Somnanbulisme et chat - Zoé - 14/06/2002

Bonjour,
Lorsque j’étais enfant, j’étais sujette au somnanbulisme, je me levais en pleine nuit et je tenais des conversations décousues. Puis plus rien... 20 ans après, les crises sont réapparues beaucoup plus fréquentes sur une durée de 6 mois. Vu de l’intérieur d’une crise, c’est comme si j’étais en train de rêver, le plus souvent, c’est un cauchemar de claustrophobie, puis je ne sais jamais où je vais me réveiller. J’ai vu un neurologue sans succès. Un jour, j’ai eu l’intuition irrésistible d’aller chercher un chat à la SPA alors que ma préférence allait jusque-là vers les chiens. A partir de ce moment-là, plus aucune crise. J’ai l’impression que cette boule de poil a quelque chose à voir avec l’arrêt de mes crises, d’autant plus que le soir, celui-ci scrute le plafond de ma chambre en suivant quelque chose des yeux, remue de la queue, miaule ou sursaute. Ma question est : les animaux ont-ils, tout comme certaines personnes, la faculté d’apercevoir les Esprits ? Merci de votre réponse.

Bonjour,
Le sommanbulisme peut être considéré comme une variété de la faculté médûmique... C’est une forme de médûmnité !
Le sommanbule agit sous l’influence de son propre esprit : c’est son âme qui dans les moments d’émancipation, voit, entend et perçoit en dehors de la limite des sens.
Cependant, cette forme de médûmnité est guère intéressante parce qu’elle n’est pas contrôlable, nous vous conseillons de prier et de demander à votre guide de faire cesser ces phénomènes qui peuvent être dangereux.
Une prière, une demande sincère où votre volonté et votre envie forte que cessent ces phénomènes est toujours entendue... En ce qui concerne les animaux, les Esprits peuvent en effet se rendre visibles et tangibles pour eux et certaines de leurs attitudes qui ne nous semblent pas motivées, peut être causées par la vue d’un ou plusieurs Esprits ; mais ils ne peuvent en aucun cas servir d’intermédiaire pour la transmission de la pensée des Esprits.
Fraternellement,
Gilles.

 

 

Une messe - Francis - 10/06/2002

Bonjour,
Permettez-moi, je vous prie, de poser une nouvelle question. Lors de la dernière séance d’écriture automatique, l’Esprit qui s’est manifesté, m’a expressément demandé qu’une messe soit dite à sa mémoire. Bien que je ne me sente pas proche du clergé catholique, je vais faire en sorte que cette messe soit organisée. CONNAITRIEZ-VOUS LES RAISONS D’UNE TELLE DEMANDE de la part d’un Esprit ??

Bonjour,
je vous rappelle que la pratique du Spiritisme seul n’est pas recommandée. Toutefois si vous en avez décidé autrement, n’oubliez pas avant toute séance de prier Dieu et de demander l’assistance de votre guide.
Pour notre part, nous pratiquons toujours la médûmnité en groupe. Par les avis de chacun et selon ce qu’il a reçu, cela nous permet de discerner le vrai du faux, de juger de la sincérité des messages et de la valeur de leurs contenus.
Ces Esprits qui veulent se communiquer sont légions dans l’espace, tous plus nombreux à vouloir nous berner ou s’amuser à nos dépens. Leur demande peut être pourquoi pas une messe catholique. Et quel plaisir alors de vous voir vous activer à organiser celle-ci ! Et après que va-t-il vous demandez ? Vous devenez petit à petit le jouet des Esprits... c’est ce que l’on appelle l’obsession.
Le Spiritisme et le développement de la médûmnité vont vers le même objectif : la pratique du bien et l’instruction des hommes en vue de l’amélioration de l’humanité et il existe de nombreux ouvrages à lire attentivement et des centres spirites dont vous pouvez vous rapprocher.
Cordialement,
Gilles.

 

 

Liberté des Esprits - Francis - 10/06/2002

Bonjour,
Je vous remercie de bien vouloir m’éclairer sur le point suivant : Je pratique l’écriture automatique une fois par semaine. Avec l’expérience, j’ai observé que les Esprits qui se manifestent ne peuvent pas écrire librement. ils en sont empêchés par les guides qui surveillent la séance d’écriture. Par contre, les esprits sont libres de répondre à chaque question que je leur pose. ils ne peuvent donc pas s’exprimer par eux-mêmes mais ils peuvent participer à un dialogue. CONNAITRIEZ-VOUS L’EXPLICATION DE CETTE SITUATION ?

Ces Esprits qui veulent se communiquer sont légions dans l’espace, tous plus nombreux à vouloir nous berner ou s’amuser à nos dépens. Leur demande peut être pourquoi pas une messe catholique. Et quel plaisir alors de vous voir vous activer à organiser celle-ci ! Et après que va-t-il vous demandez ? Vous devenez petit à petit le jouet des Esprits... c’est ce que l’on appelle l’obsession.
Le Spiritisme et le développement de la médûmnité vont vers le même objectif : la pratique du bien et l’instruction des hommes en vue de l’amélioration de l’humanité et il existe de nombreux ouvrages à lire attentivement et des centres spirites dont vous pouvez vous rapprocher.

 

Résolution de problèmes grâce au Spiritisme - Rose - 05/06/2002

Bonjour,
Je viens de lire le livre des Esprits et j’ai l’impression que tout ce en quoi j’ai toujours cru jusqu’à présent se trouve synthétiser dans ce livre. C’est comme la confirmation de quelque chose que je croyais sans savoir d’où cela venait. Enfant, j’ai parfois vécu des choses étranges et plusieurs personnes m’ont dit que j’avais beaucoup de magnétisme en moi mais que je n’étais pas prête à l’exploiter. Aujourd’hui, j’ai envie de vivre selon les préceptes évoqués dans ce livre. J’ai cependant une question à poser : j’ai beaucoup de problèmes relationnels avec ma famille, surtout depuis le décès de mon père. J’aimerais savoir s’il y a un moyen spirite de régler ces problèmes et de quelle façon je dois m’y prendre car j’en souffre beaucoup. J’attends mon premier enfant et j’en souffre encore plus depuis. Merci d’avance pour votre réponse.

