Intuitions - Aurélie - 17/07/2001

Voilà, depuis 3 ans maintenant, j’ai régulièrement des "flashs". Ils se produisent surtout la nuit. Je vois une image et à partir de là tout le contexte se trouve ancré dans mon esprit. Comme si on me l’avait expliqué trés précisément.
Depuis quelque temps maintenant, ces flashs ont évolué et sont devenus plus intuitifs. Je ressens les choses plus précisément comme si j’y étais ; et je peux prévoir certaines choses sur la personne qui est devant rien qu’en me concentrant sur elle. De plus, avec cette évolution, j’ai progressivement changé d’opinion sur le sens de la vie.
Avant, j’étais athée, maintenant, je crois en Dieu je suis persuadée qu’il est avec moi à chaque fois que j’ai besoin de lui. Je me sens plus forte quand je l’appelle pour résoudre un problème. De plus, j’ai l’impression que je suis sur terre pour accomplir une mission qui une fois accomplie me donnera droit à une vie éternelle.
Cela me fait bizarre de raconter ça car avant je n’avais pas les mêmes opinions face à ça. Je veux me servir de "ça" pour faire le bien autour de moi car je crois que ma "mission" dépend de ça.
J’ai aussi l’impression que si j’utilise ces intuitions pour des fins malhonnêtes, ce pouvoir de ressentir les choses me sera enlevé.
J’aimerais savoir si ces choses caractérisent vraiment le don de médiumité et si oui, comment pourrais-je faire pour les développer. Je vous remercie pour l’attention que vous me porterez et je m’excuse du manque de clarté de ce message car cela n’est pas forcément facile à raconter en si peu de mots.

Bonjour,
Nous sommes tous sur terre pour accomplir une mission aussi humble soit-elle ! La première de ces missions est de progresser soi-même et, dans la mesure du possible, aider les autres à progresser. Toute mission, correctement accomplie, nous fait progresser peu ou prou, mais ne nous ouvre que le chemin. Le but se confond-il avec le chemin ? Vaste question que je vous laisse méditer...
Tout humain est plus ou moins médium et, à la lecture de votre message, il semble bien que vous ayez un travail médiumnique à accomplir. Cela est fort bien mais implique un engagement sans faille et une responsabilité certaine envers les autres, le monde spirituel et soi-même, c’est-à-dire un don totalement désintéressé de sa médiumnité pour aider son prochain et le faire progresser.
Ceci à des fins nobles et honnêtes, bien entendu, car la vraie médiumnité se tarit tôt ou tard lorsqu’elle est détournée de ces objectifs, sans parler des comptes à rendre... Vous ne parlez pas du guide spirituel dont le rôle est pourtant essentiel pour chacun, à fortiori pour un médium ; c’est sur ces conseils que vous développez au mieux cette médiumnité.
Ne vous isolez pas, voyez d’autres médiums, travaillez ensemble, échangez, soyez à l’écoute de votre guide et, dans la mesure du possible, rapprochez-vous d’un groupe spirite.
Nos voeux vous accompagnent sur cette route aride mais magnifique.
Christian.

 

 

Pourquoi ce don ? - Virginie - 30/06/2001

Depuis que je suis petite, j’ai toujours senti des présences. A l’âge adulte je sens toujours la présence ou l’absence d’êtres désincarnés. Même une fois, j’ai senti la présence de "la mort" (curieux sentiment en rapport avec une personne précise que je sentais présente bien qu’absente physiquement et encore en vie). Cette personne est décédée le lendemain. A quoi doivent me servir de telles capacités ? Merci d’avance.

Bonjour,
D’après ce que vous nous décrivez, on peut dire que vous avez de la médiumnité c’est-à-dire la capacité d’être un intermédiaire entre le monde visible et le monde invisible. Ici, il s’agit d’un phénomène de prémonition c’est-à-dire avoir connaissance d’un fait avant qu’il ne s’accomplisse.
Cette capacité peut être mise au service de son prochain bénévolement pour cela nous vous conseillons de vous instruire et de vous rapprocher d’un centre spirite où des médiums sérieux et désintéressés sur le plan pécunier vous aideront à la développer.
Gilles.

 

 

Apprenez-moi - Jérôme - 22/06/2001

Je voudrais rentrer en contact avec un esprit. Je veux savoir comment ça marche... Je ne veux pas le crier sur les toits que j’y suis arrivé. Je veux juste avoir la satifaction que ça existe. J’ai 14 ans. Je veux savoir quand se deroulent vos séances publiques. Merci.e.

Bonjour,
Nous tenons à préciser que les réunions spirites ne sont pas ouvertes aux personnes mineures. Il y a nécessité d’être majeure !
De plus, nous déconseillons d’appeler les Esprits et à plus forte raison lorsque l’on est un adolescent, période où le discernement n’est pas toujours de mise !
Instruisez-vous si votre curiosité est piquée, il existe beaucoup d’ouvrages où les preuves de communications avec l’au-delà sont confondantes. Mais de grâce n’appelez pas les Esprits ! Comment ferez-vous pour vous débarrasser d’un Esprit obsesseur ?
Joëlle.

 

 

