Contact - Lorraine - 12/12/2001

Bonjour à tous,
Il y a un an, mon oncle s’est suicidé dans une foret en se coupant les veines. Il a laissé derrière lui un enfant et une femme enceinte. J’aimerais savoir si je peux rentrer en contact avec lui car il me manque... Bisous. Lorraine

Bonjour,
Le suicide est un acte grave, résultant du refus de vivre notre vie choisie avant notre incarnation aussi la situation d’un suicidé est une situation très difficile après la mort. Très souvent, il se trouve confronté à leur acte jusqu’à ce qu’il demande pardon à Dieu et cela, suivant l’évolution des individus peut durer longtemps.
Nous vous conseillons donc de ne pas l’appeler, cela rendrait la situation plus difficile ; cependant soyez certain que s’il arrive à trouver la paix un jour, il se manifeste lors d’un rêve pour vous dire qu’il est enfin bien mais soyez patiente cela peut durer des années ! Priez pour lui par l’intermédiaire de Dieu ou de votre guide, cela l’aidera davantage.
Bernard.

 

 

 

 

 

 

 

Souffrance - C - 11/12/2001

Bonjour,
Peut-on demander aux Esprits proches de nous et éclairés par notre Père le sens d’une souffrance importante et personnelle ? Comment exprimer cette question simplement et obtenir une réponse par un moyen simple sans être médium ?

Bonjour,
Nous pouvons toujours poser cette question par le biais de la prière à notre Père ou à notre guide, peut-être que vous aurez une réponse lors d’un rêve mais parfois il n’y en a pas alors il faut faire preuve de réflexion. Peut-être avons-nous un caractère difficile et des difficultés à se rendre sociable dans la société ? Peut-être que nous n’avons pas toujours le bon discernement et donc il nous arrive souvent de nous mettre dans des positions difficiles ? Peut-être avons-nous une vie loin des lois de la nature, des lois de Dieu ? Peut-être s’agit-il d’une épreuve choisie en raison de nos vies antérieures ?
Autant de questions dont il faut trouver les réponses !
Aussi nous conseillons toujours de faire son examen de conscience avec l’aide de son guide, cela aide à mieux se comprendre et à mieux s’accepter.
Cependant, il faut considérer la souffrance comme un moyen d’évolution car elle nous permet de réfléchir à notre situation, de voir les difficultés que nous rencontrons, de mieux les comprendre ; elle nous permet d’être plus patient, plus tolérent, elle nous apprend à être moins vindicatif et à se soumettre à la volonté de Dieu, de grandir notre foi en lui.
La souffrance a ses raisons mais parfois il nous appartient pas toujours de les connaître.
Fraternelles pensées.
Bernard.

 

 

 

 

 

Pouvez-vous me donner des noms de livres ? - Christiane - 10/12/2001

Bonjour,
Voilà, depuis l’âge de 40 ans, je fais le pendule car un jour, au lever une voix très sage m’a demandé de prendre le pendule. Donc, je le fais et il s’avère que depuis tous mes dires sont exacts avec des dates, des mois donnés ; cela s’avère vrai. Depuis quelques temps, j’arrive à voir et communiquer avec des gens décédés, donner des exactitudes sur des gens qui sont partis, la facon dont ils sont habillés. Par les messages qu’ils font passer, je sais pratiquement tout sur leur vie. De parler avec les défunts ne m’effrait pas bien au contraire, j’ai souvent un bien-être en moi et je sens leur presence. Je ne suis jamais seule, il y a des défunts qui me parlent et d’autres non. Je sais que cela vient par curiosité mais le problème c’est que je vis aux Etats-Unis et que je ne connais aucune personne qui puisse m’aider et qui parle bien le francais car je vis ici depuis 3 mois. Donc auriez-vous un nom de livre qui puisse améliorer mon savoir
Merci. Christiane.

Bonjour,
Nous n’avons pas d’ouvrages vous expliquant la manière de développer la médiumnité, ni de méthode, ni de façon particulière. Les ouvrages présents sur le site d’Allan Kardec ou de Léon Denis vous apporte une connaissance du monde spirituel et vous montre le besoin indispensable de s’améliorer personnellement pour pouvoir progresser.
Une bonne médiumnité ne peut progresser si nous cherchons à nous améliorer, à corriger nos défauts et à devenir charitable envers son prochain.
Dans notre centre, la manière dont nous développons la médiumnité est dû à l’expérience transmise par des médiums plus confirmés et adaptée aux difficultés que nous rencontrons mais toujours aidés par les conseils éclairés de nos guides.
Il est certain que votre travail médiumnique est très largement orientée par un besoin de curiosité ! Que nous importe qu’ils soient habillés de telle ou telle façon !
La médiumnité permet en effet de communiquer avec les morts mais elle n’est intéressante que si elle apporte un réconfort et une aide pour ceux qui restent sur terre.
Voici l’adresse du concile spirite des Etats-Unis, en vous adressant à eux, ils pourront vous donner le nom d’un centre spirite proche de chez vous :

United States Spiritist Council
P. O. Box 14026
20044-4026 Washington D.C.
tél : 02-47-46-27-90

Bonne poursuite.
Catherine.

 

 

 

 

 

 

Transcommunication - Olivier - 30/11/2001

Bonjour,
Je voudrais simplement savoir s’il est possible de communiquer avec un ordinateur et si oui, comment ? merci.

