La théorie des chakras - Thierry - 08/04/2004

 

Bonjour à toute l'équipe de Lyon,
C'est toujours avec le plus vif intérêt que je parcours votre forum, et tiens à vous remercier pour la qualité des réponses !
Je voudrais savoir quelle est la position, ou plutôt l'explication d'un point de vue de la science spirite eu égard à la théorie des chakras de la tradition ésotérique hindouiste, faites-vous des recherches en ce sens expérimentale si oui, serait-il permis d'en savoir plus sur ce sujet, jusque-là, je n'ai trouvé que quelques explications mais très ésotériques, dans la doctrine théosophique, qui d'après leurs dires, prennent source dans le périsprit ou corps astral.
Merci d'avance pour vos réponses.
Thierry.

Bonjour,
Interpréter un phénomène spirite en utilisant le vocabulaire et les lois appartenant au paradigme de la physique est un exercice périlleux. Jusque-là, toutes les tentatives de modélisation des phénomènes spirites à l'aide du formalisme de la science normale sont décevantes. Ainsi, l'exercice consistant à parler des chakras, qu'on appelle centre de force en spiritisme, en employant des expressions issues de la physique (électromagnétisme, biophysique) est très délicat.
Néanmoins, plusieurs recherches scientifiques ont eu lieu sur le sujet, recherches que la science spirite reprend à son compte avec toute la prudence nécessaire.
On peut parler dans un premier temps des découvertes du professeur Kim Bong Han.
Le professeur Kim Bong Han est un scientifique né en Corée du Nord. Ses principales investigations portent sur l'acupuncture, technique ancienne de soins inventée par les Chinois il y a plusieurs millénaires. Les propriétés des points d'acupuncture et des méridiens qui les relient sont aujourd'hui l'objet de techniques évoluées d'investigation. Les soviétiques ont à ce sujet démontré l'existence d'un véritable circuit de basse résistance électrique (ou impédance) dans un organisme vivant, circuit coïncidant avec les méridiens reliant les points d'acupuncture. Il est en effet possible d'enregistrer de petites différences de potentiel électrique entre deux de ces points.
On tend à croire qu'un circuit interne profond est en relation avec les points d'acupuncture. On croit que de telles connexions se font grâce à un champ d'énergie et non pas grâce à un réseau de conducteurs. Les conditions de bien-être et de santé du corps paraissent essentiellement dépendantes de l'énergie circulant dans ces circuits et de leur équilibre mutuel.
On suppose alors que le système d'acupuncture forme un quatrième système de circulation, de niveau équivalent aux systèmes circulatoire, nerveux et lymphatique.
Les expériences du professeur Kim Bong Han visent à explorer plus en profondeur le système d'acupuncture en empruntant des techniques plus raffinées qui ne sont d'habitude pas utilisées dans ce sens. Il a par exemple injecté du phosphore radioactif en un point d'acupuncture et a essayé de suivre sa marche à l'intérieur de l'organisme. Il a vérifié que les atomes de phosphore radioactif, au lieu de s'éparpiller dans les tissus adjacents, suivaient un méridien particulier. Il détectera donc des atomes de phosphore radioactif en forte concentration au niveau des points d'acupuncture le long du méridien correspondant.
Il existe donc bel et bien des méridiens entre les points d'acupuncture, sortes de routes privilégiées. Le professeur Kim Bong Han a montré que les substances en rapport avec ces méridiens étaient en étroite relation avec le système endocrinien.
La question est de savoir si ce système de méridien est un facteur d'organogenèse et de manière générale de morphogenèse, en plus d'être un indicateur de santé, car cela permettrait de faire le lien avec ce que les spirites appellent le périsprit.
Le périsprit constitue l'idée directrice selon laquelle les cellules et les organes se spécifient et s'organisent dans l'espace.
À mon avis, c'est là que les recherches du professeur en biologie de Yale Harold Saxton Burr interviennent de manière cruciale. En effet, il a démontré que parallèlement et au-dessus du corps se trouvait un champ électromagnétique, qu'il a dénommé champ vital et dont les caractéristiques électriques suivaient celles des méridiens. Les caractéristiques de ce champ sont telles qu'il n'est pas possible de l'attribuer à la circulation de charges électriques portées par les molécules biologiques du corps. En particulier, ce champ existe de manière primordiale au niveau de l'embryon et il se trouve modifié lorsqu'une maladie va apparaître alors que celle-ci n'existe pas encore au niveau du corps.
Si nous simplifions, on peut dire que ce champ vital ressemble au fluide vital dont parlait Gabriel Delanne et Allan Kardec. En effet, ces pionniers spirites ont montré que le fluide vital était un intermédiaire entre le corps et le périsprit. Une modification du corps se répercute sous forme de vibration du fluide vital jusqu'au niveau du périsprit et de l'esprit. De manière réciproque, lorsque l'esprit imprime sa volonté sur le périsprit, celui-ci met en vibration le fluide vital qui à son tour va interagir avec la matière corporelle.
Je viens donc de montrer la chaîne des éléments qui interagissent depuis le corps jusqu'au périsprit et même jusqu'à l'esprit. On peut dire qu'en agissant sur les points d'acupuncture, le champ électromagnétique ou champ vital de Burr qui est approximativement l'analogue du fluide vital des spirites met en vibration le périsprit. Éventuellement, si une zone est malade on peut donc agir sur la cause des troubles qui se trouve dans le périsprit par l'intermédiaire de manipulations de certains points du corps. Les magnétiseurs spirites brésiliens, agissent eux, directement au niveau des centres de forces du périsprit à l'aide de passes.
En spiritisme, on ne parle pas de chakra car on désire ne pas trop marquer de rapprochement avec cet ésotérisme. Car si on est approximativement d'accord sur ce point, de nombreux autres sont très différents et on ne veut pas risquer d'assimilation abusive.
On parlera alors de centre de force. Ces centres de force sont au nombre de 7 principaux mais il y en a d'autres, secondaires. Ce sont des lieux aux caractéristiques électromagnétiques bien particulières ou si vous voulez des points d'acupuncture d'une plus grande importance.
Ces centres de forces sont donc des lieux privilégiés qui existent au niveau du corps et du périsprit. Il faut avouer qu'en France les spirites n'utilisent pas ces centres de force pour le soin. Les spirites français de tradition plus rationaliste hésitent à adhérer à cette théorie car elle ne figure pas dans les oeuvres de base de la codification.
Par contre, au Brésil, les écrits médiumniques spirites mettent en valeur leur importance cruciale. C'est ainsi que les passes magnétiques sont faites de telle manière à prendre en compte la position et la spécificité de ces centres de force. On peut résumer leur action par le tableau suivant :

Centre de force
Localisation
Fonctions et organes correspondants
Maladies
Couronne Sommet de la tête Cerveau et glande pinéale Maladies en relation avec la pinéale et le cerveau (physique ou psychologique)
Frontal Centre du front Système nerveux, pinéale et pituitaire Folie, perte de mémoire, paralysie, épilepsie
Ajna entre les sourcils Glandes pituitaire et endocrines. Contrôle les autres centres majeurs. Cancer, allergies, asthme,maladies en relation avec le système endocrine et les yeux
Gorge Centre de la gorge Gorge, thyroïde et parthyroïdes. Maladies en relation avec la gorge.

Coeur Frontal

Centre de la poitrine Coeur, Thymus et système circulatoire Problèmes cardiaques.

Dorsal

Plexus solaire

Dorsal du coeur Poumons et à un certain degré, le coeur agit comme un centre de compréhension de l'énergie. Contrôle aussi la température du corps. Problèmes pulmonaires
Frontal Zone creuse au milieu des côtes Pancréas, foi, diaphragme, intestin grêle, colon, estomac. diabète, ulcère à l'estomac, hépatite, problèmes cardiaques et autres maladies en relation.
Dorsal Opposé au frontal Mêmes fonctions que le frontal.
Rate au milieu de la dernière côte flottante gauche principal point d'entrée de l'énergie de l'air. Energise les centres majeurs et tout le corps. Basse vitalité, faiblesse
Nombril Nombril Intestin grêle, côlon constipation, basse vitalité et maladies en relation aux intestins.
Meng mein dorsal du nombril reins, glandes suprarénales, contrôle la pression sanguine Problèmes rénaux, basse vitalité et problèmes en relation aux intestins.
Sexuel aire pubienne Organes sexuels, vessie, jambes. Problèmes sexuels et de vessie.
de base Base de la colonne vertébrale Glandes suprarénales et organes sexuels. Energise tout le corps (os, muscles, sang et organes internes). Affecte la vitalité, la température du corps et la croissance des enfants. Centro d'autopréservation. Leucémie, basse vitalité, allergies, asthme, problèmes sexuels et de désordre psychologiques.



Vous pourrez par exemple trouver dans le livre " la guérison d'Ester " de Divaldo Pereira Franco un procédé d'utilisation du centre de force de la couronne.
Les brésiliens utilisent également les centres de force dans le développement de la médiumnité, ce qui peut se résumer dans le tableau suivant :

Centre de force
effets physiques possibles
effets médiumniques possibles
Couronne Pression de la nuque, pression de la tête (région pinéale), légers étourdissements-sommeil, impression de légèreté, lévitation, sensation de bien-être, chaleur au sommet de la tête Liaison avec le monde supérieur, tendance à l'incorporation consciente ou inconsciente avec les CDF du plexus solaire et du coeur. Médiumnité intuitive.
Front Pression ou chaleur entre les yeux, insensibilité du visage, pression ou bruit dans les oreilles, voix à l'intérieur du cerveau, pression derrière l'oreille gauche. tendance à la voyance ou à l'audition. Irradiation d'énergies spirituelles pendant un travail de cure.
Gorge sensation de brûlure ou pression dans la gorge, envie d'avaler souvent sa salive, flux de salive. Tendance à la psychophonie, médium parlant, conférencier.
Coeur Emotion, serrement de la poitrine, palpitations manque d'air, chaleur dans la poitrine, fluide suave, calmant, subtil, radiant. approche de l'"ange gardien", aide les autres CDF dans les divers types de médiumnité, équilibre les sentiments du médium.
Huméral Etirement dans le bras, les omoplates, les mains, engourdissement des mains, les mains ont des impulsions que le médium n'arrive pas à contrôler. Tendance à la psychographie, médium de cure magnétique. Avec les CDF de la couronne et du coeur, liaison physique spirituelle.
Nombril et Base Douleurs à l'entrée de l'estomac, nausées, se sentir mal, inquiétude, tremblement des jambes, engourdissement des jambes et des pieds. Tendance au travail de désobsession et effets physiques.