Dangers du Spiritisme - Pierre-Etienne - 13/06/2001

Bonjour,
Je m’intéresse au spiritisme depuis à peine un an et je voudrais faire une mise en garde contre les médiums qui oeuvrent seuls. C’est par le plus grand hasard que je me suis rapproché du spiritisme.
J’étais médium sans le savoir et cela générait quelques problèmes. Sur les conseils d’amis, j’ai rencontré une femme qui en trois heures de discussion a changé mon existence (en bien).
Elle me dévoila ma médiumnité mais insistait pour que je rencontre une de ses amies qui "voyait" les choses.
Etrangement, il m’était toujours impossible de rencontrer cette personne. On ne voulait visiblement pas de cette rencontre. Mais après environ 8 mois, je parvins à avoir un rendez-vous.
En serrant la main de cette femme, je me suis senti extrêmement mal à l’aise. Quelque chose me déplaisait. Une fois assis dans son cabinet, elle pose sur moi un regard grave et me dit : Pierre-Etienne, il faut que vous arrêtiez ce que vous faites ! Stupéfait, je lui dit que je ne faisais rien (ce qui est la pure vérité). Elle insiste.
Voyant que je n’en démordais pas, elle me raconte alors qu’à l’âge de 4 ans, une entité représentant le mal absolu est venue m’apporter du réconfort. Ca correspondait effectivement avec la naissance de mon frère qui a quelque peu changé ma vie.
Au fil du temps, cet être me visitait de plus souvent jusqu’à mes 9 ans où elle ne m’aurait plus quitté, formant une sorte de pacte avec mon âme qui ne pouvait se passer de sa présence. J’étais en grand danger car mon esprit pouvait être amené à régresser à l’état de monstre sous humain voué au mal. Elle a continué comme ça pendant plus de 2 heures, alternant agressivité et compassion.
Le remède, laissez tomber l’étude du spiritisme, détruire mes livres et m’éloigner de tout cela. Elle me disait aussi de voir un psy qui s’intéressait à tout cela et que par l’hypnose, il pourrait me faire régresser jusqu’à cet âge fatidique de 4 ans et corriger le problème. Je passe les détails mais en ressortant, j’étais anéanti. J’ai eu rendez-vous avec le psy 4 jours plus tard. Mais pendant ces 4 jours, j’ai cru perdre la raison et sombrer dans la folie. J’ai vécu 4 jours en enfer.
Le psy a dédramatisé tout cela mais en me laissant encore dans le faux.
A présent, je suis au Brésil. Je suis un traitement spirituel dans un centre à Brasilia et tout va beaucoup mieux. La femme que j’ai vu a été leurrée par un mauvais Esprit qui s’est fait passé pour son guide. Il ne voulait pas que je me débarrasse de lui et comme ça, en laissant tomber l’étude du Spiritisme, je restais sa proie pour de longues années.
Vous qui avez eu le courage de me lire jusqu’au bout, prenez toutes les précautions possibles pour ne pas vous retrouver dans de telle situation. La doctrine spirite est amour et charité mais des êtres rendus malveillants par leur ignorance n’attendent qu’une faiblesse de votre part pour se jouer de vous. Sincères amitiés.

Bonjour,
Ce témoignage, qui ne demande pas vraiment de réponse, est édifiant à plus d’un titre et appelle quelques commentaires.
Il existe des Esprits plus ou moins parfaits, plus ou moins avancés, plus ou moins retords mais nous ne croyons pas qu’une entité puisse représenter le mal absolu et soit vouée à cela ; nous n’y croyons pas plus qu’aux soi-disant « démons » du soi-disant « enfer », autant de notions allant de pair avec un dieu justicier, vengeur et vindicatif et créé de toutes pièces pour asseoir une certaine autorité religieuse sur des peuples naïfs et ignorants et les maintenir sous coupe, sous contrôle. La carotte et le bâton…
Mais notre humanité arrive à un niveau d’évolution qui permettra bientôt à chacun de ne plus gober avec crédulité ces vieux mensonges, ces vieilles superstitions.
Le monde est clair, l’évolution est claire et le Spiritisme qui l’explique est clair aussi ; aucun être n’est voué au mal, il n’existe pas de châtiment éternel, la seule loi est celle de l’évolution. Dieu permet toujours à chacun de vaincre ses passions, d’avoir une autre chance.
Par contre, il existe bien des Esprits farceurs, méchants ou vicieux (parce que encore ignorants) qui peuvent essayer de nous inciter au mal, de se substituer à notre volonté.
C’est pourquoi il faut là comme ailleurs le plus grand discernement, la plus grande volonté, et se garder de tout commerce avec le bas-astral, que cela soit dans des réunions « pseudo-spirites » que beaucoup de jeunes et moins jeunes bricolent sans connaissances, ou la fréquentation de diseurs de bonne aventure de tous poils.
Autre remarque : Que ce soit en animal, en végétal, voire en monstre sous-humain ( ?!) , l’Esprit ne peut jamais régresser, c’est une loi de la nature. D’une incarnation à l’autre, l’Esprit peut se trouver dans des conditions physiques ou sociales différentes (il s’agit alors d’épreuves) mais il ne perd jamais ses acquis spirituels et ne régresse au grand jamais d’un règne à l’autre.
La seule chose censée que cette personne ait pu conseiller à Pierre-Etienne aura bien été de consulter en psychothérapie et nous sommes heureux qu’un traitement ait pu améliorer ses angoisses.
Christian.

 

 

Questions sur les personnes décédées - D.Lindsay - 13/06/2001

Tout d’abord, je trouve vraiment bien que vous parliez du spiritisme sans tabou ; alors continuez. Voilà, je voulais vous demandez s’il était vraiment possible de communiquer avec l’au-delà et si cela est possible, comment faire car j’ai une personne très chère qui a disparu il y a 3 ans et j’ai vraiment envie de la contacter. Merci..

Bonjour,
Dans l’au-delà, la notion de temps n’existe, cela reste uniquement une notion sur notre planète terre. Lorsque l’on se désincarne, suivant l’évolution de la personne, elle peut mettre plusieurs mois à plusieurs siècles pour se reconnaître et accepter qu’elle a quitté le monde terrestre et son enveloppe (le corps physique). Nous vous renvoyons à la lecture de l’ouvrage d’Allan Kardec : Le ciel et l’enfer où il y a beaucoup d’exemples d’Esprits qui se sont désincarnés et qui expliquent comment cela s’est passé.
Le monde dans lequel nous vivons est bien peu évolué aussi il faut souvent du temps pour se reconnaître et se retrouver totalement en tant qu’Esprit de l’autre côté. Seuls quelques Esprits évolués dont l’histoire nous parle, peuvent se reconnaître spontanément lorsqu’ils ont quitté leurs corps mais l’espoir est permis et nous deviendrons tous un jour un de ces Esprits évolués.
En ce qui concerne cette personne, laissez-lui du temps pour qu’elle comprenne sa nouvelle situation et qu’elle s’y adapte. Ne l’appelez pas, laissez-la venir d’elle-même, elle le fera si vous êtes réellement attachée à elle mais seulement par autorisation divine. Peut-être une nuit, lors d’un rêve, vous la verrez et elle vous dira combien elle est bien là où elle est afin de satisfaire votre curiosité. Mais de grâce, laissez-la faire son cheminement, ne l’évoquez pas, ne la tourmentez pas par vos questions, elle a aussi un travail à faire de l’autre côté.
Bonne continuation.
Catherine.