Bonjour,
Votre question aborde le sujet de la Transcommunication instrumentale (TCI), qui consiste à communiquer avec un Esprit par le biais des moyens technologiques comme le téléphone, le magnétophone, la vidéo, etc... Certains vont jusqu’à prétendre qu’on pourrait ainsi communiquer avec les Esprits sans l’aide de médiums.
Or, il n’a jamais été prouvé que l’Esprit pouvait se passer de médiums pour impressionner les bandes magnétiques ou autres. Au contraire, ces phénomènes, plutît rares d’ailleurs, ont toujours lieu en présence d’une personne qui jouerait le rîle de médium inconscient (voir le chapitre Médiums spéciaux du livre des Médiums, n°161)
L’Esprit puise en cette personne les fluides nécessaires pour pouvoir impressionner le matériel technologique de la même façon qu’il procède pour les manifestations à effets physiques.
Mickael.

 

 

Le Spiritisme : pratique seule ou isolée - Hélène - 29/11/2001

Bonjour,
J’ai lu les différents sujets où il est mentionné de pratiquer la communication spirite en groupe. Pour ma part, je ne pratiquer aucune communication, cependant j’y ai réfléchi et je pense que je comprends la démarche des personnes qui préfèrent essayer toutes seules : je ne pense pas que le problème se situe uniquement au niveau de la peur d’avouer ses croyances.
Je vois deux autres raisons à ce phénomène : tout d’abord, en France, il y a une peur du regroupement religieux : depuis la mise en place de la laïcité, on nous apprend dès l’école que la religion et la foi sont des questions privées, que seul l’individu peut décider en son âme et conscience de ses croyances.
Et d’après moi, c’est cette éducation qui apprend aux gens qu’ils ne doivent pas aller embêter les autres avec ce en quoi ils croient. La deuxième raison est celle du contenu de la communication spirite : la plupart des personnes qui veulent communiquer désirent connaître des choses concernant leur vie, comme par exemple "est-ce que je suis sur la bonne voie", " comment aider mes proches qui ont un problème", etc... et il est assez délicat d’imposer aux autres ses questions personnelles, sans compter aussi la gêne que l’on peut avoir sur des problèmes intimes ou qui peuvent paraître dérisoires face à d’autres tellement plus graves.
Je ne suis donc pas sûre, même si la pratique isolée semble déconseillée, qu’on doive absolument la proscrire.
Et s’il n’était pas possible de pratiquer ainsi, beaucoup de personnes s’éloigneraient du spiritisme, car cette communication isolée, même imparfaite, est peut-être une source de réconfort ? Qu’en pensez-vous ?
Avec mon amitié, Hélène

Bonjour,
Notre intention n’est bien sûr ni de proscrire ni de porter un jugement sur la médiumnité isolée. Comme vous, nous comprenons la démarche des personnes qui, sans aucune connaissance du monde spirituel, se livrent à cette pratique. Notre démarche est avant tout de prévenir au mieux les risques rattachés à une telle pratique et de limiter les deséquilibres psychiques qu’elle peut entraîner.
Aujourd’hui, Une abondante littérature commerciale sur les phénomènes occultes et paranormaux voudraient faire passer le message, très racoleur, que le Spiritisme est un phénomène entièrement nouveau et mystérieux et qu’il permettrait d’obtenir des réponses "magiques" et sans efforts à toutes nos demandes.
L’assimilation du Spiritisme avec la voyance, dans l’esprit des masses, ne favorise pas la remise en cause de ce message : on croit pouvoir consulter les Esprits comme l’on consulte un cabinet de voyance !
Le Spiritisme n’est pas une découverte nouvelle ; il a été observé depuis plus de 150 ans en France et dans le monde entier.
Si celui-ci a connu un déclin dans les pays dits industrialisés, il a connu une expansion énorme dans les pays d’Amérique latine et notamment au Brésil où le nombre de spirites est estimé à 16 millions de personnes.
Ces années d’expériences et d’observation on permit de tirer des conséquences et de juger des effets du Spiritisme.
Eh bien, n’en déplaise à ceux qui voudraient faire du spiritisme un divertissement religieux, il s’est avéré que, dans une grande majorité de cas, les personnes ayant pratiqué seules, sans connaissances préalables et régulièrement ont été l’objet de ce que les spirites appellent l’ « obsession ».
On peut comparer cette pratique à celle d’un homme s’amusant à expérimenter dans un laboratoire de chimie sans aucune connaissance des principes chimiques et sans aide extérieure. Il est presque certain que cette personne finirait par provoquer un accident.
Il en est de même dans la pratique spirite : celle-ci nécessite des connaissances préalables. Nous avons pu constater que l’obsession avait souvent pour origine deux causes : La première est le manque de discernement sur le contenu des messages et donc sur leur auteur. On imagine pouvoir reconnaître les Esprits mauvais par leur langage grossier mais tous les Esprits mauvais ne sont pas grossiers. Il y a, comme sur la terre, de nombreux hypocrites qui prêchent l’amour afin de mieux gagner la confiance de leurs victimes. On peut reconnaître ces Esprits par des signes caractéristiques : ils flattent l’amour-propre du médium (ils vont même jusqu’à le persuader qu’il a une mission de prophète) et ils veulent être crus sur parole.
Il existe aussi des Esprits récemment désincarnés qui ne connaissent pas leur situation et qui croivent être encore en vie.
La deuxième cause majeure de l’obsession est l’objet même de la demande que l’on adresse aux Esprits, le but que l’on recherche.
Il n’est pas conseillé de poser des questions personnelles telles que "Est-ce que je suis sur la bonne voie ?"
Nous avons choisi de nous incarner et de vivre cette vie dans le but de réfléchir à nos actes et à leurs conséquences, pour évoluer. Le but des bons Esprits est de nous encourager mais pas de nous dire "fait telle chose ou telle autre" ; Ils ne veulent pas diriger nos vies et entraver notre libre arbitre, ils veulent que nous réfléchissions.
A contrario, les Esprits frivoles se font un plaisir de répondre à ce genre de questions...