J'ai essayé de peindre grossièrement les relations que l'on pouvait faire entre les centres de force, les découvertes scientifiques, et le spiritisme, avec tout ce mélange de termes issus des deux paradigmes que cela comporte.
Pour approfondir, je dirais que le spiritisme peut également s'enrichir des expériences faites par l'occultiste spirite Charles Lancelin. En effet, certains spirites ont réussi à décomposer grâce à ses résultats les mécanismes d'interaction entre les parties que j'ai cités précédemment. Ainsi, j'ai pris parfois des raccourcis pour expliquer les rapports entre fluide vital et le champ vital. En fait, il n'y aurait pas identité stricte : le champ vital, constitué de photons (aspect particulaire des ondes électromagnétiques) interagirait avec le fluide vital (fluide universel dans un état particulier de résonance vibratoire) alors que ce dernier interagirait avec un lien astral, lui-même en rapport avec le périsprit.
Fraternellement,
Jérémie.

 

 

Libérer un Esprit - L - 20/03/2004

 

Bonjour,
Je voudrais libérer un Esprit qui est toujours à mes côtés. Pouvez-vous me proposer quelque chose à faire.

Bonjour Lydia,
D'après votre message, l'Esprit qui vous accompagne s'accroche à vous. Ce peut être pour plusieurs raisons. Soit qu'il ne veut pas vous quitter car il ne trouve pas son chemin dans l'au-delà, soit que vous ne cessez de penser à lui et, de ce fait, lui rendez la décision de partir trop pénible, soit qu'il est attiré par une affinité que vous avez en commun. La dernière possibilité serait de vous nuire en vous dérangeant, ce qui ne semble pas être votre réalité.
Dans tous les cas la démarche est identique. Vous devez dans un premier temps faire appel à votre Guide spirituel en lui demandant de vous protéger. Ensuite la prière à Dieu est nécessaire pour qu'il guide et donne l'éclairage à cet Esprit afin qu'il se reconnaisse, qu'il comprenne qu'il a lui aussi une vie à remplir et une voie à suivre dans le monde des Esprits. Enfin de votre côté soyez ferme dans votre volonté en ne lui laissant aucun accès. En fermant la porte vous l'aiderez ainsi à prendre conscience de sa propre réalité et à se tourner vers ce qui est désormais pour lui, son monde.
Lydia, soyez confiante dans votre démarche. Dieu entend toujours la demande de celui qui sait parler avec son cœur.
Toute mon amitié,
Maxence.

 

Ai-je des dons - Benoit - 20/03/2004

 

Bonjour,
Voilà, je voudrais savoir si j'ai des dons ou non, car j'entends une petite voix qui me parle sans cesse.
J'ai également des visions et des rêves prémonitoires ou des impressions de déjà vu. J'ai fait une sortie astrale où j'ai vu le paradis et j'ai reçu un enseignement. Souvent quand je parle à quelqu'un ; je lui dis quelque chose sans réfléchir et cela passe. J'ai déjà consulté des voyants et ceux-ci m'ont dit que cela viendra vers 30 ans. Est-ce le fruit de mon imagination ou non ?
Merci de bien vouloir me répondre.
Bien à vous, Benoit

Bonjour Benoît,
Je pense que vous connaissez la réponse à votre question et que vous avez besoin d'un petit coup de pouce pour aller dans la direction qui vous est tracée.
Oeuvrez donc pour faire fructifier le don que Dieu vous a confié. Dans votre courrier, vous ne parlez ni de Dieu, ni de prière. Je vous conseille donc, dans un premier temps de vous spiritualiser en priant Dieu, en pratiquant la prière tous les jours et en appelant votre guide (ou ange-gardien) pour qu'il vous aide dans vos résolutions. La spiritualité vous permettra de pratiquer une médiumnité plus noble et avec la protection d'entités d'un ordre moral plus élevé.
Concomitamment à votre travail d'intériorisation, il vous faudra élargir votre connaissance du monde invisible en lisant les principaux ouvrages d'Allan Kardec: le livre des Esprits, le livre des médiums, l'obsession, le ciel et l'enfer).
Il serait prudent de rejoindre un groupe de spirites, afin de pratiquer votre médiumnité avec des médiums confirmés qui pourront vous éviter certains écueils.
Je vous souhaite de prendre la décision de vous mettre au travail, afin de servir Dieu et votre prochain, suivant les aptitudes qui ont été mises à votre disposition. Bien fraternellement.
Joëlle.

 

La vie après la mort - Alexandra - 19/03/2004

 

Bonjour,
Je suis dans le doute total sur la vie après la mort, à un point de me mettre du côté des scientifiques. J'ai perdu mon frère d'un accident il y a 2 ans, et je voudrais tant qu'il me fasse un signe, j'aimerais être témoin de quelque chose.
Comment faire. je ne connais personne pouvant m'aider ?

Bonjour Alexandra,
Vous dites que vous êtes dans le doute sur la vie après la mort mais vous attendez un signe de votre frère décédé, votre conscience s'est ouverte au monde spirituel, vous n'êtes donc pas totalement rangée auprès des scientifiques !
Il se peut que votre frère vous fasse des signes auxquels vous ne prêtez pas attention tels que par les rêves ou par le biais d'intuitions. Vous savez nous attendons toujours des preuves bien matérielles sous nos yeux pour croire alors qu'il suffit de prêter attention.
Il se peut aussi que votre frère ait besoin de temps pour se communiquer à vous. Sachez qu'après la mort, l'esprit désincarné a besoin de temps pour se reconnaître dans le monde des esprits, après cela il y a tout un cheminement à faire avant qu'il puisse être libre de se communiquer. Il est important qu'en tant qu'esprit incarné nous respections cet état de fait car lorsque nous avons le désir immédiat de communiquer avec nos proches décédés, nous les empêchons d'évoluer librement et les rattachons à notre monde matériel.
Je crois que pour approfondir vos connaissances sur le sujet, il serait souhaitable que vous lisiez le livre des esprits (que vous pouvez télécharger sur notre site) qui aborde dans son ensemble toutes les questions sur la vie après la mort.
Sachez que si votre frère veut se communiquer à vous, il le fera, cela ne vous empêche pas de vous adresser à un centre spirite pour de plus amples informations et peut être aurez-vous la chance lors d'une réunion spirite ouverte au publique de recevoir un message de votre frère.
Je vous souhaite bonne continuation dans votre parcours spirituel.
Fraternellement,
Sophie

 

Les entités - Nanou - 12/03/2004

 

Bonjour,
Depuis longtemps je m'intéresse au Spiritisme et je me suis abonnée à votre bulletin trimestriel que je viens de recevoir. Il y a une question qui me préoccupe, à savoir si dans l'intervention physique, auditive ou autre des entités, cela ne serait pas une projection de notre psychisme, car il y a une équipe canadienne qui a fait une expérience, ils ont inventé un fantôme, avec son histoire propre, son lieu d'habitation, etc.. en s'assurant que ce "fantôme" n'existait pas. Or, il s'est avéré que ce fantôme leur est apparu.
Qu'en pensez-vous ?
Autre question, je peux voir effectivement les auras, après tout ce que j'ai lu sur cette question, personne ne dit que si les êtres humains, animaux, plantes ont une aura, un pot de fleur ou une chaussure l'a aussi, qu'ensuite tout ce qui vole (avion, oiseaux) n'ont pas d'aura comme nous, mais plutôt un cercle qui les entoure.
Autre chose que je vois concernant les auras, lorsque quelqu'un bouge, l'aura ne reste pas autour de la personne mais elle suit la personne un peu comme une ombre claire (en général) pendant peut-être 1/2 seconde. Est-ce que je vois est bien l'aura ?
Il est vrai que l'on peut voir si une personne est en colère, malade ou a des problèmes psy, et que certaines auras sont plus "attirantes" que d'autres. Merci pour vos réponses et pardon d'avoir fait si long.

Bonjour,
Effectivement, on ne peut pas nier la capacité de l'individu à lire dans les pensées d'autrui, cette capacité médiumnique dite animique existe bien et les phénomènes de télépathie en font partie. Par exemple, la médium Eusapia Palladino qui produisait des phénomènes physiques, elle était capable de se dédoubler. On voyait apparaître un bras, un main qui était son bras ou sa main en double, celui de son périsprit. Cela ne veut pas dire que le médium triche mais qu'il a un potentiel personnel qu'il peut utiliser.
Ensuite, la subjection peut aussi agir ainsi que l'intervention d'Esprits farfelus, c'est pour cette raison que l'on doit avoir des objectifs nobles pour se consacrer à ce genre d'expériences.
Pour votre deuxième question concernant l'aura.
Avec ses pensées et ses sentiments habituels, l'Esprit, incarné ou pas, influe sur les fluides de son périsprit et lui donne ses propres caractéristiques. Comme il est toujours en train d'émaner des fluides, ils l’enveloppent et l’accompagnent dans tous ses mouvements. C'est ce que nous appelons l’aura ou atmosphère individuelle selon Allan Kardec ou, encore, comme dit André Luiz, la tunique de forces électromagnétiques ou le souffle mental.
Chez le désincarné, l'aura est le résultat des émanations péripristales uniquement. Chez l'incarné, le périsprit n'est pas circonscrit par le corps, il s'irradie autour de soi, en formant une espèce de souffle autour de son corps physique. L'aura de l'incarné est le résultat de la diffusion des champs énergétiques qui sortent du périsprit, s'impliquant avec la source d'irradiations des cellules physiques.
Normalement, l'aura est un champ biologique bien structuré et présente un système ordonné d'émission et réception. Sa tonalité, sa forme, sa luminosité et les sensations qu’elle procure, sont en rapport avec la situation physique ou spirituelle de qui la produit. Pour évaluer les conditions des incarnés comme des désincarnés, il est possible d'examiner l'aura, soit par clairvoyance, c’est un phénomène animique ou par voyance, c’est un phénomène médiumnique. Il faut se souvenir, pourtant, que notre observation de l'aura peut refléter un état momentané, qui peut-être bientôt sera modifié parce que les irradiations de l'aura varient dans l'aspect, la couleur, et l’amplitude, face aux degrés d’évolution, aux états anormaux comme l’état de transe et pathologiques puis les conditions émotionnelles de sensibilité, perception et donation magnétique.
On observe parfois des altérations causées par des perturbations nerveuses transitoires comme les sciatiques, l’herpès, après la guérison, l'aura se refait progressivement et revient à la normale. Dans certaines maladies nerveuses sévères comme l’épilepsie, l’hystérie, l’hémiplégie bien installées, les altérations de l'aura peuvent être permanentes. Toutes les habitudes qui abaissent le mental ou épuisent les nerfs comme l’alimentation inadéquate, l'alcool, la drogue, influent sur l'aura.
Pour vérifier l'aura des incarnés, il existe la photographie Kirlian. Cependant il s’agit encore d’un processus en phase de recherches et de définitions. On ne doit pas confondre l'aura avec l’effet couronne, phénomène électro-physique commun, qui ne représente pas les immenses variations du champ de l'aura humaine : l’opacité, la brillance et les couleurs.
Fraternellement,
Sophie

