Sympathie spirite - Julien - 24/03/2000

Je vous envoie mes fluides les plus bienveillants, qui pourront je le souhaite s’ajouter à tous les autres addressés à votre attention afin de vous soutenir dans votre travail d’information crucial. En effet, en France surtout, le mot spiritisme n’a pas bonne réputation, il génère même souvent de la méfiance. J’invite toutes les personnes à ne pas juger ce qu’elle ne connait pas, d’étudier cette science avant de vouloir la dénigrer. Amis spirites, soutenons nous pour naviguer tous ensembles dans la voix du bien, pour nous faire résister aux viscitudes de la vie quotidienne, pour nous détacher des vaines préoccupations et nous donner l’idée de penser aux personnes qui vivent malheureuses. Donnons le bon exemple, restons unis et ne tombons dans aucun fanatisme, ainsi nous montrerons ce qu’est véritablement la sainte révélation de nos frères d’outre-tombe. Fraternellement, un ami.

Merci. Tout témoignage fraternel nous va toujours droit au coeur.

 

Découverte du spiritisme - des étudiantes - 06/02/2000

Nous sommes des étudiantes de l’université de paris 13 qui venant pour la premiére fois d’invoquer les esprits. Vu qu’aucune d’entre nous n’avait jamais pratiqué le spiritisme, nous aimerions avoir des conseils en ce qui concerne la maniére de procédé, de pouvoir arrêter l’esprit au cas où cela se passerait mal et pourquoi pas des gens qui seraient prêts à pratiquer l’expérience avec nous (à l’université de villetaneuse).

Il est bon tout d’abord de faire la différence entre évoquer et invoquer les Esprits. Evoquer l’Esprit de quelqu’un n’est pas conseillé car les risques d’imposture sont élevés et de plus cela risque de déranger l’Esprit appelé. Nous ne procédons jamais à des évocations dans notre centre, mais à des invocations : nous prions Dieu de nous envoyer de bons Esprits pour nous instruire mais nous n’appelons pas d’Esprit en particulier ; seuls ceux qui ont la permission viennent à nous.
De plus il faut savoir POURQUOI l’on veut invoquer les Esprits ; si nous les appelons pour des questions frivoles ou par curiosité, nous attirerons à nous des Esprits frivoles eux aussi qui n’auront aucun scrupule à mentir, à s’amuser avec nous, et voir même nous perturber durant la séance, et par la suite....

 

Interrogation - Denis - 19/01/2000

Désolé d’être si direct mais d’un premier abord, votre site me fait assez peur. Je suis attiré par le monde des médiums mais votre site me laisse perplexe. Vous semblez même être un petit groupe peu ouvert vers l’extérieur ressemblant même à une secte car vous ne faites que idyller votre allan kardec. Répondez moi car je m’interroge réellemnent et je l’espère, merci de votre franchise.

Votre jugement à l’emporte-pièce et qui me semble bien hâtif est fondé sur quoi ?
Bien sûr notre site parle d’Allan Kardec puisque nous sommes spirites et qu’il est le codificateur du Spiritisme.
Il n’est pas comme ont pu le dire certains médias le « Pape du Spiritisme » ou autre superlatif sensationnel. Nous étudions ses ouvrages, remplis de bon sens et de culture et nous le respectons en tant qu’Esprit avancé (je vous renvoie à sa biographie) tout comme nous étudions et respectons, entre autres, Léon Denis et Gabriel Delanne.
Chez nous, pas de gourou mais une étude raisonnée et le bon sens avant tout ! Votre allégation que nous sommes une secte renfermée sur elle-même me semble tout à fait gratuite, pour ne pas dire diffamatoire.
Je vous invite à vous rendre compte « de visu » dans un groupe de l’union spirite que nous sommes en fait le contraire d’une secte.
Christian L., président de l’Association