Bonjour Rose,
J’ai été particulièrement sensible à votre message, car comme vous, la lecture du Livre des Esprits d’Allan Kardec m’a semblé évidente. Je me sentais chez moi, je rentrais à la maison. J’ai eu la même sensation en lisant, du même auteur, l’Evangile selon le spiritisme dont je vous conseille la lecture.
Mais revenons à votre question : y a-t-il une façon spirite de régler vos problèmes relationnels familiaux ?
Vous ne précisez pas de quels problèmes il s’agit, mais on peut les deviner. Les plus graves conflits sont ceux liés au manque d’amour, quelle que soit la forme sous laquelle il se manifeste. N’oubliez pas que la gravité d’un conflit s’amplifie lorsqu’il est vécu dans le silence et l’isolement. De grâce parlez ! Choisissez un confident ou à défaut un thérapeute et exposez-lui votre situation. Et, en même temps, à cet enfant que vous portez, expliquez que votre trouble n’est en aucune façon lié à sa venue, que vous l’attendez dans l’impatience, le cœur ouvert pour lui. il comprendra !
La philosophie spirite nous enseigne que l’esprit qui s’incarne choisit ses conditions de vie en fonction de son évolution. C’est vous, alors Esprit, qui avant votre venue sur terre, avez accepté, en toute connaissance de cause, la situation difficile que vous vivez actuellement.
Elle ne peut qu’être profitable si vous l’acceptez et la dépassez. Comment ? En la comprenant, en cherchant son sens c’est à dire la direction qu’elle veut vous faire prendre et en la résolvant soit de façon pratique (explications, actes.) soit en la sublimant (pardon, prières.). Dans tous les cas de figure, nous vous conseillons vivement de demander de l’aide à votre guide (ange gardien) car c’est en accord avec lui que vous avez choisi le canevas de cette vie. L’aide du monde spirituel est indispensable, aussi demandez, demandez sans cesse, ne craignez pas d’importuner. Le sommet semble inaccessible pour celui qui, immobile et gémissant, est assis sur son derrière. Pour celui qui marche, il se rapproche à chaque pas.
Ne soyez plus endormie, soyez spirite ! Bien à vous
Michel

 

 

Exorciste - Cameleon - 30/05/2002

Comment exorciser les Esprits en un lieu ? La méthode complète, s’il vous plaît...

Bonjour Cameleon,
Au risque de vous décevoir, nous ne vous livrerons pas la méthode complète pour exorciser les esprits en un lieu. Pourquoi ? parce que chez nous, il n’en existe pas !
Les Esprits sont présents en tout lieu, ils nous accompagnent en grand nombre dans notre vie quotidienne. En plus de notre guide, notre ange gardien, nous avons des Esprits protecteurs qui nous aident et selon l’endroit où nous sommes, selon ce que nous faisons, nous sommes en contact sans le savoir, avec une foule d’Esprits. Certains peuvent être ignorants ou farceurs et essayer de s’amuser à nos dépends. Très peu, heureusement sont franchement mauvais. Souvent les Esprits inférieurs, qui étaient trop attachés à la matière et qui de ce fait n’ont pu évoluer vers la lumière, restent à proximité des lieux qu’ils ont fréquentés de leur vivant et peuvent interférer avec les personnes fréquentant ces lieux, surtout si certaines ont des facultés médûmniques méconnues ( histoires de maisons hantée avec souvent une adolescente).
Alors comment procéder ?
D’abord reconnaître la présence d’un esprit inférieur dans un lieu déterminé. Ensuite, pouvoir communiquer avec lui pour lui faire comprendre l’erreur qu’il commet à ne pas vouloir évoluer. Son intérêt est d’abandonner cet endroit pour poursuivre son évolution. Ceci est difficile et se fait par l’intermédiaire d’un médûm confirmé, assisté d’autres médûms expérimentés, qui se rendent sur place. Souvent plusieurs séances sont nécessaires. il faut être rempli de compassion pour cet esprit malheureux qui ne comprend pas son destin et qui parfois ne sait même pas qu’il s’est désincarné ! Avec patience, avec amour, avec fermeté il faut lui ordonner de quitter le monde matériel et de s’ouvrir au monde des Esprits pour recevoir aide et guidage. Alors il sera pris en charge par des Frères plus évolués.
Si votre question correspond à un problème personnel, de grâce, n’essayez pas de le résoudre seul, les risques d’obsession existent. Vous pouvez contacter un centre spirite qui vous apportera aide et assistance.
N’oubliez pas la prière et demandez de l’aide à votre ange gardien.
Nous aussi, un jour prochain, seront dans le monde des Esprits.
Michel

 

 

Comment fait-on pour appeler les Esprits ? - Rémi F - 26/05/2002

Que doit-on faire pour appeler les Esprits ? Faut-il des objets spéciaux ?

Toute pratique spirite ne peut se faire sans la connaissance de la doctrine spirite qui est un ensemble de principes et de lois, révélée par les Esprits supérieurs et contenue dans les ouvrages d’Allan Kardec que vous pouvez télécharger sur notre site.
Le spiritisme doit être étudié, analysé et pratiqué dans tous les aspects fondamentaux de la vie : scientifique, philosophique, religieux, éthique, moral...
Bonne lecture, bonne étude... sur de bonnes bases !
Gilles.

Sexe et évolution - Carlos - 24/05/2002

Bonjour,
Je viens régulièrement consulter votre rubrique Agora. C’est un plaisir souligné d’une bonne source d’information dans ma propre quête. Je voudrais en profiter pour vous demander si le fait que l’on fasse souvent l’amour à sa compagne /femme, si cela, d’une certaine manière, va contre les principes de la loi de l’évolution ? Ne pensez-vous pas qu’il serait utile de confronter le Spiritisme au Sexe et à sa pratique ? Je veux dire par-là, quel serait le bon comportement sexuel à avoir pour être en phase avec le Spiritisme ? Merci. PS : Les personnes qui posent des questions dans ce forum devraient bien lire celles déjà présentes afin de voir s’il est utile de reposer plusieurs fois la même question !