Aurais-je des facultés de médium ? - Paqui - 02/03/2004

Bonjour,
Depuis ma tendre enfance, dès l'âge de 10 ans, j'ai toujours ressenti au moment du coucher, une présence au pied de mon lit et un poids sur mes jambes !
Terrifiée, je ne bougeais pas de la nuit ! J'en parlais à mes sœurs et parents, mais personne ne me croyait ! Moi, je savais que c'était "Une âme" mais pourquoi venait elle à moi alors que j'avais 8 sœurs et cela a duré 15 ans et Maman est partie, il y a 4 ans ! Quel chagrin! Même si je croyais à l'au-delà, j'avais un gros chagrin !
6 mois, après sa disparition, j'ai ressenti sa présence près de moi, (toujours au moment de dormir) des baisers froids sur ma bouche, des voix (mon nom), des objets qui bougent dans ma chambre...
Au début, j'avais peur, et, au fil du temps, je devenais de plus en plus sereine, car je savais que c'était Maman et non pas un mauvais esprit ! J'ai appris, plus tard que l'âme qui est restait 15 ans avec moi, était une âme perdue ! Bref ! Maman s'est manifestée souvent au début, pour me montrer, qu'elle était bien vivante dans une autre vie ! Maintenant, elle me fait des petits signes, en m'envoyant un rouge-gorge près de ma fenêtre, elle se manifeste de moins en moins, elle doit évoluer, mais je sais qu'elle est toujours près de MOI ! Par contre, Papa, qui est partie il y a 2 ans, ne se manifeste pas ! pourquoi ?
Voilà, je voulais, vous dire, combien je suis heureuse de pouvoir communiquer avec maman, et partager avec Elle, l'Amour, que nous avions sur Terre !
Amicalement.

Bonjour !
Pour ce qui est de tes facultés de médium, elles existent certainement. Tu as même plus précisément ce que l'on appelle une médiumnité à effet physique, à distinguer de la médiumnité intuitive, qui est d'ordre plus spirituel, sans action sur la matière. Ce type de médiumnité, dont les effets sont plus facilement identifiables, est aussi plus rare. Cela signifie en fait que le corps du médium est capable de laisser l'esprit désirant se manifester, utiliser une partie de ses fluides, de son énergie, pour agir sur la matière. Car en fait l'esprit seul n'a pas les moyens de travailler la matière, il lui faut combiner les fluides universels à ceux d'un vivant comme toi. Ce genre de médiumnité pouvant devenir gênante, je te conseille d'apprendre à la maîtriser dans un centre près de chez toi. De plus, comme je te l'ai déjà dit, ce don est plutôt rare (et de le contrôler encore plus), tu serais donc certainement très utile dans un centre spirite.
Ensuite, pour ce qui est de la présence de ta mère et de l'absence de ton père, considères que comme pour toute relation, il en est certaines qui peuvent vivrent et d'autres non. La vie ne finissant pas à la mort, ton père avait certainement de nombreuses raisons de ne pas rester (son évolution personnelle, ...). Chacun possède son propre parcours.
Je te souhaite réussite dans ce que tu décideras d'entreprendre,
Fraternellement,
Vincent.

 

 

Rêve - Annette - 29/02/2004

 

Bonjour, et bravo pour ce site.
Il n'y a pas longtemps, j'avais rêvé que j'étais dans un bus et à l'arrière de ce bus, il y avait 3 garçons dont un nain de couleur noire, je n'avais pas pris ce rêve au sérieux.
Fin de matinée, je repris le bus en me disant soudainement si je n'allais pas me faire agresser mais je le pris quand même et tout se passa bien.
De l'après-midi, j'eus des douleurs aux bas des jambes sans raison et en fin de journée, mon petit ami me dit avoir été agressé dans la journée en reprenant le bus par 3 garçons donc un noir de petite taille et avoir reçu des coups dans les jambes.
Sous le choc de ce qui lui était arrivé, je me suis souvenue de tout cela qu'au soir. Comment cela est-il possible et pourquoi j'ai eu ces ressentis ? Je me suis sentie si impuissante de ne pas avoir compris ce rêve plus tôt et de l'avoir prévenu.
Merci d'avance.

Bonjour Allison,
Tu as eu le pressentiment de l'agression dont allait être victime ton "petit-ami"dans un bus et ressenti les effets physiques de la douleur qui était la sienne au moment des faits. Tout se passe comme si tu étais en quelque sorte "l'ange gardien" sur la terre de ton copain, en mesure de le prévenir des dangers qu'il encourt et tellement reliée à lui que tu peux ressentir ce qu'il ressent en temps réel. Tu es en quelque sorte son double, sa sœur jumelle.
Il y a certainement des liens très forts entre vous, sans doute vous êtes vous déjà connus dans une vie antérieure, peut-être même as-tu une certaine dette envers lui ou une obligation morale de le faire progresser. Cela est le pourquoi.
Le pressentiment est l'intuition qui t'est donnée par un esprit dans le but de rendre service à ton petit ami par ton intermédiaire. L'empathie que tu as pour ton amoureux au point de ressentir ce qu'il ressent s'explique par un certain dégagement de ton corps physique qui est capable de s'ouvrir aux vibrations de son corps même lorsque vous êtes séparés l'un de l'autre. Cela est le comment.
En un mot, tu développes beaucoup de médiumnité et tu es déjà très libérée des liens de ton corps physique. Cependant ce qui me gêne dans ton cas, c'est la manifestation de ces capacités au seul profit de ton "petit ami". Pourquoi d'autres que lui ne pourraient-ils pas profiter de tes dons, à commencer par toi? Quelle est la position de ton copain par rapport à tout cela? Ne serais-tu pas un peu "instrumentalisée"?
Je suis désolé, Allison d'avoir plus de questions que de réponses, mais je crois vraiment qu'il faut que tu réfléchisses à tout cela si tu veux être libre.
Bien fraternellement.
Marc.

 

Merci - Monique - 28/02/2004

 

Bonjour,
Tout d'abord, un très grand merci pour ce site irremplaçable et précieux. Merci également pour tous les documents que vous mettez à notre disposition gratuitement. Je ne sais si les vibrations se communiquent par le simple fait de lire, mais les messages reçus par vos médiums que j'ai téléchargés et lus, me procurent bien être et chaleur.
Ceci dit, je voulais vous demander plus égoïstement, pourquoi il m'arrive de voir quelquefois une lumière blanche (ou plutôt un point blanc lumineux) au-dessus de moi à droite, je ne sais jamais quand ça arrive mais c'est extrêmement rapide et je me demande toujours si je ne rêve pas ou si mon imagination me joue des tours, car lorsque je veux la regarder, elle s'en va aussitôt.
Cela m'est arrivé en priant une fois, pourtant j'avais les yeux fermés et l'éclat de cette lumière fut si vive et rapide que j'ai eu très peur et j'ai mis un moment à me calmer. D'autre part je ne suis pas médium, mais il me semble que je perçois des choses et des personnes, mais pour moi il n'y a ni voix, ni image, je dirai plutôt que c'est vibratoire, j'ai du mal à expliquer réellement, est-ce possible ?
Et enfin, je terminerai en vous demandant si je dois m'inquiéter des craquements qui se font régulièrement chez moi sans raison apparente, et tous les soirs quand je vais me coucher c'est la télé de ma chambre qui "craque".
Merci d'avance pour votre réponse si vous le pouvez car je vous demande pas mal de choses, peut-être que je me fais tout un "monde" pour rien. A bientôt de vous lire.

Bonjour Monique,
Vous me dites, Monique : " Je me fais tout un monde pour rien ". Quant à moi je vous réponds que vous ne pouvez vous faire un monde, tout simplement parce que ce monde EST.
Notre monde perceptible que nous pouvons appréhender avec nos sens grossiers, n'est en fait que le monde dans lequel, nous, êtres incarnés, pouvons évoluer pour subir les épreuves auxquelles nous devons être confrontés durant cette vie terrestre.
Il est un autre monde, qui est quant à lui peuplé d'Esprits, où si vous préférez, habité par nos frères et sœurs qui ont quitté cette terre après ce que nous appelons la mort. Les Esprits ont un corps fluidique qui n'est pas perceptible pour nous, êtres humains, sauf pour les médiums. La médiumnité permet en effet de percevoir certaines facettes de ce monde. Le livre des Médiums d'Allan KARDEC (téléchargeable depuis notre site) explique dans le détail les différents types de manifestations spirites utilisées par les Esprits pour se communiquer. Pour faire simple la médiumnité peut se manifester sous forme de vision, d'audition, de dessin, de musique, d'écriture, d'incorporation. Bien entendu ont peut aller de la perception diffuse jusqu'à la notion de concrétisation matérielle donc parfaitement palpable.
Tout ceci afin que vous compreniez bien que vos ressentis peuvent être tout simplement dus à votre médiumnité. Les perceptions de présences, de lumière ainsi que les craquements que vous entendez laissent penser que vous êtes apte à ressentir ce monde vibratoire qui nous entoure. Libre à vous de développer cette médiumnité. Mais quel que soit votre choix, n'oubliez jamais que ce n'est ni un jeu ni une distraction. C'est un acte Divin qui ne doit s'exercer que dans le but d'aider son prochain et dans le cadre du plus parfait bénévolat. De plus la médiumnité ne doit se pratiquer qu'au sein d'une structure spirite, où des médiums confirmés peuvent vous guider et surtout vous protéger.
Les manifestations que vous ressentez sont le fait d'un Esprit qui veut soit se communiquer, soit vous faire comprendre qu'il existe en tant que tel ou tout simplement s'amuser en vous perturbant. Je vous conseille, dans un premier temps d'appeler, par la pensée, votre guide spirituel ( c'est un Esprit qui vous conduit et vous aide tout au long de votre vie) et de lui demander de l'aide afin qu'il vous éclaire et vous protège. De plus priez Dieu avec vos mots et surtout avec votre cœur. En vous rapprochant de lui à travers cette vibration qu'est la prière vous grandirez spirituellement et en sortirez plus forte. Cette force vous est nécessaire pour ne pas vous laisser envahir et vous protéger pour évoluer et progresser dans ce monde fluidique dont l'accès vous a été donné.
J'espère vous avoir aidé. Le plus important dans tout cela est que vous ayez été confrontée avec la réalité de ce monde. C'est comme un appel du pied pour vous dire que tout dépendra du choix que vous ferez.
Dieu vous fait un signe. Il vous attend sur le bord d'un chemin, celui sur lequel votre Guide est prêt à vous conduire.
Avec toute mon amitié.
Maxence.