 

 

Est-ce réel ?... - Sarah - 6/06/2001

Je pratique beaucoup de spiritisme et je m’en suis beaucoup servie pour mes décisions. Mais il y a une chose qui m’intrigue. Ma grand mère est morte, il y a 10 ans et nous avons toujours été très proches. La nuit de l’anniversaire de sa mort, je me sentais perdue dans une immense solitude et j’ai cherché du réconfort au près des Esprits ce qui pour la première fois n’a pas fonctionné. Puis, je me suis endormie et c’est ici que ça devient confus. Je me suis réveillée, me suis assise sur mon lit et ai regardé le portrait de ma grand mère et tout d’un coup, elle m’est apparue. Ensuite elle m’a sourit sans dire un mot, je sentais une immense chaleur sur tout mon corps comme une très douce caresse, puis elle est partie. Mes tourments avaient cessé. Alors simple rêve, imagination ou réalité, j’aimerais que vous m’éclaireriez. Merci d’avance. Sarah Lecomte.

Bonjour,
Il arrive en effet que dans nos rêves des Esprits désincarnés viennent nous rendre visite et nous apporter un réconfort surtout lorsque l’on traverse des moments de solitude ou des difficultés. Parfois, certains d’entre nous ont la chance de ressentir près d’eux une présence et même d’en avoir la vision, et ce peut être des moments de grande douceur et d’amour.
Ici, votre grand-mère, par autorisation divine, vous est apparue pour vous apporter réconfort ; rêve ou réalité, que vous importe ! L’essentiel n’est-il pas dans la fin de vos tourments ! Dans cette situation, remerciez Dieu mais ne cherchez pas dans l’avenir et dans vos pratiques spirites, à évoquer son Esprit. Les Esprits viennent par autorisation divine, ils ne sont pas à notre disposition.
Gilles.

 

 

Médiums... - Frédérique - 6/06/2001

Bonjour,
Je me permets une nouvelle question concernant la communication avec l’au-delà : tout d’abord merci infiniment aux bénévoles qui répondent aux questions du forum et tout particulièrement à Bernard qui a répondu à la mienne ! Etant tout à fait novice, comme vous me l’avez fait remarquer, en matière de médiumnité et de communication avec l’au-delà, je voulais savoir comment, et là résidait aussi une partie de ma question précédente, être sûre d’avoir à faire à des personnes pures, à de vrais médiums, désintéressés et qui communiquent sincèrement avec des Esprits de lumière et non avec des Esprits de bas-astral et comment se protéger ? Je sais qu’avec la prière et la sincérité d’un coeur pur, on peut être guidé, mais encore ? Merci de m’avoir conseillé l’étude et la patience... Frédérique

Bonjour,
Les médiums sont les personnes aptes à ressentir l’influence des Esprits et à transmettre leurs pensées. Cette faculté étant inhérente à l’homme, tout le monde est plus ou moins médium. On distingue différentes variété de médiums : les médiums à effets physiques, les médiums sensitifs, les médiums auditifs, parlants, voyants, inspirés, guérisseurs, écrivains.
La médiumnité n’est pas un signe de perfection, ou le fruit d’un travail, mais elle est un don de Dieu ; et ce don peut être retiré si on en n’use pas correctement, c’est à dire si on ne l’emploie pas au service du prochain.
Donc, un médium devrait être forcément désintéressé puisque ce qu’il reçoit vient de Dieu et que cela peut lui être retiré à tout moment.
Le Spiritisme condamne l’exploitation de la médiumnité, comme contraire aux principes de la doctrine au point de vue moral, et démontrant qu’elle ne doit, ni ne peut être un métier, ni une profession. De plus, pour devenir un bon médium il faut chercher à évoluer et pour cela, rien ne prévaut un travail en groupe où les médiums peuvent s’entraider et contrôler le bien-fondé des communications données par les Esprits.
Bernard.

 

 

P.J.Oune... - Hélène - 6/06/2001

Bonjour,
Suite à un message laissé sur l’agora, je suis allée visiter le site internet de l’Alliance Spirite et de P.J. Oune. J’ai été très surprise : en effet, on parle bien de spiritisme mais à aucun moment Allan Kardec n’est cité. Mieux, on y parle d’enseignement de P.J. Oune, comme s’il venait de découvrir le spiritisme tout seul. Je me suis demandée si cette personne ne connait réellement pas l’histoire du spiritisme, ou bien si elle se met seule en avant délibérément ? J’ai donc envoyé un message sur le site pour demander s’ils connaissent le Livre des esprits ou Allan Kardec ; pour l’instant je n’ai pas de réponse. Connaissez-vous ce site ? Qu’en pensez-vous ? Merci d’avance pour votre réponse. Hélène.

Bonjour,
Nous connaissons l’alliance spirite et son site et avons eu quelques échanges épistolaires avec eux. Par contre, nous connaissons peu leur méthodologie de travail qui semble assez différent de la nôtre. Il est vrai qu’en ce qui nous concerne, nous ne mettons pas en avant tel ou tel médium, telle ou telle personnalité, pensant que notre force est dans le groupe.
Notre travail et l’enseignement que l’on peut trouver chez nous sont essentiellement basés sur la codification du Spiritisme telle que l’a compilé Allan Kardec, et l’œuvre des pionniers spirites que sont Léon Denis, Gabriel Delanne, lambroso, Bozzano, pour ne citer qu’eux. Vous dire ce que nous pensons de ce site est une autre chose et nous nous garderons de porter un jugement sur un groupe dont, encore une fois, nous ne connaissons pas réellement le travail.
Nous le leur avons d’ailleurs récemment signifié, leur précisant que nous étions disposés à travailler avec eux pour comparer nos méthodes et nos buts.
Christian.