Sources de sensations et d’émotions, le sexe ne doit pas être utilisé à la légère. L’usage anormal de la sexualité, à la recherche de plaisirs bizarres et troublants, ne fait que compromettre l’Esprit et lui donner l’occasion de relations obsessives avec des Entités vicieuses du monde spirituel.
Le « bon comportement » est l’usage de la sexualité gouvernée par l’amour, avec pour objectif la famille.
Mickaël.

 

 

Ecriture automatique - Couik couik - 17/05/2002

Bonjour,
J’ai pu assisté à pas mal de phénomènes en tous genres ; j’ai parcouru différents courants tous plus ou moins fréquentables si l’on peut dire : shamanisne, magie blanche et noire, satanisme etc...
Mais le savoir et la connaissance de ces différents modes m’attirent plus que la pratique à vrai dire. Voilà, une de mes amies dont certains membres de sa famille espagnole sont, si je puis dire, dans la coutume d’une forme de sorcellerie de magie blanche : prière incatatoire etc... il y a peu de temps de cela, elle s’exerca à l’écriture dite automatique et en tira certains résultats.
Dans ses écrits, elle a reçu un message parlant de la dernière descendante des ORACLUNES ; si c’est bien cela que j’ai pu décrire. Malheureusement mon savoir et mes recherches furent vaines et sans réponse à cette question d’ORACLUNE. Auriez-vous des informations et autres documents, sources de connaissances pouvant m’aider à paufiner mes recherches afin de pouvoir l’aider dans sa démarche.
Merci d’avance.

Bonjour,
Le Spiritisme n’a rien à voir avec les pratiques occultes !
il parle de Dieu, de réincarnation, de médûmnité... mais aussi de lois morales, d’amélioration de soi, de charité, d’humilité... c’est un tout mais je ne vais pas développer davantage le sujet, notre site en parle largement.
Dans le message de votre amie, il est clair que la réponse qu’on lui a donné est celle d’un Esprit farceur. En effet, lorsque l’on pratique de l’écriture sans comprendre la portée spirituelle du Spiritisme, on attire des Esprits de la même forme de pensée que l’on a soi-même. Elle se trouve embrouillée dans des pratiques occultes, elle évoque donc des Esprits du bas astral attirés par ces pratiques et qui vont lui raconter n’importe quoi.
Le meilleur conseil que l’on peut vous donner c’est de réfléchir à la teneur du message et de n’accepter que des choses cohérentes, des choses que vous pouvez comprendre et de vous instruire en lisant le livre des Esprits d’Allan Kardec afin de bien comprendre ce monde de l’au-delà qui n’est guère différent du nôtre : ce sont les mêmes individus sans corps physique !
Cordialement,
Catherine.

 

Entités - Frédérique - 11/05/2002

Bonjour à tous,
Je me suis rendue hier soir à un salon de voyance et j’ai rencontré deux dames fort sympathiques qui vendaient des huiles et des bougies pour dépolluer les lieux et les personnes entre autres choses.
J’ai trouvé très intéressant de discuter avec elles car elles étaient très équilibrées et bienveillantes. A un moment, l’une d’entre elle a testé mon niveau d’énergie et il s’est avéré que je suis très faible, fatiguée et épuisée en ce moment et elle a pu le constater.
Surtout, je souffre de maux de gorge et de brûlures d’estomac en ce moment et je n’ai rien dit à ce sujet, ni que j’étais fatiguée d’ailleurs mais ceci elle a pu également le constater. J’ai été très impressionnée.
Alors, je lui ai avouée que depuis un mois environ je n’étais pas du tout dans mon assiette et alors en me testant elle m’a dit que spirituellement j’étais proche du bas-astral : alors que je prie, je fréquente les églises presque tous les jours et que j’essaie d’être la plus positive possible et que quelqu’un m’en voulait terriblement - un homme- et qu’il m’avait jeté un sort.
Et c’est comme si je l’avais pressentie car je lui ai dit que je me sentais squatté par une entité qui me voulait du mal et me tirait en bas depuis quelque temps.
J’ai même eu des hallucinations et des visions des cauchemars horribles, des angoisses etc...des fatigues accablantes inexpliquées, des moments de lassitude, des envies de suicide, des pertes d’énergies etc... et même des accès de méchanceté envers de gens que j’aime alors que rien dans ma vie - à part les difficultés rencontrées par tout un chacun- ne pouvait justifier cette attitude.
Je me sentais rejetée et que tout ce que j’entreprenais capotait. Je suis d’une nature calme, j’ai bon caractère, je ne fais pas d’excès, je suis raisonnable, bref je ne comprenais pas. Elle m’a parlé même d’exorcisme car la personne qui m’avait jeté cette malédiction n’allait pas l’enlever.
Elle m’a dit qu’il fallait un traitement de choc car j’étais vraiment chargée négativement. Elle m’a dit que j’allais mal surtout mentalement même les bagues que j’avais sur moi étaient chargées.
J’avoue que tout ça me fait peur surtout que j’avais fait un cours récemment sur les énergies : antenne de Lecher que je capte des messages et parfois de l’écriture automatique en me protégeant bien sûr ! il paraît que j’ai un don, un fluide et ça, je le savais aussi depuis longtemps notamment avec le pendule.
Alors maintenant j’ai tout arrêté...
Que dois-je faire ?
Utilisez les bougies et l’huile ? Faire des prières ? Consultez ?
Merci de votre réponse !