 

Spiritisme - G - 22/02/2004

 

Bonjour,
Nous avons depuis peu essayé de faire une séance de spiritisme à trois ( nous y croyons toutes les trois ), deux d'entre nous en ont déjà fait avec succés ! Cette fois-ci, il ne s'est rien passé, nous aimerions savoir comment bien s'y prendre pour avoir un résultat !
Merci d'avance !

Bonjour,
Croire au spiritisme n'est pas une condition suffisante pour obtenir des communications de l'au-delà. Seules les personnes ayant de la médiumnité peuvent éventuellement obtenir des messages.
J'attire votre attention pour vous signaler que le spiritisme n'est pas un jeu, mais un acte sacré qui comporte des dangers. Je vous conseille vivement de lire " l'obsession " d'Allan Kardec pour prendre conscience que ce monde invisible n'est pas inoffensif.
Puisque vous croyez à la partie expérimentale du spiritisme, il serait souhaitable d'en connaître la partie philosophique en lisant " le livre des Esprits " d'Allan Kardec.
Je vous souhaite la volonté nécessaire pour approfondir vos connaissances et stopper vos séances spirites.
Joëlle.

 

Aidez-moi - Nina - 19/02/2004

 

Bonjour,
Depuis 4 ans , j'habite dans un château avec mes parents qui sont concierges pour une comtesse.Le château a été construit avant la première guerre mondiale ; ce qui est bizarre par exemple : il y a une semaine, j'ai mis la télécommande de la télé sur la table du salon et quand je suis revenue la télécommande n'était plus là (j'étais seule dans le château). Et c'est comme ça tous les jours.
Je n'y comprends plus rien, en plus je n'ai jamais fait des rituels de Spiritisme. Aidez-moi svp !

Bonjour Nina,
La disparition ( je pense que vous avez voulu dire le déplacement) de la télécommande de la télévision est peut-être due à une étourderie de votre part, à une farce d'un de vos proches ou à un phénomène surnaturel.
Il est probable qu'un ancien occupant du château se manifeste pour exprimer son mécontentement de voir d'autres personnes occuper son logement. Cet esprit a besoin de se dégager de la matière et de quitter les lieux auxquels il est trop attaché. Vous pouvez l'aider :
- en lui parlant dès que vous constatez un phénomène "surnaturel " afin de lui faire comprendre qu'il n'a pas à vous déranger et que sa vie doit se dérouler ailleurs, maintenant qu'il est désincarné.
- en priant pour que les bons Esprits l'aident à se tourner vers la vie de l'esprit.
Soyez vigilante et constante dans votre effort de secourir cet esprit, et vous verrez que tout finira par s'arrêter.
Fraternellement.
Joëlle.

 

Initié - Joel otabela arnanud - 17/02/2004

Bonjour,
Je vous écris depuis le Cameroun, je suis un élève au lycée en classe de Terminale et je voudrais vous demander si c'est possible que je puisse être initié pour franchir les difficultés de la vie, réussir mon bac et devenir un grand homme pour mon pays. aidez-moi vite s'il vous plait, bon à savoir, je n'ai pas de moyens financiers.
Merci et je compte sur vous.

Bonjour Joël,
Vous voulez être un grand homme pour votre pays. Il y a dans cette phrase, une volonté, un désir de servir et d'aider. Mais pour pouvoir donner, encore faut-il avoir reçu. C'est ce que vous avez bien compris puisque vous souhaitez continuer vos études. En effet toute l'instruction et la connaissance que vous aurez pu acquérir seront autant d'apports que vous pourrez offrir à vos frères et sœurs.
Cependant pour être un grand Homme, il n'est pas nécessaire d'être grand chez les hommes. Un grand Homme peut être quelqu'un dont personne ne parle mais qui tout au long de sa vie fait le bien, en silence, sans publicité et sans gloire. Celui-là est bien plus grand qu'un roi car c'est aux yeux de Dieu qu'il est reconnu.
Joël, il est en effet un monde spirituel dans lequel vivent nos frères et sœurs qui ont quitté cette terre. Certains, ceux qui nous ont aimés nous entourent et nous protègent. D'autres, moins évolués, cherchent à nous détourner du bon chemin. Pour emprunter ce chemin, il n'y a ni rites, ni initiations. Il y a une connaissance à acquérir, celle qui permet de comprendre ce monde et surtout de connaître les règles qui le régissent. La Doctrine spirite en est la pierre angulaire. C'est par l'étude et la compréhension de cette doctrine que vous allez pouvoir progresser spirituellement. Mais cette doctrine n'est pas un dogme. C'est à dire qu'elle n'impose rien mais nous demande tout au contraire d'expérimenter, de voir, d'entendre, de ressentir toutes les manifestations de nos frères spirituels. Attention, ne travaillez jamais seul, mais uniquement dans le cadre d'un groupe spirite où des médiums confirmés pourront vous aider et vous guider. Dans un premier temps, je vous conseille de lire Le livre des Esprits, d'Allan KARDEC (téléchargeable depuis notre site).
Je voudrais vous dire aussi que vous avez, comme tout un chacun un Esprit guide qui vous suit et vous protège depuis votre naissance. Il vous envoie souvent des idées et des intuitions dont vous ne soupçonnez sans doute pas l'origine. Mais il est là, tout près de vous. Sachez qu'il vous aime comme un père aime son fils et que sa mission est de vous aider à surmonter les épreuves de cette incarnation, c'est à dire cette vie terrestre que vous vivez actuellement.
Joël vous êtes tout jeune et vous avez devant vous un très long chemin à parcourir. Votre cœur est vaillant et plein d'espoir. Vous percevez au fond de vous comme un devoir comme une mission à remplir. N'en doutez pas c'est Dieu qui vous le demande. Si vous lui dites OUI, à chacun de vos pas, son amour vous enveloppera de lumière et de force. Joël, avancez, vous n'êtes pas seul, votre guide est à vos côtés et jamais il ne vous abandonnera, il déborde d'amour pour vous et sera là à chacun de vos appels.
Un homme n'est grand que s'il sait servir Dieu.
Toute mon amitié
Maxence.

 

 

Rituels - Furious - 15/02/2004

 

Bonjour,
J'ai 16 ans et ma copine me fait vraiment peur avec certaines histoires qui se sont produites au sein de sa vie, des histoires que je ne peux m'empêcher de croire et qu'elle a vécu plusieurs fois.
Je m'explique : je connais cette fille depuis environ 8 mois, nous sommes vraiment amis mais elle m'a confié quelque chose qu'elle n'a jamais dit à part dans sa famille... Il y a 1 an et demi, son meilleur ami est mort sur un accident de la route, cela faisait presque de 7 ans qu'ils se connaissaient et cet ami lui a révélé le jour de sa mort. Elle était à côté de lui en lui tenant la main lorsqu'il était mourant et qu'il lui dit ceci. Dans la famille de cet ami, depuis des générations sa famille pratique le Spiritisme et sa grand-mère a fait une sorte de rituel avec elle.
La nuit, elle a allumé la radio et a mis une cassette vierge dans le lecteur, elle a enregistré la radio toute la nuit et lorsque le matin elle écouta la cassette, tout à la fin elle entendit la voix de son ami mourant et lui dit qu'il tenait à elle et qu'il la protégerait. Troublée, mon amie prit peur et brûla la cassette.
Je n'en connais pas davantage mais cela me suffit pour me demander ce qu'elle a vraiment et quelles sont ces sortes de rituels qui me font si peur ? Mon amie a aussi d'autre "dons" très étranges, lorsqu'elle touche quelqu'un, elle a une vision de l'avenir et sait ce qui se passera avec cette même personne dans les années à venir... Le pire, c'est que tout cela s'est produit jusqu'à maintenant, cela me trouble vraiment.
Autre chose, dans sa famille, toutes les personnes ont rêvé du jour de leur mort, du mois, de l'année et de l'heure, jusqu'à maintenant, leurs prédictions étaient complètement exactes et d'après son rêve, mon amie mourra le 11 Août 2017 à 14h39 précise... Dois-je vraiment la croire ?
Je me pose un tas de questions et j'ai l'impression que cette fille a bouleversé ma vie, que dois-je penser de tout ceci ? Répondez-moi, SVP, c'est vraiment important de savoir certaines choses pour moi !
Je vous remercie et bon courage pour ma réponse SVP !