 

 

Magnétiseurs... - Sandrine - 25/05/2001

Connaissez-vous des magnétiseurs fiables, et si oui, quels types de maladies peuvent-ils guérir ? Sont-ils efficaces pour les seuls troubles psychosomatiques ou peuvent-ils agir sur des problèmes plus divers ?

Bonjour,
Dans tous les centres spirites adhérents à l’USFF, il y a des médiums qui magnétisent lors de séances d’aide spirituelle avec l’aide des Esprits supérieurs. L’expérience a prouvé qu’il y a toujours eu une action d’aide en faveur de personnes souffrantes. Cette aide peut se porter aussi bien sur un plan moral que sur un plan physique suivant la miséricorde divine.
Il est cependant vrai que l’aide se porte souvent vers un soutien moral ; les maladies étant une épreuve que la personne a choisi de traverser et il n’est pas toujours possible d’y mettre un terme. Nous conseillons pour cela d’établir un dialogue avec les personnes afin de comprendre le but de la vie, d’évoquer l’évolution que chacun doit faire à travers les diverses réincarnations.
Catherine.

 

 

Médiumnité... - Sandrine - 25/05/2001

Amis spirites,
J’aimerais savoir si la peur peut bloquer le développement de la médiumnité. Il m’arrive parfois d’entendre des voix, mais je ne sais pas si elles viennent inconsciemment de moi ou si elles pourraient provenir d’esprits car elles n’ont jamais eu aucun sens. Parfois il m’arrive des choses que j’ai du mal à m’expliquer : comme ce qu’il me parait être le début de sorties extra-corporelles, ou même d’incorporations. Mais ma peur était telle que je mettais court à ces événements. Dois-je me méfier ou tenter de les prolonger ?

Bonjour,
Il faut donc juguler cette peur, la canaliser, mais il est bon par contre de laisser vivace sa cadette, la méfiance. Il convient en effet de se méfier des messages reçus et des Esprits qui les donnent, tant qu’ils ne sont pas confirmés par d’autres médiums.
C’est pourquoi je reviens à notre leit-motiv, qui peut sembler une idée fixe dans ce forum mais qui est simplement la base du Spiritisme sainement appliqué : Ne jamais travailler seul. C’est uniquement en groupe que la saine, l’honnête, la véritable médiumnité peut s’épanouir.
En groupe, peur et confiance peuvent enfin s’envoler pour laisser place à la confiance. Confiance aux Esprits qui dirigent les réunions, confiance dans le groupe, confiance aux messages et en définitive confiance en soi-même.
Ne restent alors que circonspection et discernement qui sont les signes des médiumnités accomplis.
Christian.

 

 

Recherche de sorciers, mages, sorcières... - Doyle - 25/05/2001

Voilà, j’habite à marseille, j’ai 16 ans et je cherche des personnes qui font de la magie pour en parler ou même pratiquer avec plusieurs autres sorciers...

Pour la magie, nous vous conseillons de vous orienter vers des sites appropriés.
Pour les sorciers, vous devez en trouver dans la pratique de rites vaudous.
Le Spiritisme parle de Dieu, de réincarnation, de vie dans l’au-delà, de perfectionnement… C’est à la fois une science d’observation et une doctrine philosophique. Comme science pratique, il consiste dans les relations que l’on peut établir avec les Esprits ; comme philosophie, il comprend toutes les conséquences morales qui découlent de ces relations. Allan Kardec donnera comme définition : « Le Spiritisme est une Science qui traite de la nature, de l’origine et de la destinée des Esprits, et de leurs rapports avec le monde corporel ». Le Spiritisme est donc la doctrine fondée sur l’existence, les manifestations et les enseignements des Esprits. Cette doctrine se trouve exposée dans le Livre des Esprits pour la partie philosophique, dans le Livre des Médiums pour la partie pratique et expérimentale, et dans l’Evangile selon le Spiritisme pour la partie morale.
Catherine.

 

 

Je cherche Dieu mais je ne le vois pas - Philippe - 20/05/2001

Je suis Philippe Agnisola, j’ai eu mes 30 ans le 21 novembre 2000 et je viens de perdre ma petite amie Julie, le 23 janvier 2001 suite à un cancer qui a duré 2 ans. Depuis je suis torturé par la disparition de ma nana, car je ne veux pas croire que l’homme ne soit qu’un corps sans esprit, mais d’un autre côté, je ne vois ni dieu, ni la preuve de l’existence de quelque chose d’invisible dans le monde ..
J’ai pourtant le besoin de croire que ma nana est autre part que dans une boite en bois dans un cimetière ... Je ne sais pas quoi penser ! D’un certain côté, il se passe des choses en moi qui me font penser de manière rationelle et une autre partie de moi sent que quelque chose d’impalpable règne dans l’air, mais je ne sais pas comment interprété ces choses : il m’arrive des fois d’avoir des sortes d’impression au contact de certaines personnes, des espèces de pensées soudaines qui sont en moi comme des certitudes et généralement le temps me permet d’en constater la véracité, est-ce de l’hyper observation ? de l’intuition ? Je ne sais pas, je ne sais même pas pourquoi je vous écris, peut-être dans l’espoir d’une réponse valable ? Je veux qu’il y a un sens au-delà de la vie, car sinon je sens que l’étincelle qui me permet de survivre et de continuer mon existence sur terre pendant encore pas mal d’années risque de défaillir. Des fois, j’ai l’impression de devenir fou à force de chercher des réponses, mais peut-être que je me pose les mauvaises questions ? Je ne sais pas ... mais je veux trouver.