 

 

Que m’arrive-t-il ? - Eauvive - 04/11/2001

Bonjour,
1 ans et demi avant le décès de mère un grand lien s’était crée, elle me racontait ce qu’elle voyait la nuit et il était clair qu’elle était en fin de vie. Aussi plusieurs situations mises sur ma route me le confirmaient. J’ai trouvé cette étape très difficile car moi seule la croyais et je devais vivre tout en sachant, sans pouvoir en parler. Après son décès, ma mère et moi étions régulièrement en contact et ce durant plusieurs mois. Mais depuis maintenant 1 ans et demi, je n’ai plus de contact et je ne sens plus sa présence. Je note dans mon intérieur une agitation grandissante, peut-être même un manque de cette relation intense. Cette situation me rend la vie difficile, je ne sais plus trop comment faire cesser cette agitation en moi. J’aimerais que vous me donniez quelques conseils... merci, Eauvive.

Bonjour,
Nous avons tous autour de nous, notre guide ou ange gardien, mais nous avons aussi des Esprits familiers, personnes que nous avons connu dans cette vie ou dans d’autres vies. Cependant le premier Esprit auquel nous pouvons nous adresser, reste notre guide spirituel, qui est là pour nous aider, nous conseiller, nous épauler.
Appelez-le la voix de la conscience, petite voix intérieure, chaleur… peu importe mais c’est à lui que vous pouvez parler de vos angoisses et c’est par la prière qu’il vous aide à les calmer.
Votre mère, quelques soient les liens qui existent entre elle et vous, a aussi un travail à faire dans l’au-delà, comme vous sur cette terre. Elle ne peut pas répondre à vos demandes, les Esprits ne sont pas à notre disposition !
Catherine.

 

 

Un peu perdue - nuagesoleil - 03/11/2001

Bonsoir,
Tout d’abord, je suis heureuse qu’il y ait des personnes comme vous ! Voilà, je ne sais par où commencer mais j’espère que vous arriverez à me comprendre. J’avais au alentour de 7 ans quand je me suis intéressée à Dieu, puis la mort ! Je ne sais comment j’ai pu atteindre l’évolution de ce que je sais maintenant, mais voilà : depuis toute petite, il m’était impossible d’accepter la mort...
Pour moi, il était sûr qu’on ne meurt pas, qu’on ne soit plus rien. De là à commencer mon intérêt pour l’après vie ! Ma mère avait des cartes de tarot et je la questionnais sur ces cartes, elle ne s’y connaît pas ! Alors j’ai joué avec et avec le temps, je les ai comprises ! En même temps et avec l’âge évoluant, je me suis dirigée vers les livres de Spiritisme qui remplissait sa bibliothèque !
A partir de cette nouvelle instruction qui en est devenue ma passion, des choses étranges me sont arrivées et plus j’avançais dans ces connaissances plus ces choses évoluaient !
A commencer par la lecture des cartes, puis par des rêves prémonitoires : que de catastrophes aériennes ou sexismes !
Après ce sont mes sens qui se sont développés comme des ressentis sur des personnes, mais encore indéfinissables dans les détails. Quand les gens que je ne connais pas, passent près de moi ou que je suis dans un lieu et qu’une personne entre, je perçois et ça reste pour un instant à l’état d’onde positive ou négative. A ce moment précis, mon corps s’arrête de vivre pour capter ces ondes et je reste un moment inerte comme s’il voulait s’imprégner de la personne !
Après les choses ont encore évoluées, plus précises comme des impressions de présences près de moi mais je ne me suis jamais sentie en danger ; je les ressentais comme agréables ou neutres comme s’ils me jugeaient ou plutôt m’inspectaient !
Ensuite, j’entendais des paroles brèves ou des mots à l’intérieur de mon crâne quand j’étais entre le sommeil et l’éveil ! Puis, les choses ont évoluées, des objets se mettaient en marche tout seuls, bien sûr, j’essayais avant tout de trouver une rationalité à tout ça mais rien, aucune explication ! Comme par exemple, un jouet à mon fils qui trois fois de suite, s’est mis en marche alors que pour le faire fonctionner, il faut appuyer sur un bouton et il n’a plus de pile. Puis, plus rien pendant environ trois semaines et il s’est remis en marche lors d’un repas entre amis après que je leur ai raconté cette histoire, comme s’il avait fonctionné spécialement à ce moment pour certifier mes dires !
Mais maintenant, j ai l’impression que ces choses se rapprochent de moi ou plutôt que j’en deviens le premier contact. Exemple : je rentre dans ma chambre, la fenêtre est fermée, je ressens un malaise, c’est la première fois que j’ai ce malaise. J’ai froid à l’intérieur de mon corps, j’angoisse, je me pose des questions : suis-je malade ? Je m’allonge sur mon lit, la lumière est éteinte et je réfléchis à cet étrange sentiment ou ressenti et au même moment, un coup violent est porté sous mon lit ! Je ne m’y attendais pas du tout, mon cœur se glace, je reste pétrifiée et lorsque je me reprends, j’allume la lumière et mon premier réflexe est de regarder sous mon lit....Rien.....Alors, je me décide de soulever le matelas pour voir si ce n’est pas une latte ou quelque chose qui s’est cassé tout en connaissant dans mon for intérieure la réponse mais je cherche une réponse rationnelle et je ne veux pas croire à autre chose à ce moment là...
Mais rien, tout est parfaitement en ordre !
Voila où j’en suis, et je ne sais pas pourquoi je vous ai écris mais comme ce site parlait de spiritisme que je connais un peu car ma première lecture était celle d’Allan Kardec, j’ai voulu vous raconter ce qui s’était passé ! Juste deux faits importants pour moi dans ma vie : J’étais mal dans ma peau, triste, je pleurais dans ma chambre, j’étais dans le noir, j’avais les yeux ouverts et je distinguais les meubles ! Je me suis tournée vers Dieu et je lui demandais pourquoi tout ça... Au bout d’un moment, toujours tourner vers lui, j’ai commencé à ne plus voir avec mes yeux mais je les savais ouverts parce que quand j’arrêtais de me tourner vers lui, je voyais les meubles sans avoir les yeux ouverts !
Donc, au bout d’un moment, j’ai commencé à voir une sorte de tunnel mais c’était plutôt un brouillard noir qui me remplissait puis une lumière, une clarté. Au bout de cette clarté, j’ai vu cinq ou six personnes dont une semblait plus grande que les autres. A l’instant où je les ai vues, j’ai ressenti un amour immense inexplicable avec les mots et mes pleurs se sont arrêtés immédiatement, j’avais l’impression qu’ils me parlaient mais j’entendais rien.
C’était plutôt au niveau de mon cœur que je ressentais les paroles et je suis devenue sereine et confiante !
Etant bien, j’ai arrêté de me tourner vers Dieu et mes yeux ont revu les meubles de ma chambre ! Je n’arrivais pas à croire ce qui venait de se passer, j’ai pensé automatiquement que ça n’était pas possible, que ça n’existait pas ! J’avais à peine formuler ma pensée que le mobile musical de ma fille s’est mis en marche ! Mon grand-père est décédé en 1996 et en septembre 1997, j’étais en train de rêver, un rêve banale sans doute, mais dans une partie de mon rêve, il y a eu un passage à vide - comme quand on regarde un film à la télé et que le film est coupé pour cause de flash spécial par les infos - j’ai vu une sorte de brouillard noir et dans ce brouillard, j’ai vu mon grand-père décédé, mon grand-oncle décédé et deux autres personnes que je ne connaissais pas.
Ils étaient là dans ce brouillard noir. Ils étaient heureux, ils me disaient qu’ils préparaient l’arrivée de ma grand-mère. Alors, j’ai tout de suite compris et j’ai pleuré, je ne voulais pas qu’elle meure ! Ils m’ont dit que c’était normal, c’était comme ça !
En janvier 1998, ma grand-mère a fait une embolie cérébrale, elle est restée paralysée et en août, elle est décédée. Voilà, je suis désolée pour tout ce texte mais je suis perdue malgré mes connaissances sur les Esprits, je ne comprends pas tout ceci, il doit y avoir une raison !
Que dois-je comprendre de tout cela ?
Que dois-je tirer comme raisonnements à travers tout ce qui s’est passé ? Je pense qu’il doit y avoir une raison, je pressens ma mission mais je ne la comprends pas, je la ressens à l’intérieur de moi !
Si vous pouviez m’aider à y voir plus clair, j’en serais heureuse ! Merci de votre attention et de votre compréhension ! Je vous embrasse tous... Tatiana