Bonjour,
Premièrement, je tiens à souligner que le terme de rituel ne fait pas vraiment partie du vocabulaire spirite. Dans les séances spirites il s'agit de réaliser les conditions favorables à la communication d'esprit (de préférence assez élevé) et cela se passe d'élément purement de forme que sont formules, rituels et autres grigris qui sont sans effet sinon peut-être pour attirer l'attention d'esprits légers que tout cela amusera beaucoup.
Concernant l'expérience pratiquée avec sa grand-mère, il s'agit de ce qu'on appelle TCI (Trans Communication Instrumentale), c'est-à-dire tenter de communiquer avec un esprit au moyen d'un support matériel, généralement une cassette audio car elle présente l'avantage de conserver un enregistrement, en comptant sur la capacité des esprits à agir sur la matière en présence d'un médium doté des facultés nécessaires (que ce médium soit conscient ou non du rôle qu'il joue). L'intérêt de ce type d'expérience est d'obtenir un résultat objectif, toutefois nous ne les pratiquons pas au centre (cela viendra peut-être un jour qui sait mais pour le moment ce n'est pas le cas) et je ne saurais donc vous en dire grand-chose.
Concernant les autres "dons" de votre amie, ils semblent relever d'une sorte de seconde vue (je vous renvoie pour plus de précisions au livre des médiums et au chapitre 8 "Emancipation de l'âme" du livre des esprits, ouvrages que vous pouvez télécharger gratuitement sur notre site (ainsi qu'un grand nombre d'autres ouvrages tout aussi intéressants sur le spiritisme).
Concernant le rêve de votre amie, voici un extrait du livre des esprits:
"411. L'esprit incarné, dans les moments où il est dégagé de la matière et agit comme Esprit, sait-il l'époque de sa mort ?
- Souvent il la pressent; quelquefois il en a la conscience très nette, et c'est ce qui, dans l'état de veille, lui en donne l'intuition; de là vient que certaines personnes prévoient quelquefois leur mort avec une grande exactitude."
"451. D'où vient que la seconde vue semble héréditaire dans certaines familles ?
- Similitude d'organisation qui se transmet comme les autres qualités physiques; et puis développement de la faculté par une sorte d'éducation qui se transmet aussi de l'un à l'autre."
Je ne peux pas vous affirmer que votre amie mourra bien au moment qu'elle a indiqué, d'autant qu'une telle précision a de quoi laisser perplexe (car après tout des esprits légers peuvent s'amuser aux dépends de ceux qui, ayant de la médiumnité, n'exercent pas suffisamment leur discernement).
Mon grand-père avait prédit sa mort, mais à l'année près, et quelques semaines avant sa mort, il avait vu en rêve son beau-père, mort 4 ans plus tôt et avec qui il s'entendait très bien, qui lui a dit qu'il le rejoindrait bientôt. Par conséquent je ne peux vous dire de n'en tenir aucun compte, surtout si les autres membres de sa famille ont prédit leur mort avec raison. Si cela se produit toutefois, vous aurez un élément d'un poids non négligeable en faveur de la survie de l'esprit à la mort et par conséquent des raisons de ne pas dramatiser.
Vous avez l'impression que cette fille a bouleversé votre vie et je peux vous assurer que si vous cherchez plus loin dans la voie qu'elle vous a ouverte, ce sera bien plus qu'une impression, après c'est à vous de voir ce que vous souhaitez faire, vous avez votre jugement et votre libre-arbitre.
J'espère avoir répondu à vos interrogations et vous souhaite un bon courage pour la suite.
Fraternellement,
Olivier.

 

Initiation au spiritisme - Clémantine - 15/02/2004

 

Bonjour à tous !
Depuis un peu plus d'un mois, je pratique le spiritisme via le Oui Ja, avec 4 personnes de confiance. Cependant, je reste un peu sceptique quant aux "propos recueillis" de l'entité. Cette entité qui reste pratiquement l'unique avec laquelle on a des échanges, elle serait en contact direct avec nos entités respectives qu'on a donc rencontré et avec qui on aurait échangé par cet intermédiaire. Si une personne pouvait me donner un peu son avis sur cette situation je lui en serais très reconnaissante.

Bonjour Clémantine,
Le spiritisme,tel que nous le pratiquons au centre, a un caractère éminemment sacré et donc n'utilise pas de support matériel. Nous utilisons seulement notre bonne volonté,notre élévation morale, l'aide de notre guide (ou ange-gardien ), l'aide de notre guide et protecteur du centre, et la prière dirigée vers Dieu.
Vous avez constaté qu'un monde invisible existe. Pour continuer à obtenir des communications d'un ordre plus élevé et sans danger pour vous, je me permets de vous donner les conseils suivants:
1) connaître les lois divines, qui régissent le monde des désincarnés et des incarnés, en lisant " le livre des Esprits " d'Allan Kardec. Pour pratiquer le spiritisme, il faut déjà connaître la valeur morale de cette doctrine et l'appliquer dans votre vie de tous les jours. C'est la meilleure protection contre les esprits inférieurs et la meilleure garantie pour obtenir la qualité des communications.
2) connaître les écueils de la médiumnité en lisant " le livre des médiums "d'Allan Kardec. Vous comprendrez que le jeu divinatoire attire des esprits de bas niveau dont les fluides sont en affinité avec la façon d'entrer en contact avec eux. Vous en déduirez que vous avez intérêt à développer une médiumnité " intérieure ".
3) rejoindre un groupe spirite, afin de vous protéger contre les inconvénients d'une pratique médiumnique isolée ou avec des amateurs, et de travailler avec des médiums confirmés qui vous aideront à développer le discernement que vous avez déjà, puisque vous mettez en doute les propos "recueillis" de l'entité. Il est nécessaire d'analyser la qualité des communications reçues afin d'éloigner les esprits de bas niveau, et il n'est pas sain qu'un esprit ait le monopole des communications.
Je vous souhaite une bonne continuation sur ce chemin que vous venez d'emprunter, et je vous adresse mes encouragements et mes cordiales pensées spirituelles.
Joëlle.

 

Communications spirites - Cevol - 12/02/2004

 

Bonjour à tous et merci de vos réponses de ma précédente question,
J'ai suivi vos conseils avant même de les lire et de toutes les questions-réponses que j'ai pu faire voici celles qui n'ont pas encore trouvé de réponses, peut-être pourrez-vous y répondre ?
1/ Comment se fait-il que certaines personnes novices peuvent entrer en contact avec les Esprits et n'être pas confrontées aux Esprits perturbateurs, tandis que d'autres comme moi y ont eu droit ?
2/ S'agirait-il d'une sorte de mise à l'épreuve ?
3/ Que penser de ces personnes qui pratiquent des rituels magiques, ne prennent-ils pas des risques énormes ? Ne communiquent-ils pas tout simplement avec des entités du "bas astral" qui se feraient passer pour ce qu'elles ne sont pas ?
4/ Un médium confirmé m'a dit : " tout ce qui traîne ici bas n'est pas bon, (...) ils nous pompent notre énergie " que pensez vous de cette phrase ?
5/ Comment font les médiums pour se ressourcer en énergie ? Car tout contact est pour moi fatiguant physiquement, j'ai compris par les lectures de G.Delanne que les médiums qui se sont prêtés aux expérimentations au siècle dernier s'épuisaient eux aussi.
Merci de vos réponses.
Cevol.

Bonjour,
Si certaines personnes sont plus sensibles à des esprits perturbateurs, c'est que cela dépend de plusieurs facteurs qui rentrent en conjonction.
Voici quelques points importants qu'il faut connaître.
1 - Il y a la capacité à être réceptive aux esprits que l'on nomme médiumnité (certains ne l'ayant pas trop développé en eux, sont moins soumis ou d'une façon moindre à ces ressentis).
2 - Le médium doit être en condition mentale et spirituelle profonde pour être suffisamment protégé et disposé pour être le plus en vibrations élevées vers le plan spirituel.
3 - Avoir une foi inébranlable en Dieu et dans le respect de ses lois (faire cela dans un but profondément désintéressé et pour ses semblables, ni dans un but curieux, ni d'amusement.).
4 - Etre encadré par des personnes expérimentées pour éviter toute dérive dont le médium ne pourrait se rendre compte, qui est lié à l'emprise que certains esprits pourraient avoir sur un médium (qui peut aller de l'obsession jusqu' à la subjugation !). Donc un travail de groupe est obligatoire dans un centre spirite.
Tous ces critères sont le minimum pour un travail de médiumnité efficace et en sécurité, est-ce que tous ces critères étaient-ils présents ?
Le spiritisme est une science qui demande beaucoup de discernement ! Il enseigne qu'il ne faut JAMAIS travailler seul pour toutes ces raisons évidentes.
2/ Non il n'y a pas de mise à l'épreuve au sens que vous l'entendez. Cela vous met simplement en évidence que pratiquer le spiritisme n'est pas sans danger comme toute pratique.
3/ Je vois que vous avez compris et conclue de par vous-même. Les hauts esprits ne sont attirés uniquement que par les hautes pensées ainsi que par le sentiment d'amour le plus désintéressé qui l'accompagne. N'oubliez pas que les esprits sont les âmes des hommes, toute superstition, continue de persister souvent longtemps, même du côté invisible. Tout rituel, cérémonial, acte teinté de superstition, donne une prédominance aux croyances de la suprématie, par la sacralisation des gestes, formules, attitudes, produits, encens. Ceux qui croient cela, croient donc que Dieu n'aiderait que ceux qui posséderaient ces formules, grigri. Dieu ne pourrait donc pas assister ceux qui ont un cœur pur mais ne possédant pas ces connaissances en cérémonial ! Quelle injustice et manque d'égalité envers ses enfants serait une loi pareille !
Aucune formule n'a d'action quelconque sur les esprits. Si les esprits venaient à des rituels, ce serait selon la force, la hauteur et le type de pensées spirituelles engendrées, mais non par le rituel lui-même !
Le rituel n'est que le reste de superstitions de l'homme à travers les âges pour sacraliser les instants. Quand il comprendra que seule la pensée est l'essence de tous les phénomènes, toutes ces superstitions disparaîtront d'elle-même.
N'oubliez pas le célèbre proverbe : " Qui se ressemble s'assemble ". Par ce proverbe, cela explique souvent la cause du type d'esprits qui se communiquent à ceux qui les appellent et des conséquences qui en découlent implicitement. " Le livre des Esprits " au Livre 2, CH 9, en parle d'ailleurs assez bien concernant ces croyances aux pouvoirs occultes, je vous conseille de bien étudier ce chapitre.
4/ Nous ne sommes pas là pour juger des propos, mais il faudrait définir ce que cette personne voulait dire ou faire comprendre en disant TOUT ce qui traîne ici-bas. S'il voulait désigner tous les esprits cela est faux, car cela contient les esprits peu élevés (à ce titre cela serait juste), mais également les esprits de nos amis, famille, conjoints... qui nous ont quittés. Même si ceux-ci n'étaient pas d'un ordre le plus élevé, en faire une généralité d'infériorité serait faux. A nous d'avoir de bons actes et de bonnes pensées, cela est le meilleur moyen de se préserver d'influences négatives. C'est ainsi que s'applique la loi d'attraction et de répulsion des êtres.
5/ Il faut savoir s'inspirer de hauts esprits qui amènent des fluides élevés et régénérateurs. Dès lors que le médium peut mieux diriger ses pensées et ses aspirations, il peut alors mieux utiliser ces fluides pour récupérer et les utiliser à profits. D'où un intérêt capital de pouvoir savoir éliminer toute influence d'esprit perturbateur. Il ne faut confondre les médiums du siècle dernier qui souvent faisaient des phénomènes dit physiques (matérialisations, déplacements d'objets, ectoplasmes, lévitation.) qui utilisaient les fluides de façon matérielle pour des phénomènes matériels, avec de grandes dépenses de fluide vitaux, donc très lourds et épuisants pour les médiums ! Nous n'en sommes plus à cette époque ou les phénomènes étaient utilisés pour affirmer et prouver l'existence d'un monde invisible. Le moment est venu d'un développement moral pour que les messages soit un agent d'amélioration pour chacun et une prise de conscience d'un monde spirituel constamment agissant. Ces fluides sont alors utilisés pour transmettre des messages et encourager ceux qui luttent sur le chemin de cette vie, en lui donnant un sens, au plus grand nombre possible. Tel est le but du spiritisme.
Fraternellement,
Christophe.