Bonjour,
Vous avez raison de croire que l’homme n’est pas qu’un corps mais un esprit habitant ce corps ; cette enveloppe charnelle ne servant que de vêtement à l’Esprit incarné. Vous êtes dans le juste en pensant que votre amie est ailleurs que dans une boîte mais qu’elle est retournée dans l’au-delà, dans sa vraie patrie.
Toutes les impressions et les intuitions que vous avez sont un peu les réponses aux questions que vous vous posez.
Croire en Dieu fait partie d’un cheminement spirituel amené par des questions sur le pourquoi de la vie et à force d’en chercher des réponses, des certitudes, il s’établira en vous une confiance qui peu à peu se confirmera en une foi. Cette foi en Dieu ne s’acquière pas en une seule vie mais au fil des existences et au fil de votre évolution, vous serez sûr que Dieu existe !
Dans votre situation actuelle, nous vous conseillons de prier afin de demander de l’aide. Prier avec vos mots, les mots du cœur, pour demander la force et le courage de continuer votre chemin, pour demander de retrouver l’espoir, la joie de vivre.
Prier votre guide, votre ange-gardien, qui est près de vous depuis votre naissance. C’est un Esprit évolué qui a pour mission de vous aider dans votre vie et dans les différentes épreuves que vous avez rencontrées.
Nous vous conseillons aussi la lecture du très bel ouvrage de Léon Denis : La grande énigme que vous pourrez très bientôt télécharger sur notre site.
Amicalement,
Marie-Claude.

 

 

Channelling - Frédérique - 20/05/2001

Il y a peu de temps, j’ai fait une séance de channelling avec une médium pour briser le silence insoutenable après un récent départ et pouvoir communiquer (en fait ce n’est pas vraiment communiquer mais mon guide spirituel sert de lien entre la personne et moi et répond à mes questions) avec la personne très chère disparue il y a peu et j’avoue que j’étais très impressionée et émue. Mais curieusement après quelque temps, je doute, je ne sais trop pourquoi. Comment être absolument certaine ? Car des choses, en effet, une façon de s’exprimer de la personne, certains messages etc... me semblaient justes. Mais beaucoup de questions restent sans réponse et sans douter de la sincérité de la médium, je reste dans le doute. Comme si j’avais besoin de quelque chose de plus fort, de solide. Maintenant que je viens de lire quelques messages et surtout des réponses, je voudrais contacter moi-même mais en toute sécurité par de l’écriture automatique ou la transcommunication. J’en ai vraiment besoin.

Bonjour,
A la lecture de votre message, il est certain que vous avez une méconnaissance de la pratique de la médiumnité et des conditions dans lesquelles se déroulent la désincarnation.
Vous parlez d’un départ récent et vous voulez communiquer avec cette personne… Il vous faudra attendre un peu, avant de communiquer avec cette personne car elle a un travail à faire de l’autre côté ; ne serait-ce déjà de se reconnaître dans l’au-delà !
Savez-vous que souvent lorsque l’on se désincarne, il faut plusieurs mois pour se retrouver en tant qu’Esprit à moins qu’il s’agisse d’une personne très évoluée mais je suis désolé sur cette terre sous évoluée, elles n’existent pas en grand nombre ! De plus, les Esprits évolués ne viennent à notre rencontre qu’avec la permission divine car elles sont occupées et elles ne sont pas à notre disposition.
Le mieux que vous avez à faire pour cette personne disparue, c’est de prier pour elle et peut-être lors d’un rêve, vous la verrez et vous saurez à ce moment là qu’elle a trouvé la paix.
Ne cherchez pas dans la pratique de l’écriture automatique des réponses. Démarche inutile et dangereuse si vous la pratiquez seule car les entités qui viendront se communiquer seront celles du bas-astral et vous aurez toujours des doutes. Faites plutôt votre propre recherche spirituelle, lisez, instruisez-vous, comprenez ce monde qui nous entoure et acceptez cette épreuve et grandissez-vous !
Nous vous accompagnons bien fraternellement dans cette démarche !
Bernard.

 

 

Prière - C. - 18/05/2001

Bonjour,
J’ai parcouru vos messages 2001 et le mot prière me dérange fortement, en effet, n’étant pas croyante et n’ayant pas appris à prier, j’ai l’impression d’avoir des portes fermées. Donc, lorsque vous dites, priez, j’ai envie de tourner les talons, parce que ça ne m’est pas accessible. J’ai vécu la perte de mon compagnon lorsque j’avais 18 ans et j’étais, peut-être pour me consoler, attirée par l’au-delà. J’ai bien sûr fait l’expérience avec la table, le verre et les lettres, expérience qui s’est clôturée sur un échec, mes amis ayant été effrayés parce que la lumière s’éteignait, les portes claquaient, le verre tournait fou... Expérience qui ne s’est jamais renouvelée...
Depuis, j’ai perdu mon beau-frère et mon papa, ce dernier, il y 4 mois. Un jour, j’ai téléphoné à ma mère sur le Gsm de mon papa et j’ai cru entendre, enfin non, j’ai bien entendu sa voix qui me disait : Eh oh ! Il y a eu d’autres événements un peu moins frappants comme des coups de téléphone et lorsqu’on décrochait, il y avait comme un souffle, c’était l’heure d’aller chercher mes enfants à l’école et nous étions en retard. C’était comme s’il nous disait, allez-y...
Une autre fois, on parlait de lui en écoutant de la musique et celle-ci allait de plus en plus fort et puis le son diminuait. Ce sont des moments que j’ai envie de qualifier comme magiques, j’ai l’impression que de temps en temps il est là et que peut-être qu’un jour nous arriverons à établir un dialogue.
Cette connection serait difficile à partager parce que trop personnelle, donc, je comprends lorsque vous dites, il faut être prudent et s’entourer de personnes expérimentées, ne pas tenter de faire l’expérience tout seul, oui, je le comprends, mais ne tirons pas de généralité... Il me semblerait plus juste de dire prudence mais pas ne faites jamais...
Qu’en pensez-vous ?