Bonjour,
Les phénomènes que vous décrivez confirment que vous avez de la médiumnité.
Il n’y a rien d’anormal dans le fait de voir des personnes les yeux ouverts ou même fermés. Rien d’anormal qu’un jouet se mette à fonctionner sans pile ! Nous sommes tous plus ou moins médiums et nous sommes tous entourés de fluides !
La médiumnité est la capacité de recevoir des informations du monde de l’au-delà mais celle-ci doit être contrôlée aussi je vous déconseille fortement de travailler seule et de surcroit avec des cartes de tarot. Quels types d’Esprits sont-ils intéressés par ce genre de support ? Des Esprits peu avancés, soyez-en sûre, friands de vous donner des sensations où vous aurez peur. Esprits qui produisent des coups, des sensations pas toujours agréables, qui parlent de mort future ou autre évènement funèbre et sans intérêt pour notre évolution.
Arrêtez les cartes, arrêtez de rechercher des contacts volontairement ou involontairement avec le monde de l’au-delà, vous risquez de graves troubles psychologiques et si vous désirez développer votre médiumnité, prenez le temps de bien vous instruire à travers les ouvrages d’Allan Kardec, Léon Denis et Gabriel Delanne et rapprochez-vous d’un centre spirite.
Sincères salutations.
Bernard.

 

 

Emission normal/paranormal sur M6 - Marie-Pierre - 03/11/2001

Bonjour,
Récemment, nous avons vu à la télé une émission où une large place était consacrée à l’écriture automatique, la transcommunication et aux phénomènes spirites. J’aimerais savoir ce que vous en pensez.
Pour ma part, j’ai trouvé l’émission intéressante ; c’est déjà bien de parler de ces sujets. Par contre, l’image qui est donnée aux personnes faisant l’écriture automatique est plutôt négative, bons à se faire soigner.
Pour la transcommunication, j’avais assisté à une conférence avec les personnes du reportage et j’ai notamment le souvenir du visage de Romy Scheider, très ressemblant. Ont-ils un site, peut-on les contacter ?
Amicalement.
Marie-Pierre.

Bonjour,
Suite à l’émission de M6, nous avons rédigé un article que vous trouverez dans notre prochain bulletin du mois de décembre. L’IFRES, dirigé par Jean-Luc et Joël, ont un site dont vous trouverez l’adresse sur notre site.
Bonne poursuite dans votre démarche spirituelle. Le centre.

 

Télékinésie - Sonia - 01/11/2001

J’ai peur! Aidez-moi! En me concentrant sur des objets, j’ai constaté qu’ils se soulevaient! Suis-je possédée ?