 

Onirisme et spiritisme - Thierry - 11/02/2004

 

Bonjour à toute l'équipe du centre spirite lyonnais,
C'est avec un grand intérêt que je parcours l'ensemble de votre forum depuis longtemps, et je voudrais vous poser une petite question relative au pouvoir de l'imagination ! En effet est-il possible à votre avis de rentrer en contact avec le monde des Esprits, par le biais de notre imagination ?
En effet, il m'est arrivé, il y a bien longtemps, l'anecdote suivante : j'étais à l'époque cuisinier, et pendant ma pose de l'après-midi, j'en ai profité pour faire une petite sieste, et j'ai fait le rêve suivant : ma grand-mère, ou l'esprit de celle-ci m'est apparue comme flottant dans les airs et m'a dit que je devais prévenir ma mère, que sa sœur (ma tante) devait rejoindre d'ici peu, le monde des Esprits, et qu'elle devrait aller la voir aussi vite que possible !
J' ai d'une manière plus soft, j'ai suggéré à ma mère d'aller voir sa sœur, car cela faisait longtemps qu'elle ne s'était pas vue, chose qu'elle a fait et trois semaines plus tard, ma tante décéda suite à une chute dans l'escalier de son domicile ! (Troublant non ?)
J'en ai conclu, peut être un peu vite qu'il est possible de communiquer avec le monde des Esprits de manière inverse, à savoir en provoquant une sorte de rêve éveillé, dans lequel l'on se visualise la personne en question, et en conversant avec elle ! Le plus étonnant, c'est que par cette ''méthode'' j'arrive à avoir des communications troublantes avec le monde des Esprits !
Qu'en pensez-vous ? Suis-je victime de mon imagination ? Ou bien devrais-je consulter un médecin au plus vite ? Merci d'avance pour votre réponse.
Thierry.

Bonjour,
Je suis chargé de te répondre. Je tâcherai d'être le plus clair possible. N'hésite pas à m'écrire à nouveau en signalant que tu désires t'adresser à moi, si ma réponse te semble brumeuse. Ce qui t'est arrivé est une des nombreuses façons de communiquer avec le monde des esprits.
Actuellement la plupart des médiums du centre Allan Kardec reçoivent des messages par inspiration, ce qui signifie qu'ils reçoivent des pensées n'étant pas les leurs (ou le moins qu'ils peuvent en tout cas, cela s'apprend) mais celles de l'esprit voulant communiquer. Ils les transmettent alors par la parole ou par écrit en essayant de rester le plus fidèle à la pensée reçue. Les médiums à effet physique permettent à l'esprit d'avoir une quelconque action sur la matière : bouger des objets, coups frappés, apports... Ces médiums ne sont pas très courants. Les communications de ces deux grandes catégories se font en général dans un état lucide.
Mais en fait un autre type de communication, beaucoup plus complet, est vécu chaque jour par le monde entier : il s'agit du sommeil ! En effet, pendant le sommeil, l'âme se dégage progressivement du corps (en y restant liée tout-de-même, ce n'est pas la mort !), ce qui lui permet de se souvenir de son parcours complet d'esprit, et, bien sûr, de communiquer facilement avec tout autre esprit désincarné, ou incarné ( en sommeil lui aussi. En général, la personne ne garde que très peu de souvenirs au réveil, ou complètement troublés. Mais dans certains cas (comme dans le tien !), où cela a une utilité, le souvenir peut être conservé.
Cet état, où la communication avec les esprits est plus simple que de discuter avec son voisin vivant, peut être reproduit en conservant une lucidité de la part du médium. C'est ce qu'on appelle le somnambulisme lucide. Pour l'instant, personne en France ne le pratique, mais il pourrait être très utile un jour futur.
Ce que tu as vécu n'est donc pas du tout un délire, seulement une communication comme une autre vécue en sommeil, mais dont tu as gardé le souvenir pour son utilité.
Fraternellement,
Vincent.

 

Spiritisme et Islam - Karim - 09/02/2004

 

Bonjour,
Je souhaiterais savoir si vous avez eu lors de vos séances de spiritisme, un éventuel contact avec des Esprits qui ont été de confession musulmane lors de leur dernière vie. Je suis médecin installé au Maroc (Casablanca) et je m'intéresse de plus en plus au spiritisme.
Mes connaissances sur le spiritisme, sont encore assez limitées, bien qu'ayant déjà lu pas mal d'ouvrages sur le sujet, de Kardec, Denis, ... Aucune des références sur le spiritisme que j'ai consulté ne fait référence à l'islam.
Une des questions à laquelle je n'arrive pas à répondre est la suivante : Pourquoi Jésus et pas Mahomet ?
Mon avis tous les deux sont des prophètes. Peut-être parce que le spiritisme est naît en Europe et que c'est une question de culture ?
L'un des points fort du spiritisme est son universalisme.
Finalement, il y a quelque chose qui m'échappe.
Merci
Karim, Casablanca MAROC

Bonjour,
Vous aimeriez savoir pourquoi Jésus et pas Mahomet ? Et la réponse se trouve dans votre réflexion : parce que le Spiritisme est né en Europe à une époque où la culture islamique n'était guère étendue en Europe ou aux Etats-Unis.
Mais le Spiritisme reste universel et l'on s'aperçoit que les Esprits se communiquent à tout homme sur terre, sans distinction de culture, de race ou de niveau social.
Fraternellement,
Catherine.

 

Douleur disparue - Pierre - 07/02/2004

 

Bonjour,
J'ai une question qui me tracasse, je me plaignais souvent de maux de dos. Une nuit, j'ai rêvé que j'étais massé par 2 mains je me suis directement réveillé et mon dos était tout vibrant et la douleur avait disparue. Que s'est-il passé selon vous ?
Merci beaucoup.

Bonjour Pierre,
Vous avez ressenti une vibration. C'est pour vous à la fois une sensation physique, un état de fait (vous n'avez plus mal au dos), mais c'est surtout une grande interrogation.
Je vais, afin que vous puissiez comprendre, évoquer quelques notions. Oh ! bien entendu de façon sommaire, mais peut-être vous encourageront-elles à lire pour approfondir votre connaissance.
Chaque être humain est un Esprit incarné qui est venu habiter un corps physique pour être en contact avec ce que nous appelons le monde matériel ou visible. Il est lié à ce corps durant toute la durée de sa vie terrestre, pendant laquelle il sera confronté aux épreuves physiques ou morales que cet Esprit a choisi avant son incarnation ou, si vous préférez, sa naissance. Le but étant sa progression spirituelle qui lui permettra d'atteindre des états de bonheur relatifs à son degré d'évolution. Mais cet Esprit possède aussi un corps fluidique, ou périsprit (impalpable et invisible, sauf pour les médiums), calqué sur le corps physique (du moins pendant la durée de son incarnation). Il est relié au corps physique par une énergie ou, fluide vital. Le corps physique n'est qu'un ensemble de récepteurs permettant à nos sens de se manifester. Le corps fluidique est la propriété de l'âme, le siège de la pensée où sont gravées les différentes vies successives de l'âme ainsi que son degré d'évolution.
Un Esprit, donc une âme non incarnée, possède uniquement ce corps fluidique et peut intervenir en modulant sa fréquence vibratoire sur le périsprit d'un être " humain " (puisque de même nature que lui). Il peut donc, par le biais du fluide vital, intervenir sur la matière qui compose votre corps " physique ". C'est de cette façon que l'Esprit que vous avez ressenti à pu vous venir en aide et vous soulager. Votre rêve des deux mains est en fait une image pictographique pour vous faire comprendre que quelqu'un travaillait sur votre dos. Quant aux vibrations, ce sont celles qu'il a adoptées pour être le plus possible en phase avec les vôtres. Il faut savoir que plus un Esprit est pur ou évolué, plus ses vibrations sont rapides et moins nous les ressentons. Il leur faut souvent faire un gros effort d'adaptation pour se mettre à notre niveau. Tout ceci étant bien entendu relatif car fonction du niveau d'évolution des uns et des autres.
Sachez aussi, Pierre, que nous avons tous un guide spirituel. C'est un Esprit qui nous suit et nous guide dans notre vie terrestre et fait le maximum pour nous éviter les faux pas. Nous avons également un certain nombre d'Esprits familiers ou, amis, qui nous protègent. L'Esprit que vous avez ressenti est sans doute l'un d'eux. Mais je souhaite vous mettre en garde. N'expérimentez jamais rien en étant seul. C'est extrêmement dangereux. Je vous conseille, si vous souhaitez poursuivre votre recherche, de contacter un centre spirite où des médiums pourront vous guider et vous protéger. http://spirite.free.fr/usff.htm
Voilà Pierre, j'espère avoir pu vous aider. Vous avez ressenti ce monde impalpable qui nous entoure. Il est venu vous prouver physiquement sa réalité. Pierre, vous le pressentez tout au fond de vous. Ce n'est pas juste pour soigner votre dos. Quelque part Dieu vous attend.
Une fenêtre vient de s'ouvrir, un air nouveau est entré, à vous de le respirer.. Avec toute mon amitié.
Maxence.