Bonjour,
Le Spiritisme a été codifié par Allan Kardec sous forme de 1019 questions/réponses dans le livre des Esprits.
La première question est : qu’est-ce que Dieu ? Et la réponse recueillie pose comme postulat premier l’existence de Dieu. Les deux autres postulats sont la réincarnation et l’évolution, aucun des trois n’étant indissociable des autres ou alors on parle d’autre chose que du Spiritisme !
Ceci étant dit, qu’est-ce qui peut relier l’homme à Dieu ? La prière.
Si pour vous, et c’est ce qui me semble, la prière est une laborieuse récitation de phrases toutes faites, apprises par cour, qu’on ânonne par acquis de conscience, par habitude, en pensant à autre chose, je suis d’accord avec vous.
Mais la vraie prière est toute autre !
C’est l’élan qui part du cour, qui n’a pas plus besoin de formule que de décors. La prière est une chose intime, on la dit où on veut, quand on veut, avec ses mots à soi. Elle peut surgir, jaillir d’elle-même pour demander l’aide de Dieu, pour rendre grâce ou pour remercier. La prière, votre prière, ne regarde que Dieu, votre guide et vous-même. Mais en même temps, elle concerne toute l’humanité. La prière est une force, une force active et agissante. Cela, il faut l’expérimenter.
Comprenez bien que la prière est accessible naturellement à chacun. Je peux vous confier que personnellement, tout comme bien d’autres, je n’ai jamais appris à prier. Cela a-t-il un sens d’ailleurs ? Je ne saurais trop vous conseiller la lecture du remarquable texte d’Alexis Carrel : « La prière ». Pour en venir aux expériences que vous avez pu avoir, il est difficile de se prononcer sur leur sens et leur réalité au simple vu de votre lettre. Si un être aimé désincarné se manifeste, de quelque façon que ce soit, il en résulte une impression de bonheur, de paix, d’allégresse, de communion ; la manifestation n’est jamais dérangeante.
Mais attention aux Esprits farceurs, usurpateurs. Attention aussi aux interprétations et à sa propre imagination ! Pour ce qui concerne ce moment privilégié où vous écoutiez sereinement de la musique, il semble bien possible que la manifestation soit réelle, la forme en est assez classique. Enfin, pour répondre à la dernière partie de votre e.mail, si nous nous permettons d’insister à ce point sur les dangers d’une pratique du Spiritisme isolée, farfelue ou sans contrôle, c’est qu’une très longue expérience nous a appris que ces dangers sont très réels et il faut avoir vu une personne obsédée ou fascinée, complètement sous la coupe d’un Esprit pervers pour se rendre compte des dégâts . Nous ne mettrons jamais assez en garde mais nous ne prononcerons aucun interdit, libre arbitre.
On peut faire un parallèle avec la drogue : malgré une information et une mise en garde très nettes de nombreuses personnes pensent pouvoir se livrer à ces poisons sans trop de dommages. Les statistiques le disent : sur 100 personnes, deux pourront flirter avec la drogue sans s’y consumer. 98 sur 100 sombreront corps et âme. Cela ne permet-il pas de tirer une généralité ?
Salutations.
Christian.

 

L’au-delà et les messages - Christine - 18/05/2001

Je suis allée chez un magnétiseur afin de soigner une tendinite à l’épaule. Ce monsieur m’a reçue, m’a dit de m’asseoir face à son bureau et m’a donc demandé mon état de santé actuel.
Je lui ai parlé de ma tendinite et c’est alors qu’il me di t: "Il y a un homme derrière vous qui vous aide, qui vous épaule".
Je me suis demandée de qui il parlait puisque nous n’étions que tous les deux dans la pièce. C’est alors qu’il se met à le décrire, soudain je réalise que cet homme ne peut être que mon père qui est décédé il y a quelques années. Le magnétiseur se met à me décrire mon village natal qui est à l’autre bout de la France et me dit : "Cette entité me montre la lettre P, est-ce que cela vous dit quelque chose ?" , me demande-t-il . Effectivement, cette lettre est la première lettre de mon village natal "Plessier de Roye" ou bien tout simplement "père" ou "papa".
Je me suis sentie boulversée tant par l’exactitude de sa description que par tous ces souvenirs biens réels qui remontaient à la surface. Je lui ai demandé qu’il m’expliquece qui se passait. Voià ce que le magnétiseur m’a dit : "J’ai un don, je reçois des flashs de l’au-delà de la part d’entités qui ont rapport avec la personne qui vient me consulter.
D’autres personnes qui sont venues me consulter ont aussi eu des descriptions de lieux ou de choses qu’elles ont connues par l’intermédiaire d’un proche décédé. Je voudrai vous poser la question suivante : à votre avis, est-ce possible que mon père qui est mort depuis 16 ans ait pu envoyer ces flashs pour se faire reconnaître et me prouver qu’il était toujours auprès de moi ? Je suis retournée voir le magnétiseur deux autres fois et il m’a transmis d’autres messages qui correspondent bien à mon enfance.
Cette aide a changé ma vie, elle m’a aidé surtout à accompagner ma mère dans sa maladie, celle-ci étant décédée 3 mois plus tard, je me suis sentie aidée, soutenue. Je voudrais vous poser cette seconde question : pensez-vous que mon père est intervenu afin de me délivrer un message comme quoi une épreuve douloureuse allait arriver, mais tout en sachant qu’il me soutenait ?
Un grand merci pour votre réponse.