Bonjour,
Il n’y a rien d’inquiétant dans ce phénomène. Nous sommes tous médiums, tous doués d’une certaine faculté à recevoir de l’au-delà, de la part des Esprits, des impressions, des conseils ou des fluides en quantités variables et qui peuvent permettre aux objets de se soulever. Mais parfois ce sont les Esprits - Esprits souvent farceurs - qui déplacent eux-mêmes les objets.
Nous vous renvoyons à la lecture du livre des médiums d’Allan Kardec que vous trouverez dans notre site pour un complément indispensable d’informations. Cependant, je vous conseille de venir dialoguer dans un centre spirite, si vous en avez la possibilité.
Sincères salutations.
Bernard

 

 

Questions sur le spiritisme - Nathalie - 31/10/2001

Depuis 7 ans, mon père est décédé. Tout de suite après sa mort, je le sentais près de moi ; la nuit, il était présent dans mes rêves, j’ai fait appel à une voyante car mon mari ne me croyait pas du tout et il trouvait que ça me perturbait. De là, je l’ai vu et elle m’a dit de faire une prière pour le laisser partir dans la lumière. En janvier de cette année, cela à recommencer il est revenu dans mes rêves mais là ce sont des rêves qui se réalisent. Les premiers, je me demandais si c’était une coincidence mais je me suis vite rendue compte que ce n’était pas que des rêves. Et depuis, j’ai contact avec lui grâce à l’écriture et le Spiritisme. Est-ce que je dois vraiment croire que c’est lui ?

Bonjour,
La voyante qui vous a conseillé de faire une prière pour le laisser partir dans la lumière vous a donné le juste conseil ! Bravo. Laissez de côté ces contacts que vous recherchez à établir avec votre père. Instruisez-vous !
Le Spiritisme n’a pas comme but d’appeler les morts ! C’est une philosophie où l’on vous enseigne que l’incarnation vous permet d’évoluer. Evoluer est notre objectif !
Aussi nous vous conseillons de prendre un moment dans la semaine où vous adressez une prière à votre guide, bien votre guide et non votre père, puis lisez un passage d’un ouvrage d’Allan Kardec à haute voix dans la paix et le recueillement. Remerciez ensuite Dieu pour ce moment accordé et vous verrez, vous vous sentirez plus forte pour affronter la vie quotidienne, votre vie, le réel ! Votre mari peut se joindre à vous pour cette lecture, l’unité n’en sera que fortifié !
Confiance dans l’avenir,
Catherine.

 

 

La coordination temporelle - Marc - 29/10/2001

Salut,
Je vous écris parce que j’ai besoin d’être éclairé sur un phénomène qui s’est produit. Un ami médium a des amis dont le fils est mort dans un accident de vélo ; il descendait très vite et s’est écrasé contre un mur. C’est comme si son heure était arrivé à la façon dont les choses se sont produites. Quelques jours plus tard, après le décès de l’enfant, mon ami médium entend une voix qui l’appelle, c’est la voix de l’enfant. Il dit au médium comment il s’appellait. Mon ami médium lui dit qu’il lui donne la parole, alors le médium se met à écrire un message pour les parents. Il lui dit de dire à ces parents que là où il se trouve il se sent bien. Vers la fin du message, c’est écrit pour le père et la mère Coordination Temporelle ; c’était la première fois que le médium entendait ce terme, il semblait que l’enfant semblait doté d’une intelligence dont je n’arrive pas à trouver le mot. Qu’est-ce que ça veux dire Coordination Temporelle ? je voudrais bien savoir. Merci.

Bonjour,
L’intelligence d’une personne se mesure-t-elle dans la quantité de mots incompréhensibles que l’on utilise... ou plutôt dans la manière d’expliquer simplement dans un langage à la portée de tous, des choses compliquées !
Ici, vous avez le message typique d’un Esprit qui veut se faire passer pour autre et qui se trahit par la signature : pour le père et la mère de coordination temporelle, cela ne veut rien dire ! Cet Esprit veut jouer au faux savant et s’amuser du médium !
Allan Kardec dans son ouvrage : le livre des Médiums met très largement en garde de ce type d’Esprits.
De plus, il parait difficile que cet enfant, mort dans un accident tragique, puisse si rapidement se reconnaître et se communiquer.
Désolé mais le médium était peut-être très affecté par la mort de cet enfant et il voulait sincèrement aider les parents cependant il faut toujours se méfier des Esprits perturbateurs.
Catherine.

 

 

Les archanges - P. - 27/10/2001

Salut,
Je voudrais savoir qui sont les archanges ? Est-ce que se sont des anges qui ont atteint un certain degré d’élévation ? N’y a t-il que 7 archanges ou il y en a beaucoup plus que ça ? Merci.

Bonjour,
A la première question, vous avez la réponse avec la deuxième ! Bravo ! Quand au nombre d’archanges qu’il existe… Imaginez que nous sommes tous des archanges en devenir… alors ils sont des milliers, des millions, des milliards, à l’infini. Dieu seul le sait.
Bonne poursuite,
Catherine.

 

 

Médiumnité - Claridge - 24/10/2001

La spiritualité tient dans ma vie une très grande place. Elle m’est nécessaire comme l’air que je respire. J’y réfléchis et tâche de travailler à mon évolution depuis l’entrée dans l’âge adulte. Je sais d’instinct que la mort n’est qu’une transition et que le plus important nous attend après. Cependant, je n’ai jamais perçu la moindre manifestation psi, ni fait de rêves prémonitoires. Mes convictions pré-existent en moi sans que je n’ai eu la moindre preuve ? En somme, j’ai l’impression de ce côté-là de ne pas être évoluée ; puisque l’on dit que la médiumnité est un signe d’évolution. Mon raisonnement est-il exact ?