 

Mort - Kathleen - 07/02/2004

Bonjour,
Depuis quelques années des phénomènes étranges se produisent et que je ne comprends pas toujours ; le matin par exemple quand je me rendors, je suis comme dans un état second incapable de bouger, parler et je prie et plus je prie et plus je suis compressée ; pourquoi ? vEn étant plus jeune, je me suis disputée avec mon frère dans le jardin et après je me suis approché d'une plante, j'ai touché la fleur de cette plante et elle a éclaté ; comment cela est-il possible ? Ce n'est arrivé qu'une fois.
J'ai rêvé que mes voisins se faisaient cambrioler 2 semaines après ils ont été cambriolés ; l'inconscient intercepte-t-il le futur ? J'ai commencé à entendre des voix par télépathie à 12 ans, au début je ne prêtais pas attention mais j'ai remarqué que ce qu'on me disait se réalisait, des fois les voix sont douces mais des fois très grossières et méchantes elles me crient exprès la nuit ce n'est pas toujours très évident.
Il y quelques années la mort d'une petite fille m'a horriblement bouleversée, pendant les vacances son visage m'est apparu en rêve et le lendemain ma petite sœur du même âge que le jour de son enlèvement et du même prénom a failli se noyer; voulait-elle me prévenir ? J'ai lu quelques messages et cela fait plaisir de savoir qu'on n'est pas seule à vivre des évènements paranormaux.
Merci d'avance.

Bonjour,
Je suis chargé de répondre à vos questions, j'essaierai d'être le plus clair possible. La situation que vous vivez est très "courante", elle se produit souvent auprès de médiums en devenir comme vous. Manifestement vous avez (de votre propre initiative ou de celle d'un esprit qui veut vous aider) déjà pris un contact avec le spiritisme au moyen des écrits d'Allan Kardec. Les phénomènes physiques qui ont suivi sont certainement une façon plus claire de la part de votre guide (votre ange-gardien si vous préférez, un esprit plus avancé que vous dont la mission est de vous guider) de vous signifier qu'il vous faut prendre contact. Quoi de plus motivant qu'avoir à faire à des esprits comme celui qui vous a ennuyé ?!!! Nombre des médiums du centre ont vécu des expériences du même ordre jusqu'à ce qu'ils se décident à faire le déplacement !
Donc pour ce qui est de savoir si vous avez eu à faire à un esprit, oui cela est plus que probable, et qu'il soit peu avancé tout autant. Je doute que depuis que vous avez écrit ce mail vous ayez encore des soucis avec lui, sinon ils cesseront certainement dès que vous viendrez. Cet esprit n'obéissant, je pense, qu'à un ordre, il est inutile de vouloir communiquer plus avec lui, si ce n'est prier en lui disant que vous avez compris. Evitez tout ce dont vous a parlé votre ami, à savoir bougies et compagnie, c'est totalement inutile, seule une pensée, une prière venant du cœur (et non unpar cœur) est efficace. En effet tout cérémonial futile risque seulement de vous attirer des esprits peu avancés qui se feraient un plaisir de se moquer de vous.
La meilleure solution pour éviter des expériences aussi désagréables que celle que vous avez vécue est la pratique des communications spirites et l'apprentissage de la charité (pas celle de l'aumône, mais celle qui consiste à aimer son prochain). En effet par la pratique on arrive à affiner sa médiumnité, pour réussir à leur fermer son esprit et par l'évolution vers le bien on les éloigne car chacun attire à lui les esprits dont les penchants sont les mêmes que soi. Un bon médium ne doit donc pas seulement apprendre à communiquer, mais aussi à faire le bien.
Je vous déconseille de tenter quoi que ce soit d'autres (sauf la prière bien sûr) avant de venir au centre Allan Kardec, ou tout autre plus près de chez vous, pour éviter tout déboire supplémentaire. Si je n'ai pas été assez clair sur un point ou que vous voulez plus de détails, n'hésitez pas à envoyer à nouveau un mail au centre en indiquant mon nom pour que ce soit moi qui continue à vous répondre. Bonne chance pour la suite et à bientôt,
Vincent.

 

 

Magnétisme - Géraume - 02/02/2004

 

Bonjour,
Comment peut-on être sûr d'être magnétiseur ? Quels sont les signes ?
Merci beaucoup.

Bonjour,
Il est possible de savoir quels individus possèdent un fort magnétisme, car tout le monde possède du magnétisme plus ou moins puissant.
D'après le professeur Rocard (père de l'ancien premier ministre) il y a un individu sur dix mille qui possède ce fort magnétisme.
Vous pouvez donc pratiquer le test qui suit, afin de savoir, si oui ou non, vous avez ce fameux fluide qui vous permettra peut-être de soulager (gracieusement) votre entourage.
Le test le plus connu de tous considéré par les spécialistes, celui qui permet de mieux déceler, est la momification d'une viande ou d'un fruit. Pendant cette pratique il faut tout d'abord être détendu, relaxer et diriger votre volonté en imaginant (visualisation) un fluide qui sort de votre main.
Le principe est simple prenez une mince tranche de viande et placez vos deux mains à 2 ou 3 centimètres au dessus, les doigts légèrement recourbés vers la viande. Cela pendant un bon quart d'heure durant lequel il est conseillé de vous concentrer mentalement et de penser fortement au résultat (momifier). Agir 2 fois par jours matin et soir pendant 2 à 3 jours. Après chaque séance laissez la viande dans un endroit frais et propre mais pas dans votre réfrigérateur. Si le morceau est devenu sec et dur au bout de 2 jours, c'est que vous avez un fort magnétisme. Vous avez réussi à le momifier.
Je vous invite à lire les extraits tirés des livres des maîtres du spiritisme (Léon DENIS - Gabriel DELANNE) ; ceci vous donnera un aperçu et la vue du spiritisme sur le magnétisme.

Extraits :
" Quand un Esprit se manifeste dans un milieu humain, il ne peut le faire qu'à l'aide d'une force empruntée aux médiums et aux assistants. Cette force est générée par le corps fluidique. Elle a été désignée tour à tour sous les noms de force odique, magnétique, neurique, éthérique, force psychique parce qu'elle obéit à la volonté.
Le magnétisme se dégage plus particulièrement des doigts et du cerveau. Il existe en chacun de nous un foyer invisible, dont les radiations varient d'amplitude et d'intensité suivant nos dispositions mentales. La volonté peut leur communiquer des propriétés spéciales : c'est là le secret de la puissance curative des magnétiseurs.
Les médiums à effets physiques extériorisent cette force en grande abondance ; mais nous la possédons tous à des degrés divers. C'est au moyen de cette force que se produisent les soulèvements de tables, le transport des objets sans contact, le phénomène des apports, l'écriture directe sur ardoises, etc. Son action est constante dans toutes les manifestations spirites.
Les effluves du corps humain sont lumineux, colorés de teintes diverses, disent les sensitifs, dont ils impressionnent la vue dans l'obscurité. Certains médiums les voient, même en pleine lumière, s'échapper des mains des magnétiseurs. Ils ont été analysés au moyen du spectroscope, et les longueurs d'onde ont été déterminées suivant chaque couleur.
Ces effluves forment autour de nous des couches concentriques, qui constituent une sorte d'atmosphère fluidique. C'est l'aura des occultistes ou photosphère humaine. Par là s'explique le phénomène d'extériorisation de la sensibilité, établi par les nombreuses expériences du colonel de Rochas. Les radiations de la force psychique peuvent être photographiées. Ce phénomène a été mis en évidence pour la première fois, en 1872, par les expériences de MM. Béattie, Taylor, docteur Thompson, professeur Wagner, etc. M. de Rochas l'a obtenu au cours de ses expériences avec Mme Lux.
La plaque, placée à sec sur le front, le cœur ou la main, en reproduit les radiations suivant l'intensité des pensées, des sentiments, des émotions. La colère, la douleur, l'extase, la prière, l'amour, ont leurs radiations spéciales.
Ainsi, la plaque photographique, ce " regard ouvert sur l'invisible ", devient le témoin irrécusable du rayonnement de l'âme humaine.

Magnétisme et Hypnotisme :
Le magnétisme, aussi ancien que le monde, a fini par pénétrer dans le domaine scientifique et donné des résultats appréciables - le plus souvent, ils jettent le désordre dans le système nerveux et, à la longue, déséquilibrent, le sujet. Tandis que les effluves magnétiques, bien dirigés, soit à l'état de veille, soit dans le sommeil, ramènent fréquemment l'harmonie dans les organismes troublés.
La suggestion, nous l'avons vu, peut être exercée de près comme de loin, aussi bien sur le plan visible que sur l'invisible, par des opérateurs humains comme par des agents occultes. En permettant à un homme d'agir mentalement sur un autre, sans le secours des sens, elle nous fait mieux comprendre l'action de l'esprit sur un médium.
Le magnétisme, pris dans son sens général, est l'utilisation, sous le nom de fluide, de la force psychique, par ceux qui en sont abondamment pourvus.
Exemple :
M. Boirac, recteur de l'académie de Grenoble, fut vice-président de la Société hypnotique de Paris et abandonna l'hypnotisme pour le magnétisme à la suite de l'expérience suivante : Rentrant un jour, dans l'après-midi, il trouva son domestique endormi. M. Boirac le voyait, depuis le palier où il se trouvait, et l'idée lui vint de tenter une expérience magnétique. De la place qu'il occupait, il étendit la main droite dans la direction et à la hauteur des pieds du dormeur. Après une ou deux minutes, ayant levé la main, il vit avec stupéfaction les pieds du domestique se soulever et suivre le mouvement ascensionnel de la main. Il renouvela plusieurs fois l'expérience et, chaque fois, les résultats furent identiques.