Bonjour,
Le magnétiseur que vous avez consulté et qui vous a ensuite annoncé avoir un don est médium, c’est-à-dire qu’il a la qualité d’être un intermédiaire entre le monde spirituel et le monde terrestre. Dès qu’il y a présence d’un médium, les Esprits peuvent alors se manifester. Le médium étant pour eux un outil, ils l’utilisent en fonction de ses facultés et se transmettent ainsi soit de manière auditive, par voies psychographiques ou des dessins, flash ou visions, magnétisme etc...
Votre père est désincarné depuis 16 ans, et du point de vue spirite, il est parfaitement possible qu’il ait pu avec l’autorisation divine, se manifester. Il souhaitait sans doute, par la précision des détails que vous transmettait le magnétiseur, vous assurer que la vie spirituelle existe, que pour lui en tant qu’esprit, il n’y a aucun éloignement par la pensée, que tout n’est pas matière, qu’il y a bien un monde invisible (pour la majorité des âmes incarnées) constitué par les âmes qui ont quitté la terrer.
Dans votre cas, votre père est intervenu parce que dans l’épreuve que vous alliez vivre, et dont il avait connaissance, il était utile et nécessaire que vous ayez une preuve de la vie spirituelle. Par l’amour qui vous a lié sur terre et qui continue, il vous a donné des forces physiques et morales dont vous aviez besoin pour que vous soyez plus forte pour vous-même et pour votre maman qui a bénéficié de votre salutaire accompagnement lors de sa maladie.
Vous reconnaissez que cette aide à changer votre vie, alors permettez-moi de vous dire que vous avez été sensibilisée par l’intervention spirituelle, vous avez été réceptive.
Cette épreuve devait être aussi, pour vous prouver que les Esprits ne se communiquent pas pour satisfaire les vaines curiosités des humains mais pour satisfaire des questions de compréhension à la vérité des lois universelles.
Je vous encourage dans votre quête spirituelle et vous adresse mes pensées les plus fraternelles.
Agnès.

 

 

Phénomènes et vibrations de l’âme - Pedro Rosa - 15/05/2001

Salut à tous,
Je vis à Rio, Brésil, et j’ai un peu comme tout le monde ma petite histoire personnelle avec nos amis Esprits, dont mon très aimé petit frère, qui selon ses messages est bien content là dans l’au-delà... Cependant en visitant ces pages francophones et en lisant ces lettres dans ce site, je vois un sujet qui est bien discuté dans les milieux spirites brésiliens (63 centres à Rio seulement!) : la question du phénomène, toujours (du moins apparament) au centre des interêts en Europe et des états Unis (c-à-d transmissions via magnétophone, manifestations physiques etc...). Ici les gens cherchent plutôt, si j’ose dire, une thérapie de l’âme, à travers de passes magnétiques (je ne sais pas si vous avez ce terme), très communs et répandus, transes-religions, prières et réfléxions à la limite cherchant des "vibrations d’amour", du moins c’est le but dans les centres spirites ici. Je ne connais aucun centre français mais l’impression est que les recherches personelles ici sont bien plus intimes que de vérification. Nous avons aussi la chance d’avoir des médiums fabuleux, dont Chico Xavier est l’étoile la plus brillante, avec 400 livres psychographiés à lui seul. On a à notre disposition certainement plus d’un millier de livres plutôt philosophiques plus ou moins connus, certainement ayant beaucoup à voir avec cette disposition d’assoupissements intimes au Brésil. J’aimerais bien discuter ce sujet, en m’excusant d’être un peu trop informatif. Merci.

Bonjour,
On peut constater par la lecture de votre e.mail que quelle que soit la distance, la demande des gens reste la même. Ils viennent au centre souvent à la suite d’une épreuve : décès d’un proche, difficultés dans leur vie de couple ou avec leurs enfants et ils cherchent une solution ou un réconfort après avoir longtemps cherché ailleurs. Comme vous, nous faisons dans notre centre, des passes magnétiques et nous cherchons à soigner l’âme car c’est souvent elle qui est blessée. Durant cette aide, des messages écrits ou des dessins sont souvent transmis, ils sont des encouragements, des conseils donnés par les guides de l’au-delà ou des Esprits bienveillants.
Nous ne pratiquons pas dans notre centre de transcommunication, nous nous efforçons de diffuser la philosophie spirite et de développer la médiumnité chez les personnes qui le désirent.
Il n’y a pas en France de médium de la notoriété de Chico Xavier et malheureusement ses ouvrages sont peu connus en dehors des centres spirites.
Il faut du temps, la « Revue Spirite » n’est réédité que depuis 1985 et depuis le spiritisme se développe en France ; on commence à trouver très largement dans les librairies les ouvrages de base d’Allan Kardec.
Fraternelles pensées.
Catherine.

 

 

Les Esprits - Didi - 10/05/2002

 

Bonjour,
J’aimerais parler avec les Esprits et avec mon père décédé, il y a peu de temps. J’aimerais savoir comment si prendre pourriez-vous m’aider ? Merci d’avance.

Bonjour,
Dans quel but désirez-vous parler aves les Esprits et avec votre père décédé ?
Le monde des Esprits a ses occupations. l’espace est peuplé des êtres du monde invisible, bons ou mauvais. La pratique du Spiritisme demande beaucoup de discernement et d’expériences pour déjouer les ruses des Esprits trompeurs. Nous ne pouvons jamais être certain de l’identité d’un Esprit qui se présente et les Esprits trompeurs sont légions à se faire passer pour d’autres.
Pour votre père, priez pour lui avec votre coeur.
Pour le Spiritisme, découvrez de quoi il s’agit réellement et lisez les cinq ouvrages fondamentaux écrits par Allan Kardec :
Le livre des Esprits
Le livres des médûms
L’évangile selon le Spiritisme
le ciel et l’enfer
La génèse
Fraternellement,
Gilles.

 

Comment invoquer les Esprits ? - Siegfried - 6/05/2001

Bonjour,
je voudrais savoir comment on invoque les Esprits : lieu, objets nécessaires, précautions à prendre,etc... Je voudrais aussi les mêmes renseignements pour les tables tournantes : si on a pas de tables comment fait-on ?... Merci d’avance...

Bonjour,
Vous pouvez évoquer Dieu et invoquer votre ange-gardien mais nous vous déconseillez si vous êtes seul d’invoquer les Esprits : car les premiers qui vont se présenter seront ceux du bas astral surtout si vous y ajoutez des objets, des lumières… Seul, vous pourrez aller jusqu’à l’obsession !
En ce qui concerne la table, il y a bien longtemps qu’elle n’est plus utilisée dans les centres spirites adhérents à l’USFF ; c’est la préhistoire de la médiumnité. Que se soit la table ou la tablette du oui-ja, objets préhistoriques, nous préférons de loin un bon médium écrivain, dessinateur ou parlant qui a appris au sein d’un centre spirite avec d’autres médiums pour permettre un contrôle efficace des messages ou dessins reçus ; un médium qui a pris connaissance de la philosophie spirite au travers des différent ouvrages d’Allan Kardec, Léon Denis, Gabriel Delanne, pour ne citer que ceux-là. Alors là, des Esprits instructeurs se manifestent, par autorisation divine, et viennent apporter l’enseignement qui permet l’évolution de chacun. Songez que les Esprits ont aussi du travail de l’autre côté et qu’ils ne sont pas à notre disposition !
Sincères Salutations.
Bernard.