Premièrement : Priez votre guide, demandez-lui de vous aider dans ce moment difficile...
Deuxièmement : Nous vous déconseillons de pratiquer seule l’écriture automatique parce que vous ne pouvez pas avoir de contrôle par d’autres médûms et vous ne pouvez pas savoir si des Esprits farceurs s’amusent de vous...
Troisièmement : Nous sommes tous médûms mais avec des perceptions différentes, cela demande étude, réflexion...
Quatrièmement : vous pouvez consulter beaucoup d’ouvrages sur notre site et vous comprendrez davantage ce monde de l’au-delà et aussi que la médûmnité est un don gratuit... Avec tout ceci, je doute qu’il faille attacher une grande importance aux propos de ces deux dames qui de toute façon se font payer...
Fraternelles salutations.
Bernard.

 

La souffrance - F - 11/05/2002

Cher tous et toutes,
Ma question est simple : En quoi le spiritisme peut-il aider à gérer, comprendre voire accepter la souffrance ? Dans mon cas, je suis quasi sûr de vivre avec une souffrance continue et psychiquement minante jusqu’à la fin de mes jours. A moins que je ne mette fin à mes jours, ce n’est pas cette souffrance qui devrait raccourcir mon espérance de vie. Bref, je vis une torture qui me donne envie d’hâter le passage dans l’au-delà ou le néant alors qu’auparavant j’aimais la vie. Que peut dire le spiritisme à cet égard ? J’ai toujours demandé l’assistance du Créateur et de mon guide mais je me sens fort seul malgré tout. Merci de m’apporter une éventuelle réponse.

Bonjour,
La douleur sait chacun de nos pas dans cette humanité. Elle nous guette à tous les détours du chemin. Pourquoi la douleur ? Est-elle une punition, une expiation ? Est-elle la réparation du passé, le rachat des fautes commises ?
Au fond, la souffrance n’est qu’une loi d’équilibre et d’éducation. Sans doute, les fautes du passé retombent sur nous de tout leur poids et détermine les conditions de notre destinée. La souffrance n’est souvent que le contre coup des violations commises envers l’ordre éternel.
Devant la douleur et la mort, l’âme du martyr se révêle dans sa beauté touchante, dans sa grandeur tragique. Supprimez la douleur et vous supprimez du même coup ce qui est le plus digne d’admiration dans ce monde, c’est à dire le courage de la supporter. C’est par les souffrances dignement supportées qu’on gravit les chemins du ciel.
Alors ne faiblissez pas, si vous n’allez pas au bout de vos souffrances dans ce monde, vous devrez les continuer dans l’au-delà.
Priez votre guide, priez Dieu qu’ils vous apportent la force nécessaire pour supporter votre épreuve que vous avez demandé avant de vous incarner et ils vous aideront à poursuivre votre chemin jusqu’à son terme. L’aide dont vous avez besoin vous sera accordée.
Prière du coeur, bien sûr !
Fraternellement,
Gilles.

 

 

Pratiquer l’écriture - Damien - 08/05/2002

Bonjour,
Je recherche une personne sérieuse sachant pratiquer l’écriture automatique. J’ai déjà essayé en vain. De plus, j’avoue que cela me fait peur ! Pourquoi ? J’ai toujours eu l’impression d’ être proche de mon arrière-arrière grand-mère. J’aimerais savoir si vous pouviez renter en contact avec elle pour moi...

Bonjour Damien,
Vous cherchez un médûm écrivain pour obtenir une communication avec votre arrière arrière grand-mère. Vos essais d’écriture automatique ont été infructueux.
Que répondre ? Vous devez être jeune et vous êtes en recherche. Votre arrière arrière grand-mère peut être présente dans votre cœur, vos pensées et vos prières. il y a mille façons de communiquer avec nos défunts et lorsque nous sommes vigilants ils nous font souvent de petits clins d’œil. Croyez-vous qu’ils obéissent au doigt et à l’œil à la convocation de n’importe quel médûm ?
L’apprentissage de l’écriture automatique est forcément long et fastidieux. Nous vous conseillons de lire ou relire le passage du livre d’Allan kardec le "Livre de Médûms" se rapportant à cet apprentissage. ( Vous pouvez le télécharger sur notre site). il est préférable d’effectuer un travail en commun, dans un centre spirite, sous le regard bienveillant de médûms confirmés, ce qui en plus ferait disparaître vos appréhensions.
En somme nous ne faisons pas du sur mesure et ne pouvons répondre favorablement à votre demande. Mais nous pouvons vous affirmer que votre arrière arrière grand-mère est bien vivante dans le monde des Esprits, qu’elle veille sur vous et qu’elle ne peut que vous encourager à continuer votre quête.
Le spiritisme n’est pas seulement une affaire de transcommunication, c’est surtout une philosophie conduisant à un idéal de vie basé sur la fraternité et la foi en l’évolution de chaque être humain au travers de nombreuses incarnations.
Gardez l’espoir.
Michel

 

 

Questions sur la régression - Holmes - 01/05/2002

Salut,
C’est encore moi, on m’a parlé d’une expérience sous hypnose appelée régression et qui permettrait d’en savoir plus sur son passé et même ses vies antérieures. Ne pouvant qu’admettre mon ignorance sur le sujet, je me tourne vers vous afin de vous demander ce que vous savez sur ce type d’expérience, en quoi ça consiste exactement, les risques... Merci d’avance pour votre réponse et pas d’avance pour le boulot que vous faites si bien et bénévolement. Fraternellement, Olivier.

Bonjour,
Les régressions sous hypnose sont effectivement pratiquées pour retrouver des vies antérieures. Néanmoins, on ne sait jamais si les souvenirs qui reviennent sont exacts ou non car il y a souvent intervention d’Esprits farceurs et trompeurs. De plus, cette pratique peut provoquer des désordres psychiques.
Si Dieu a jugé bon de mettre un voile sur nos vies passées, elles sont souvent pas très belles, c’est pour éviter de raviver les douleurs, les haines et les passions. De connaître nos vies antérieures risquent pour la plupart d’entre nous d’être un boulet pour notre évolution actuelle et future !
Fraternellement à vous.
Bernard.