Bonjour,
Je ne crois pas que la médiumnité soit un signe d’évolution, certains médiums payants ne sont pas évolués, par contre elle arrive lorsque le sujet est très spirituel, lorsqu’il veut la travailler, toujours dans un groupe, sous bonne influence.
On peut être spirituel et ne pas demander à la travailler, on a alors une autre mission. Etre médium est une responsabilité.
On apprend la patience, l’humilité, le travail sur soi permanent, la connaissance des autres, le savoir des textes, de la lecture, le travail spirite dans la vie quotidienne.
Peut-être pourriez-vous adhérer dans un groupe où vous pourriez travailler cette médiumnité qui vous interpelle, si telle est votre mission, sous l’influence des bons Esprits et ceci gratuitement.
En vous remerciant de votre courrier.
Eve.

 

 

Le travail social et le spiritisme - Denis - 20/10/2001

 

Je suis en formation d’éducateur spécialisé et en stage dans un foyer de vie pour personnes déficiente intellectuellement et trisomiques. Certaines sont épileptiques. Je sens un lien très fort et très proche avec le monde des Esprits. Quel est le travail à faire ? Quels sont les mots pour entrer en communication avec eux ? Quelle peut être la mission auprès d’eux ? Peut-on faire un lien officiellement dans des rapports entre le Spiritisme et les souffrances mentales de ces populations ?

Bonjour,
En tant qu’éducateur, le travail que vous avez à faire auprès de personnes ayant une déficience intellectuelle, se trouve formuler dans ce que vous apprenez et votre mission auprès d’eux est de les aider, de les aimer et de leur apporter selon vos moyens réconfort et soutien.
Ils sont souvent plus intelligents que l’on peut le penser et ils souffrent de l’insuffisance des moyens qu’ils ont pour communiquer. Leurs corps physiques, dont certains organes sont déficients, ne leur permettent pas de s’exprimer comme ils pourraient le faire dans un corps normal.
Ce sont des Esprits en punition, ils souffrent de cette contrainte qu’ils éprouvent et de l’impuissance où ils sont de se manifester par des organes non développés. Le Spiritisme définie cet état comme une expiation imposée à l’abus que l’on a pu faire de certaines facultés dans d’autres vies. Par exemple, un homme de génie, ayant usé de sa position intellectuelle peut avoir contraint par son attitude des hommes ou des femmes a des conditions de vie dégradantes, l’histoire n’est-elle pas remplie de ces faits-là !
Les mots pour communiquer avec eux doivent être adaptés avec leur état mental ; communiquer avec l’esprit qui habite ce corps pourrait se faire à l’état de veille lorsque la personne est endormie mais il faut un médium à incorporation et il n’est pas certain que la communication puisse s’établir. Par la pensée, par la prière, on peut aussi établir un contact.
Bon courage.
Catherine.

 

Vol de mon karma par des tiers féminins - Xavier - 29/09/2001

Bien à vous,
Si je vous écris, et après avoir découvert votre site, oh combien formidable, c’est pour vous conter une histoire, mon histoire que je trouve horrible, et ce, à tous les points de vue.
Mon amie et moi, nous sommes rencontrés en Suisse l’an passé, après bien des voyages, nous nous sommes enfin trouvés sur cette terre. Karmiquement, nous avons un nombre de vie important, et après vérification, nous avons décidé de vivre ensemble. Jusque là, tout irait bien, me direz-vous.
C’était sans compter les amies de mon amie, qui par jalousie et surtout deux d’entre elles qui voulaient se l’approprier, à tous les sens du terme. Elles ont lancé une véritable vendetta contre moi par magie interposée. Au début, je ne m’en suis pas rendu compte, c’est lorsqu’un an plus tard, il y a deux mois, mon amie me dit de partir, qu’elle ne m’aime plus alors que nous avions les bagues de mariage et que nous sortions de la mairie trois semaines plus tôt.
J’ai compris que quelque chose se passait et après verification auprès d’amis sur Paris (prêtres), ils m’ont informé que nous avions reçu quelque chose qui venait d’une femme très proche de mon amie.
Lorsque j’ai demandé pourquoi cela, ils m’ont répondu que cette femme voulait mon amie pour elle et qu’elle s’y employait ferme.
Pourquoi les gens font-ils pareille chose ? Ne savent-ils pas qu’ils brisent des karma en deux et que ceux-ci ne pourront être réparés ! J’ai perdu mon amie, ma future femme, la femme de ma vie car c’était elle, pour une femme jalouse de notre vie et notre amour. Comment revivre ?

Bonjour,
A la lecture de votre récit, je dois d’abord préciser que le Karma, que nous appelons, nous spirites, plutôt loi de causalité, est la somme de nos vies antérieures.
Et, c’est en raison de cette loi que nous nous incarnons et y rencontrons des épreuves. Vol de karma, désolé, mais cela n’existe pas ! Personne ne va vous prendre les erreurs de vous avez commises dans d’autres vies !
Autre point : faire de la magie interposée, faire des prières pour attirer des mauvais Esprits, cela n’existe pas ! Dieu ne permet pas ce genre d’interventions !
Nous pouvons prier pour aider notre prochain, le soulager dans ses tracas et ses peines et nous sommes heureux quand il s’en trouve soulagé et les mauvais sorts et les mauvais Esprits, ils viennent tous seuls lorsque nous sommes mal inspirés ou mal renseignés.
Il me semble dans la situation actuelle, telle que vous la décrivez, que vous manquez totalement de discernement !
Priez, demandez de l’aide à votre guide, que vous soyez mieux inspiré dans vos relations avec autrui. Recherchez pour fonder un foyer, une personne simple qui a envie d’avoir une famille et vous serez alors, à n’en pas douter, aidé par de bons Esprits. N’ayez aucun regret dans votre malheureuse démarche mais tirez des leçons positives de cette expérience !
Bon courage !
Catherine.

