou des esprits attirés par nos demandes.
Vous pouvez alors (et cela même si on ne voit ou ne perçoit rien) chercher à écouter, au fond de votre cœur, les conseils, recommandations ou encouragements que nos guides ne manquent jamais de nous donner.
Si vous désirez aller plus loin dans ces communications, alors il serait profitable de vous rapprocher d'un centre spirite car je ne peux, en quelques lignes, vous exposer tout ce que les médiums apprennent pendant leur formation (dans notre centre de Bron, elle se fait sur 3 ans et pourtant, même après avoir achevé ce cycle, nous ne nous lançons pas, sans précautions, dans des communications seuls, chez nous).
Dans un premier temps, pour parfaire votre instruction, je vous conseillerai de lire l'Evangile selon le spiritisme qui complète la "trilogie de base" d'Allan Kardec, en développant tout l'aspect moral. C'est un livre essentiel pour celui qui veut progresser dans la voie du bien.
Fraternellement,
Hélène