 

 

Ecriture automatique - Christelle - 28/04/2002

Bonjour,
il y a un peu plus deux ans, j’ai perdu mon grand-père. Cette personne comptait énormément dans ma vie pour ne pas dire qu’elle m’était vitale !
Quand mon grand-père est décédé, j’étais enceinte, au tout début de ma grossesse. J’ai eu énormément de mal à accepter qu’il parte avant d’avoir connu ma fille. Durant toute me grossesse, j’ai essayé de ne pas penser à cette énorme perte que je venais de vivre. Une fois ma fille venue au monde, les choses ont commencé à devenir de plus en plus difficiles...
Le vide que mon grand-père a laissé dans mon coeur, même ma fille que j’adore n’a pas pu le combler. J’ai vu un médecin, qui m’a donné des anti-dépresseurs. Je ne voyais aucune améloration. Je dois vous dire que je crois évidement à la vie après la mort, depuis de nombreuses années et que j’ai une amie avec laquelle nous parlons très souvent de tous ces sujets.
Cette amie, me voyant arriver au fond du gouffre, a fini par m’apporter des livres sur tous ces sujets, dont un livre : cours d’apprentissage d’écriture automatique dans lequel se trouve le nom d’Allan Kaderc. inutile de vous dire que j’ai dévoré ce livre, car avant, je n’arrêtais pas de dire qu’il fallait absolument que j’arrive à rencontrer quelqu’un qui communique avec l’au delà, c’était pour moi la seule façon que j’avais de m’en sortir. Alors, j’ai fini par essayer...
Ma main s’est affolée sur le papier, au départ, j’ai eu un peu peur, car il est vrai que c’est impressionant et puis j’ai recommmencé. Ma main a continué à écrire à une allure très rapide, j’avais les yeux fermés et je sentais bien ma main revenir à chaque fin de phrase.
Et puis comme je faisais pour pouvoir communiquer avec mon grand-père, vers la fin de la communication, il est écrit : que je t’aime de tout mon coeur. Je l’aime elle aussi. Je suis avec toi pour toujours. Je dois partir maintenant, je reviendrai c’est promis. Dis à ta grand-mère que je suis avec elle pour toujours.
Tout le début de la communication est totalement illisible, par contre les mots que je viens de vous écrire sont très bien écrits et lorsque je les écrivais, je savais dans ma tête ce que j’étais en train d’écrire. Depuis, j’ai essayer à plusieurs reprises de recommencer mais les communications sont illisibles. Pourriez-vous me dire si à votre avis, c’est bien avec mon grand-père que j’ai communiqué ou si mon envie tellement forte d’entrer en contact avec lui a pu faire que ce soit moi ou plutôt mon subconscient qui aurait créer ça ?
Je vous avoue que si j’avais la possibilité de pratiquer l’écriture automatique correctement, je pourrais en faire profiter d’autres personnes et pourquoi pas soulager leurs peines et leurs craintes.
En attendant, je vous remercie pour ce site internet, qui m’a fait découvrir plein de bonnes choses. Mille merci.

Bonjour Christelle,
J’ai été très touché par votre message. L’intensité de l’affection qui vous liait à votre grand-père transparaît de façon remarquable et je comprends bien quelle perte terrible a été pour vous son départ.
Je suis persuadé que c’est lui qui a guidé votre main et qu’effectivement il est avec vous pour toujours, veillant sur vous et sur votre famille. il a donné une réponse on ne peut plus claire à vos interrogations et à vos doutes. il a voulu vous rassurer et vous permettre d’évoluer. Soyez heureuse et remerciez Dieu d’avoir permis une telle communication.
Cependant, ne soyez pas surprise si vous n’obtenez plus rien. Si vous voulez développer votre médûmnité, en écrivant, vous devez faire un apprentissage comportant une partie théorique et une partie pratique.
Pour la philosophie spirite (partie théorique) je vous conseille de lire les œuvres d’Allan Kardec en particulier le Livre des Esprits et le Livre des médûms.
Pour la partie pratique, il est difficile de rester isolée et préférable de travailler sous la conduite et les conseils de médûms expérimentés par exemple en rejoignant un centre spirite (voir liste sur notre site).
Si ce n’est pas possible, ne vous découragez pas, continuez ,mais faites-le sous la protection de Dieu et de votre ange gardien, en priant et méditant, et ne cherchez pas dans un premier temps à obtenir des communications pour d’autres personnes.
Vous êtes en rodage ! Priez, doutez et persévérez ! Si vous avez besoin d’autres explications n’hésitez pas à nous contacter.
Soyez en paix.
Michel

 

De la mission spirite - Holmes - 19/04/2002

Premièrement je tiens à vous remercier pour votre réponse à la fois amicale et encourageante.
Ensuite, je tiens à vous faire part de mes réflexions sur la mission spirite.
Pour cela je vais en premier lieu vous conter une histoire qui m’est venue à l’esprit il y a seulement quelques minutes comme en réponse à plusieurs des questions que je me suis posé aujourd’hui : il était une fois un paysan qui avait deux fils ; lorsqu’il mourut, il légua à chacun d’eux la moitié de sa terre avec pour seule instruction d’en faire ce que bon leur semblerait. Le premier planta du blé et autres céréales pour pouvoir faire du pain. Le second décida de cultiver des plantes exotiques pour gagner beaucoup d’argent en les vendant aux riches.
Tous deux travaillèrent durs pour faire pousser leurs semences mais si les céréales poussaient bien, les plantes tropicales, loin de leur environnement d’origine ne poussèrent pas. Ainsi le premier frère put faire du pain et le vendre alors que le second se retrouva sans rien que sa terre nue. On peut tirer de cette fable plusieurs enseignements quant à la mission spirite. Celui qui est placé en premier plan se rapporte à l’orgueil.
Afin d’accomplir sa tâche de la meilleure manière, il faut d’abord ne pas s’auto-assigner une mission trop lourde pour soi car alors on ne peut arriver à rien. il faut savoir faire preuve d’humilité et se limiter à ce que l’on peut faire.
Mais cela n’est pas suffisant car quand on sait que l’on peut faire quelque chose, il faut encore le faire et cette fable nous dit bien que les deux frères travaillèrent durs et il doit en être de même pour nous.
Je ne voyais pas très bien au début en quoi consistait réellement la mission spirite et même je ne me vanterai pas de le savoir exactement aujourd’hui car des choses peuvent toujours nous échapper et nous échappent toujours.
Je le vois mieux maintenant et je sais que j’aurais toujours quelque chose à faire dans le cadre de cette mission et qu’il me suffira de regarder attentivement autour de moi pour savoir quoi et quand il sera temps de le faire.
Cette mission est importante car elle nous enseigne à la fois humilité, patience, dévouement, désintéressement et amour et c’est pourquoi je vous invite tous à la continuer.
Fraternellement, Olivier.