 

 

Rencontre spéciale - Lavande - 6/05/2001

Voici mon témoignage...en bref.
Depuis quelques temps, j’ai eu quelques expériences de médium à plusieurs reprises mais pas toujours positif... plutôt le contraire. Mes expériences ont recommencé l’été passé lors d’un voyage à Québec. Je suis entrée dans une église notre-dame et il m’est arrivé quelque chose de tellement spécial.
J’ai ressenti une dose d’énergie formidable, je me suis sentie enveloppée d’amour. J’en ai eu les larmes aux yeux et cela m’a prit plusieurs semaines à m’en remettre.
Depuis ce temps, j’ai eu plusieurs phénomènes de synchronicité de hasard sur les anges. Je vais à la bibliothèque et je tombe sur un livre sur les anges, une lettre que je reçois par la poste avec une photo d’ange ; la télé qui ne fonctionne plus depuis 4 jours se remet à fonctionner et par hasard, c’est une émission d’ange.etc... Par la suite, j’ai eu plusieurs manifestations dans ma chambre le soir : je ressens la présence de quelqu’un très distinctement.
Au début, j’étais morte de peur, mais vu que le phénomène ne s’arrêtait pas, j’ai plutôt cherché à découvrir pourquoi. Je suis tombée par hasard sur une cassette que j’avais depuis 10 ans où j’étais allée voir une médium ; je l’ai écoutée, j’ai compris beaucoup de choses. Depuis, j’ai lu plusieurs ouvrages sur la méditation, je médite et je pris chaque soir. J’ai ressenti plus d’une fois que j’étais sur le bon chemin ; par une pression invisible sur ma main ou bien par une énorme énergie positive dans mon dos... J’ai même une petite voix dans ma tête qui me demandait de cesser de manger de la viande...
Alors je suis devenue végétarienne depuis peu. En méditant, je vois des lumières fabuleuses et des images viennent des fois dans ma tête comme sur un écran de télévision...
Voilà en bref car il y aurait tant de choses à dire sur cette découverte et sur ce qui m’arrive. Je suis convaincue maintenant que mon ange est très près de moi et que c’est lui qui m’a mis sur la bonne voie. Je voudrais aussi dire que je n’étais pas vraiment croyante avant sauf que je croyais à la réincarnation et que je ne priais jamais.

Bonjour,
Nous avons tous un guide ou un ange-gardien, qui est avec nous avant que l’on s’incarne et ensuite durant toute notre existence terrestre et nous le retrouvons après notre mort, il nous attend. Il ne faut pas hésiter à lui demander de l’aide en continuant à prier du fond de votre coeur, c’est la meilleure méthode. Concernant votre médiumnité, il est très dangereux de travailler seule, vous risquez l’obsession, il vous faut travailler en groupe avec d’autres médiums qui peuvent contrôler tous les messages reçus. Sincères salutations.
Bernard.

 

 

Choisir - Yusuke - 6/05/2001

Bonjour,
Je n’ai que 19 ans mais je suis passionné par le paranormal depuis toujours. Je réalise seulement maintenant que durant mon enfance, j’ai vécu de nombreuses sorties de corps et bien d’autres phénomènes encore.
Quand j’étais petit, lorsque quelqu’un me demandait quel serait mon métier, je repondais très heureux que je voulais devenir religieux.
Aujourd’hui, mes projets ont changés. Je désirerai développer mes capacités médiumniques afin d’aider autrui.
Le problème est que j’ai du mal à me décider car je pense qu’on ne devient pas médium, apte à aider les autres du jour au lendemain et que cela implique un sens des responsabilites aigues.
J’ai bien conscience que je peux seul moi décider mais ce n’est pas évident quand on est seul dans une telle quête et que les jeunes du même âge pensent que vous êtes fou. J’ai recu plusieurs signes de mon guide spirituelle et ma vie est marquée par le chiffre 7. Pensez-vous que cela a une signification ?
Je pense que ce n’est pas la première fois que se présente quelqu’un de mon âge pour vous demander conseil ; c’est pourquoi j’aimerai savoir ce que vous conseillez de faire quand un rêve prémonitoire se présente.
Dois-je en parler à la personne interessée ou dois-je me taire ? D’autre part, j’ai déjà eu de nombreux problèmes avec des Esprits du bas astral, pensant pouvoir communiquer en toute sécurité avec l’au-delà. Aujourd’hui, tout est arrangé. Je conseille donc à tous ceux qui désirent communiquer avec l’au-delà de ne pas le faire sans avoir demander conseil à un médium experimenté.
Mon message part dans toutes les directions, je vous demande de m’en excuser. Je suis heureux de savoir qu’il existe des sites comme le vôtre et je vous remercie pour le soutien que vous nous apportez.

Bonjour,
Différents termes de votre message attestent d’une certaine maturité spirituelle. En effet, la médiumnité implique un sens aigu des responsabilités et n’a de raison d’être que dans l’aide aux autres de façon désintéressée. Cela veut dire que ce n’est pas un métier (il faut vivre d’autre chose) mais plutôt une façon d’être et de vivre en conformité avec certains principes tels que la fraternité, la charité et la compassion.
Le seul conseil que je puisse vous donner est de vous rapprocher d’un groupe spirite sérieux afin de développer votre médiumnité.
Refusez toute expérience isolée : les Esprits du bas-astral auraient tôt fait de revenir…
N’oubliez jamais l’inestimable présence du guide spirituel, toujours là pour vous indiquer le meilleur chemin.
Salutations.
Christian.