l'action thérapeutique :
La volonté de soulager, de guérir, avons-nous dit, prête au fluide magnétique des propriétés curatives.
Le remède à nos maux est en nous. Un homme bon et sain peut agir sur les êtres débiles et souffreteux, les régénérer par le souffle, par l'imposition des mains et même par des objets imprégnés de son énergie. On agit, le plus souvent, au moyen de gestes, nommés passes, rapides ou lents, longitudinaux ou transversaux, selon l'effet, calmant ou excitant, que l'on veut produire sur les malades. Ce traitement doit être poursuivi régulièrement, et les séances renouvelées chaque jour jusqu'à guérison complète.
On peut aussi, par l'auto-magnétisation, se traiter soi-même, en dégageant, à l'aide de passes ou de frictions, les organes affaiblis et en les imprégnant des courants de force échappés des mains.
La foi ardente, la volonté, la prière, l'évocation des puissances supérieures, soutiennent l'opérateur et le sujet. Lorsque tous deux sont unis par la pensée et par le cœur, l'action curative est plus intense.
L'exaltation de la foi, qui provoque une sorte de dilatation de l'être psychique et le rend plus accessible aux influx d'en haut, permet d'admettre et d'expliquer certaines guérisons extraordinaires réalisées dans les lieux de pèlerinage et les sanctuaires religieux. Ces cas de guérisons sont nombreux et appuyés sur des témoignages trop importants pour qu'on puisse les révoquer tous en doute. Ils ne sont pas spéciaux à telle ou telle religion ; on les retrouve indistinctement dans les milieux les plus divers : catholiques, grecs, musulmans, hindous, etc.
Dégagé de tout appareil théâtral, de tout mobile intéressé, pratiqué dans un but de charité, le magnétisme devient la médecine des humbles et des croyants, Elle n'exige que la confiance en soi, la foi en l'infinie puissance qui fait rayonner partout la force et la vie. Comme le Christ et les apôtres, comme les saints, les prophètes et les mages, chacun de nous peut imposer les mains et guérir, s'il al'amour de ses semblables et l'ardente volonté de les soulager.
Le magnétisme n'est pas seulement limité à l'action thérapeutique ; il a une portée beaucoup plus grande. C'est une puissance qui dénoue les liens de l'âme et lui ouvre les portes du monde invisible ; c'est une force qui sommeille en nous et qui, utilisée, mise en valeur par un entraînement gradué, par une volonté ferme et persistante, nous dégage des pesanteurs charnelles, nous affranchi des lois du temps et de l'espace, nous donne pouvoir sur la nature et sur les êtres.
Le sommeil magnétique a des degrés qui s'étagent et conduisent du sommeil léger jusqu'à l'extase et la trance. Le colonel de Rochas considère les trois premiers degrés comme superficiels et constituant l'hypnose. La suggestion est applicable à ces états ; mais, dès qu'on ajoute aux procédés hypnotiques ceux des magnétiseurs, des phénomènes supérieurs apparaissent : catalepsie, somnambulisme, trance. Dans le premier cas, c'est l'état favorable aux manifestations spirites : matérialisations d'Esprits, apparitions de lueurs, mains, fantômes, etc. ; dans le second, c'est la lucidité, l'état de clairvoyance, qui permet au médium de guider le magnétiseur dans son action curative, en décrivant la nature des maladies, en indiquant des remèdes, etc.
Dans les états supérieurs du somnambulisme, le sujet échappe à l'action du magnétiseur et reprend sa liberté propre, sa vie spirituelle. Plus le dégagement du corps fluidique s'accentue, plus le corps physique devient inerte, dans un état semblable à la mort. En même temps les pensées, les sensations s'affinent, le dégoût de la vie terrestre apparaît. Le retour dans l'organisme provoque des scènes pénibles, des accès de larmes, d'amers regrets.
Le monde des fluides, plus que tout autre, est soumis aux lois de l'attraction. Par la volonté, nous appelons à nous des forces bonnes, ou mauvaises, en harmonie avec nos pensées et nos sentiments. On peut en faire un redoutable usage ; mais celui qui se sert de la puissance magnétique pour le mal la voit tôt ou tard se retourner contre lui. L'influence pernicieuse exercée sur les autres sous la forme des sorts, de l'envoûtement, de la jettature, revient fatalement vers celui qui l'a générée.
En hypnotisme, comme en magnétisme, si l'opérateur n'a pas des intentions pures, un caractère droit, l'expérimentation présentera des dangers pour lui, comme pour le sujet.
N'abordez donc pas ce domaine sans là pureté de cœur et la charité. Ne mettez jamais les forces magnétiques en mouvement sans y joindre l'élan de la prière et une pensée d'amour sincère pour vos semblables. Par-là, vous mettrez vos fluides en harmonie avec le dynamisme divin ; vous en rendrez l'action plus efficace et plus profonde.
Par le magnétisme élevé, celui des grands thérapeutes, et des initiés, la pensée s'illumine sous l'influx d'en haut, les nobles sentiments s'exaltent ; une sensation de calme, de force, de sérénité nous pénètre ; l'âme sent peu à peu s'évanouir toutes les petitesses du moi humain et reparaître les côtés supérieurs de sa nature. En même temps qu'elle apprend à s'oublier pour le bien et le salut des autres, elle sent s'éveiller en elle des ressources inconnues.
Puisse le magnétisme du bien se développer sur la terre par les aspirations généreuses et l'élévation des âmes ! Souvenons-nous que toute idée contient en germe sa réalisation et sachons communiquer à nos vibrations fluidiques le rayonnement de hautes et nobles pensées. Qu'un puissant courant relie entre elles les âmes terrestres et les unisse à leurs sœurs aînées de l'espace ! Alors, les influences mauvaises, qui retardent la marche et le progrès de l'humanité, s'évanouiront sous les radiations de l'esprit de sacrifice et d'amour. sous le nom d'hypnotisme :
Les procédés, il est vrai, diffèrent. Dans l'hypnotisme, c'est par la suggestion que l'on agit sur le sujet, d'abord pour le plonger dans le sommeil, ensuite pour provoquer des phénomènes. La suggestion n'est que la subordination d'une volonté à une autre. Le sujet s'abandonne à l'expérimentateur et exécute ses ordres, exprimés par la parole et le geste, ou simplement par la pensée. On peut obtenir le même résultat par les pratiques magnétiques. La seule différence est dans les moyens employés. Ceux des hypnotiseurs sont plutôt violents."
Berman.

 

Expérience identique - Carine - 12/01/2004

 

Bonjour,
Je vous écris car j'ai été bouleversée par le message de Nathalie. J'ai vécu la même expérience "tétanisante" de l'aspiration il y a 3 ans, et ce, à deux reprises. J'étais moi aussi sur le point de m'endormir quand un tourbillon immense de "nuages" noirs et gris est apparu (alors que j'avais les yeux clos). Je savais, avec certitude, que c'était une force occulte et j'avais très peur car cette force voulait m'aspirer et je devais lutter de toutes mes forces pour ne pas céder. J'étais terrorisée car je ne pouvais pas bouger mon corps ni ouvrir ma bouche pour parler; je voulais appeler mon conjoint qui était dans la pièce d'à côté (j'entendais le téléviseur)...
Je savais que je ne rêvais pas, j'étais consciente. J'ai lutté, en priant pour ne pas mourir. Je ne sais pas combien de temps cela a duré. Plus tard tout s'est arrêté et j'ai pu ouvrir les yeux et me lever. J'étais bouleversée. Cela m'est arrivé une deuxième fois, quelques mois plus tard.
Je me suis longtemps demandée si cela n'avait pas au fond, une explication purement médicale, psychologique. Aujourd'hui, en lisant le témoignage de Nathalie, je n'ai plus aucun doute. Les faits sont identiques. La seule différence est que je n'ai ressenti aucune sensation de froid ou de chaud. Auriez-vous une explication au vu de la similarité exacte de nos deux expériences ? Merci à vous.

Bonjour Carine,
De votre témoignage, je souhaite extraire une phrase : " j'ai lutté en priant pour ne pas mourir ". Si vous avez prié, Carine, c'est qu'en de telles circonstances, dans ce moment de terreur que vous avez vécu, vous êtes allé chercher au plus profond de vous, comme une arme ultime, le moyen de lutter et de vaincre. Vous vous êtes bien rendu compte que rien ni personne n'aurait pu vous arracher à ce ressenti si ce n'est la prière.
Vous devez comprendre qu'en dehors de notre environnement terrestre il existe un monde que l'on qualifie de spirituel et qui est peuplé d'êtres. Ces êtres sont des personnes comme vous et moi qui, après ce que nous appelons la mort, se retrouvent en tant qu'Esprits dotés d'un corps fluidique et possèdent, au demeurant, des facultés bien plus étendues que les nôtres. Cependant ces Esprits ont atteint au cours de leurs vies terrestres successives des degrés d'évolution différents. De ce fait nous sommes entourés de bons mais aussi de mauvais Esprits (qui doivent encore évoluer). Or parmi les êtres incarnés que nous sommes, certains peuvent ressentir les vibrations de ce monde spirituel. Ce sont les médiums. Il existe bien évidemment plusieurs types de médiumnité ( vision, audition, dessin, musique, écriture, effets physiques…). Tout ceci pour vous amener à bien appréhender ce qui vous est arrivé. Vous avez ressenti la présence d'un Esprit qui a souhaité vous faire ressentir ces sensations. C'est sans aucun doute un Esprit de bas niveau qui a voulu vous faire peur. Et la force de votre prière, due à l'intensité de votre émotion, l'a chassé. Si le phénomène se reproduit priez en appelant votre guide, l'Esprit qui vous conduit et vous protège dans cette incarnation. Je vous communique la liste des centres spirites où des médiums confirmés pourront vous aider et vous conseiller.
Mais voyez-vous, ce qui est important n'est pas dans les faits mais dans la réflexion qui en découle. Si votre Guide vous a laissé vivre cette expérience, c'est sans doute qu'il a jugé qu'il est temps pour vous de vous sensibiliser à ce monde spirituel et qu'il souhaite vous conduire, au travers du spiritisme, vers cette connaissance qu'est la survie de l'âme. Je vous engage vivement à lire le Livre des Esprits et le livre des Médiums d'Allan KARDEC ( possibilité de téléchargement depuis notre site)
Carine vous avez découvert en même temps l'existence du monde spirituel et la force de la prière. Dieu vous montre un chemin, celui qui vous conduit vers son amour. Alors Carine avancez, il n'attend que vous.
Avec toute mon amitié,
Maxence.