Bonjour Olivier,
Effectivement, la mission d’un spirite est grande et importante mais la moisson sera belle !

 

 

Ecriture automatique - Patricia - 18/04/2002

Bonjour,
Je m’appelle Patricia Pichon, j’ai 18 ans et je suis étudiante. Voilà déjà quelques semaines de cela, un Esprit a voulu me contacter ; j’ai remarqué sa présence par le frétillement d’une flamme de bougie. Sans y croire vraiment, j’ai pris une feuille de papier et un stylo.
Je n’ai pas attendu beaucoup de temps que déjà une force dans ma main la faisait bouger et de ce mouvement naîssait une écriture incompréhensible.
J’ai abandonné, pour recommencer une deuxième fois une semaine plus tard parce que la même bougie frétillait encore. Alors est apparut nettement : je suis Guy.
C’était la seule chose sur la feuille qui était lisible parce que je posais des questions mais les réponses étaient des griboullages. Peut-être manquait-il d’énergie...
Je voudrais votre avis sur cette expérience, savoir si je n’ai pas eu affaire à un Esprit moqueur ou si ce n’était pas le fruit de mon inconscient qui voulait me convaincre que je suis médûm.
Parrallèlement j’ai toujours été très attirée par le paranormal, par tout ce qui concerne les Esprits ou l’ésotérisme, est-ce qu’il y aurait un rapport ?
En attendant une réponse, je vous remercie de l’attention que vous avez bien voulu portée à ce courrier. Amicalement.

Bonjour Patricia,
Souvent quand une bougie "frétille" c’est à cause d’un courant d’air et non l’appel d’un esprit. Mais je suis taquin ! Votre expérience est un cas d’école. Votre médûmnité est indéniable, mais plusieurs remarques sont nécessaires.
Votre sensibilité naissante et ignorante vous rend accessible sans retenue,
- Vous êtes seule,
- Vous ne demandez ni aide ni protection, vous travaillez sans filet,
- Vous n’avez aucun moyen d’authentifier la réalité et la qualité de l’esprit qui se manifeste. Un simple prénom, ça ne veut rien dire. Cet esprit peut bien vouloir s’amuser ou même pire. il a peut-être besoin d’aide que vous ne pourrez pas lui apporter.
- Vous devez construire votre médûmnité par un chemin spirituel approprié, fait de prières, de méditations et de lectures. Lisez, relisez, méditez les ouvrages d’Allan Kardec en particulier le "livre des Esprits". Etre médûm c’est être un canal pour progresser et pour servir. Si vous voulez développer vos dons, nous vous conseillons de rejoindre un groupe sérieux pratiquant le spiritisme, de manière à effectuer une initiation correcte sous le contrôle de médiums chevronnés. Vous apprendrez à demander l’aide de votre guide, à trier et analyser vos sensations, à chasser certaines entités importunes, à augmenter vos vibrations ce qui attirera vers vous des Esprits de qualité.
Ce travail est long, difficile et demande beaucoup d’humilité et de patience. Mais n’en n’est-il pas ainsi chaque fois que la route monte vers Dieu ? Mais également quelle joie profonde de ressentir au fond de soi la plénitude de la présence.
Ne vous découragez pas, votre jeune âge vous autorise tous les espoirs. Vous serez vous-même la bougie qui brille pour autrui.
Michel

 

 

La cartomancie - Yann - 14/04/2002

Bonjour à tous,
Je tiens tout d’abord à féliciter les membres de toutes les associations Spirites ALLAN KARDEC. C’est un travail immense que de maintenir un tel dynamise dans vos travaux et notamment dans la tenue de ce site.
Je viens d’avoir 19 ans, je suis encore très jeune, mais je me suis découvert une passion pour le Spiritisme et pour sa philosophie, ainsi que pour tout ce qui est attaché aux phénomènes étranges.
J’ai lu beaucoup d’ouvrages concernant le domaine spirite, notamment les magnifiques Livre des Esprits et Livre de Médûms qui sont disponibles sur ce site. Ayant une famille particulièrement portée sur l’occultisme, dont ma mère qui est médûm écrivain, depuis déjà longtemps, j’assiste à des séances de Spiritisme.
Depuis un certain temps, ma mère s’adonne au tarot, et j’aimerais savoir si cette science (la cartomancie) est belle et bien exacte ou alors n’est que le pur fruit du hasard. En effet, d’après ce que j’ai lu à ce sujet, les cartes sont sensées donner réponse à des questions.
Pour répondre à ces questions, les cartes seraient-elles douées d’une intelligence ou alors seraient-elles en fait maniées par des Esprits ?
Ou peut-etre le magnétisme joue-t-il un rôle ? Dans ce cas, le magnétisme serait doué d’intelligence et parlerait par le biais des cartes...?
Je vous serait très reconnaissant de répondre à ces quelques questions. Je vous remercie de la part de tous ceux qui suivent vos travaux et vous souhaite autant de bonheur et d’amour qu’il soit possible. A bientôt.