 

 

Spiritisme et Occultisme et Jésus - Marc - 29/09/2001

Salut,
Je voulais savoir quelle est la différence entre spiritisme et occultisme ? Pourquoi des gens disent que Jésus condamne le Spiritisme ? Moi je voudrais bien comprendre, alors si vous pouviez m’expliquer, ce serait sympa Merble Existe-t-il une explication scientifique au phénomène du verre qui bouge sur une table lorsque l’on pose son doigt dessus ? Merci.

Toutes les grandes religions, le brahmanisme, le polythéisme grec, l’hermétisme égyptien, le Judaïsme, le Christianisme primitif, ont deux faces :
La première, apparente, faite de cérémonies, de cultes, de dogmes, avaient pour but de frapper l’imagination du peuple.
La seconde, occulte, était réservée aux initiés ; elle était composée d’une seule et même doctrine unique, supérieure, immuable, dont les religions humaines ne sont que des adaptations imparfaites et transitoires, proportionnées aux besoins des temps et des milieux. - voir les Grands Initiés d’Edouard Schuré -
L’occultisme était la transmission d’âge en âge de cette doctrine secrète. Mais, la moyenne des hommes n’était pas apte à percevoir les choses de l’Esprit, les disciples n’ont pas su garder intact l’héritage des maîtres, et l’occultisme a été rendu méconnaissable, dénaturé par des croyances telles que la magie, l’astrologie, la divination.
Le Spiritisme n’est pas quelque chose de nouveau : sa philosophie est la résurrection de la doctrine secrète, ouverte à tous, et non plus réservée à une élite. Jésus n’a pas condamné le Spiritisme, je vous invite à lire le nouveau testament pour vous en rendre compte de visu, ainsi que les Actes des Apôtres, où sont décrites de véritables réunions spirites ainsi que de multiples formes de médiumnité.
On peut lire chez certains auteurs que Moïse à condamner le Spiritisme. Ceci n’est pas exact : Moïse a condamné la divination et le commerce avec les morts, choses que le Spiritisme condamne aussi. Pour plus de renseignements, je vous conseille de lire dans le Ciel et l’Enfer : Défense d’évoquer les morts.
Mickael.

 

Les anges - P. - 25/09/2001

Salut,
Je voudrais savoir comment fait-on pour trouver et établir le contact avec son ange gardien et les autres anges ? Merci.

Bonjour,
Il faut le prier et lui demander son aide ; tout le monde a un ange gardien ou guide, appellé différement selon les religions.
Les autres anges sont des Esprits évolués qui n’ont plus à se réincarner sur notre planète. Ils ont du travail de l’autre côté et ne se dérangent que pour des raisons sérieuses. De plus, leurs vibrations qui sont différentes des nôtres, rendent difficiles les communications avec la terre.
Fraternelles pensées,
Bernard.

 

 

Communication - Denis - 22/09/2001

Bonjour,
Nous nous intéressons depuis peu au spiritisme ; nous lisons actuellement des livres comme le livre des Esprits d’Allan Kardec et nous voudrions connaître les risque éventuels à communiquer avec les Esprits.
Comment arrêter une communication avec un mauvais Esprit sans risques par exemple ? Nous avons communiqué avec un esprit à l’aide du verre qui était doué de bon sens et très gentil, pas de vulgarité, ni d’agressivité mais deux choses nous ont étonnées : La 1ère était qu’il ne pouvait pas se servir des lettres pour nous parler et nous étions donc limités au oui et au non ainsi que les chiffres. Pourtant, en fin de séance, 3 heures après, nous lui avons épelé Napoléon et il l’a écrit avec notre aide.
La 2ème était qu’il disait s’appeler Napoléon III (peut-être un nom d’emprunt) et qu’il était le guide de ma soeur Sylvie présente lors de la séance.
D’ailleurs, il était là pour elle et pas pour nous, il nous l’a dit. Au début , nous avons évité les questions concernant Dieu et l’avenir pour ne pas le froisser puis nous avons essayé en lui disant qu’il n’était pas obligé de répondre, nous avons donc pu obtenir certaines réponses par exemple : combien on avait de guide et combien il nous restait de vie à faire sur terre, les conséquences des attentats au USA ect...
Je ne suis pas convaincu de la certitude des réponses, est-ce que Napoleon III peut-être un Esprit inférieur malgré sa gentillesse. Il pouvait nous faire croire ce qu’il voulait car il ne répondait que par oui et non et c’est nous qui avons donc trouvé son nom en lui posant des questions.
Nous avons fait aussi une petite expérience pendant la séance, nous lui avons demandé de déplacer un cendrier assez lourd avec un seul doigt posé dessus, il l’a déplacé sans difficulté et même avec une seule personne ayant le doigt sur le verre, les autres pouvaient lui poser des questions.
Nous retiendrons de cette expérience qu’ à aucun instant nous avons eu des inquiétudes. Il a parlé avec nous comme s’il était assis auprès de nous et que nous étions cinq, il répondait même quand nous parlions entre nous. J’aimerais aussi plus de précision sur l’écriture, je sais qu’il ne faut pas le faire tout seul, il suffit donc qu’une personne tienne le stylo et les autres soient à côté de lui ? Je ne comprends pas très bien aussi le système de la planchette ou la corbeille.
Merci d’avance de répondre à toutes ces questions et de nous apporter vos conseils.