Bonjour Yann,
Je te remercie pour tes félicitation adressées aux associations Allan Kardec. Leur but est de témoigner de la révélation faite aux hommes par les Esprits supérieurs afin de les conduire vers plus de spiritualité pour qu’ils retrouvent l’essence divine qui est inscrite au plus profond d’eux-mêmes.
Aussi seras-tu très déçu que le Spiritisme ne donne pas de réponse aux questions que tu poses. Au contraire, il met en garde les personnes qui font appel aux Esprits pour répondre à des questions concernant le passé, le futur ou demandent des solutions clé en main pour des problèmes d’ordre matériel.
Exemple de réponse d’un Esprit concernant ce type de question : Encore une fois, notre mission est de vous faire progresser ; nous vous aidons autant que nous pouvons. Celui qui demande aux Esprits supérieurs la sagesse ne sera jamais trompé ; mais ne croyez pas que nous perdioçns notre temps à écouter toutes vos niaiseries et à vous dire la bonne aventure ; nous laissons cela aux Esprits légers qui s’en amusent, comme des enfants espiègles. Voir le livre des médûms, seconde partie, questions 289-290-291-293.
Yann, tu peux consulter notre site, le sujet 20 intitulé : La chiromancie selon Allan Kardec. Le support divinatoire n’est pas le même mais le principe est identique et repose vraisemblablement sur les mêmes mécanismes.
A titre personnel, je répondrais qu’à recourir régulièrement à des personnes pratiquant la divination, il y a grand danger d’être instrumentalisé. La voie la plus sage pour connaître ce qui nous est nécessaire est la pratique de la prière et de la méditation. Elles seules filtrent la nature des Esprits qui nous assistent.
Un dernier conseil : Yann, ne cherche pas le sensationnel, cherche l’essentiel. Et l’essentiel se trouve rarement dans les choses ronflantes, mais le plus souvent dans les petites choses. Jésus n’a-t-il pas dit : De la pierre que les bâtisseurs rejettent, je ferai ma pierre angulaire.
Bonne chance dans ta quête de Vérité.
Marc

 

 

Dieu - FrJP - 12/04/2002

Bonjour,
Voilà ça fait plus ou moins un an que j’ai découvert le Spiritisme et j’aimerais poser une question qui me trotte dans la tête depuis un moment : Est-ce que Dieu a une âme comme nous les êtres humains ? Est-ce quelque chose de beaucoup plus évolué ? J’aimerais savoir aussi lorsque l’on est suffisament évolué, nous pouvons lui parler comme nous le faisons avec un autre Esprit c’est-à-dire pouvoir le voir. Je sais que cette question peut paraître un peu spéciale mais elle me tracasse depuis un petit temps. Existe-t-il aussi des livres sur le magnétisme que vous pourriez mettre à disposition sur ce site ? Je voulais vous dire aussi que votre site est vraiment bien fait et contient beaucoup d’informations. D’avance merci et bonne continuation pour votre site.

Bonjour,
Voici la définition de Dieu :
A la question : « qu’est-ce que Dieu ? » Les Esprits répondent : « il est l’intelligence suprême, cause première de toutes choses. »
Kardec ajoutera à cette définition :
· Dieu est éternel : s’il avait eu un commencement, quelque chose aurait existé avant lui ; il serait sorti du néant, ou bien il aurait été créé lui-même par un être antérieur. C’est ainsi que, de proche en proche, nous remontons à l’infini dans l’éternité.
· il est immuable ; s’il était sujet à des changements, les lois qui régissent l’univers n’auraient aucune stabilité.
· il est immatériel : c’est-à-dire que sa nature diffère de tout ce que nous appelons matière, autrement il serait sujet aux fluctuations et aux transformations de la matière, et il ne serait pas immuable.
· il est unique ; s’il y avait plusieurs dieux, il y aurait plusieurs volontés ; et dès lors il n’y aurait ni unités de vues, ni unités de puissance dans l’ordonnance de l’univers.
· il est tout-puissant, parce qu’il est unique. S’il n’avait pas la souveraine puissance, il y aurait quelque chose de plus puissant que lui ; il n’aurait pas fait toutes choses, et celles qu’il n’aurait pas faites seraient l’œuvre d’un autre Dieu.
· il est souverainement juste et bon. La sagesse providentielle des lois divines se révèle dans les plus petites choses comme dans les plus grandes, et cette sagesse ne permet de douter ni de sa justice, ni de sa bonté.
· Dieu est infini dans toutes ses perfections. Si l’on suppose imparfait un seul des attributs de Dieu, si l’on retranche la moindre parcelle de l’éternité, de l’immuabilité, de l’immatérialité, de l’unité, de la toute-puissance, de la justice et de la bonté de Dieu, on peut supposer un être possédant ce qui lui manquerait, et cet être, plus parfait que lui, serait Dieu.
Le langage humain est impuissant à exprimer l’idée de l’être infini. Dès que nous nous servons de noms et de termes, nous limitons ce qui est sans limites. Toutes les définitions sont insuffisantes et, dans une certaine mesure, induisent en erreur. Cependant la pensée, pour s’exprimer, a besoin de termes. Le moins éloigné de la réalité est celui par lequel les prêtres d’égypte désignaient Dieu : Je suis, c’est-à-dire je suis l’être par excellence, absolu, éternel, de qui émanent tous les êtres.
La question de Dieu est le plus grave de tous les problèmes suspendus sur nos têtes et dont la solution se lie d’une manière étroite, impérieuse, au problème de l’être humain et de sa destinée, au problème de la vie individuelle et de la vie sociale.
La connaissance de la vérité sur Dieu, sur le monde et la vie est ce qu’il y a de plus essentiel, de plus nécessaire, car c’est elle qui nous soutient, nous inspire et nous dirige, même à notre insu. Pour élucider un tel sujet, nous avons maintenant des ressources plus hautes que celles de la pensée humaine ; nous avons l’enseignement de ceux qui ont quitté la terre, l’appréciation des âmes qui, ayant franchi la tombe, nous font entendre, du sein du monde invisible, leurs avis, leurs appels, leurs exhortations.
Or, que disent ces Esprits sur la question de Dieu ? L’existence de la Puissance suprême est affirmée par tous les Esprits élevés. Ceux d’entre nous qui ont étudié le spiritisme philosophique savent que, tous les grands Esprits, tous ceux dont les enseignements ont réconforté nos âmes, adouci nos misères, soutenu nos défaillances, sont unanimes à affirmer, à proclamer, à reconnaître la haute intelligence qui gouverne les êtres et les mondes. ils disent que cette intelligence se révèle plus éclatante et plus sublime à mesure que l’on monte les degrés de la vie spirituelle. Pour ce qui concerne le magnétisme, nous n’avons pas d’ouvrage à disposition sur notre site.
Fraternellement,
Gilles

 

 

Satan - Frédérique - 02/04/2002

Bonjour à tous,
Je viens de lire le dernier message ou plutôt la dernière réponse et je m’étonne de lire que Satan n’existait pas ! il est mentionné dans la Bible, le nouveau testament, l’Apocalypse et se manifeste sous diverses formes occasionnant divers maux. il est vrai que nous avons le libre arbitre mais Jésus lui-même lors de son jeûne de 40 jours dans le désert a été tenté par lui. D’accord, il a résisté et dans l’Evangile selon St Luc je crois il est dit que Satan est entré dans Judas et lui a suggéré de trahir Jésus ! Cette négation remettrait en question la notion de péché originel et le fondement de toute notre croyance car si le tentateur, le serpent, l’ange déchu n’existaient pas ils n’auraient pu entraîner l’humanité hors du paradis et la condition de l’homme serait différente. Jésus n’aurait eu besoin de venir racheter nos fautes etc... Quel est l’argument de votre affirmation ? Le mal existe bel et bien.

Bonjour,
Eh oui, le mal existe bel et bien mais c’est l’homme qui en est la cause. il semblerait que vous ayez bien étudié la doctrine catholique et je vous invite maintenant à faire de même avec la philosophie spirite.
Lisez attentivement les ouvrages d’Allan Kardec, de Léon Denis et de Gabriel Delanne, vous y trouverez un trésor de connaissances et toutes les réponses à vos interrogations !
Satan est un symbole, il n’existe pas ! il représente toutes les mauvaises pensées et les mauvaises actions que nous avons faites. Satan rentrant dans Judas représente les mauvaises pensées que la jalousie, l’envie et l’orgueil lui suggèrent et qui l’amène à trahir Jésus.
La notion de péché originel est aussi symbolique... le paradis représente les lieux où nous irons lorsque nous aurons atteints une certaine évolution, lieu d’harmonie et de bien-être mais qui c’est certes pas le cas de la terre qui reste un lieu peu évolué.
Jésus n’est pas venu sur terre pour racheter nos fautes car nous le faisons nous-mêmes en nous réincarnant, mais il est venu pour nous dire de nous aimer les uns et les autres et pour nous donner l’exemple d’une vie au service de son prochain et quel exemple !
Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre article sur Satan. Vous trouverez aussi d’autres informations sur cet extrait du Ciel et l’Enfer
Amicalement,
Gilles.

 

 

Stigmates apparues lors d’un enterrement - Barbara - 02/04/2002

Bonjour,
J’ai été témoin d’apparitions de stigmates noires ressemblant à des griffes droites et de formes style trois M W localisées sur la main d’une personne de ma famille suppoosée être possédée de naissance par une âme agitée et forte. Nous soupçonnons la personne de notre famille morte cinq jours avant d’y être pour quelque chose à propos des stigmates et à propos de la possession même ; elle aurait jeté un sort. Peut-être a-t-elle voulu entrer en communication avec ? Je précise que quelques secondes avant l’apparition des stigmates la personne possédée a regardé involontairemant deux fois en l’air. Merci de m’éclairer si vous avez un cas similaire ou une tentative de réponse. J’ai moi-même nettoyé la cendre des stigmates, je suis très marquée par ceci. A bientôt.

Bonjour,
A la lecture de votre message, il me semble qu’il y a beaucoup de superstitions... allons soyons rationnels !
Les stimagtes existent mais ils sont pas légions et heureusement car souvent ils sont la preuve que la personne est fort mal accompagnée sauf cas particuliers.
Cette personne, si elle pratique des rituels ou appeler les Esprits, doit impérativement cesser toutes ses activités et se tourner vers Dieu en élevant ses pensées... par une prière sincère prononçée avec des mots simples pour lui demander son aide.
Puis nous vous conseillons de vous instruire afin de mieux comprendre ce monde des Esprits, ne laissez pas les superstitions envahir votre raisonnement, la loi de Dieu est simple, rationnelle et claire loin des mauvais sorts, sortilèges... imagination débridée des humains !
Catherine.

 

 

Eglise catholique et le spiritisme - Rafael - 25/03/2002

Dans la bible, il existe plusieurs versets qui condamne la pratique du spiritisme, maintenant j’ai entendu dire que le Pape via le porte parole du vatican avait donné son accord pour la pratique du spiritisme moyennant certaines conditions. Pouvez vous m’en dire plus ? Merci

il existe effectivement dans l’Ancien Testament, des versets qui condamne la pratique de la divination et le commerce avec les morts. (à noter que le Spiritisme lui aussi condamne le commerce de la médûmnité). Ce sujet a été traité par Kardec dans son ouvrage le Ciel et l’Enfer au chapitre XI : Défense d’évoquer des morts. Vous trouverez dans ce chapitre toutes les réponses à ce sujet. Quant à l’attitude de l’Eglise catholique, le Père Gino Concetti à écrit dans l’Observatore Romano de novembre 1996 (journal officiel du Vatican) que la communication avec les morts pouvait être une bonne chose si elle était faite sous certaines conditions de recueillement.