L’identité des Esprits est dans beaucoup de cas une question accessoire et sans importance. Il n’en est pas de même de la distinction des bons et des mauvais Esprits. Dans toutes les communications instructives c’est sur ce point que doit se concentrer toute l’attention parce que seul il peut nous donner la mesure de la confiance que nous pouvons accorder à l’Esprit qui se manifeste. On juge les Esprits à leur langage.
Peu d’Esprits protecteurs ont un nom connu sur la Terre, mais la plupart du temps comme vous voulez un nom, alors pour vous satisfaire ils prennent celui d’un homme que vous connaissez et que vous respectez.
Un Esprit peut facilement vous mystifier par de belles paroles. Sans expérience et sans médium confirmé, il y a toujours un danger à évoquer les Esprits. Le risque est grand lorsqu’on les appelle par pure curiosité (pour demander l’avenir par exemple) et l’on se met alors sous leur dépendance. Tout service que l’on a sollicité, si minime soit-il est un véritable pacte conclu avec le mauvais Esprit, et celui-ci ne lâche pas prise aisément.
Instruisez-vous avant tout et étudiez sérieusement le livre des Esprits et le livre des médiums d’Allan Kardec.
Gilles.

 

 

Le soleil - Benjamin - 19/09/2001

Bonjour,
Pratiquant le magnétisme depuis quelques mois dans un centre spirite, ma sensibilité aux énergies a beaucoup évolué. Dans n’importe quelle situation ou endroit, il m’arrive souvent de ressentir l’énergie de mon voisin, de ce qui m’entoure. J’en viens donc à poser ma question. Avant, je n’appréciais pas le soleil, en été, je recherchais toujours l’ombre au point que je pouvais finir l’été aussi blanc qu’en le commençant. Mais depuis que ma sensibilité se développe, me mettre au soleil me fait beaucoup de bien car je ressens des énergies "toutes propres" pourrais-je dire. Je me demandais donc si le soleil avait un véritable rôle énergétique pour la terre important pour la spiritualité, le bien-être des gens. Pour soutenir mon idée, je pensais au pourcentage de suicides plus élevés dans les pays où les nuits hivernales sont très longues etc... Cela peut-il s’expliquer énergétiquement ?

Bonjour,
Vous avez raison, le soleil est la source de la lumière, chaleur et vie. C’est une source spirituelle. Il tient rang de véritable religion astrale, chez les Egyptiens entre autres, incarnation de force créatrice et de source vitale.
Sans lui, il n’y aurait pas de vie ; il est vibratoire comme toute la nature. Il nous ressource comme toute la nature. Se replonger dans ses vibrations, c’est un secours parmi d’autres pour vivre notre vie terrestre.
En donnant votre magnétisme aux autres, il est normal de rechercher le soleil pour reconstituer votre énergie. Mais cette énergie se reconstitue aussi dans le sommeil et une alimentation équilibrée. Cependant, reste la prière et l’élévation spirituelle une des sources les plus sûrs pour avoir de bons fluides.
Eve.

 

 

Intuitions - Aurélie - 17/07/2001

Voilà, depuis 3 ans maintenant, j’ai régulièrement des "flashs". Ils se produisent surtout la nuit. Je vois une image et à partir de là tout le contexte se trouve ancré dans mon esprit. Comme si on me l’avait expliqué trés précisément.
Depuis quelque temps maintenant, ces flashs ont évolué et sont devenus plus intuitifs. Je ressens les choses plus précisément comme si j’y étais ; et je peux prévoir certaines choses sur la personne qui est devant rien qu’en me concentrant sur elle. De plus, avec cette évolution, j’ai progressivement changé d’opinion sur le sens de la vie.
Avant, j’étais athée, maintenant, je crois en Dieu je suis persuadée qu’il est avec moi à chaque fois que j’ai besoin de lui. Je me sens plus forte quand je l’appelle pour résoudre un problème. De plus, j’ai l’impression que je suis sur terre pour accomplir une mission qui une fois accomplie me donnera droit à une vie éternelle.
Cela me fait bizarre de raconter ça car avant je n’avais pas les mêmes opinions face à ça. Je veux me servir de "ça" pour faire le bien autour de moi car je crois que ma "mission" dépend de ça.
J’ai aussi l’impression que si j’utilise ces intuitions pour des fins malhonnêtes, ce pouvoir de ressentir les choses me sera enlevé.
J’aimerais savoir si ces choses caractérisent vraiment le don de médiumité et si oui, comment pourrais-je faire pour les développer. Je vous remercie pour l’attention que vous me porterez et je m’excuse du manque de clarté de ce message car cela n’est pas forcément facile à raconter en si peu de mots.

Bonjour,
Nous sommes tous sur terre pour accomplir une mission aussi humble soit-elle ! La première de ces missions est de progresser soi-même et, dans la mesure du possible, aider les autres à progresser. Toute mission, correctement accomplie, nous fait progresser peu ou prou, mais ne nous ouvre que le chemin. Le but se confond-il avec le chemin ? Vaste question que je vous laisse méditer...
Tout humain est plus ou moins médium et, à la lecture de votre message, il semble bien que vous ayez un travail médiumnique à accomplir. Cela est fort bien mais implique un engagement sans faille et une responsabilité certaine envers les autres, le monde spirituel et soi-même, c’est-à-dire un don totalement désintéressé de sa médiumnité pour aider son prochain et le faire progresser.
Ceci à des fins nobles et honnêtes, bien entendu, car la vraie médiumnité se tarit tôt ou tard lorsqu’elle est détournée de ces objectifs, sans parler des comptes à rendre... Vous ne parlez pas du guide spirituel dont le rôle est pourtant essentiel pour chacun, à fortiori pour un médium ; c’est sur ces conseils que vous développez au mieux cette médiumnité.
Ne vous isolez pas, voyez d’autres médiums, travaillez ensemble, échangez, soyez à l’écoute de votre guide et, dans la mesure du possible, rapprochez-vous d’un groupe spirite.
Nos voeux vous accompagnent sur cette route aride mais magnifique.
Christian.